Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Ventes de smartphones : grand écart pour Apple et agacement chez Xiaomi

Florian Innocente

Friday 03 May 2019 à 11:07 • 68

iPhone

Combien Apple a-t-elle vendu d'iPhone au premier trimestre 2019 ? En ne communiquant plus sur cette donnée et uniquement sur le chiffre d'affaires, la Pomme laisse toute latitude aux cabinets d'analyse pour avancer leurs propres chiffres. Les derniers classements montrent la difficulté de l'exercice, au point que Xiaomi a contesté certaines conclusions publiées cette semaine.

Pour IDC, sur les trois premiers mois de l'année, Apple a écoulé 36,4 millions d'iPhone (lire IDC : gadin sur les ventes d'iPhone, performance de Huawei), là où Canalys en compte 40,2 millions et IHS Markit 43,8 millions. On parle à chaque fois de téléphones mis en vente dans les circuits de distribution, pas de ventes directes aux clients.

Bilan : dans le pire des cas, Apple a fait -30% comparé au début 2018. Au mieux elle n'a fait que -16%. Quel que soit l'institut d'études ce n'est pas bon, mais l'écart constaté entre le plus bas et le plus haut est de 7,4 millions d'unités. C'est presque l'équivalent des ventes attribuées à LG ou à Motorola.

Ces trois instituts s'accordent au moins sur un marché global du smartphone en baisse d'un peu plus de 6%. Leurs volumes totaux diffèrent néanmoins : 310,8 millions d'unités (IDC), 313,9 millions (Canalys) et 323,8 millions (IHS).

Sur le podium, les trois premiers sont aussi identiques : Samsung, Huawei, Apple. À chaque fois c'est Huawei qui est le seul à progresser, avec 50% de mieux.

Ces estimations en accordéon ont rendu Xiaomi fumasse. Le fabricant chinois est crédité d'une quatrième place chez IDC (25 millions de smartphones, baisse de 10,2%) et Canalys (27,8 millions, -1,3%) et d'une cinquième chez IHS Markit (24,7 millions, -16%). Tout faux ou presque, clame Xiaomi dans un communiqué publié hier, à destination de ses actionnaires et des investisseurs.

Sans nommer personne, le fabricant conteste des informations publiées cette semaine et déclare que ses livraisons ont dépassé les 27,5 millions d'unités. Un chiffre qui sera précisé prochainement (Xiaomi continue de communiquer sur ses volumes lors de ses résultats financiers).

Des trois instituts, c'est donc Canalys, avec son estimation de 27,8 millions d'unités, qui s'avère le plus en phase avec la tendance donnée par Xiaomi. S'agissant d'Apple, cet institut la situait à mi-chemin entre les valeurs d'IDC et d'IHS : 40,3 millions d'iPhone, soit une baisse annuelle de 23,2% et une part de marché en baisse à 12,8%.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner