iPad : le perfectionnisme et l'imprévisibilité de Steve Jobs

Stéphane Moussie |

À l’occasion du huitième anniversaire de la présentation de l’iPad, une ancienne responsable de l’ingénierie logicielle a livré huit anecdotes sur la tablette. La plupart concernent aussi Steve Jobs, qui était très impliqué dans le développement de l’appareil.

Crédits : matt buchanan (CC BY 2.0)

À un moment donné, le cofondateur d’Apple a voulu colorer certains éléments de l’interface en orange. Mais pas n’importe quel orange, l’orange qui figurait sur un bouton d’anciennes télécommandes Sony. Bethany Bongiorno raconte que des employés ont alors apporté un paquet de télécommandes pour trouver la fameuse couleur. En fin de compte, « Steve a détesté ça. »

Autre demande de Steve Jobs, qui est, elle, restée dans la version finale de l’iPad ; une image en fond d’écran. Le CEO a réclamé cet habillage juste avant les vacances de décembre 2009, soit un mois avant la présentation de l’iPad. Un ingénieur a travaillé durant tous ses congés pour remplacer le fond d’écran noir par une image plus attrayante — l’iPhone 4 en a profité quelques mois plus tard.

Steve Jobs a aussi demandé à ce que soit habillé un endroit de l’interface beaucoup moins visible : le fond « sous » les pages web ou les listes qui apparaît quand on poursuit le défilement. C’est la texture en lin du Dashboard d’OS X qui a été utilisée pour tapisser le fond.

La présentation de l’iPad a elle aussi fait l’objet d’une attention maniaque de la part de Steve Jobs. Si le fauteuil Le Corbusier était arrêté, encore fallait-il trouver le bon coloris, le bon emplacement sur scène et la bonne posture à adopter.

Bethany Bongiorno, qu’on a pu voir à la WWDC 2016 pour la démonstration en duo des nouveautés de Messages, relate également que les développeurs tiers appelés par Apple quelque temps avant le keynote pensaient qu’ils n’allaient rester qu’un jour. En réalité ils avaient été convoqués pour plusieurs semaines. Semaines durant lesquelles ils étaient constamment surveillés par des employés d’Apple, y compris les week-ends, pour éviter les fuites.

Finalement, « quand Steve a brandi l’iPad, un journaliste derrière moi a crié “OH MON DIEU ! C’EST LA PLUS BELLE CHOSE QUE J’AI JAMAIS VUE !” », conclut Bethany Bongiorno.


Tags
avatar arnaudducouret | 

J'adore tellement ces articles, merci !

avatar C1rc3@0rc | 

C'est vrai qu'il est important de rappeler ce qu’étaient les idées et principes de Jobs a une époque ou Apple vit aux crochets des machines conçues sous la direction de Jobs, au point même d’éponger les echecs que sont les machines conçues par Ive depuis 2012, tout en tentant de renier tout ces principes...

Il faut reconnaître le talent de Cook qui a reussi a faire d'Apple la société financière qu'elle est aujourd'hui en sur-optimisant ces anciens produits et en ayant su capter la confiance du marché financier.

Pour le reste, c'est pas brillant: des machines conçues il y a 10ans et upgradées, des inepties en échecs excrétées par Ive depuis 2012, des services servant une stratégie de marketing de mise en captivité, une omni présence d'un marketing onereux et vicelard, de obsolescence programmée a tous les étages la ou la réputation du Mac c’était d'enterrer les PC, et puis des bug, des failles, des malfaçons, des retards a répétition,...

Mais bon Apple va financièrement très bien... merci pour les spéculateurs et l'industrie financière.

avatar pocketalex | 

"les echecs que sont les machines conçues par Ive depuis 2012"

Délire un jour, délires toujours ???

"Pour le reste, c'est pas brillant"

Nawak le lundi ... Nawak, le mardi ... Nawak le merdreeeeeuuuudiiii ... et Nawak le jeudi aussssssiiii
Nawak le vendrediiii, le samedi et le dimanche

Et on reprends !!!
Nawak le lundiiiii ...

avatar R1x_Fr1x | 

Quelle plongée nostalgique...

avatar melaure | 

@R1x_Fr1x

Oui, surtout concernant le perfectionisme mort avec Jobs et remplacé par la rentabilité a tout prix ...

Depuis 1982, je n'ai jamais eu aussi honte de la pomme ...

avatar Le Gognol | 

@melaure

Ça c’est ce qu’on ressent quand on a manqué d’objectivité pendant les années Jobs, et qu’on en a pas plus dans les années qui suivent (mais dans l’autre sens). Avec un regard objectif et débarrassé de toute considération affective, on voit bien que ce constat manichéen est simpliste voire faux.

avatar pocketalex | 

@Le Gognol

Reçu ce We une copine de mon fils et son papa, développeur et geek, on a pas mal papoté

Quand il m'a sorti que le meilleur Mac jamais sorti était le Macbook 12", vous imaginez bien comment mes yeux se sont éclairés ?

Apple a sorti de bien belles machines depuis l'Apple II, mais c'est clair, le Macbook 12" est vraiment ce qu'ils ont fait de plus génial jusqu'ici

Une machine sortie sous l'ère Cook ...

avatar debione | 

Et bien perso j'aurais dis l'ibook palourde (réellement indestructible) pour les portables, sinon clairement l'imac tournesol (que je me demande encore pourquoi la suite des Imacs n'a pas suivit cette solution d'ergonomie incroyable)

avatar Amaczing | 

@melaure

1982 lol mega lol ?

avatar DG33 | 

@melaure

Depuis 1982 !?!?!
Bah ça fait pas beaucoup de matériels Apple qui te plaisent alors...

avatar Montage Paris | 

@ melaure

"honte" haha tout ce qui est excessif est dérisoire, mais bon...

-------------------------
Les haters… faudra un jour qu'un psy se penche sur ces médiocres. Pourquoi cette "Identification projective" sur Apple , pourquoi et comment cette société est-elle devenu la cible de leurs expulsions? (frustrations, échecs, rancœurs ...)

Parce qu’il faut comprendre pourquoi le "hater" vient grincer. Ce qui est assez intéressant qui est assez intéressant d'ailleurs d'un point de vue "psy". (Aigreurs, médiocrités... expulsées ) et si tu peux répondre à la question pourquoi "Apple" cible de ces projections tu avances pas mal.

avatar Le Gognol | 

@Montage Paris

Melaure est un passionné d’Apple, un fan historique et respectable qui s’est beaucoup investit dans le soutien de la marque et a sûrement dépensé beaucoup d’argent pour ça. Mais quand l’affect prend trop de place et qu’on se sent trahit, pour des raisons plus ou moins rationnelles, l’amour devient haine et le discours devient désabusé et aigri. Dommage... Sur MacBidouille il n’y a presque plus que ce genre de profils, à commencer par l’équipe éditoriale du site. Fascinant et parfois pathétique...

avatar ckermo80Dqy | 

@Le Gognol

Vrai. C’est bien pour ça que j’ai arrêté avec MacBidouille...

avatar pocketalex | 

@Le Gognol

Sauf que pour la majorité des utilisateurs, et une bonne partie des personnes présentes ici, Apple n'est pas une passion mais un outil de travail

Perso, je suis pas amoureux de mon tournevis, j'attends juste qu'il m'aide à bosser. Idem pour mon Mac, et force est de constater qu'il rempli parfaitement sa tache

Les considérations de carte graphique, CPU, RAM sur slot et autres sujets de bidouilleurs frustrés, où PC c'est génial et Mac c'est nul à chier, ou trop cher, ça n'a de valeur que pour une infime partie de personnes qui passent plus de temps à parler de leur ordinateur qu'a l'utiliser

Une vérité et une seule : si Apple faisait de mauvais produit, et si avec un PC on pouvait mieux travailler, Apple ne vendrait pas une seule machine
Or Apple n'est certes pas le plus gros vendeur d'ordinateur, mais c'est un des plus gros, et niveau rentabilité, c'est le seul qui arrive a faire du fric sur ce secteur. Et si Apple arrive à faire du fric, c'est parce qu'ils vendent et qu'ils vendent bien

Enfin, si les gens achètent, ce n'est pas parce que c'est de crétins finis qui ouvrent leur porte-monnaie aveuglés par du marketing, non. C'est parce que les produits sont bons et qu'ils remplissent la tache qu'on leur demande.

It's that simple, le reste n'est que littérature et rêves de passionnés ... que des trucs dont on se tape le derrière

avatar e2x | 

@pocketalex

?????? thanks

avatar Le Gognol | 

@pocketalex

Ça ne me choque pas qu’on puisse soutenir une marque comme une équipe de foot ou un groupe de rock. Il faut juste savoir rester raisonnable et se donner des limites à l’exercice, pour ne pas finir avec un ulcère à l’estomac à la moindre déception...

avatar pocketalex | 

@Le Gognol

J'ai 41 ans, et la dernière fois que j'étais "passionné" d'ordinateur, j'avais 14 ans et j'avais un Atari ST.
Et c'était vraiment une passion, je ne faisais rien de bien sérieux avec, mais j'ai programmé plein de trucs, installés des tonnes de jeux, je l'ai même bricolé en installant un disque dur dedans et des versions. spéciale de TOS.

Bon

Mais j'avais 14 ans quoi

avatar Le Gognol | 

@pocketalex

Oui je vois très bien le genre. Après quelque soit l’âge et l’intensité de la passion... pourquoi pas, je ne juge pas. Mais si on y met du cœur au point de ruminer des regrets et de perdre tout recul et objectivité... il fait commencer à se poser des questions.

avatar bobibou | 

Très beau commentaire qui traduit ce que pensent beaucoup de fans de la Pomme comme moi qui suis arrivé tardivement (2005). J'adore ces produits même avec leurs défauts. Je bosse 5 h par jour avec mon macbook pro Touch Bar 15', et ma lettre P est quasi coincée. J'aurais pu maudire Apple et dire qu'à 2600 euros c'est inadmissible, mais je sais aussi que le SAV est génial et qu'ils vont trouver une solution. C'est aussi ça qui me fait aimer Apple.
Avec ma tour merdique et son ventilateur plus bruyant qu'un A380, qu'aurais-je obtenu ?

avatar pommedor | 

Avec le concurrent direct ça donnerait:

"si Microsoft faisait de mauvais produit, et si avec du apple on pouvait mieux travailler, Microsoft ne vendrait rien.

[...]

Enfin, si les gens achètent, ce n'est pas parce que c'est de crétins finis qui ouvrent leur porte-monnaie aveuglés par du marketing, non. C'est parce que les produits sont bons et qu'ils remplissent la tache qu'on leur demande."

Pourtant elle a vendu des milliards de licences d'XP, des centaines de millions de Vista, 7, 8 et 10 et pour la suite office n'en parlont même pas.

Donc qualitativement les OS/produits de MS doivent être à des années lumières au dessus de ce que fait apple vu les quantités astronomique des ventes. Du coup, t'admets que t'achetes très cher des produits de moins bonne qualité mais c'est pas la faute du marketing ?

avatar pocketalex | 

je suis content de ta réponse, car elle sert mon propos

tu pouvais pas mieux répondre même ??

cela m'offre une belle conclusion : Le Mac n'est pas mieux qu'un PC, et, comme tu le soulignes, le PC n'est pas mieux que le Mac
Ce sont deux outils de travail que l'on choisit suivant ses affinités, ses gouts, son feeling.

Si cela peut clouer le bec a tous ces neuneus qui viennent pleurer ou cracher sur le Mac, et, surtout, à ceux qui ont la mission de nous expliquer que PC c'est moins cher et "mieux"

Sérieux, tu m'as rendu service

avatar Steve Molle | 

Le seul pathétique que je vois dans ces commentaires, c'est toi. Désolé hein. Le jour ou tu auras contribué autant à l'aura de la marque que Lionel de MB ou Melaure en terme d'évangélisation, tu pourras venir faire ton petit fanboy sectaire ici ou ailleurs....

En attendant, à la niche.

avatar Le Gognol | 

@Steve Molle

Je n’ai pas utilisé ce mot de façon insultante. Je trouve triste et regrettable pour ces personnes qu’elles se mettent dans cet état, en estimant qu’une multinationale américaine leur est redevable de quoi que ce soit ! J’ai bien conscience du travail et de l’investissement de ces personnes. Pour autant leur état d’aigreur est bien présent et palpable, et les poussent parfois à du grand n’importe quoi (je pense à certains articles de MB et / ou à la façon d’imposer un point de vue dans la modération des forums). Pour revenir à l’opinion de Melaure les faits lui donnent tort : Apple n’a jamais été idyllique, et n’est pas devenu non plus un enfer...

En tout cas je n’insulte personne, merci de ne pas faire de même...

avatar françois bayrou | 

"Je trouve triste et regrettable pour ces personnes qu’elles se mettent dans cet état,"

Celui qui se met dans un tel état que ça mérite qu'on en parle, c'est Melaure, ou Montage Paris ? Montage Paris qu'on peut reconnaitre direct à sa prose.
Melaure a le mérite de ne pas avoir à changer de pseudo tous les 6 mois pour cause de nervous breakdown et insultes en rafale.
Melaure a utilisé le mot "honte", ok ... ben regarde bien dans quel état ça l'a mis, l'autre illuminé

Il a acheté 4 palettes de mac pro il y a 5 ans. Ceci explique peut être cela ?

avatar françois bayrou | 

prends le temps de faire une simple analyse sémantique.
D'un côté : honte
de l'autre : haters, médiocres, frustrations, échecs, rancoeurs, dérisoire, aigreur, médiocrité

avatar pocketalex | 

@Steve Molle

Si tu n'as pas vu le problème ... tu n'as pas vu le problème

Que ce soit un ordinateur ou une nana, quand t'es fasciné au point de dédier du temps, de l'énergie, ta vie ou ne ne sais quoi, et de te créer des attentes en retours ... donc de te faire des films dans ta tête qui te font péter un plomb le jour ou ton film colle plus à la réalité ... on est plus dans le "fan ou pas fan", on est dans autre chose. Pas forcément glorieux.

J'essaie juste pour ma part de faire revenir tout un chacun à des choses simples.

Oui on a pas une GTX 1080, oui, mais moi j'ai une Vega 56 et pour le moment elle se tourne un peu les pouces, alors à quoi bon une 1080 qui se tournerai les pouces plus vite ? Tu vois ? non ? bon c'est pas grave.

avatar ritchi_paris | 

Oui ces articles sont vraiment très cool.
@R1x_Fr1x Oui et c'est une très belle plongée … Mais se dire que le perfectionnisme de Steeve est devenu une nostalgie … J'ai mal à ma Pomme !

avatar elbibou | 

@ritchi_paris

Un mouchoir ?

avatar watatzor | 

Entre mon iPhone 6s et mon MacBook Pro Retina 2015, je n’arrive toujours pas à trouver de place pour un iPad ! Pour quel usage ??? ( je ne suis pas graphiste...).

avatar Desseaux | 

@watatzor

Une question de confort : c’est vraiment un luxe.
Mais pour lire le journal en version numérique, l’iPad est la solution la plus confortable.
Pour regarder des infos rapidement aussi.
Quand je prends le train, je peux precharger sur Netflix sur ma tablette.

Et ça me sert comme « deuxième écran » quand je bosse ( j’ai le Vidal et le Vidal Reco dessus).

