Revue des premiers tests de l’iPad Air 4

Nicolas Furno |

Il n’y en a pas que pour les iPhone 12 cette semaine ! Vendredi, Apple sortira non seulement ses nouveaux iPhone, mais aussi l’iPad Air 4, annoncé en septembre dernier, mais qui a attendu le mois d’octobre pour sortir1. Et comme toujours, le constructeur a envoyé quelques exemplaires à la presse : après les iPhone 12 et iPhone 12 Pro hier, voici les retours de la presse concernant l’iPad Air 4 !

Photo The Verge.

Le fait que les tests sortent juste après ceux des iPhone 12 souligne encore davantage la proximité de design entre ces deux produits. L’iPad Air 4 abandonne l’aspect « classique » des iPad, hérités de l’iPad 2 et de ses successeurs, au profit du nouveau design introduit avec les iPad Pro de 2018. Il se trouve que c’est le même esprit que les nouveaux smartphones, avec des bords plats plutôt que des arrondis. Il y a bien des arrondis, mais autour de l’écran, avec des bordures affinées qui se sont généralisées depuis l’iPhone X.

L’iPad Air 4 avec son écran de 10,9 pouces est quasiment un clone de l’iPad Pro 11 pouces sorti en 2018. À tel point que Federico Viticci de MacStories note qu’il a confondu les deux modèles à plusieurs reprises pendant ces tests. Tous les journalistes notent cette proximité évidente — Lance Ulanoff parle d’« iPad Pro Lite » à son sujet — même s’il y a des différences entre les deux. La principale, et c’est sur ce point que les tests s’attardent le plus, étant le bouton de verrouillage qui est doublé d’un capteur d’empreintes Touch ID.

Photo The Verge.

Apple n’a pas repris le système de caméra True Depth et l’authentification Face ID en façade des iPad Pro, l’iPad Air 4 utilise un capteur Touch ID similaire à ceux que l’on connaît depuis l’iPhone 5s. Sauf qu’il n’est pas en façade, mais sur la tranche, en haut à droite quand on tient la tablette en mode portrait, sur le côté supérieur gauche quand on la tient en mode paysage. Et justement, comme on peut tourner l’iPad Air 4 dans tous les sens, Apple y a pensé et propose dès la configuration d’enregistrer deux empreintes, ce qui est utile pour gérer ces deux orientations.

Les journalistes sont dans l’ensemble convaincus par la qualité et la rapidité de ce nouveau Touch ID et seul Matthew Panzarino de TechCrunch signale une difficulté à enregistrer son empreinte digitale. Après cette première phase toutefois, la reconnaissance s’est faite rapidement et sans encombre, comme pour tout le monde. Dieter Bohn de The Verge souligne toutefois qu’il faut cliquer sur le bouton, pas simplement poser le doigt comme sur les smartphones Android. Il faut un petit peu de temps pour s’habituer, juge le journaliste, sans noter si le réglage d’accessibilité qui permettait de configurer différemment le bouton existe toujours avec ce modèle (nous le vérifierons sur notre exemplaire de test).

Photo MacStories.

Touch ID, meilleur que Face ID ? Sur ce point, les avis diffèrent : Federico Viticci, qui utilise son iPad Pro 12,9 pouces au quotidien, regrette la transparence de Face ID, qui lui permet d’utiliser la tablette sans jamais se soucier de la sécurité. Il rappelle fort justement qu’avec un clavier externe, il suffit d’appuyer sur une touche pour débloquer l’iPad et Face ID se charge du reste, alors qu’il faut lever la main pour atteindre le bouton Touch ID sur l’iPad Air 4. En revanche, il apprécie le fait que le bouton, plus gros et plus haut, soit plus facile à localiser à l’aveugle.

Pour lui, c’est une régression, mais Matthew Panzarino préfère au contraire le capteur d’empreintes. La différence, c’est probablement qu’il utilise son iPad comme tablette et que le bras est en effet souvent devant les capteurs TrueDepth sur l’iPad Pro. Selon votre usage, vous tomberez plus dans un camp ou dans l’autre. Le journaliste de Techcrunch regrette toutefois, comme son collègue de The Verge, que la caméra avant soit pensée pour le mode portrait et donc placée sur la gauche en mode paysage, pourtant le plus fréquent. En visioconférence, vous regarderez de biais et non face à vous.

Puisque l’on parle de caméras, évacuons ce sujet comme l’ont fait les testeurs. Contrairement aux iPad Pro de 2020, il y a une seule caméra au dos, mais c’est exactement le même objectif grand-angle de 12 mégapixels souligne Marques Brownlee. Grâce à lui, vous obtiendrez des photos très correctes pour une tablette, sans plus, mais ça suffit bien pour scanner des documents, rappelle le youtubeur. Le flash des iPad Pro n’a pas été transféré sur la nouvelle tablette, si jamais cela vous manquait en guise de grosse lampe torche pour éclairer les photos.

Il manque aussi à l’iPad Air 4 le LiDAR ajouté aux modèles pro en début d’année, mais il n’a manqué à personne. Il faut dire qu’il sert exclusivement à la réalité augmentée sur la tablette et même si Lance Ulanoff a affiché un dinosaure dans son jardin, il est vite passé à autre chose.

L’unique appareil photo au dos de l’iPad Air 4 (photo Lance Ulanoff).

Si l’iPad Air 4 est quasiment identique extérieurement à l’iPad Pro de 11 pouces, son écran est légèrement plus petit (10,9 pouces) à cause de bordures à peine plus épaisses. Sur ce point, les avis sont unanimes : ce n’est pas trop épais et on ne voit la différence qu’en mettant les deux modèles côte à côte. MacStories juge que la nouvelle tablette ne souffre pas de cette différence, d’autant que l’écran est d’excellente qualité sur les deux modèles, même si la luminosité est meilleure sur la tablette la plus chère (500 nits au max, contre 600 sur les iPad Pro).

Il y a une autre grosse différence, que Dieter Bohn a jugé la plus pénalisante dans sa comparaison avec l’iPad Pro 11 pouces : l’iPad Air 4 ne dispose pas de ProMotion et sa dalle LCD est limitée à 60 images par seconde. Le journaliste regrette la meilleure fluidité de la tablette professionnelle, notamment pendant les défilements. Chez TechCrunch, on juge aussi que c’est le meilleur argument qui reste en faveur de l’iPad Pro, tout en notant que si vous n’avez jamais utilisé ProMotion, son absence ne vous manquera pas. Marques Brownlee glisse quand même que la concurrence fait mieux désormais, même si la fluidité n’est jamais un problème.

L’iPad Pro 12,9 pouces en haut, iPad Pro 11 pouces en bas à gauche et iPad Air 4 en bas à droite (image MacStories).

ProMotion est aussi utile pour réduire la latence du stylet, rappelle Federico Viticci. Tout le monde note d’ailleurs que l’iPad Air 4 adopte les accessoires de l’iPad Pro, ce qui implique d’utiliser l’Apple Pencil 2 et sa charge magnétique. C’est un progrès indéniable sur la première génération chargée par Lightning, mais Dieter Bohn souligne que c’est aussi un achat plus coûteux (135 €, 36 de plus que l’ancien). Au chapitre des accessoires, cela veut aussi dire que la nouvelle tablette est compatible avec le Magic Keyboard, accessoire introduit au printemps.

Le Magic Keyboard est exactement le même pour l’iPad Pro 11 pouces et pour l’iPad Air 4, à tel point que le packaging n’a pas été mis à jour, note le journaliste de MacStories. Il fonctionne aussi bien dans les deux cas et il n’y a aucune différence notable entre les deux tablettes. Tous les accessoires conçus pour l’iPad Pro 11 pouces sont compatibles, y compris le Smart Keyboard moins cher ou encore le Smart Folio qui n’est qu’une protection. Et toujours dans le domaine des accessoires, l’iPad Air 4 hérite du port USB-C des pros, ce qui est particulièrement utile pour décharger un appareil photo, suggère Matthew Panzarino.

L’iPad Air 4 sur le Magic Keyboard (image The Verge).

Cela fait bien longtemps que personne ne s’est plaint des performances d’un iPad et ça ne devrait pas commencer avec ce modèle. Tous les journalistes ont fait leur petit test de performances de l’Apple A14 gravé à 5 nm, avec des résultats que l’on connaissait déjà : meilleur score CPU avec un seul cœur, mais en retrait sur le score multi-core et sur les graphismes. La conclusion est la même partout : l’iPad Pro peut faire mieux dans les usages les plus professionnels (notamment grâce aux 6 Go de RAM sur les modèles 2020), mais l’iPad Air 4 se débrouille parfaitement. Et vivement la mise à jour des iPad Pro qui devrait permettre d’aller plus loin dans ce domaine.

Les tests ne sont pas très longs sur l’autonomie, mais il faut dire que cela fait des années qu’Apple ne l’a pas faite progresser. Dieter Bohn la juge excellente, Lance Ulanoff soutient que les 10 heures annoncées est un objectif envisageable à conditions de s’en tenir à un usage léger, il faut plutôt compter sur 7 à 8 heures en usage intensif. A priori, rien de bien nouveau dans ce domaine, si ce n’est qu’Apple fournit un chargeur USB-C de 20 W, contre 18 W pour l’iPad Pro.

Image TechCrunch.

Un petit détour par les haut-parleurs, qui ne sont qu’au nombre de deux sur l’iPad Air 4, contre quatre sur les iPad Pro (même s’il y a autant de zones trouées sur les deux tablettes). Cela se ressent, et le journaliste de MacStories juge que ce n’est plus suffisant pour remplacer des enceintes et écouter de la musique, mais c’est bien assez pour un usage classique. En mode paysage, les deux haut-parleurs font une paire stéréo bien meilleure que sur les anciens iPad Air et Matthew Panzarino les considère bien assez puissants au quotidien.

Dans l’ensemble, ces tests sont très positifs et tous les journalistes jugent que l’iPad Air 4 est la meilleure tablette Apple dans la majorité des cas. Leur plus gros regret est sur le prix de base, en hausse par rapport à l’iPad Air 3 (669 € en France), et sur la capacité toujours limitée à 64 Go de base. C’est déjà un appareil de luxe, juge Dieter Bohn qui ressort le nouvel iPad 8 qui fait à peu près la même chose pour bien moins cher :

L’iPad Air 4 permet d’ouvrir la catégorie des tablettes Pro à un public plus large, conclut Federico Viticci. Un public qui n’a plus besoin de payer 899 € pour bénéficier de la puissance et du confort des iPad Pro, tout en pouvant utiliser tout l’écosystème d’accessoires réservés jusque-là à l’iPad Pro. Mais comme tous ses confrères, il attend aussi de voir ce qu’Apple va pouvoir offrir dans la gamme du dessus.

Le choix d’une taille aussi proche que celle de la tablette de 11 pouces suggère-t-il que ce modèle va disparaître et que le constructeur va étendre la gamme vers des tailles d’écran encore plus grandes ? En attendant de le savoir, l’iPad Air 4 sortira vendredi à partir de 669 € et vous pouvez compter sur notre test dans les jours qui suivront !


  1. Ce qui se voit à un détail intéressant, au passage : c’est iOS 14.0 et non iOS 14.1 qui est préinstallé sur les tablettes, en tout cas pour celles envoyées à la presse.  ↩︎

Tags
avatar PierreBondurant | 

Complètement d’accord avec l’excellent Marques Brownlee
(a ça près, que dans ces trois raisons de prendre le Pro plutôt que le air, il a oublié la taille du stockage: le air est limité à 256 Go)

avatar crapouille | 

Quelqu’un sait si le déverrouillage avec l’Apple Watch est ou sera possible ??
J’avoue que sur le Mac c’est juste royal !

avatar Nicolas Furno | 

@crapouille

Non, ce n’est pas possible ni prévu a priori.

avatar didloan92 | 

J’ai l’impression que le Air a des bords d’écran un chouïa plus larges que les Pro ou j’ai rêvé ? Et c’est vrai qu’avec 64 Go de base ça fait juste sans parler d’autres points (que 2 hauts parleurs, que 60 Hrz, etc...)

avatar idhem59 | 

@didloan92

Oui, les bordures sont un peu plus épaisses sur le Air par rapport au Pro.

avatar IRONMAN65 | 

Il aurait fait un bon chirurgien avec ses longs doigts

avatar david66 | 

Franchement, j’utilise le ProMotion depuis l’iPad Pro 10,5 et, même s’il est vrai que c’est sympa lorsque tu scrolles beaucoup, ce n’est pas un argument qui me ferait choisir le Pro plutôt que le Air 4...

S’agissant des HP, bonne nouvelle qu’ils ne soient pas tous les deux du même côté, la stéréo est bien là.

FaceID ne m’intéresse pas plus que cela...

Donc le Air 4 me semble un produit fort intéressant.

avatar gardiolan | 

@david66

Pareil, je pense que c'est le truc qui se remarque bien quand tu passes immédiatement d'un appareil à l'autre mais qui s'oublie en quelques minutes. On s'en accommode bien avec les iPhone après tout.
Ce Air 4 me fait de l'œil pour remplacer mon Pro 10.5 😊

avatar armandgz123 | 

@gardiolan

Perso, je passe ma journée à consulter des PDF sur mon Pro 10,5 et vraiment, le 120hz je ne m’en lasse pas !

avatar gardiolan | 

@armandgz123

Parfois j'ai l'impression que ça ne se voit pas vraiment ; par exemple l'app iGen saccade je trouve quand on défile les articles ou les commentaires 😕

avatar oboulot | 

@gardiolan

J’ai le même problème depuis que j’ai installé la bêta IOS 14 , que j’ai supprimé puis
J’ai restaurer l’iPhone sur la version précédente d’iOS la 13. Cependant aujourd’hui ce problème persiste toujours malgré que je sois passé sur la version officielle iOS 14

avatar macbook60 | 

@gardiolan

Moi aussi sa lag quand je scroll seulement ici

avatar Nico_Belgium | 

@gardiolan

J’y avais pensé aussi...mais honnêtement en dehors du design, je te conseille de jeter un œil sur la comparaison officielle de la fiche technique :) c’est ce que j’ai fait.

Au final, à part le design et le processeur, l’iPad air est une régression en beaucoup de points face au pro 10,5

https://www.apple.com/fr/ipad/compare/?device1=ipad-air-4th-gen&device2=...

( après je ne juge pas :) mais moi il m’a fallu voir cette comparaison pour réaliser qu’au final...échanger l’un pour l’autre est globalement un très mauvais deal - en tout cas pour moi...sauf peut être si tu veux acheter le magic keyboard ou que tu es un utilisateur intensif du pencil et que tu veux la gen 2. Ce qui n’est pas mon cas ^^ )

avatar gardiolan | 

@Nico_Belgium

Merci, j'ai déjà comparé les fiches en long et en large 😊
En fait clairement quand on vient d'un Pro seul un autre Pro est au niveau, c'est clair. Ce qui m'ennuie c'est que mon 10.5" 256 GB je l'avais eu pour ~700€ sur le refurb et que pour ce budget là il n'y a plus rien de comparable, le refurb étant déserté depuis longtemps par les modèles Pro intéressants... 😔

avatar Nico_Belgium | 

@gardiolan

Malheureusement tu as raison. En ce moment par exemple il n’y a que des iPad Pro 12’ 2017 factures la bagatelle de...1000 euros 😨 (pour ce prix là j’hésite pas à dépenser 100 euros supplémentaire pour prendre la génération actuelle 😂)

avatar david66 | 

Mais les sorties et design du Air 4 et de l’iPhone mini laissent à penser qu’un iPad mini bord à bord ne devra pas tarder...

avatar gardiolan | 

Apparemment aussi le débit du port USB-C serait moindre que celui des iPad Pro 🤔

avatar Nico_Belgium | 

Cet iPad Air est intéressant mais reste une régression au final quand on compare la fiche technique avec mon iPad Pro 10.5´ qui a tout de même 3 bonnes années de service au compteur 😅

A part la puce- qui pour moi ne compte plus vraiment tant les iPad sont puissants depuis plusieurs années - et 2/3 détails sur l’appareil photo, la fiche technique n’a pas à rougir.

Le seul appareil vers lequel j’ai très envie de me rediriger c’est vers la version pro, mais parce que la taille de 12,9´ me fait méchamment envie....mais j’ai peur de le regretter. J’aime les grands écrans mais est ce que ce ne serait pas...trop grand? 😅

Edit : a titre d’expérimentation je viens de désactiver pro Motion sur mon 10,5 ´ et...waw on ne réalise pas la différence que cela fait avant d’avoir comparé soi même.. 😅 j’ai encore moins envie de me passer de cette technologie

avatar Lecorbubu | 

@Nico_Belgium

J’ai commencé avec l’iPad Pro 10,5’’ (+ pencil + smart keyboard) et très rapidement cet appareil a remplacé mon mac dans mes usages récurrents du quotidien à tel point que dès lors que des rumeurs sont apparues sur l’arrivée d’un iPad 12,9’’ « borderless » j’ai tout de suite envisagé de le remplacer.

Jusqu’alors la plus grande diagonale de la gamme Pro générait un iPad bien trop massif, lourd et encombrant, dans le même temps l’écran 10,5’’ s’avérait de plus en plus étriqué compte tenu de mes usages grandissant. Se faisant, à l’annonce des nouveaux modèles en 2018 j’ai craqué et commandé très rapidement le nouveau modèle.

Résultat, cela fait deux ans que j’utilise cet iPad Pro de manière intensive, l’optimisation taille et poids est telle qu’il s’avère plus que commode à transbahuter et même en prise en main. En effet, je l’utilise très souvent pour faire des métrés de plan sur site où je le tiens à une main pour dessiner dessus avec la seconde, et ce n’est que passer un certain nombre d’heures que j’en ressens le poids.

Compte tenu de l’intensité de mon usage de l’iPad pour quasiment tout j’ai remplacé le très moyen smart folio keyboard par le magic keyboard sorti au printemps dernier afin de transformer mon iPad en véritable ordinateur d’appoint. Là encore, satisfaction totale, Apple corrige l’essentiel des défauts de son précédent clavier. Pour compléter les lacunes de cet accessoire et en fonction de mes usages et déplacement j’alterne avec une smart folio plus légère.

En résumé je ne peux que trop recommander le passage à la diagonale 12,9’’ pour peu que vos usages y correspondent. Au risque de me répéter l’encombrement et poids de celui-ci n’ont absolument rien de rédhibitoire, à l’inverse je dirais même que Apple a accompli un excellent travail sur ce point.

avatar Nico_Belgium | 

@Lecorbubu

Merci pour ce retour fort utile!

Je me tâte encore un peu. La différence c’est que, étant développeur, je ne peux toujours pas entièrement me passer de mon mac 😕 mais mon iPad me sert déjà pour tous les usages « à côté » hors activité professionnelle.

avatar Billytyper2 | 

@Lecorbubu

Excellent iPad Pro 2018
+1

avatar gardiolan | 

@Nico_Belgium

Pour le ProMotion tu as raison, j'ai fait le test également et c'est vrai que ça saute aux yeux ! C'est bizarre comme impression, comme si l'iPad était moins fluide, tout ralenti d'un seul coup, comme du Ping lag désagréable 😲🥴

avatar Brice21 | 

Oh oui, un iPad Pro 17 pouces, avec un mode MacOS Big Sur quand on le docke sur son Magic Keyboard (celui avec un grand trackpad à droite ou à gauche). Mon rêve... techniquement possible aujourd’hui.

avatar Paul Position | 

A quand un iPad 12,9 pas trop cher (en tous cas moins cher que le pro) ?

CONNEXION UTILISATEUR