Un an après la lettre ouverte de Steve Jobs sur Flash

Anthony Nelzin-Santos |

skitchedIl y a un an, Steve Jobs publiait une lettre ouverte, « Thoughts on Flash » (« A propos de Flash »). Un an plus tard et bien que la prise de position ait fait couler beaucoup d'encre, rien n'a changé : les appareils iOS ne supportent toujours pas Flash, ce qui ne les a pas empêché de (très) bien se vendre. Jason Perlow de ZDNet, qui avait été un de ceux qui prédisaient un destin funeste à l'iPad à cause de l'absence de compatibilité Flash, l'admet aujourd'hui : « nous avions tort ».

« Les prédictions de Steve Jobs sur la manière dont Flash affecterait l'utilisation du mobile se sont révélées correctes » écrit Perlow, qui cite l'exemple d'Android. Steve Jobs a rappelé que la décision de ne pas supporter Flash a été prise dès lors qu'Adobe n'a pas été capable de proposer une version techniquement satisfaisante pour iOS. Adobe ne s'est pas découragé et a proposé Flash pour plusieurs plateformes, dont Android (Flash 10.2 pour Android 2.2, 2.3 et 3.0).

Las, pour le moment, le résultat n'est pas au rendez-vous. « Le logiciel sur Android n'est pas sans problèmes. Beaucoup des téléphones Android sur le marché […] ne sont pas assez puissants pour faire tourner correctement des pages Web contenant des éléments Flash » ; pire, « sur les tablettes double cœur plus puissantes comme la Motorola Xoom, Flash contribue à l'instabilité générale du système et ralentit de manière notable la navigation ».

Adobe n'est pas la seule fautive : Google ne faciliterait pas le développement de Flash sur Android et ralentirait donc son optimisation. Perlow note qu'Adobe sait arranger les choses quand elle a l'occasion : en travaillant main dans la main avec RIM, Adobe a co-développé un système entièrement dépendant de Flash et de AIR, BlackBerry Tablet OS, qui fonctionne plutôt bien. « Le point de vue technique de Jobs est donc à moitié vrai. Flash rame sur mobile et sur le Mac parce qu'Apple refuse de consacrer du temps et des efforts partagés avec Adobe pour l'optimiser. Malheureusement, […] Google en est aussi coupable à 100 % ».

Mais la vraie question, posée aussi par Steve Jobs, est celle de la pertinence de Flash à la fois comme conteneur vidéo et comme outil d'animation : « sans aucun doute, […] en tant qu'utilisateur d'iPad 2, Flash ne m'a jamais manqué ». Beaucoup de sites de streaming, si ce n'est quasiment tous, proposent désormais des flux H.264 QuickTime. Perlow ne voit qu'un seul domaine dans lequel Flash pertinent, celui des applications riches : Microsoft l'a bien compris et a réorienté Silverlight, son concurrent de Flash, vers les RIA.

Perlow conclut donc : « je ne suis pas convaincu que la compatibilité Flash sur les smartphones et tablettes, ni même sur les ordinateurs, est quelque chose dont on doive se préoccuper dans le futur. La plupart d'entre nous à l'air de très bien s'en sortir sans. Et cela doit sacrément inquiéter Adobe. »

Sur le même sujet
- Steve Jobs s’exprime sur Flash


avatar jewan | 
Flash 10.2 tourne tres bien sur un Désire. Smartphone datant de Janvier 2010. Après en effet les terminaux d'entrée de gamme souffre pour lire des vidéos ou contenu Flash convenablement. Sur tablettes en revanche je ne sais pas comment se comporte Flash. Toutefois Flash existe sur Iphone via justement le plug in développé pour Android. Il a été évidemment modifié pour pouvoir tourner sous IOS. Tout comme Skyfire qui pouvait reencoder les vidéos flashs. Leurs serveurs furent surchargés. La demande de Flash sur Iphone est conséquente. Pas majoritaire mais d'une ampleur conséquente tout de même. Google n'est pas tout blanc c'est clair. Mais Jobs non plus en supprimant d'office simplement le choix des utilisateurs d'utiliser cette technologie. qiphones :
avatar jewan | 
D'autant plus que les Iphones peuvent largement supporter Flash vu le hardware. Bref encore une fois l'article "mélange" tout.
