Microsoft proteste vigoureusement sur le blocage de son app YouTube par Google

Florian Innocente |

Utiliser YouTube sur un Windows Phone avec l'application de Microsoft est de nouveau impossible. Google a confirmé avoir bloqué l'accès à son service depuis l'application développée par son concurrent. Une décision qui a motivé une sortie écrite de Microsoft qui entend faire connaître sa version de l'histoire. Les deux entreprises étaient pourtant arrivées à un accord de collaboration à la fin mai.

Il s'agissait de rendre cette app - que Google n'a encore jamais porté sur Windows Phone - compatible avec les conditions d'utilisation du service de vidéo. En particulier sur l'affichage de la pub. Trois mois plus tard, Google estime que les efforts promis par Microsoft n'ont pas été suivis d'effets et que les violations d'hier sont toujours d'actualité aujourd'hui. L'app est ressortie il y a quelques jours et elle fonctionnait, jusqu'à aujourd'hui. Microsoft a confirmé aussi à The Verge ce blocage et déclaré travailler avec Google à le régler.

Mais dans un second temps, Microsoft a publié une longue lettre ouverte intitulée « Les limites de l'ouverture de Google ». Microsoft explique d'abord avoir retiré son application en mai et fait en sorte de répondre à tous les points soulevés par Google, puis de l'avoir remise en ligne cette semaine. Microsoft juge que Google agit en contradiction avec ses engagements en terme d'ouverture et qu'elle lui impose des contraintes sur Windows Phone que Google ne s'impose par sur iOS et Android. Deux OS dans lesquels, observe Microsoft, Google est le moteur de recherche par défaut.

Il faut probablement y voir le sous-entendu que Google ferait payer à Microsoft cette différence, puisque Windows Phone utilise Bing. Microsoft continue en expliquant qu'elle a accédé à chacun des points litigieux mis en exergue par Google : ajout de la publicité, retrait de la fonction de téléchargement des vidéos et prise en compte de certaines règles qui limitent le visionnage de certains clips.

« Lorsque nous avons développé une application YouTube pour Windows Phone, nous l'avons fait en tenant compte du fait que Google souhaitait développer son activité basée sur le libre accès à ses plates-formes de contenus, un point qu'il a réitéré l'année dernière. Comme les autorités antitrust ont lancé des enquêtes contre Google - dont certaines sont toujours en cours - la société a réitéré son engagement d'ouverture et sa capacité à respecter de son propre chef ses engagements d'ouverture. »

Microsoft raconte aussi qu'à sa grande surprise, Google a demandé à ce que l'app soit écrite en HTML5. Ce qui n'est pas le cas des versions Android et iOS. Microsoft dit avoir consacré beaucoup de temps et d'énergie à en étudier la faisabilité, mais que les équipes des deux entreprises ont convenu que cela serait complexe et prendrait du temps.

« Pour cette raison, nous avons décidé cette semaine de publier notre application non HTML5 tout en s'engageant à travailler avec Google sur le long terme pour une application HTML5. Nous estimons que cette approche offre à nos clients une expérience à court terme qui soit sur un pied d'égalité avec les autres plates-formes, tout en nous mettant dans la même position qu'Android et iOS pour permettre une éventuelle transition vers cette nouvelle technologie. Google, cependant, a décidé de bloquer à nos clients communs l'accès de notre nouvelle application. »

Microsoft estime dès lors que les motivations de Google pour bloquer cette application sont montées de toutes pièces afin de désavantager Windows Phone face à Android et iOS « Les obstacles que Google a mis en place sont impossibles à surmonter, et ils le savent ».

