Guide d'achat : quel iPad pour Noël ?

Mickaël Bazoge |

En 2013, la seule différence entre l'iPad Air et l'iPad mini résidait dans la taille d'écran des tablettes; techniquement, les deux tablettes étaient identiques. Le constructeur a opté pour une autre stratégie cette année, qui déséquilibre à nouveau ses familles d'iPad tout en multipliant les modèles : s'il devient difficile de s'y retrouver, la plupart des besoins (et des bourses) seront servis. Visite guidée.

Quelle taille d'écran ?

En attendant un hypothétique iPad Pro, l'édition 2014 de la famille de tablettes continue de se décliner en deux tailles. L'iPad Air conserve sa diagonale de 9,7 pouces, l'iPad mini sa dalle de 7,9 pouces. Le plus important au fond, c'est de se mettre au clair avec ses besoins et l'utilisation que l'on fera de la tablette, car c'est de là que va découler le choix de l'écran qui saura y répondre. Pour ceux qui estiment que la vocation d'un iPad est d'être emporté partout pour rapidement consulter une information, prendre une note ou réaliser un dessin sur le pouce, l'iPad mini semble plus adapté. Au contraire, si l'iPad va rester tranquillement au chaud sur la table basse du salon, prête à servir de tablette internet, de liseuse ou de console de jeux, l'iPad Air est plus indiqué.

iPad mini 3 et iPad Air 2 — Cliquer pour agrandir

Ce choix n'est pas anodin, car l'iPad mini se montre vraiment plus compact que son grand frère. La maniabilité, l'aspect pratique, en bref la mobilité se situe clairement du côté de l'iPad mini — preuve en est, il est possible de la tenir dans une main, alors qu'aucune paluche au monde ne saurait serrer confortablement un iPad Air. On verra néanmoins plus tard qu'Apple a tout fait cette année pour faciliter la prise en main de sa grande tablette, mais malgré ces efforts, il est difficile d'emporter partout avec soi un iPad Air qui reste malgré tout encombrant.

Wi-Fi ou Wi-Fi + cellular ?

Autre aspect à prendre en compte, celui de la connectivité du futur iPad. Uniquement en Wi-Fi, ou avec une connexion cellulaire en plus (3G/4G) ? L'option cellulaire sera là aussi à considérer en fonction de ses besoins et de son usage de la tablette : elle s'imposera moins sur un iPad à visée « domestique » (qui reste à la maison) que sur une ardoise qui servira souvent en mobilité. Si le nombre de hotspots gratuits et facilement accessibles ne cesse de croître dans les centres urbains, ce n'est pas forcément le cas dans les zones moins peuplées où un accès au réseau cellulaire est parfois nécessaire pour rester connecté.

Les opérateurs l'ont d'ailleurs bien compris, qui proposent des « forfaits tablettes » sans engagement : 9,99 euros pour 2 Go chez Orange, 7,99 euros pour 1 Go chez SFR, ou encore 6 Go pour 14,90 euros chez Bouygues. À l'usage, il est vrai qu'il est très confortable d'avoir sous la main une tablette toujours connectée et prête à surfer, pour afficher un itinéraire ou tweeter une pensée fulgurante à tout moment. La tranquillité de l'esprit n'a pas de prix…

Maintenant, il est toujours possible d'activer le partage internet entre son iPhone et une tablette uniquement Wi-Fi. C'est évidemment d'autant plus intéressant si l'on bénéficie d'un gros forfait 4G. Et n'oublions pas qu'Apple a la main lourde sur le prix de l'option Wi-Fi + cellular : il en coûte en effet 120 euros de plus pour pouvoir glisser une carte SIM dans la tablette, un élément non négligeable qui doit rentrer en ligne de compte dans sa réflexion.

Le refurb propose un grand nombre de modèles Wi-Fi + cellular à prix cassés : l'iPad Air 16 Go y est régulièrement vendu à 437 euros, soit 82 euros d'économies : c'est plutôt intéressant. À noter que ce guide d'achat s'attache surtout à comparer les modèles Wi-Fi des différents iPad.

Quel stockage ?

Le cru 2014 de l'iPad permet à Apple de supprimer un échelon dans l'échelle du stockage : il n'existe pas de version 32 Go d'iPad Air 2 et d'iPad mini 3. Apple a tout simplement troqué le 32 Go pour un 64 Go de bon aloi, et conserve des modèles de 128 Go pour chacune des nouvelles tablettes. Le tout, au même prix que les précédentes moutures de 32 et 64 Go… Autant dire que cette économie (d'un montant d'une centaine d'euros) est la bienvenue en temps de crise !

iPad mini 3 contre iPad mini — Cliquer pour agrandir

Le constructeur a cependant conservé en entrée de gamme des modèles de 16 Go, ce qui est un peu mesquin : pourquoi n'avoir pas suivi la logique et mis en place des iPad « premier prix » de 32 Go ? La logique suivie tient sans doute plus de la psychologie que de la technique : pour cent euros de plus, on repart en effet non pas avec le double du stockage comme auparavant, mais… quatre fois plus d'espace. De quoi aider à franchir le pas et dépenser un peu plus.

Il est vrai aussi qu'entre des apps et des jeux de plus en plus lourds (ils sont nombreux à flirter, voire dépasser, le Go), des mises à jour qui nécessitent beaucoup d'espace disque (coucou iOS 8), et des contenus numériques toujours plus nombreux, s'interroger sur ses besoins en matière de stockage est devenu aussi important que le choix de la taille d'écran.

Quant aux modèles de 2013, Apple ne propose plus que des références de 16 et 32 Go.

Quel budget ?

Il reste aussi, évidemment et surtout, le budget que vous souhaitez investir dans une tablette. Cette année, Apple donne un éventail très large question tarifaire : de 249 euros à 825 euros, on a l'embarras du choix… voire le choix de l'embarras. Essayons d'y voir un peu plus clair.

Pour moins de 250 euros

Il est possible de s'équiper d'un iPad pour 249 euros. Mais gare : il ne s'agit pas d'une bonne affaire. Le catalogue d'Apple comporte toujours ce bon vieil iPad mini de première génération, sorti en 2012, et qui n'a guère évolué depuis (si ce n'est dans ses robes). On y retrouve le processeur A5 dual-core qui était déjà à l'œuvre dans l'iPad 2 et qui commence à se montrer franchement poussif pour accueillir des applications toujours plus gourmandes. Son écran d'une définition de 1 024 x 768 fait de ce modèle le seul produit non Retina (163 pixels par pouce) de toutes les gammes de terminaux iOS.

Cliquer pour agrandir

Autant dire que cette tablette n'offre pas beaucoup d'atouts, à l'exception notable de son prix. La présence d'un tel modèle ne s'explique semble t-il que par la volonté d'Apple de continuer à fournir certaines écoles et entreprises au budget serré, qui n'ont que faire des dernières avancées technologiques. Fallait-il pour autant continuer à le proposer au grand public, au risque de décevoir des utilisateurs frustrés par des performances en retrait ? iOS 8.1.1 apporte une amélioration assez sensible des performances pour cette tablette, qui va permettre à l'iPad mini de rester dans la course encore quelques temps. Mais l'optimisation d'Apple va t-elle se poursuivre après Noël ?

Entre 300 et 350 euros

Si vos moyens vous le permettent, l'iPad mini 2 (le même modèle sorti l'année dernière) de 16 Go à 299 euros, ou mieux encore la livrée de 32 Go à 349 euros s'adapte parfaitement au client qui cherche un rapport qualité/prix équilibré pour une tablette de 7 pouces. Apple n'a fait évoluer l'iPad mini qu'à la marge cette année, se contentant d'un capteur Touch ID et d'une finition or; mais pour le reste l'iPad mini 2 est identique à l'iPad mini 3, tout en perdant, suivant les capacités, de 90 à 130 euros. Une très belle affaire donc, autant du point de vue tarifaire que technologique.

iPad mini, iPad mini 2 et iPad mini 3 — Cliquer pour agrandir

Car l'iPad mini 2 est le frère jumeau de l'iPad mini 3 : même moteur (le duo de processeurs A7/M7), même possibilités photographiques (capteur de 5 mégapixels, ouverture f/2.4), même autonomie, … Même au rayon design, il est pratiquement impossible de les départager, si ce n'était le bouton d'accueil Touch ID.

Au passage, n'oubliez pas de jeter un œil sur le refurb : on y trouve très régulièrement des modèles 16 Go de l'iPad mini 2 Wi-Fi à 266 euros (33 euros moins cher).

Moins de 400 euros

Sur le segment des tablettes de 7 pouces, l'effet miroir est cruel pour l'iPad mini 3. Certes, la petite ardoise intègre un capteur Touch ID qui se révèle bien pratique pour s'authentifier rapidement dans l'App Store ou pour déverrouiller une application tierce, sans avoir à rentrer un code. Cela vaut-il réellement 100 euros ? Rien n'est moins sûr, car pour le reste, l'iPad mini 3 est le parfait décalque technique de son prédécesseur. Seule différence, en dehors de Touch ID : la présence au catalogue d'une finition or…

iPad mini 3 vs iPad mini 2 — Cliquer pour agrandir

Est-ce à dire que l'iPad mini 3 est une mauvaise tablette ? Non, évidemment. Elle tient encore aujourd'hui largement la comparaison avec la concurrence et les développeurs n'ont pas fini de tirer parti de son processeur A7. Polyvalente et pratique, la petite tablette bénéficie d'un bel écran Retina, d'un appareil photo assez capable (dommage pour l'absence de flash), d'une excellente autonomie… On l'aurait simplement aimé plus fine et plus légère, ce qui aurait été possible si Apple y avait appliqué la technologie d'écran laminé de l'iPad Air 2. Mais il faut bien en laisser un peu pour l'édition 2015…

Ce segment de prix « moins de 400 euros » est aussi occupé par le premier modèle de l'iPad Air. Il s'agit de la tablette sortie l'an dernier, dont les qualités n'ont pas changé : performances du processeur A7 et la connexion Wi-Fi (MIMO), bonne tenue des photos, une autonomie en pointe… Ces atouts sont en fait ceux de l'iPad mini 2, ces deux modèles étant identiques en termes de prestations (si on excepte évidemment la taille de l'écran et l'encombrement). Seule la problématique de votre usage (ce qu'on perd en mobilité, on le gagne en confort d'utilisation) permettra de départager ces deux tablettes.

Autour de 500 euros

Les choses se compliquent lorsque le budget avoisine les 500 euros. L'offre d'Apple sur ce segment devient en effet aussi intéressante qu'un peu broussailleuse. Il faudra être au clair avec ses besoins et l'utilisation que l'on souhaite avoir de sa tablette pour se décider. Si vous visez un usage sédentaire, on ne saurait trop conseiller de jeter votre dévolu sur l'iPad Air 2.

Contrairement à ce qu'on peut penser, il s'agit un peu plus d'un modèle de transition : la génération 2014 de la grande tablette est un grand cru, au niveau des performances pures tout d'abord; le processeur A8X épaulé par sa puce graphique surpuissante font des miracles, notamment dans les jeux Metal, et les 2 Go de RAM (une première pour un terminal iOS) offrent une plus grande souplesse que les développeurs (ainsi qu'Apple) n'ont pas encore exploité complètement. La connexion réseau (apport du Wi-Fi ac), Touch ID, l'appareil photo dorsal de 8 mégapixels (contre 5 précédemment) complètent un tableau technique alléchant.

iPad mini 3 et iPad Air 2 — Cliquer pour agrandir

Et n'oublions pas l'exploit technologique réalisé par Apple : la technique de l'écran laminé donne non seulement l'impression que l'interface des apps « colle » à la surface de la tablette, mais elle produit surtout une ardoise plus légère et beaucoup plus fine que l'iPad Air — 6,1 mm et 437 grammes en 2014 (l'iPhone 6 affiche 6,9 mm d'épaisseur), contre 7,5 mm et 469 grammes en 2013. La prise en main est vraiment plus aisée, en particulier lors d'une utilisation prolongée. Mine de rien, cela compte au quotidien, surtout pour la lecture de livres numériques ou des séances prolongées de jeu vidéo. En revanche, la finesse se paie au niveau de l'autonomie : l'iPad Air 2 tient moins longtemps la durée que son prédécesseur. En usage normal, il faut compter deux heures de moins environ (soit 8 heures).

Pour 449 euros, on pourra repartir avec un iPad Air doté de 32 Go, soit 16 Go de plus que l'Air 2 d'entrée de gamme. Il est dommage de se priver des atouts de la nouvelle tablette pour économiser une cinquantaine d'euros, mais il est vrai aussi que le confort d'un stockage plus important est un critère décisif comme on l'indiquait en préambule de ce guide.

Pour 505 euros, il est aussi possible de s'équiper d'un iPad mini 3 de 64 Go, une capacité de stockage évidemment beaucoup plus intéressante que les 16 Go de base. Là encore, le choix d'un iPad mini ou d'un iPad Air tient à l'utilisation que l'on compte avoir de sa tablette.

Au delà de 600 euros

Faire sérieusement chauffer la carte bleue au delà des 600 euros permet d'envisager l'acquisition d'un iPad plus richement doté au niveau du stockage. Pour 605 euros, on peut ainsi repartir avec un iPad Air 2 de 64 Go, ou un iPad mini 3 de 128 Go, ce qui dans les deux cas permet d'imaginer un avenir assez serein. Pour plus de confort et éviter de devoir supprimer trop souvent du contenu sur sa tablette, il est évident que disposer de 64 Go ou plus est tout indiqué… Reste à voir ensuite si le budget le permet.

L'iPad mini 3 — Cliquer pour agrandir

Nos coups de cœur

Vous l'aurez compris à la lecture des quelques lignes qui précèdent, nous avons deux chouchous dans la gamme actuelle de tablettes d'Apple : l'iPad mini 2, dont le prix public le rend particulièrement intéressant, et l'iPad Air 2, loin d'être un simple modèle de transition — bien au contraire, la tablette grand format est un concentré technologique impressionnant.

Si l'argent est moins un problème (après tout, une petite folie pour Noël…), on ne saurait trop conseiller de s'intéresser à l'iPad Air 2 Wi-Fi de 64 Go à 605 euros. Cela représente certes un investissement, mais d'après nous, il s'agit de la meilleure tablette jamais sortie par Apple : elle propose un excellent rapport qualité/prix tout en embarquant un nombre impressionnant de technologies. Ce modèle est véritablement paré pour le futur et on devrait pouvoir la conserver durant plusieurs années sans crainte d'être dépassé technologiquement parlant.

Les bons plans du refurb

Le refurb regorge de tablettes reconditionnées à des prix vraiment intéressants. On ne peut que vous conseiller d'aller y fureter avant de jeter votre dévolu sur un modèle vendu au prix fort sur l'Apple Store traditionnel. Vous y trouverez ainsi très régulièrement l'iPad mini 2 Wi-Fi 16 Go à 266 euros, soit une économie de 33 euros (que l'on pourra investir dans une housse, par exemple). Des modèles Wi-Fi + cellular de 16 Go sont aussi souvent proposés à 356 euros, ce qui représente 63 euros d'économies. Plus généralement, l'espace de produits reconditionnés regorge depuis quelques semaines d'iPad à prix cassés, assortis d'une garantie d'un an.

Quand commander ?

Apple n'a pas mis en ligne son pourtant traditionnel calendrier de livraisons avant Noël. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux évidemment passer commande le plus rapidement possible. À l'heure où ces lignes sont écrites, la plupart des modèles sont en stock, à l'exception de l'iPad Air 2 Wi-Fi + cellular 128 Go (tous coloris) qui demande de 1 à 3 jours.

Vous pouvez aussi jeter un œil sur iOccasion, où de bonnes affaires sont susceptibles de vous attendre…


avatar Xav852 | 

Sacrée gamme d'iPad désormais !

En 2010 c'était 1 couleur, 2 modèles, 3 stockages différents ^^

avatar Strassbynight | 

En parlant de ça je me suis pris un iPad Air chez orange hier car il font un destockage sur les anciennes références (iPad Air et iPad mini 2). iPad Air 16go à 219€90 avec un forfait Let's go 2go à 19€99 engagement de 2 ans, résilié au 13eme mois donc 60€ de frais... Coût total de l'opération environ 520€ quand l'iPad est au même prix en Apple Store mais sans forfait associé

avatar Strassbynight | 

J'ai oublié qu'il y avait aussi une opération de reprise sur les anciens iPad, j'ai pu revendre mon iPad 1 100€ au lieu des 30 qu'il valait encore en reprise chez eux

avatar Ashra | 

J'ai un iPad Air 2 wifi cellular 128 Go (acheté en précommande), au quotidien c'est une merveille. Si vous compter investir sur la durée hésitez pas à acheter la version 128 comme dit je n'ai pas encore vu d'application qui exploite pleinement la puissance de ce bijou.

avatar julien76 | 

Vous auriez dû faire un article pour celui qui possède un ipad .... Exemple je suis sur l'iPad air .... Je sais pas si ça vaut vraiment le coup de passer a l'iPad air 2 ou attendre le 3.....

avatar patrick86 | 

" Exemple je suis sur l'iPad air .... Je sais pas si ça vaut vraiment le coup de passer a l'iPad air 2 ou attendre le 3....."

Dépend.
Pour un consommateur c'est INDISPENSABLE. Mais pour un utilisateur, à moins d'avoir une utilisation OVER mega exigeante, l'iPad Air et un très bon appareil qui peut assurer correctement quelques années de bons et loyaux services.

Chaque nouveau modèle apportant des nouveautés, il est plus intéressant d'attendre le plus LONGTEMPS possible.

l'iPad Air 6 sera certainement plus intéressant que le 2, le 3 ou le 4.

avatar Himeji | 

Pour moi, ça a été iPad Air 2 64 Go wi-fi, pour Touch ID, l'investissement à plus longtemps terme que l'iPad Air, et aussi parce qu.il n'y avait pas de version 32 Go.

avatar NAVY7GAS | 

En lisant jusqu'au bout je pensais que vous alliez conseiller d'éviter l'iPad air 2, vous le citiez comme un modèle de transition avant l'ipad Pro pour 2015! Moi je conseille justement à mes proches ayant des besoins sédentaires et pro, de ne justement pas sauter sur cette occasion, sauf si c'est la boite qui paie! Si c'est pour l'acheter et le revendre d'ici 6mois mieux vaut patienter un peu

En tout cas merci des conseils, de votre impartialité et de votre objectivité malgré que vous soyez pro-Apple, je sais que sur un autre post on vous a critiqué pour cela mais c'est très bien comme ça, vous influencez nos achats alors autant être honnête avec nous quand on sent que la Pomme devient un peu plus cupide pour une qualité de produit en baisse chaque jour à mon goût. Au moins quand ils sentiront le courant passé dans leurs comptes en banque ils songeront à mieux faire les choses, et moins chères, comme le cite le M. Facebook.
Pour ma part je me sens moins fidèle, je me laisse tenter par des produits d'ailleurs, n'étant que peu sensible aux bienfaits de l'effet aura des produits Apple interconnectés, et je ne m'en plaints pas.. Pour le moment!..
La watch de Google a un de ces design..!
Et le Nexus, une vraie surprise!

avatar Mickaël Bazoge | 
En fait, si jamais l'iPad Pro devait vraiment sortir, je pense que l'iPad Air 2 resterait complètement pertinent. Les deux tablettes ont des formats très différents (9,7 pouces vs 13 pouces) et s'adresseront à des besoins eux aussi très différents.
avatar Boud | 

On voit déjà venir le problème d'un ipad pro, l'OS ... Je doute finalement que les besoins soient très différent, le terme "pro" n'ayant plus aucun sens.

avatar NAVY7GAS | 

À oui. L'iPad mini I et III, une honte pour la pomme niveau caractéristique technique et software. Les vendre ainsi est une hérésie. Et pourtant je les défendais quand on leur cassait du sucre sur leur prétendu obsolescence programmée. Je ne peux que acquiescer, c'est très dommage pour une marque de lifestyle qui se veut irréprochable.

avatar Boud | 

J'ai pris l'ipad air, plusieurs raisons :
- Beaucoup d'offres (environ 350 euros)
- Utilisation bureautique (word le plus gros logiciel)
- Taille de l'écran

L'air 2 ne pas convaincu, le touch id n'a pour moi pas d'intérêt sur ipad, à l'inverse de mon avis sur iphone.
Pas besoin de plus de puissance, seul regret l'écran laminé peut être ...
Pour la différence de puissance, strictement aucune utilité, elle va servir uniquement pour les jeux.

avatar olaola | 

C'est un an de durée de vie en mode "supporté" en moins. Après chacun fait son calcul, mais pensez uniquement au moment de l'achat est un calcul faux.
Sauf cas particulier (exemple l'iPhone 5c qui a les caractéristiques d'un 5) les iPhones et les iPad suivent un modèle simple. Ils sont supportés de manière confortable 3 ans (à partir de la date de sortie) et une dernière année péniblement. En achetant un appareil d'une année précédente on perd un an.

avatar Boud | 

En utilisation bureautique c'est vrai que je prends un gros risque de perdre un an ...

Ce qu'il faut pas lire, et pour la deuxième fois en plus.

L'ipad air est loin d'être dépassé et il convient surement toujours à énormément de monde, comme les versions précédentes d'ipad qui peuvent toujours trouver une utilisation différente.

Avec l'ipad air et avant avec le retina 4G ce que tu n'as pas compris, c'est qu'on dispose d'une puissance amplement nécessaire pour tenir beaucoup plus longtemps. Ce qui explique aussi le choix de rien changer à l'ipad mini 3. Le risque potentiel, c'est surtout de ne pas pouvoir installer iOS9, ce qui étrangement ne me gêne absolument pas quand on voit iOS8 .... Par contre le jours ou l'ipad air 1 devient obsolète, l'ipad air 2 va suivre dans le même temps, vu que pour rendre obsolète l'ipad air 2 il faut changer l'architecture, c'est pas les 2Go de l'air 2 qui vont changer qqc.

avatar olaola | 

Ce que j'ai appelé en "mode supporté" c'est exactement, c'est la capacité à pouvoir installer les mises à jour, et donc les applis vu que mécaniquement un certain nombre d'appli demande la dernière version de l'OS. Si ça te gêne pas évidemment ça n'a pas d'impact. Mais bon la plupart des utilisateurs achètent un tel appareil pour utiliser des applis qui évoluent. Et par exemple lorsqu'elle dépendent d'un service web il arrive régulièrement que les applis non misent à jour ne marche plus.

Et pour ce qui est de la RAM évidemment que ça change qqchose. Apple ne va certainement pas changer de schéma et l'iPad Air 2 aura une mise à jour de plus que l'iPad Air, c'est comme ça.

Et pour ce qui est de la puissance amplement nécessaire ça ne veut rien dire, c'est totalement arbitraire. Les logiciels évoluent avec la matériel et même si ça commence à se tasser un peu il y a encore de la marge.

Mais effectivement si tu comptes utiliser le même OS et les mêmes applis aujourd'hui et dans 3 ans, efffectivement ça n'a pas d'impact.

avatar olaola | 

Par ailleurs vu que visiblement c'était pas clair, j'ai jamais dit que l'iPad Air était dépassé, et je suis pas du tout entrain d'encourager les actuels détenteurs d'un iPad Air à changer parce qu'effectivement ils y verraient peu de différence. Ce que je dis c'est la plupart des gens achètent un iPad pour 3 / 4 ans (certains plus et certains moins mais la moyenne semble être 3/4 ans actuellement), et que donc il faut tenir compte du fait que le support d'un modèle qui a déjà 1 an est réduit d'un an, c'est le modèle d'Apple...

avatar Boud | 

Si tu préfères, je pense que à partir du moment ou l'ipad air 1 va être à la traine, l'ipad air 2 va suivre vite, parce qu'il y aura eu un trop grand changement, or là, 40% de puissance en plus c'est bien, sauf que aucun logiciel que j'utilise n'a besoin d'autant de puissance. De même pour les 2GO de RAM, c'est surement bien quand tu transferts, compresses, décompresses, joues, utilises le multitâche, mais pour moi l'ipad n'a pas cette utilité, il n'est pas assez autonome, et en plus tu perds en autonomie.

La puissance est un argument marketing, histoire de dire "hey il y a une grosse différence", même si actuellement aucun logiciel exploite la puissance supplémentaire, ah si, sans rien changer, tu gagnes une seconde, yahouuu. Donc je sais pas combien d'applications vont être "optimisées", surement pas beaucoup, et mise à part les jeux, encore moins, vu que cela ne sert à rien d'optimiser qqc qui n'a pas besoin de plus de puissance.

avatar julien76 | 

@patrick86

Ok merci . Alors je vais rester sur le air , et voir pour remplacer mon iphone 5 alors

avatar frankm | 

Si l'iPad premier prix était un 32 Go le 64 Go ne se vendrait pas !
Les articles premiers prix chez Apple sont là pour qu'on choisisse la gamme au dessus !

avatar TmrFromNO | 

Le Air 2 est un pur scandale, il est totalement inutilisable à cause des vibrations dès qu'il y un peu de son.
Forcément, quand on triple la taille du haut parleur, qu'on en augmente la puissance et qu'on divise la taille de la tablette par 2...

avatar olaola | 

Je ne conteste pas que ca puisse gêner, mais pour relativiser un peu ce point de vue, j'ai un iPad Air 2 depuis plusieurs semaines et le problème des vibrations ne me gêne pas (je ne dis pas que ca vibre pas, je dis que les vibrations ne me gêne pas). Le mieux c'est certainement de l'acheter à un endroit où on peut le ramener si on est pas satisfait, pour être tranquille.

avatar Ridge33 | 

Moi, généralement, je change d'appareil au moins au bout de 2 nouvelles générations (voire 3 ans). Ça me laisse le temps de reconstituer mon pécule et ça donne l'impression d'avoir un vrai saut technologique ou une rupture plutôt qu'un simple update. Et j'alterne les années entre ipad, iphone et mac. Je fais une rotation de mes investissements.

avatar pimousse67 | 

bonsoir tout le monde, donc je précise je n'est pas encore d'ipad et a la base je voulais un ipad air mais avec plus de place que 16 giga donc 32 vu que 16 n'est actuellement plus dispo ça tombe plutot bien,mais quand j'ai vu ce qu'embarquait le nouvel ipad avec un processeur A8 modifié et 2 giga de ram c'est quand meme pas mal de changement pour pas trop cher mais le probleme c'est qu'on retombe a 16 giga pour un peu plus cher que l'ipad que je voulais au départ et avec 64giga le prix est trop élevé, alors que feriez vous a ma place un ipad air 32 ou un ipad air2 a 16 et il suffisant?
je compte quand meme prendre des jeu défois,j'ai un iphone 5 16 giga et je me suis déjà rendu compte que la place me manquais mais bon, après il y a du cloud utilisable mais je ne sais plus combien on a gratuit.

avatar olaola | 

16Go ça dépend de l'usage mais pour la majorité des personnes ca sera limitant et le risque augmentera avec le temps (le poids des applis augmente avec le temps).
Pour mon usage 16go ca serait une contrainte un peu trop forte (et pourtant j'ai pas de musique en dehors du cache Spotify, et peu de jeux) et donc si je devais choisir entre le air 2 16go ou le air 1 32 go je prendrais le air 1.

avatar patrick86 | 

"alors que feriez vous a ma place un ipad air 32 ou un ipad air2 a 16 et il suffisant?"

J'attenderais le temps d'économiser pour un iPad Air 2 64 ou 128 Go.

avatar pimousse67 | 

Merci de ton avis je crois que je vais rester sur ma position et prendre l'iPad air 32 , sinon sais tu si il est possible d'avoir les mêmes applis avec le même compte d'un iPhone a l'iPad ?a part les applis spécifique iPad biensur.

avatar olaola | 

Oui tout à fait. Toutes les apps universelles seront dispos sur l'iPad sans avoir à payer à nouveau (par contre certains développeurs sortent 2 applications différentes, une pour l'iPhone et une pour l'iPad et dans ce cas il faudra acheter les versions iPad)

avatar guzman | 

Vous n'arrêtez pas de dire que le grand ipad n'est bon qu'a une utilisation bureautique et sédentaire, mais c'est complement faux ! J'ai un ipad retina, celui juste avant le air, et je n'arrête pas de me déplacer avec.
Il faut quand meme se rappeler qu'avant il fallait se trimbaler un MPB !
Autre remarque, je trouve que vous minimiser beaucoup trop la perte d'autonomie du nouveau air. 2h de perdu !! Je trouve cela considerable, et si j'avais a choisir un ipad maintenant (ce qui n'est pas le cas), cela serait un gros point noir pour lui !

avatar olaola | 

En fait sur le nouvel iPad l'autonomie est devenue TRES dépendante de la luminosité, vu que le processeur consomme moins. Comme par ailleurs pour une raison que je ne comprends pas trop on peut mettre une luminosité plus élevée qu'avant sans que ca fasse mal aux yeux on se retrouve facilement avec une luminosité plus élevée et une autonomie du coup clairement inférieure. Depuis que je fais attention à ce point quand j'ai besoin d'autonomie et que je reviens à des niveaux identiques à ce que j'avais avant, l'écart est maintenant vraiment limité, à tel que point que je fais pas la différence.

avatar pat3 | 

@guzman :
Entièrement d'accord; j'ai un iPad 3 et il me suit partout, et s'il supportait les vidéos et les transitions complexes dans Keynote, je pense que c'est mon MacBook qui deviendrait beaucoup plus sédentaire. Un adaptateur
pour vidéo projecteur/écran externe, à la rigueur une housse-clavier ou clavier dédié pour les sessions de frappe intensive, et et ça suffirait à mon "bonheur" productif…

avatar Boud | 

Utilisation bureautique ne veut pas dire que tu l'utilises sur ton bureau, mais que tu utilises des logiciels pour travailler principalement aha. Tu peux avoir une utilisation bureautique de ton ipad mais te déplacer partout avec :)

avatar cillab | 

bonjour
j'ais pris un IPAD AIR 1 64GO et un DD WIFI LACIE FUEL 1 TO et j'ais mon dd en partage de connection,avec mon IPHONE je passe par VLC ou 8PLAYER et je décode tout mes films
pas besoin de prendre 128 GO

avatar emink | 

La meilleure affaire du moment, c'est l'ipad air en refurb. Entre la baisse de prix grâce à la sortie du 2 et les 15% de remise, y'a pas mieux.

avatar Pierre H | 

Dans la présentation au début, l'article omet de dire que l'option Cellular apporte également une puce GPS à l'iPad. Qui n'est pas présente dans l'iPad Wifi. Concrètement, ça veut dire que si vous voulez vous servir d'un logiciel de GPS dans la voiture (genre Navigon ou TomTom) sans cramer votre forfait internet, c'est le modèle à considérer. Alors oui, Apple vous vend la puce GPS au prix de l'or, mais tous mes iPad ont eu cette option, et je la prend à chaque fois.

avatar pascol | 

Je suis d'accord pour utiliser la puce GPS sur un iPad "cellulaire"...
mais cela donne quoi si je ne met pas de SIM dedans?
Cela a t'il un impact sur la batterie (en positif ou négatif)?
Y a t'il une gêne? du genre popup d'avertissement ou fonction bloqué, ...

avatar cillab | 

tu transforme ton ipad en tom tom
moi j'ais waze en partage de connection avec mon iphone ou google MAPS

CONNEXION UTILISATEUR