avatar eipem | 
@ Mikawelll : Je vois pas bien en quoi l'article mélange tout. Je connais moi même des utilisateurs exigents d'Android qui désactivent le Flash pour accélérer la navigation. C'est un fait que le contenu en Flash de nombreux sites webs est plus lourd qu'une simple anim en HTML. Il n'est pas question de capacités techniques. C'est un fait aussi que flash est encore trop plantogène. Sur Linux ça a longtemps été une plaie. Nul doute qu'un iPhone4 ou qu'un Desire fait bien tourner des videos en Flash, mais ce n'est pas la technologie la plus efficace pour ça. Et c'est d'autant plus vrai sur des machines moins puissantes. On peut toujours critiquer le choix manichéen de Steve Jobs sur le sujet, mais au final, et c'est ce que dit la news, ce n'est pas trop handicapant pour la majorité des utilisateurs. Donc bon, c'est juste l'histoire d'un mec qui met de l'eau dans son vin parce qu'il s'est planté sur l'avenir funeste de l'iPad... 10 000 000 d'utilisateurs content de flash sur Android? 4,5 étoiles? Je suis content pour eux, mais je voudrais bien avoir tes sources.
avatar jewan | 
En aucune façon je prone Flash comme une technologie supérieure. Mais comme tu le précises sur Android nous avons le choix de l'activer ou pas. Sur IOS ce choix signifie le JB. De plus Flash est tout même demandé sur Iphone. Que Flash soit en effet pas un modèle de fluidité pour les machines modeste ok. Mais les Iphones ont largement la puissance requise pour prendre en charge Flash 10.2. (La maj améliorer grandement les perfs qui plus est). Mais vous n'avez pas le choix tout de même. Mes sources ? Demande a Profete mais un tour sur le Market Web te confirmera tout ceci. t)
avatar jahrom | 
Flash Player: NOMBRE D'INSTALLATIONS : 5 000 000 - 10 000 000 4 étoiles et demi de satisfaction... Il y a u donc un peu plus de 5.000.000 de crétins qui ont téléchargé cette appli totalement inutilisable et l'aiment bien. Mais vous avez raison, avoir le choix, c'est juste nul, privons ces millions d'utilisateurs de choses qu'ils trouvent utiles juste parceque des journalistes et un grincheux au pull noir doivent décider pour tout le monde!
avatar Oh la belle Pomme | 
Je ne peux que être d'accord avec ça. "Perlow ne voit qu'un seul domaine dans lequel Flash pertinent, celui des applications riches" Je vois un gros manque pour moi (ayant un iPad). Je suis grand amateur de photographies et il est courant de visiter des sites de photographes (ça tombe bien) utilisant le Flash pour présenter leurs travaux. Dans l'obligation de retourner sur mon Mac pour visiter ces sites... Frustrant.
avatar Pierre-Nico | 
Les sites photos en Flash c'est un peu l'arrière garde aujourd'hui, c'est d'un commun et c'est beaucoup de ressources pour pas grand chose au final. L'important ce sont les photos… pas l'emballage. De belles photos, une interface minimaliste et ça roule : http://www.ursula-steiger.com/
avatar dvd | 
@bugman Il suffirait que ces mêmes photographes utilisent d'autres technos que le flash pour leurs site de photos et le problème serait réglé.
avatar Oh la belle Pomme | 
Tu me dis ça à moi ! Que veux tu y faire ? Le site est en flash... le site est en flash !