Quand je fais une soirée, je pilote la musique depuis la tablette, tout à chacun peut y toucher ( mon téléphone ou mon ordi ça m’embête)

Alors je l’ai depuis plus longtemps que mon MBPr 2013, et que je l’utilise de moins en moins depuis que je ne suis plus étudiant.
Et aujourd’hui, je n’investirai pas une somme pareille de nouveau ( bien que mon iPad souffre des années et d’un écran qui a embrassé le sol voilement une fois)

avatar watatzor | 

@Desseaux

Ok je vois ! Mais la lecture pour moi c’est juste en consultation sur les appareils. Je préfère les bons vieux livres quand ça devient long !
Merci pour l’avis .

avatar roccoyop | 

Comme l'a très bien expliqué Desseaux, c'est une question de confort. J'ai un Macbook Pro et un iPhone. e me suis toujours demandé à quoi pouvait bien servir l'iPad. Ayant eu l'occasion d'en acquérir un pour pas cher, j'ai sauté le pas. C'est quelque chose que je ne regratte pas. Je préfère largement utiliser l'iPad à l'iPhone ou au Mac lorsque je suis dans mon canapé, dans le lit ou si je dois partir quelque jours. Il y a de l'autonomie, un grand écran, est transportable, que demander de plus ? C'est un bon compromis, mais pour moi ce n'est clairement pas un ordinateur comme la vante Apple dans ses publicités en ce moment.

avatar Link1993 | 

@watatzor

J’ai pris un mini 4 cellulaire à la base pour l’avion (je suis pilote GA, et en début de formation pilote commercial). J’ai fais la partie théorique dessus plutôt que sur un ordi. Très pratique parce que dans le bus, chez soit, ou peu importe l’endroit, c’est bien plus confortable que de sortir l’ordi. Par la suite, je m’en suis servie pour faire tout ce qui est préparation de vol, et même en vol. Le mini est parfait pour ça parce qu’il ne prends pas de place.
A côté de ça, je lis dessus (en général documentation et articles scientifiques, mais aussi quelques bouquins assez court) et enfin, pour voir des films ou aller sur YouTube.
Et comme il est tout le temps dans mon sac et qu’il est cellulaire, quand il s’agit d’aller sur internet, je prends plus la peine de sortir l’iPad que l’iPhone. Enfin, avec le modèle cellulaire, je reçois aussi sms et iMessage sur mon iPad même quand je ne suis pas chez moi, donc je peux en recevoir et en écrire de manière bien plus confortable ^^

Petit bonus, j’ai Duet d’installer. Donc quand j’ai mon ordi avec moi, je me sers de mon iPad comme deuxième écran, ce qui est très pratique aussi ^^

avatar mfams | 

@watatzor

Très utile, j’y dessine presque quotidiennement, avec mon mbp. Moi, c’est plutôt le iPhone qui ne l’est pas.

avatar geoffbuck | 

En ce qui me concerne, j'ai vécu le processus de réflexion inverse.
Je n'ai pas cherché une utilisation pour l'iPad, j'ai cherché à le remplacer.

J'utilisais mon iPad essentiellement pour de la lecture ou des vidéos dans mon lit ou dans le train.

Je n'utilisais mon iMac que pour des usages plus lourds et l'utilisation de certains logiciels non disponibles sur iOS.

J'en ai eu marre de devoir allumer l'iMac pour certaines tâches de quelques minutes simplement parce qu'un logiciel n'était pas disponible sur iOS.

J'ai donc décidé d'acheter un Macbook 12" afin de garder le coté pratique et portable de l'iPad tout en ayant accès à MacOS.
Et donc à terme de me débarrasser de l'iPad.

Au final le Macbook n'a pas su remplacer l'iPad sur 90% de ses usages.

Pour la lecture, la consultation de sites, de mails, les vidéos, que ce soit à la maison, dans le lit ou en déplacement, l'iPad reste le plus pratique.

Le Macbook, sur ces usages, est plus lourd, pas adapté, non intuitif pour un usage au clavier/trackpad.

Je n'ai donc pas réussi à remplacer l'iPad et c'est finalement le Macbook qui a fini au placard.

avatar pocketalex | 

@watatzor

Moi j'ai pris l'iPad à la base pour lire de BDs

Et, aussi, par curiosité.

Les vrais usages de cette tablette se sont imposés d'eux même, par la suite, naturellement.

Dans ton commentaire, tu opposes iPad avec Laptop (ou iPhone) en nous disant "je ne comprends pas, ça fait la même chose"

Or ce n'est pas qu'une question de "quoi", mais plutôt une question de "comment". Parceque lire des BDs sur laptop, avant la sortie des tablettes, je le faisais ponctuellement, mais c'était tellement chiant que .... ponctuellement quoi. Pour lire une BD que je n'avais qu'en PDF par exemple, mais sinon c'était tellement contraignant que je privilégiais le papier.

Avec l'iPad c'est l'inverse. Le "quoi" est le même : lire une BD sur un écran.

Mais le "comment est totalement différent", là où l'usage était un vrai calvaire sur laptop/desktop, c'est un vrai plaisir sur iPad.
En fait, pour beaucoup d'usages communs - et simples - l'iPad est beaucoup plus agréable à utiliser. De par sa portabilité, de par le fait qu'on le trimballe partout comme un vulgaire magazine, de par son silence (un PC qui ventile pendant une série TV .... bof bof)

Chez moi, il me suit partout. En cuisine, il fait tourner la TV avec Molotov, ou un jeu type Clash of Clans, et je le consulte pour vérifier mes recettes, ou trouver de l'inspiration
Au lit, une série en amoureux sur Netflix, un jeu, un livre (ebook) et, bien sur, une BD

Par rapport à l'iPhone, c'est pareil au niveau des fonctionnalités, mais l'écran 10" change tout. L'iphone, c'est bien quand t'es dans la rue, chez des potes, en terrasse d'un bar, dans un bus

Mais à la maison, entre un écran 5" riquiqui et un grand écran 10"... il y a pas photo quoi. L'iPad est beaucoup plus confortable à l'usage.

Bref on peut se passer d'un iPad, surement, mais on peut aussi en avoir un et profiter des usages d'avant, que ce soit des usages remplis par le laptop ou des usages remplis par l'iPhone, mais en plus confort.

avatar Chris K | 

@watatzor : Moi c’est l’inverse : j’ai un MacBook Pro 15 de 2015 dont je ne trouve plus guère d’utilité depuis que j’ai un iPad Pro. Le Mac ne me sert plus qu’à gérer mes sauvegardes. Je fais autant, sinon plus de choses sur mon iPad (si je compte par exemple la prise de notes avec le Pencil). Création de documents, retouches photos (avec Affinity Photo), design de site web et d’autres trucs rigolo. Le tout sans clavier supplémentaire.

Ma femme a viré son ordi et utilise exclusivement l’iPad pour son entreprise. Mon étudiante de fille utilise l’iPad pour ses cours.

Pour mon usage je trouve que le Mac est finalement presque obsolète...

avatar reborn | 

@Chris K

Quels sont les outils que tu utilise sur iPad pour le design de site web ?

avatar SebKyz | 

@Chris K

Elle fait quoi ta femme comme métier ? Car c’est rare de devoir se passer d’un ordinateur.

avatar Chris K | 

@SebKyz : Ma moitié a sa propre société. Elle a connu Windows. Elle a connu MacOS. Pour une raison qui m’échappe encore un peu, elle n’a jamais pu se sentir à l’aise dans ces environnements. Puis la révélation fut avec iOS et l’iPad. Elle l’utilise du matin au soir. Bien entendu elle n’a pas besoin d’outils hyper spécialisés (et donc de logiciels dispo uniquement sur un desktop).

Elle a tout ce qu’il lui faut pour suivre les clients, établir et signer des contrats, gérer le travail des équipes etc.

avatar W01fman | 

Vous auriez une photo de ladite télécommande par hasard ?

avatar pommier | 

Pour ma part je l’utilise beaucoup pour préparer des documents Numbers, Pages et Keynote. Pour la consultation de documents et les présentations, c’est vraiment confortable.
Pas une nécessité absolue pour qui a déjà un téléphone et un ordinateur, mais confort non négligeable.

avatar Orpioo | 

Ive n'aurait même pas osé lui présenter un iPhone avec un objectif qui dépasse. Il y avait du résultat à cette tyrannie. Maintenant, c'est roue libre pour Ive et open bar pour les actionnaires.

avatar jazz678 | 

@Orpioo

«  Il y avait du résultat à cette tyrannie »

Les résultats actuels sont meilleurs que sous Jobs...si nous parlons bien de la même chose

avatar pocketalex | 

@jazz678

tu as raison, Apple ne s'est jamais aussi bien porté que ces dernières années, pour autant le mérite ne revient pas à 100% à Tim Cook, il ne faut pas non plus exagérer

Apple a évité la faillite grâce à une bonne gamme de produits au débit des années 2000, puis Apple a commencé à s'enrichir avec le succès de l'iPod, puis à partir de 2007 et l'arrivée de l'iPhone (et, un peu aussi, de l'iPad), ils se sont envolés vers les haut cieux, et tout cela était sous l'ère Jobs, ce qu'a fait Tim Cook, c'est continuer sur la lancée, et c'est déjà pas mal, il faut le saluer.

J'ajoute que les succès d'Apple sous Jobs ne sont en rien grâce à sa tyrannie, mais plutôt grâce à son coté visionnaire. La tyrannie, ça a juste fait chier les mecs qui font les cartes mères pour aligner les composants dans le sens que voulait le patron. ça a permis d'imposer de bons choix, ça a aussi permis de faire perdre masse de temps et de fric à Apple, ça dépend des époques et des produits sortis...

avatar jazz678 | 

@pocketalex

« tu as raison, Apple ne s'est jamais aussi bien porté que ces dernières années, pour autant le mérite ne revient pas à 100% à Tim Cook, il ne faut pas non plus exagérer »
« Apple a évité la faillite grâce à une bonne gamme de produits au débit des années 2000, puis Apple a commencé à s'enrichir avec le succès de l'iPod, puis à partir de 2007 et l'arrivée de l'iPhone (et, un peu aussi, de l'iPad), ils se sont envolés vers les haut cieux, et tout cela était sous l'ère Jobs, ce qu'a fait Tim Cook, c'est continuer sur la lancée, et c'est déjà pas mal, il faut le saluer. »

Je n’ai pas dit que tout était à mettre au seul crédit de TC. Évidemment que les bases étaient établies avant qu’il prenne les commandes. Ne pas minimiser son rôle pour autant. Apple est malgré tout une société fragile qui dépend du succès de l’iPhone. TC à maintenu une certaine prise de risque pour continuer à le rendre attractif depuis le décès de SJ. Sans compter la cohésion d’un groupe comme Apple qui était intimement lié à l’image de son CEO. Tout aurait pu s’effondrer avec la disparition de SJ.

Bref je crois que nous disons la même chose

avatar pocketalex | 

A te lire, il me semble aussi, du coup ...

?

avatar elbibou | 

@jazz678

Complètement d’accord avec toi

avatar elbibou | 

@Orpioo

Bah ouais fils ! Tu croyais que ton pote Steve travaillait pour la gloire ? Il travaillait aussi pour un maximum de caillasse pour l’entreprise.

avatar Tox | 

La première décennie des années 2000 a été riche en nouveautés technologiques. Si riche, que je me suis pris à imaginer que cela pouvait perdurer encore une dizaine d'années au moins du côté de Cupertino.

Pour l'heure chez Apple, plus de matériel nouveau à l'horizon ou uniquement des "accessoires"...

Alors, heureusement que certains anciens, comme Nintendo, continuent d'oser. Un grand merci pour la Switch et son concept surprenant. L'iPad aurait pu/dû s'en rapprocher et marier le jeu vidéo, le travail et les loisirs numériques. Les loisirs numériques, c'est assez vrai ; le travail, Apple prétend que c'est fait ; le jeu, il reste encore du beaucoup de boulot pour espérer rejoindre "big N".

Pages

CONNEXION UTILISATEUR