« Google affirme que l'un des problèmes avec notre nouvelle application est qu'elle ne diffuse pas toujours les publicités en fonction des conditions imposées par les créateurs de contenus. Notre application diffuse les publicités de Google en utilisant toutes les métadonnées qui nous sont disponibles. Nous avons demandé à Google de nous fournir toute information envoyée aux iPhone et à Android afin que nous puissions dupliquer avec plus de précision la façon dont les annonces sont diffusées sur ces plates-formes. Jusqu'à présent, au moins, Google a refusé de nous donner cette information. Nous sommes tout à fait confiants dans notre capacité à résoudre ce problème si Google coopère, mais les choses sont ici de son seul ressort. Si Google stoppe le blocage notre application, nous serons ravis de travailler avec eux sur ce point, en le prenant entièrement à notre charge.

Google dit aussi que nous ne sommes pas en conformité avec ses "termes et conditions". Ce que Google veut dire en réalité, c'est que notre application n'est pas basée sur HTML5. Le problème avec cet argument, bien sûr, c'est que Google ne respecte pas cette condition pour Android et iPhone. Encore une fois, nous serions heureux de collaborer avec Google sur une application HTML5, mais nous ne devrions pas être obligés de faire quelque chose qu'apparemment, ni iPhone, ni Android n'ont eux-mêmes réussi à faire.

Google soulève des questions au sujet de la manière dont nous présentons l'application (baptisée "YouTube" comme s'il s'agissait d'un client officiel de Google, ndlr). Ce qui est amusant à ce sujet, c'est que nous avons procédé de cette manière sans interruption depuis 2010 pour une application YouTube qui était inférieure. Maintenant que nous avons une application qui donne aux utilisateurs une expérience plus complète de YouTube, Google s'oppose à cette présentation (même si nous avons pris des mesures supplémentaires afin de préciser que nous sommes éditeur de l'app). Allez comprendre.

Enfin, Google parle d'une expérience dégradée. Depuis 2010, Google a autorisé une application Windows Phone qui était bien en deçà de l'expérience sur l'iPhone et Android app. Les avis sur notre nouvelle application disent unanimement que l'expérience s'est beaucoup améliorée, et nous sommes déterminés à faire des ajustements pour l'améliorer encore. Si Google était vraiment préoccupé par une expérience dégradée, il permettrait à nos utilisateurs d'accéder à cette nouvelle application YouTube qu'ils aiment. »

En conclusion, Microsoft réitère que, de son point de vue, Google fait en sorte de favoriser les utilisateurs iOS et Android aux dépens de ceux sur Windows Phone, et que les objections fournies ne sont que des excuses. Microsoft propose donc à nouveau de collaborer et demande à Google de cesser ce blocage de l'accès à son service.


