De gros écarts de latence entre les écrans de tablettes

Florian Innocente |

Quels tablettes et smartphones du moment s’en tirent le mieux sur leur latence, ce moment où l’on touche l’écran et celui où l’action produit son effet ? Agawi a mis au point une méthode de mesure - baptisée TouchMark - qui consiste à observer ce délai. Une action est faite sur l’écran, à laquelle réagit une application qui illumine la dalle et le tout est filmé. Chaque évaluation a été répétée 50 fois pour en dégager une moyenne. Cette société est spécialisée dans la virtualisation et l’incrustation de démos jouables envoyées par streaming à l’intérieur de bandeaux pubs sur iOS et Android.

Le dernier test, effectué avec des tablettes, a mis en tête l’iPad mini (75 millisecondes de moyenne) devant l’iPad 4 (81 ms), la console de jeu Android de Nvidia (Shield) (92 ms, mais une forte disparité) puis la Surface RT (95 ms). Au-delà, les temps passent à trois chiffres avec la nouvelle Kindle Fire HD d’Amazon (114 ms) qui dame le pion à la Nexus 7 (135 ms) et à la Galaxy Tab 3, laquelle est deux fois plus lente à ce jeu que l’iPad (168 ms).


Mesure des tablettes - Cliquez pour agrandir

Dans un précédent test sur les smartphones, conduit en septembre mais trop tôt pour avoir les 5s et 5c, ce sont les iPhone 5 et 4 qui avaient aisément dépassé les Galaxy S4. Devant aussi les Lumia 928, HTC One et Moto X. Là encore, le matériel d’Apple restait en deçà des 100 ms, alors que les autres les franchissaient.

On parle de délais en millisecondes, ce qui peut sembler anecdotique, mais ce temps de réaction participe à l’expérience utilisateur du produit. Surtout lorsqu’elle est intégralement basée sur une notion de contacts tactiles. Cela n’aura pas d’incidence si l’on passe son temps à regarder des films sur sa tablette, mais ce confort variable peut s’en ressentir sur des jeux, lors de la frappe au clavier ou avec des applications musicales où la latence doit être aussi faible que possible.


Mesure des smartphones - Cliquez pour agrandir

Tags
avatar properso | 
A noter que le Galaxy Note 3 vient récemment de pulvériser tous les autres smartphones !
avatar snark | 
@phantoom : Suite à la lecture du test des numériques on retrouve bien l'approche Samsung, similaire à ce qu'ils font avec les benchmarks. En gros si tu désactive pleins d'options t'as effectivement un écran très réactif... De là à le placer en tête des classements il y'a un pas que je n'aurais pas franchi ;-)
avatar osx31 | 
@johnzero C'est marrant, j'aurais pensé qu'il y avait du software derrière le hardware. Mais tu dois mieux savoir.
avatar lgda | 
Tiens, il y a de l'écho sur MacGé.
avatar napuconcture | 
Et pourtant, sur iOS aussi, il y a des application non natives : webapps, applications qui tournent sur Flash/AIR, sur Mono/.Net etc ... curieux non ?
avatar drkiriko | 
@johnny b. good : 'il y a des chiffres tités d'un protocole de test sérieux et reproductibles' Désolé de te contredire, mais j'aimerai bien connaître le protocole sérieux, parce que le hardware, même s'il est différent d'un constructeur à un autre n'ai jamais traité directement par l'application. Les infos brutes de l'écran capacitif (par exemple ) sont traitées pour détecter un sens, une vitesse, une rotation, etc... puis un "message" est généré pour que tout app puisse ne rien avoir à faire et seulement traiter le message. Soit ces messieurs les testeurs sont allés directement à l'oscillo sur les cartes électronique, soit ils ont uniquement testé la couche supérieure (probable vu la photo à l'appui). A priori une app iOS n'est pas identique en tout point à une app Windows ou une app Android. Donc la différence de latence est peut-être liée à de nombreux facteurs qui n'ont rien à voir avec la tablette ou le smartphone. Ce qui nous intéresse, nous utilisateur, c'est le ressenti (sautillement ou non, précision de la sélection ou non, etc...) et un test à x millisecondes n'a strictement aucun intérêt.
avatar drkiriko | 
@johnny b. good : 'il y a des chiffres tités d'un protocole de test sérieux et reproductibles' Désolé de te contredire, mais j'aimerai bien connaître le protocole sérieux, parce que le hardware, même s'il est différent d'un constructeur à un autre n'ai jamais traité directement par l'application. Les infos brutes de l'écran capacitif (par exemple ) sont traitées pour détecter un sens, une vitesse, une rotation, etc... puis un "message" est généré pour que tout app puisse ne rien avoir à faire et seulement traiter le message. Soit ces messieurs les testeurs sont allés directement à l'oscillo sur les cartes électronique, soit ils ont uniquement testé la couche supérieure (probable vu la photo à l'appui). A priori une app iOS n'est pas identique en tout point à une app Windows ou une app Android. Donc la différence de latence est peut-être liée à de nombreux facteurs qui n'ont rien à voir avec la tablette ou le smartphone. Ce qui nous intéresse, nous utilisateur, c'est le ressenti (sautillement ou non, précision de la sélection ou non, etc...) et un test à x millisecondes n'a strictement aucun intérêt.

CONNEXION UTILISATEUR