iBookstore : les livres auto-publiés mis en avant

Florian Innocente |

Apple débute une nouvelle section sur l'iBoosktore américain, qui met en avant les ouvrages édités par leurs auteurs. Baptisée Breakout Books, cette sélection effectuée par Apple se base sur les volumes de ventes de ces livres ainsi que la moyenne des notes données par les lecteurs.

Ces titres sont généralement deux à trois fois moins chers que ceux des éditeurs classiques, quand ils ne sont tout simplement pas gratuits (pour nombre d'entre eux). Les premières catégories comprennent les romans à l'eau de rose, la science-fiction et les thrillers, ainsi qu'un pot-pourri de sujets.


Tags
avatar eldaran83 | 
@applerider : Pas seulement à 15 ans, heureusement !
avatar Oh la belle Pomme | 
Je t'ai signalé pour rien (une erreur de ma part : gros doigts vs petit lien), désolé. Que Florian me fouette ! Bref c'était juste pour envoyer ma vanne du jour : Moi si je veux de la science fiction, je viens ici. ;)
avatar Oh la belle Pomme | 
J'en demandais pas tant ! ;)
avatar Homer Simpson | 
Applerider a écrit : "C'est bien a 15ans" Comme Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ou les livres d'Isaac Asinov voire Edgar Allan Poe ?
avatar Oh la belle Pomme | 
...ou Barjavel (j'avais adoré 'le voyageur imprudent').
avatar RaZieL54 | 
Ben y en a a 15 ans qui ont un QI de 150 et puis y en a dont le QI restera bloque sur les 5 ans et dont les réactions resteront toujours aussi stéréotypées que celles de gamins de maternelle... Pour eux il restera l'antique série Oui-Oui... Juste une précision: Bradbury, Asimov, Herbert,... c'est de la SF, Poe ou Tolkien c'est du fantastique... Ceci dit pour revenir a la news et a son importance, Apple fait un grand pas en assurant ainsi la promotions d'auteurs libres. Enfin, Apple rétablit la justice envers les auteurs courageux qui s'autoproduisent et ne peuvent bénéficier de la machine de guerre marketing qu'ont nombre de scribouillards bossant pour les majors de l'édition. Avec cette dynamique on va peut etre avoir un renouveau artistique et creatif dans l'édition, devenant ce 20 dernieres annees de plus en plus du fastfood littéraire, insipide, normalise et surtout tres mal écrit... Reste a faire de meme pour les musiciens et pourquoi pas pour la video...
avatar Hellix06 | 
En Suisse: Sur les 35 premiers titres payants, 5 titres en français, dont 3 "Nuances de..." Sur les 30 premiers titres gratuits plein de trucs et astuces en allemand à propos des techniques sexuelles: "Ach schön gouzigouzi mamoisselle Rhaaa gut gut! Oooh Helmut! so lang und so breit! Aaaaarh Aaaarh!" On est assez loin de favoriser le partage des connaissance, et d'admettre qu'en Suisse il y a des latins (français et italien). En France, je sais pas.
avatar RaZieL54 | 
@paddy57 Et tu oublie les romanches ;) Moais, faut qu'Apple (et Google) fasse encore preuve de courage et d'opiniâtreté pour qu'enfin le livre devienne un marche global libéré des cloisonnements artificiels érigés par l'industrie du divertissement et au nom de cette culture qu'elle conditionne tous les jours un peu plus sous asepsie et marketing! On peut vivre dans n'importe quel pays et vouloir lire des ouvrages écrit autant en français, en allemand, en anglais, en russe, en italien,... Souvent le style est meilleur en langue originale et il y a des ouvrage dont l'intérêt littéraire disparait dans la traduction. Si on veut que chaque culture ait un espace d'existence durable et que la culture anglo-saxonne n'étouffe pas toutes les autres, l'accès libre et global est nécessaire... Sinon, on aura la même situation que dans le cinema, des grosses productions américaines aseptisés et sans idées qui étoufferont les autres productions, survivantes pour un instant que par des subventions et taxes injustes et inefficaces.

CONNEXION UTILISATEUR