Le Split Screen d’iOS 9 améliore les présentations avec un iPad

Nicolas Furno |

Avec iOS 9, les iPad les plus récents partagent leur écran avec deux applications qui tournent côte à côte. C’est pratique pour prendre des notes à partir d’un site web, ou encore pour garder un œil sur les réseaux sociaux tout en travaillant, mais il y a d’autres cas de figure où cela peut être très utile.

Teddy Svoronos utilise régulièrement Keynote sur son iPad pour faire des présentations universitaires et la dernière mise à jour de l’application est très utile dans ce contexte. Depuis la semaine dernière, la version iOS est compatible avec Split Screen sur l’iPad Air 2 et l’iPad mini 4. Et la bonne nouvelle, c’est que pendant la présentation, l’affichage distant (sur une télévision ou via un vidéoprojecteur) n’affiche que les diapositives Keynote, pas la deuxième application en partage d’écran.

Avec iOS 9, on peut afficher sur un écran externe une présentation Keynote (à gauche), tout en gardant sous la main une autre application, comme des notes (à droite). Sur l’écran externe, seule la présentation sera affichée.

Concrètement, cela veut dire que l’on peut avoir les contrôles de la présentation sur un côté de l’écran et ses notes ou tout autre information de l’autre côté de l’écran. Le présentateur voit les deux sur sa tablette, mais l’assistance n’a que la présentation envoyée par Keynote.

Même si on avait déjà la possibilité d’associer des notes à chaque diapositive dans Keynote, c’est une liberté supplémentaire appréciable. Si, pendant la présentation, vous avez besoin de chercher une information sur internet par exemple, vous pouvez désormais le faire discrètement sur un iPad récent.

Un point important à noter : seule l’application principale, celle qui est placée à gauche sur l’écran de l’iPad, peut afficher du contenu. Celle à droite est considérée secondaire et elle n’a pas accès à l’écran externe, que ce soit via AirPlay ou en HDMI ou VGA.

Dans le cas de cet universitaire, cette contrainte est un avantage, puisqu’il gère deux écrans externes. L’un alimenté par son iPad, avec des PDF et d’autres documents affichés avec GoodReader qui prend en charge AirPlay. L’autre fourni par son iPhone, avec une présentation Keynote. Jusque-là, il devait gérer les deux appareils en parallèle, mais avec iOS 9, il fait tout depuis son iPad. GoodReader est à gauche en sortie vidéo, et il place Keynote en mode télécommande pour gérer le téléphone depuis la partie droite de sa tablette.

Dans cette configuration particulière, la partie de gauche est affichée sur un écran. À droite, Keynote ne peut pas être affiché directement pour l’auditoire, mais l’application contrôle en fait un autre appareil iOS, relié à un autre écran.

Même si c’est une installation un petit peu complexe, ce doctorant note qu’il peut contrôler deux écrans différents avec un seul appareil. Et qu’il n’aurait pas pu le faire avec un Mac : dans ce cadre-là, iOS 9 offre un avantage incontestable aux utilisateurs d’iPad.


avatar Bruno de Malaisie | 

Bon ben j'ai une bonne raison d'acheter l'iPad air 2;)

avatar Crkm | 

Apple approuve

avatar Clement07 | 

Pas clair: deux écrans externes = deux iPad ou un iPad et un iPhone?

avatar olaola | 

Les 2 marchent, mais là en l'occurence c'est un iPhone qui est utilisé pour Keynote

avatar ecosmeri | 

L'avantage de l'écosystème apple

avatar Nialpac | 

Quelle est l'application de notes sur la première image ?! Merci

avatar olaola | 

Omni Outliner

avatar ecosmeri | 

L'avantage de l'écosystème apple

avatar marcpafr | 

Quel avantage ?
Depuis des années mes collaborateurs utilisent cette fonction sur leur appareils Android. :-)

avatar Sostène Cambrut | 

@marcpafr

Il y a un an, il n'existait pas encore de solution stock pour le splitscreen sur Android et c'était au bon vouloir des solutions constructeur.

http://www.androidauthority.com/split-screen-android-392184/

Je ne sais pas où ça en est aujourd'hui, mais ça n'empêche pas d'être précis. Ça me parait un peu mensonger de parler d'Android quand il s'agit en réalité de fonctions constructeur...

avatar heret | 

Et bientôt on aura le mode fenêtré sur les tablettes et on criera au génie comme un certain 24 janvier 1984...

avatar Sostène Cambrut | 

@heret

Ah les fenêtres sur un écran de 10"... Qu'est-ce que c'était pratique !

Mais c'est vrai qu'Apple n'a absolument rien révolutionné depuis 1984...

avatar BLM | 

«c'est 1 instalation un peu complexe»
Si complexe que vous en êtes "un peu" confus:
«il gère deux écrans externes. L’un alimenté par son iPad, […] L’autre fourni par son iPad, […].»
What?
Un schéma poureait être bienvenu.

avatar Norandy | 

En fait, il pilote son iPhone (qui lui est relié au projecteur) depuis son iPad (partie de droite) et la partie de gauche est son iPad qui lui est aussi relié à un autre écran.

avatar Hideyasu | 

@Norandy :
Je savais même pas qu'on pouvait piloter un iPhone depuis un iPad ...

avatar olaola | 

C'est lié à l'application, c'est pas global, c'est Keynote qui supporte un mode télécommande.

avatar IGerard | 

GoodNotes par GoodReader sur la photo...

Très bon logiciel de prise de notes, je m'en sers tous les jours au taff... Sur l'iPad Pro ça va être top ;)

avatar Sostène Cambrut | 

Bon, vous avez rien compris.

L'iPad est en recopie video sur un écran externe. Seulement, quand Splitview est activé sur l'iPad, seule l'application à gauche de l'écran est projetée sur l'écran secondaire. Laissant donc à l'utilisateur la possibilité de consulter une note ou une video de lolcat sur internet à l'insu de son auditoire.

avatar cedv | 

Super ! Et merci le jailbreak de mon iPad 4 en attendant l'iPad Air 2 .. Je me sentais oublié avec iOS 9..

avatar Elmediterraneo | 

L'iPad Pro est promis a un bel avenir en entreprise grave a l'écosystème iOS.

avatar klouk1 | 

@Elmediterraneo :
Comme l'est déjà l'iPad tout court

avatar BeePotato | 

« ce doctorant note qu’il peut contrôler deux écrans différents avec un seul appareil. Et qu’il n’aurait pas pu le faire avec un Mac »

Sa solution est effectivement une façon sympa d’utiliser iOS.
Mais de là à affirmer qu’il ne pourrait pas contrôler trois écrans avec un Mac, c’est exagéré. Ça se fait très bien (depuis longtemps).

CONNEXION UTILISATEUR