avatar jarno24 | 
Ces pratiques sont répugnantes et se généralisent. On nous a passé une corde au cou et elle se resserre.
avatar winstonsmith | 
Google commence à puer de plus en plus. "Don't be evil", ben voyons.
avatar -oldmac- | 
@Barbababar : 'Vous critiquez tous Google mais combien ont arrêté d'utiliser leurs services ? Ça vous plait pas, vous utilisez pas et vous ne commentez pas... ' Moi j'ai arrêté pour éviter que mon mail soit scanné et distribue à la NSA. Seulement si je t'envoie un mail, il est scanné à mon insu. De plus Google possède tellement de pouvoir qu'ils peuvent quasiment faire ce qu'ils veulent. Google est dangereux
avatar pr0de | 
Microsoft joue la victime sur cette affaire. Leurs pratiques anti concurrentielles se retournent contre lui. Google fait peut-être suer Microsoft en échange des royalties perçues via les fabricants de smartphone sous Android. En ce cas c'est de bonne guerre. Mais Google est dans une situation délicate si les enquêtes se précisent sur sa position dominante. Les années prochaines vont être passionnantes. On va peut-être avoir : – Apple marginalisée, mais contrairement à la première fois, toujours maitre de son destin (beaucoup d'argent en réserve, visiblement des idées pleins les cartons, du moins j'espère) – Microsoft à genoux faute de réussir à rebondir (ce qui, vu l'argent généré par la rente Office/Windows, n'est pas pour tout de suite) – Google qui va raquer pour être en position de monopole, et donc céder de la place sur quelques marchés - la bonne santé d'Apple avec iOS est indispensable à Moutain View, sinon ils sont bon pour le procès – Samsung qui ne cesse de croître (à tord ou à raison, chacun voit midi à sa porte) et qui pourrait bien planter un couteau dans le dos de Google un jour ou l'autre Non, franchement, il n'y a rien à regretter de l'informatique binaire que nous vivions après que Microsoft ait dézingué tout le monde.
avatar cadou | 
Nous utilisateurs de Windows Phone utilisont MetroTube qui marche très bien. Microsoft devrait laisser tomber et plutôt faire venir Instagram sur WP, pas pour moi, mais pour tout ces jeunes qui ne peuvent pas switcher à cause d'une application. En tout cas, le jeu de Google montre bien que malgré une part de marché mineure, Windows Phone est un concurrent sérieux. Logique, le jour où il y aura des dizaines de Windows Phone à moins de 200 euros, Android aura un concurrent qu'il n'a pas aujourd'hui sur le marché des smartphone et ce, depuis la naissance d'Android.
avatar drkiriko | 
@macbookeur75 : 'Google, MS, Apple, Samsung... Tout ça c'est la même race ... Ils jouent tous au même jeu, ce sont eux qui ont inventé les règles ... En attendant ceux qui paient les pots cassés en achetant leur technologie ultra propriétaire c'est nous' Ouf, il m'arrivait de me sentir un peu seul, c'est plus le cas !
avatar cadou | 
@Mr. THZ On a tous nos tranches de rires. Nous ont a un GPS + Maps Offline et fiable puisque c'est les mêmes cartes que Navtech. A coté, ils y a des mecs qui ont un téléphone à 700 euros qui ne peut les guider correctement à la boulangerie du coin. Allez je rigole. J'aime bien Ios, c'est toujours mieux qu'Android à mes yeux.
avatar cadou | 
@damiendu83600 Mais pour ça faut avoir un smartphone à 700 euros donc bon... C'est même pour ça qu'Apple va surement sortir un Iphone au rabais pour les petits budgets. Un smartphone optimisé comme IOS au prix d'un entrée de gamme Android, je crois que c'est ça le message de Windows Phone.
avatar hipkiss | 
J'avais déjà viré quelques produits de Google, mais hier j'ai tout supprimé. Ça ne m'empêchera pas de continuer à utiliser Google pour la recherche, ni de visionner des clips sur YouTube. Et ça n'empêchera pas Google de me pister à travers ses cookies. C'est quasi impossible d'échapper à Google complètement.
avatar imkl | 
Google a donc peur que Windows Phone finissent par obtenir de bon chiffre de vente ! À tout ceux et celles qui pensent que Google c'est le libre et Android du Linux : Google ce n'est pas le libre, c'est uniquement une façade à la façon des décors Hollywoodiens du passé !
avatar max68lola22 | 
Google peut bien me suivre à la trace , à pied à cheval ou en voiture, j'en ai strictement rien à battre
avatar ARTEMIS62 | 
Bah on toujours y aller via le web non ?
avatar PachaColbert | 
En fait Google a très finement joué sa partition. En effet, ils sont hyper forts au niveau logiciel mais ne sont pas dans leur domaine au niveau matériel. Qu'à cela ne tienne, Samsung est là. Il faut bien comprendre une chose maintenant, c'est que Apple et Microsoft doivent affronter un duo performant: Google/Samsung dont l'un assure la production logicielle et l'autre la production matérielle. Deux poids lourds de niveau mondial associés pour le meilleur et le pire. Il va être difficile de lutter contre eux. Jusqu'à présent tout le monde essaie de relever les bisbilles qui semble t-il agitent ces deux géants. Je pense que tout cela est voulu pour tromper la concurrence. Ces deux géants sont parfaitement d'accord entre eux, se sont partagés les rôles et continueront à écraser tout sur leur passage tant que cette union durera. Je pense que des entreprises comme Sony, LG ou HTC ont le tort de vouloir rester liés à Androîd et devraient commencer à migrer une partie de leur production sur la plate forme Windows Phone 8. Autrement ils ne seront que d'éternels outsiders sur la plate forme Androïd et n'y ramasseront que des miettes. Seule la Chine sera à terme capable de faire front pour contrer l'hégémonie du duo Google/Samsung.
avatar uRsa | 
Jusqu'à preuve du contraire on ne parle que du blocage d'une app de la part de Google, pour X raisons. Apple a invalidé des apps pour moins que ça ceci dit en passant. Même si je ne suis pas d'accord avec le procédé ( en raison, notamment comme l'évoque justement monsterkill, de la position dominante de Google sur ce service), il ne faut pas confondre cela avec une censure pure et simple : YouTube reste accessible depuis le navigateur web des windows phone. Tout ça n'est qu'histoire de gros sous, je ne serais pas étonne que d'ici quelques temps cette app fasse réapparition, une fois que Microsoft se pliera aux conditions de Google ( et ça leur fera les pieds de se retrouver dans une situation qu'ils ont pu faire subir à beaucoup d'autres !)
avatar Tristoune Baoui | 
ce qui est drôle c est que Microsoft à fait la meilleure application YouTube tout os confondu:) Après il reste dilution qui est en plus Français!
avatar kalynoh | 
@ Céd : A mes yeux, le problème vient surtout que google ne se fait pas d'argent grâce à windows phone, du coup ils font tout pour leur mettre des batons dans les roues. Même aujourd'hui sur iOS, google est le moteur de recherche par défaut, donc même après s'être fait kicker de plan et supprimer leur app youtube par défaut, ils se font beaucoup d'argent, iOS étant numéro un de la navigation internet mobile.
avatar max68lola22 | 
le bon la brute et le truand Apple Microsoft Google
avatar max68lola22 | 
le bon la brute et le truand Apple Microsoft Google
avatar max68lola22 | 
le bon la brute et le truand Apple Microsoft Google et pour quelques dollars de plus Apple pour une poignée ...de dollars Apple il était une fois dans l'ouest Goggle VS Microsoft il était une fois la révolution Apple
avatar jantiochus | 
En même temps, Youtube c'est un site internet à la base !!! Ce que je veux dire par là, c'est que j'en ai un peu marre de cette mode qui consiste à faire une app pour chaque site internet ! Autant dans certains cas je vois l'intérêt (comme SoundCloud, qui va vous permettre d'écouter de la musique sans être connecté), mais dans le cas de YT, l'accès à Internet est de toute façon requis, ce qui limite vraiment l'intérêt de l'app à mon goût. Donc je ne pense pas que l'absence d'une app native YT officielle soit véritablement préjudiciable. D'autant plus que les différents services de Google s'adaptent particulièrement bien aux navigateurs des smartphones.
avatar Miniwilly | 
En un seul mot : Cache Manifest. http://en.wikipedia.org/wiki/Cache_manifest_in_HTML5
avatar Miniwilly | 
Plus qu'une petite claque à MS, c'est aussi un rappel à toute l'industrie sur l'importance de l'écosystème de Google et sur le fait qu'il n'est pas prêt à brader sa valeur. Cela peut par exemple être lu comme un avertissement pour Samsung : "Faisez pas les cons avec votre Tizen. Ils va vous manquer des applications essentielles si vous essayez de remplacer Android." Autre petit truc, le numéro 2 de Nokia a déclaré que si MS ne faisait rien pour un meilleur support des applis, ils pourraient être amené à prendre les choses en main par eux même. Peut être Google y voit t-il une fissure dans l'alliance MS/Nokia et essaye de mettre un peu d'huile sur le feu. Après, je vois pas Nokia faire faux bond à MS ... Mais avec Nokia on ne sait jamais tant cette boite est une habituée du coup de Jarnac en matière de stratégie logicielle.
avatar eipem | 
Don't Be Evil… quelle blague…

CONNEXION UTILISATEUR