En 2016, un iPhone avec puce réseau Intel pour les marchés émergents ?

Mickaël Bazoge |

Intel pourrait bien faire partie des fournisseurs d’Apple pour l’iPhone de 2016, croit savoir VentureBeat sur la foi de deux sources proches du dossier. Le fondeur, partenaire habituel du constructeur pour les Mac, n’a jamais réussi à se faire une petite place dans les smartphones Apple, même si la rumeur court depuis… 2007. Intel ne fournirait pas de processeurs, mais la puce réseau : plus précisément, le modem 7360 LTE prendrait sur le SoC de l’iPhone la place du composant habituellement dévolue à Qualcomm.

La plateforme Moorestown d’Intel devait rendre la monnaie de leur pièce aux processeurs ARM. C’était en 2010.

Cette puce offre une vitesse de téléchargement de 450 Mbit/s, elle supporte la LTE catégorie 9/10, et elle aurait épaté les constructeurs à qui Intel l’a présentée, par sa conception, sa rapidité et son usage économe de l’énergie. Des ingénieurs d’Apple se seraient rendus à plusieurs reprises à Munich en Allemagne, afin de travailler avec leurs homologues d’Intel pour peaufiner la puce. Ce centre de recherche et de développement appartenait auparavant à Infineon, qui fournissait à Apple ses modems 3G avant qu’Intel ne l’acquiert en 2010.

Plus étonnant : Apple aurait l’intention d’utiliser cette puce Intel dans un iPhone (7 ?) qui se destinerait aux marchés émergents, en Asie et en Amérique Latine. Le retour de la rumeur sur l’iPhone low cost ? Sans doute pas. Mais Apple pourrait vouloir diversifier son volet de sous-traitants dans le domaine du réseau : les relations avec Qualcomm se montreraient en effet assez difficiles actuellement.


avatar enzo0511 | 

Étrange comme rumeur si on considère qu'apple voudrait miser sur l'ARM justement pour s'affranchir de sa dépendance plutôt coûteuse aux puces Intel (?)

Ou alors les procos ARM c'est pas pour demain

avatar Fego-007 | 

@enzo0511 :
On parle pas des processeurs mais des puces réseaux :)

avatar Thegoldfinger | 

Le succès de l'iPhone 6 a prouvé à Apple qu'il n'avait pas besoin de baisser les prix.
Donc on peut oublier l'iPhone low cost.

Et ce n'est pas le prix des derniers produits Apple qui vont me contredire.

CONNEXION UTILISATEUR