avatar Florian1293 | 
tu serais étonné du nombre de crétins qu'on peut croiser... blague à part. cette question de choix est exagérée. il y a une grande qté de contenu flash qui n'est pas adapté à un écran tactile, ou qui sinon, existe sous une forme compatible avec iOS. Mieux, pour les smartphones le site est adapté à la taille de l'écran, et c'est bien + ergonomique. au fait moins j'aimerais bien avoir le choix de mettre de l'essence dans ma peugeot diesel, histoire de gagner 30 ou 50 cv de temps en temps, et de profiter de la frugalité de diesel le reste du temps. mais j'ai pas le choix!
avatar Florian1293 | 
au fait, ça m'étonnerait bcp que chaque personne ait noté l'application. ce qui ont vu leur limite n'ont peut-être pas daigné aller noter l'application. et parmi les notes, il doit bien y avoir quelques mordicus du flash! et surement, quelques "développeurs" web ne connaissant rien d'autre.
avatar m_enfin | 
Les notations sur l'Android Market sont hyper exigeantes. Si l'app a 4.5 étoiles, je te garantis que l'application est généralement bonne, à n'en pas douter. Si l'application est pourri, elle se fera pourrir en notation, et ça sera bien fait pour l'éditeur. Mais bizarrement l'application à 4.5/5 qui est une excellente note... Moi même je pensais que quand Flash arriverait sur Android, elle serait mal reçu car soit disant mal optimisé (les sites d'informations aiment bien faire parler d'eux), au final ce sont quand même les utilisateurs qui choisissent. Par contre, je dis ça mais personnellement le jour ou Flash disparait du web, je m'en porterai très bien, mais jusque là, je matte sans problème sur mon Desire les vidéos du net tranquillement !
avatar manu1707 | 
@ profete162 : Mais... personne ne t'enlève le choix ! Si tu veux Flash, tu prends un Android et basta.
avatar Myl91 | 
Le flash a quand même eu sa gloire sur le web, et il a tout simplement atteint sa limite, l'html5 reste beaucoup plus intéressant pour la consommation de nos chers petits iBidule
avatar Lou117 | 
Faux, le HTML5 peut être bien plus gourmand. Et tu m'appelles quand 100% des navigateurs savent le gérer !
avatar BeePotato | 
Sous iOS ? oui, 100%.
avatar jewan | 
Non pas a 100%.
avatar BeePotato | 
ça n'était pas la question mais pour répondre à celle que tu as imaginée, il faut dire qu'il est très compliqué d'implémenter 100% d'une norme qui n'est pas finalisée à 100%... mais peu importe, le fait est que le moteur WebKit de l'iPhone est très évolué, offre énormément de possibilités et supporte l'accélération matérielle : les possibilités sont énormes.
avatar jewan | 
Sûrement. Comme d'autres navigateurs.
avatar Myl91 | 
hmm hé bien c'est peut être pour ça que quand je désactive flash j'ai 4h de batterie supplémentaire sur mon mbp !!?? et sache que ma consommation de vidéo sur youtube ne change guère, et pour ta gouverne les derniers navigateurs savent très bien gérer l'html5 Maj = ;)
avatar eipem | 
@ EBLIS : C'est marrant que tu dises ça d'un type qui fait tout pour développer le HTML5 ,largement capable de faire des jeux gratuits sur le web.
avatar neg2gwada | 
Ptin t'as une bonne imagination pour imaginer des jeux flash qui marchent avec une interface tactile Oo
avatar bmxeur91 | 
@ Isacc25 : C'est pour ça que Google laisse le CHOIX à ses utilisateurs, pas comme Apple où Steve Jobs pense que ses clients ne sont passez intelligent pour en décider eux-mêmes.
avatar mto1 | 
@ Rezv@n : Rien a voir. Apple a toujours eu des descisions tranches sur ses choix hardware et software. C est comme ça depuis toujours et quand tu achetes, tu achetes en connaissance de causes. Steve impose sa vision de penser. T es pas d' accord ? C est pas comme si il y avait pas le choix aujourd hui en os et smartphone ! Et puis c est pas un comble pour un os ouvert et libre de soutenir un plugin ferme, propriétaire et en monopole ?
avatar jewan | 
Le soutenir ? Google le propose juste. Différent non ? C'est ça l'ouverture. ^^ Et le mélange continue....
avatar m_enfin | 
Il y a quand même peu de gens qui achetent en connaissance de cause... ;-) Non, ça serait surtout un comble qu'un OS ouvert et libre interdise un plugin, ce qu'il ne fait pas ... :d
avatar solea | 
@ EBLIS Voui, et c’est pour ça que les premières versions d’iOS n’ayant pas de SDK ne supportaient pas Flash, c’est ça ? Je ne suis pas certain que les 30 % des applications à 79 centimes soient une mine d’or pour Apple, à mon avis c’est surtout une très bonne façon d’entretenir l’infrastructure. Mais je peux me tromper. Sur mon Mac, donc je parle d’une machine avec un processeur double cœur capable de lire quatre flux 720p simultanément sans lancer ses ventilos, la simple lecture d’une vidéo 480p sur Youtube avec le lecteur Flash me permettrait de décongeler un steak. Ça m’a suffit pour le désinstaller il y a de très nombreux mois. Maintenant, quand j’ai vraiment besoin de Flash (presque plus, grâce à quelques astuces comme l’UA de Safari iPad pour quelques rares sites, et les lecteurs html 5 qui peu à peu se généralisent, ou encore des extensions prévues à cet effet), je lance Chrome. Qui a toujours la dernière version Flash d’installée, si j’ai bien tout compris. Et qui me permet de décongeler des steaks quand j’ai oublié ce que c’était.
avatar Florian1293 | 
pour les végétariens, c'est plutôt des oeufs au plat.
avatar arnopier | 
@ Nicolas : Et pour les végétaliens?
avatar winstonsmith | 
@ nooty : Des carottes. Savoureux, des carottes cuites au ventilo. Avec un peu de beurre.
avatar jewan | 
Génial ton exposé. Personne ici te dira que Flash est parfait. Mais d'avoir le choix de l'installer est aussi important.
avatar Lou117 | 
Étrange sa vision... Flash tourne très bien sur de très nombreux Android, smartphone ou tablettes. La Acer Iconia A500 sorti il y a peu se débrouille très bien dans l'exercice et ça ajoute clairement au web...
avatar kasimodem | 
@Lemmings Faux. La Acer est une bonne tablette mais la navigation avec flash est une calamité. J'ai pu la tester dans un magasin et entre une page sans flash et une page avec flash, le temps de chargement est significativement plus grand. La fluidité de mouvement, scroll et compagnie, est grandement détériorée sur les pages en flash. Pour moi, sacrifier la fluidité pour avoir des pubs en flash, et bien je suis contre. Je reste avec mon iPad qui me satisfait au plus haut point.
avatar kasimodem | 
@Lemmings Faux. La Acer est une bonne tablette mais la navigation avec flash est une calamité. J'ai pu la tester dans un magasin et entre une page sans flash et une page avec flash, le temps de chargement est significativement plus grand. La fluidité de mouvement, scroll et compagnie, est grandement détériorée sur les pages en flash. Pour moi, sacrifier la fluidité pour avoir des pubs en flash, et bien je suis contre. Je reste avec mon iPad qui me satisfait au plus haut point.
avatar Lou117 | 
Essayé en magasin ? Ok merci...
avatar mto1 | 
J ajouterai que le jour ou Google peut lâcher le flash, il ne réfléchiront pas plus de deux secondes.
avatar jewan | 
La je suis d'accord. Ce n'est pas la technologie qui est défendu ici. Mais le choix de le proposer sur la plate forme. Steve Jobs impose sa vision .... Rien a voir avec sa vision ici.
avatar mien | 
personnellement je comprends que certains ne comprennent pas le choix d'Apple de ne pas vouloir de flash sur les devices ios et choisissent Android pour cela. Mais la tournure que les concurrents d'Apple ont pris de faire de flash un cheval de bataille avec la mention dans tous les comparatifs est vraiment donner beaucoup d'importance sur une technologie qui est quand même sur le déclin. Je n'ai pas de mac, mais j'admire la capacité d'Apple à supprimer sans scrupule des technos dépassées alors que sur PC, sans les choix d'Apple, je pense qu'on aurait encore des disquettes comme on a encore bon nombre de connectiques sans intérêt : juste car on veut laisser le choix.
avatar jewan | 
Le choix de ne pas inclure Flash est plus d'ordre pecunier que de la volontè de faire bouger les choses. Comme pour le BD par exemple ....
avatar solea | 
@ Mikawelll Pécuniaire, c’est masculin. Comme je l’ai dit, je ne suis pas certain que ce soient les 30 % des applications Flash à 79 centimes (qu’il serait d’ailleurs difficile à percevoir en intégralité pour ceux qui font ces jeux, à demander au consommateur de s’amuser à rentrer son numéro de CB pour jouer en ligne sur une page web -_-) qui motive Apple, mais plus la volonté d’avoir une expérience utilisateur la plus prévisible possible. Pour pouvoir se dire « bon, notre Safari ne va pas planter » ou encore « notre Safari va bien gérer ses 8 pages, et ne pas proposer les 3/4 de ses vidéos avec des boutons qui apparaissent par le survol de la souris et qui donc ne fonctionnent pas », sans oublier le « bon, en regardant une vidéo, l’utilisateur doit pouvoir ensuite utiliser son téléphone/sa tablette plus de 8 minutes avant qu’il soit à court de batterie », et Flash, de son statut de greffon et de sa réputation de giga-gouffre fort instable (vous avez un Mac, vous êtes au courant, si vous le niez, c’est le comble de la mauvaise foi), met effectivement pas mal en péril la stabilité du système et l’invariabilité de l’expérience utilisateur sur l’application principale du système, alors même qu’Apple refuse aux autres, dans une certaine mesure, les applications qui plantent. Bref, je comprends qu’on veuille du Flash, mais arrêtez de TOUJOURS considérer Apple comme le gros ogre qui n’en veut qu’à vos sous et qui ne fait des choix qu’avec cette motivation en tête, et de penser que Flash sur iPhone, avec un faux choix (car un vrai choix ce serait si on pouvait choisir Flash ou HTML 5 sur tous les sites, or comme ce n’est pas le cas, si on pouvait installer flash, avec tous les problèmes que cela comporte, personne ne s’embêterait aujourd’hui à faire évoluer ses lecteurs vidéo/diaporama — avec le fabuleux « veuillez mettre votre version de Flash à jour pour voir le contenu de cette page — et ses designs foireux en Flash qui ont fait chier toute une génération d’internautes, dans le cadre particulier comme professionnel), serait le meilleur des mondes. Je n’en suis pas certain. Surtout tant que Flash sera une expérience médiocre sur Mac et sur Linux (et je le bloquais déjà sur Firefox sous Windows 2000), et que les lecteurs seront conçus pour la souris.
avatar jewan | 
Encore une fois Flash n'est pas le plug in ultime. Loin de la. Je l'utilise surtout pour les vidéos. Pratique de visionner ces vidéos.Et la maj 10.2 rends Flash franchement exploitable dans ce secteur. Et il faut arrêter aussi la naïveté passive en pronant't juste l'expérience utilisateur comme seule raison de l'absence de Flash sous IOS.. Il y a un juste milieu entre l'argent et cette fameuse expérience utilisateucr Made In Apple. Merci pour la correction. ;D
avatar Mousse72 | 
Le choix reste primordial pour l'utilisateur..... Par exemple, essayez de plonger dans le patrimoine télévisé français sur le site de l'Institut National de l'Audiovisuel.... Avec un iPad, c'est le désert des tartares ! www.ina.fr Le problème n'est pas d'aimer ou non le Flash mais de pouvoir exploiter les nombreux sites qui n'offrent pas d'alternatives...
avatar an3k | 
@Fabinou oui, via Opera Mobile, j'active flash où je veux. Par exemple, sur une page avec trois instances du plugin, je peux choisir de ne le lancer qu'une fois. Et flash 10.2 sous Android, c'est loin de ramer.
avatar jfmeunier | 
Pourquoi Apple ne nous (onsommateur) décider?
avatar davmacgeneration | 
La notion de choix est pour tous essentiel et je remercie les défenseurs de flash d'en souligner l'importance. Mais c'est bien sur cette notion de choix que j'applaudis la décision d'Apple. Depuis qu'apple a décider de rejeter Flash, nous avons à présent le choix d'utiliser flash ou de nous en débarrasser. Avant l'évolution du web consécutive à cette décision, il m'aurait été impossible de naviguer sur internet sans ce programme parasite. Aujourd'hui quel soulagement de pouvoir m'en passer. J'ai enfin le choix :-) et cela grace à la décision de Steve Merci
avatar jewan | 
Ce n'est pas ton choix mais celui de Jobs. Tu te congratules donc de SON choix la.
avatar -oldmac- | 
@ Manueel : d'accord avec toi. Moi j'ai choisi l'iPhone, sans Flash. C'est donc un libre choix.
avatar jewan | 
Le choix hasard reware en effet. Mais enbl'occurence c'est Jobs qui "choisit" pour toi. C'est grossièrement expliqué mais c'est un fait.
avatar kuban | 
Le choix... Mais quand ACCEPTEREZ vous que le type qui achète un iPhone FAIT LE CHOIX de ne pas avoir Flash ? C'est un CHOIX. C'est LIBRE. Sous linux, on a le choix de tout. Ça n'en fait pas l'OS ultime. Et le plus précieux des choix, c'est de choisir un produit où, à sa conception, on a choisi supprimer ce qui risquait de vous poser problème. Cela s'appel l'érgonomie et le design et c'est l'âme, le coeur et le choix de l'avenir chez Apple. Apple = Simple, presque simpliste. Si vous voulez recompiler un noyaux tous les 4 matins parce qu'un de vos choix fait tout planter, c'est pas un produit Apple qu'il faut acheter. Bref, le choix Apple n'est pas "je suis un gros con, j'y connais rien et j'aime me faire entuber par Apple"... C'est "Je veux juste un truc qui marche sans y réfléchir". Maintenant il y a 2 sortes de personnes qui critiquent : -> Les personnes qui font un autre choix et qui pensent que seul leur choix est viable (et donc universel). On appelle ça des fanatiques. Je ne critiques pas ceux qui achètent Androïd ou WebOs ou Windows Seven... Il y a d'excellente raisons à chacun de ces choix. -> les personnes qui font un choix qui va à l'encontre de leurs besoins et qui se plaignent d'avoir été incapable de choisir correctement, on appelle ça des assistés. Un peu de tolérance, merci.
avatar Ricky McLane | 
Je suis un type qui a fait le choix d'acheter un iPhone et un iPad 2 et je veux flash sur iOS. Il ne se passe pas un jour sans que je sois obligé de naviguer sur un site contenant du flash sur l'iPad. Pour ça je suis obligé de passer par iSwifter. C'est anti ergonomique, ça ralenti flash, ça dégrade la qualité. Bref, ça complique inutilement une chose qui pourtant devrait être simple et évidente. Avoir un navigateur qui se comporte comme n'importe quel autre navigateur et qui offre à l'utilisateur la possibilité d'aller sur tous les sites sans avoir à se poser des questions techniques pour savoir quelle app il doit utiliser pour lire tel contenu, lui faire perdre son temps en rendant en plus l'expérience désagréable. Non, on achète pas un iPhone / iPad pour se compliquer la vie, mais pour se la simplifier. C'est justement l'absence de Flash qui complique inutilement l'expérience utilisateur.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR