Twitter : objet d'un incident diplomatique entre Jobs et le Wall Street Journal ?

Christophe Laporte |

Comment provoquer un incident diplomatique avec Steve Jobs ? L'exercice est extrêmement simple, Alan Murray du Wall Street Journal en a fait l'expérience la semaine dernière lorsque Steve Jobs a fait le tour des rédactions à New York pour présenter l'iPad (lire : iPad : Steve Jobs en goguette à New York).

L'objet du délit ? Avoir gazouillé sur Twitter lors d'une réunion avec Steve Jobs qu'il faisait joujou avec un iPad. Selon les personnes qui ont assisté à la scène, le patron d'Apple est entré dans une colère noire et a exigé la suppression immédiate du tweet. Alan Murray s'est immédiatement exécuté, mais il était trop tard, tout va très vite avec Twitter.

Interrogé par courriel à ce sujet par Gawker, Alan Murray a répondu dans un premier temps "J'adorerai vous en parler, mais je ne peux". Dans un second mail, il ajoute en guise de conclusion que "la paranoïa d'Apple vis-à-vis des médias est "vraiment extraordinaire, mais en disant cela, je ne vous apprends rien…"


avatar solea | 
Ça fait partie des mystères de Jobs… pourquoi, alors que tout le monde sait qu’il fait le tour des rédactions, que cela crée du buzz et fait donc parler du produit, interdire ce genre de coup de pub ? Je trouve cette attitude vraiment étrange, et dommage.
avatar dj.bea | 
@Yohmi je crois que le coup de pub est justement là.... et résultat, on fait un article sur, et par la même occasion, un coup de pub, sur le refus de coup de pub....très fort
avatar thEV4Nne | 
Je pense que la raison est ailleurs : si Steve Jobs n'avait pas fait "un caprice" derrière, le tweet en question serait passé relativement inaperçu, alors que là on en parle - cela fait de la publicité gratuite, quant à la capacité de twitter avec l'iPad. Car quel usage vont faire les utilisateurs de l'iPad ?! Ce ne sera pas uniquement une liseuse électronique, justement.
avatar PtitRital67 | 
Sinon y'a les accords de confidentialité aussi se torcher avec c'est plutôt grave et vraiment pas pro... Même si là je vois pas ce qu'il reproche au monsieur???? Je viens du futur? parce que je sais déjà qu'un iPad va sortir
avatar iguan | 
Rien d'étonnant en soi...
avatar nicoguitare | 
Jobs vient faire son vrp au WSJ, le Murray, chez lui, n'a qu'a se comporter en homme et l'envoyer chier pour se faire respecter...
avatar ThurstonMoore | 
Ce culte du secret et de l'exclusivité ça devient vraiment n'importe quoi; Il devrait vraiment consulter un psy iPapy
avatar Jeje680 | 
@macosZ "N'importe quoi"? Qu'est-ce que tu en sais? Parmi nous personne n'est au courant de ce qu'Apple veut, et c'est son droit, garder secret. Personne n'est donc autorisé à condamner. Et si la manière de Jobs te choque, tu peux toujours lui écrire pour lui conseiller un psy, mais l'écrire dans un forum c'est parfaitement inutile, en plus d'être insultant pour un homme qui passe pour être un des meilleurs patrons du monde. Qu'on critique Jobs ou le mac, OK, mais qu'on le fasse intelligemment alors.
avatar xblade42 | 
Même si il n'y avait aucune clause de confidentialité, Même si le produit était commercialisé, Twitter en pleine réunion, ça ne se fait pas. Question de professionnalisme, de respect et de politesse. Rien de plus désagréable que d'être en réunion avec des participants qui sont sur leur blackberry tout le temps. Ces gens là, dans les séminaires, formations et autres, on les kick.
avatar PtitRital67 | 
Twitter en réunion ça se fait quand on test justement une machine... Ce qui était certainement un peu le but de cette réunion et l'objet du message
avatar Damien09 | 
Je pense que la réunion n'avait rien à voir avec l'iPad en lui même, mais plutôt des services comme les livres électronique ou autre distributions de journaux… mais que Steeve avait avec lui la machine pour montrer ce que ça donne. Le gars tweet sur l'iPad sans poser de questions à Steeve (ben oui si je montre mon bateau télécommandé, j'espère que le type me demande avant de le foutre à l'eau et de faire mumuse). Alors Steeve n'a pas du apprécier la dérive du type impoli et pète une durite. Ce Steeve, il faut qu'il fasse attention l'énervement viendra à bout de sa santé !!
avatar ijon971 | 
La présentation d'un produits high tech, de rupture non encore commercialisé - est forcément très encadré. Le coup de gueule ne me surprend pas outre mesure, car au delà du folklore entourant SJ, il est illustratif d'une habitude ou d'une nécessité de contrôler la sortie d'informations jugées critiques que l'on ne rencontre pas que chez Apple (j'ai déja vu quelques situations assez insolites). Bon le mec peut se targuer d'avoir attirer les foudres divines; c'est pas donné à tout le monde :-)

CONNEXION UTILISATEUR