L’iPhone 6 Plus affiche les vidéos en 1080p sans les redimensionner

Nicolas Furno |

L’iPhone 6 Plus a la même définition qu’une télévision HD, c'est-à-dire du 1080p (1920 x 1080 px), mais le système génère une image plus grande (2208 x 1242 px, dite « définition logique »), avant de la réduire pour l’afficher en 1080p. Cette solution est déjà utilisée sur les MacBook Pro à écran Retina depuis plus de deux ans, et elle a fait ses preuves. En particulier, elle offre plus de souplesse et permet à Apple d’offrir plusieurs modes d’affichage, selon que l’on veut des éléments physiquement plus gros sur son écran ou pas. Mais la question des contenus se pose : est-ce que ceux en 1080p sont rendus dans la définition native avant d’être conformés dans la définition affichée ? Ou sont-ils rendus directement en 1080p, ce qui est gage de meilleure qualité ?

Une vidéo 1080p à la définition native (gauche) et conformée en 1080p (droite). Cliquer pour agrandir

Un tel écran est parfait pour afficher une vidéo en 16/9 en 1080p, le format de prédilection aujourd'hui à la télévision, en particulier pour les séries. Pour afficher une telle vidéo sur l’iPhone 6 Plus, Apple avait deux choix :

  • soit commencer par augmenter la taille de l’image pour passer de son format original (1920 x 1080 pixels) à la définition logique de l'iPhone 6 Plus (2208 x 1242 px), avant de la réduire à nouveau au 1080p ;
  • soit afficher directement la vidéo dans son format de base, le 1080p.

Sur le papier, la deuxième solution est beaucoup plus simple, mais elle est, dans les faits, nettement plus complexe que la première. En effet, l’iPhone 6 Plus effectue constamment la transition de la définition logique vers le 1080p et il est beaucoup plus simple de le faire en permanence, quel que soit le contenu à afficher. Mais si cette première solution est plus facile à mettre en place, elle n’est pas idéale en termes de qualité d’image. Sans entrer dans les détails trop techniques, disons simplement que cette étape d’agrandissement, puis de réduction de la définition des vidéos conduit souvent à un rendu légèrement plus flou.

Pour éviter cela, iOS 8 fait ce qu’il faut : les vidéos en 1080p sont affichées dans leur format original, sans être retouchées par le système… tant qu’il n’y a que la vidéo à l’écran. Si vous affichez les contrôles, ces éléments d’interfaces doivent être rendus à la définition logique, puis conformés au 1080p. Dans ce cas, la vidéo elle aussi suit le même processus, mais on revient à la meilleure qualité possible dès lors que les contrôles sont masqués.

Est-ce que cela se voit ? Cela dépend probablement de votre niveau d’exigence en la matière et de la vidéo, mais on peut facilement voir la différence. Avec cette vidéo conçue pour calibrer les télévisions, on voit très nettement la différence sur les lignes les plus fines. Alors qu’elles sont nettes quand les contrôles sont masqués (1080p natif), elles deviennent floues quand les contrôles s’affichent (1080p conformé). Si vous avez un iPhone 6 Plus, ce sera flagrant sur votre appareil, mais cet internaute a essayé de montrer ce que cela donnait sur le sien.

Pour les vidéos, Apple a fait ce qu’il fallait, mais les développeurs peuvent aussi en profiter. Ils pourront définir qu’une vue en particulier sera affichée directement en 1080p, sans passer par la définition logique de l'iPhone 6 Plus (2208 x 1242 px). Les jeux devraient tout particulièrement en profiter, mais peut-être que cela sera utile aussi pour d’autres applications…


avatar landa18 | 

"elle offre plus de souplesse et permet à Apple d’offrir plusieurs modes d’affichage, selon que l’on veut des éléments physiquement plus gros sur son écran ou pas."
Malgré l'explication, j'ai un peu de mal a comprendre pourquoi réduire la résolution avant de l'afficher ?
Si l'écran permet d'afficher du 2208 x 1242 px, si le système génère du 2208 x 1242 px, pourquoi passer par du 1920x1080 (sauf pour les vidéo) ? Comprend pas...

avatar patrick86 | 

@landa18 :

L'explication de la gestion de l'affichage des MacBook Pro Retina éclairera peut-être ta lanterne…

https://www.macg.co/tests/2012/06/test-du-macbook-pro-retina-15-mi-2012-core-i7-à-23-ghz-70411

Edit : le lien et mal formaté, mais le trouve en cherchant "test macbook pro retina 15" 2012" sur le web

avatar landa18 | 

Merci pour le lien
J'ai bien compris maintenant
Le passage à une résolution supérieure (avant réduction) permet aux éléments d'être plus gros à l'écran.
C'est une méthode pour modifier l'échelle en fait

avatar jean_claude_duss | 

"Si l'écran permet d'afficher du 2208 x 1242 px, si le système génère du 2208 x 1242 px, pourquoi passer par du 1920x1080 (sauf pour les vidéo) ? Comprend pas..."

--> l'écran ne permet pas le 2208x1242. il est en 1920x1080
apple calcule du 2208x1242 pour que les images soit 3x plus grosses que celles des écrans non rétina

avatar Niarlatop | 

L'écran de l'iPhone 6 Plus ne dispose "que" de 1920x1080 pixels.
Le 2208x1242 est une définition virtuelle qui sert d'étape intermédiaire dans le rendu.

Effectivement, creuser la question de la gestion de la haute densité par OS X est un bon début, qui pourra te permettre de comprendre de quoi il en retourne.

Sur les MacBook Pro Retina, lorsqu'on reste en définition optimisée pour le Retina, l'ordinateur rend une image de même dimension que les capacités physiques de la dalle, à savoir 2560x1600 sur le 13" et 2880x1800 sur le 15". Aucun redimensionnement n'est nécessaire.

Si on opte pour les modes adaptés "Plus d'espace", on retombe sur la méthode décrite dans l'article : pour afficher un espace de travail équivalent à 1680x1050, l'ordinateur effectue un rendu en 3360x2100 (soit 1680x1050 quadruplé), pour ensuite redimensionner l'image calculée à la définition réelle de l'écran.
Cette étape induit forcément du flou du fait du redimensionnement. Mais pour la plupart des gens, il est minime.

avatar Mrleblanc101 | 

@landa18 :
Mais l'écran ne le permet pas lol ! Tu as lu l'article au moins ? L'écran à une définition de 1080p mais le contenu est généré sur une définition logique plus grande afin d'avoir l'option d'avoir l'interface plus grande avec le mode "zoom"

avatar Vanton | 

Ça n'a quand même pas que des avantages en termes de qualité de rendu leur histoire...

avatar greggorynque | 

L'article est clair pour la part et montre à quel point Apple a fait un mauvais choix en utilisant de l'upscaling sur le 6 et os sur le 6

On voit ainsi le casse tête offert aux développeurs, qui va se solder par un écart qualitatif entre les applications plus grand et une dégradation du plus gros avantage d'iOS, la qualité de son parc applicatif.

La meilleure solution aurait sans doute été de passer le 6 et le 6 a une vrai définition X3 et éviter l'écueil de repasser au 1080p standard.

Mais cela aurait sans doute coûté 10 à 20 centimes de plus par appareil, comme le Go de ram supplémentaire ;(

avatar byte_order | 

J'adore quand des choix justifiés par un buzzword "pixel perfect" en 2007 deviennent aujourd'hui sources de "somewhat blurry pixel" en 2014...

avatar Wochouu | 

Je suis aussi de l'avis qu'il est ridicule que l'interface d'un téléphone ne soit pas rendue dans la définition native de son écran.

avatar sachouba | 

Bravo Apple. Ça, c'est de la vraie innovation.

avatar bibi81 | 

C'est de l'optimisation Apple aux petits oignons, résultats des calculs inutiles impliquant une baisse de performances et une hausse de la consommation...

avatar KevinR | 

Lol a Ouais c'est gênant

CONNEXION UTILISATEUR