CES : Les produits éco d'Eton

Arnaud de la Grandière |

La société Eton présente au CES différents produits écologiques, puisque basés sur l'énergie solaire.

Le premier d'entre eux, Mobius, est un kit batterie/panneau solaire qui se glisse sur l'iPhone 4. La batterie intégré double la durée d'utilisation de l'iPhone, et avec une heure d'exposition au soleil, vous pouvez obtenir entre 20 minutes et deux heures d'opération (en fonction de votre utilisation). Prix encore inconnu.

IMG_0040

Eton présentait également de nouveaux coloris pour son système d'enceintes solaires Soulra. Il coûte $200, il se charge en 10 heures et donne 8 heures de son

IMG_0038

Eton présentait également le Soulra XL. Grâce à sa plus grande cellule solaire, il se charge en 5 heures, et tiendra toute la journée. Il inclut 8 enceintes (assez puissantes pour couvrir le brouhaha du CES), un réceptacle au dos pour sa télécommande, et une sangle pour le porter.

IMG_0039
IMG_0041

avatar winstonsmith | 
[mauvaise blague, pardon] vu la tronche de leurs produits, ils devraient se renommer en "Etron", ils seraient plus crédible. Sinon, oui, l'idée du solaire c'est pas mal, mais a mon avis ca manque un peu de puissance pour le moment.
avatar crifan | 
+1 effectivement, look ' a chier ' , même la playmate ne dechargera pas mes batteries.
avatar Lio70 | 
ha tiens, j'me suis dit à peu d'chose près la même chose. ^(^
avatar Oh la belle Pomme | 
C'est beau, c'est frais, on dirait une application de l'App Store.
avatar mac-fan | 
Je me disais également : C'est bien mais c'est moche. Pour la playmate je pense qu'il faut voir de près et en réel, même si le sourire est forcé, les photos ne sont pas toutes flatteuses.
avatar manu1707 | 
"écologiques, puisque basés sur l'énergie solaire" ? Ne pas confondre neutre en CO2 et écologique... Les cellules photovoltaïques posent des problèmes écologiques non négligeables - tout comme les éoliennes ou les biocarburants. La production d'énergie reste une pollution, quelles qu'elles soient ; la vraie écologie est donc d'en consommer avec modération ; il ne s'agit pas de revenir à l'âge de pierre mais d'être conscient du cout réel et d'éviter le gaspillage pour maintenir la pollution dans les limites de ce que peut supporter la nature.

CONNEXION UTILISATEUR