Phil Schiller annonce-t-il une montre depuis un an ?

Nicolas Furno |

Phil Schiller est le dirigeant Apple le plus actif sur Twitter. De temps en temps, le vice-président marketing du constructeur publie une photo ou un lien, souvent pour mettre en avant ses produits vis-à-vis de la concurrence. Ses deux derniers messages vantent l’appareil photo de l’iPhone 5s ou se moquent de Samsung qui optimise ses appareils pour les benchs.

Depuis un an environ, Phil Schiller a choisi comme avatar un personnage de dessin animé : Marine Boy. Cette série japonaise date de la fin des années 1960 et des années 1970 : Phil Schiller étant né en 1960, c’est certainement le souvenir d’enfance qui l’a poussé à choisir cet avatar…

Mais y aurait-il plus derrière ce choix ? Sur Twitter, @iNicolas2 a noté le premier que ce même personnage était utilisé dans la publicité pour la Samsung Gear diffusée depuis hier (lire : Premières pubs pour la Galaxy Gear). Et pour cause : Marine Boy est équipé d’une montre intelligente qui lui permet, entre autres choses, d’appeler ses équipiers dans le bateau/sous-marin pendant que le héros mène ses aventures sous l’eau.

Au poignet de Marine Boy, une montre intelligente (ici à droite). Phil Schiller a-t-il voulu passer un message ?

Alors, simple rappel de son enfance ou message caché ? Marine Boy est un personnage sans doute trop populaire aux États-Unis pour que Phil Schiller n’ait pas pensé à sa montre intelligente en choisissant son avatar. De là à dire avec certitude qu’une montre est prévue chez Apple, il n’y a qu’un pas que nous vous laissons le soin de franchir, ou pas.

merci @iNicolas2


avatar onze | 
Il aurait pu choisir Sophie, la nièce de l'Inspecteur Gadget, déjà qu'elle a son iPad depuis qq années.
avatar duc998 | 
Ou il nous cache une combinaison collante super sexy :p
avatar voetemm | 
C'est flatteur d'être copié mais ça doit rendre fou parceque le débile fanboy ou même le mec qui s'en branle qui voit la pub de Samsung en 1er va dire que c'est copié, et les mass média vont dire pareil ! Sinon drôle la watch dégueulasse parceque ils n'avaient aucune idée de ce que Apple allaient faire
avatar Florian1293 | 
si Apple se refuse à sortir une montre semblables à celles actuellement disponibles, c'est sûrement parce qu'elle n'est pas satisfaite des performances permises avec les technologies actuelles. (Batterie, écran, OS, SoC) et/ou que son marketing n'est pas encore prêt Du coup, ça fait fantasmer sur ce qu'elle prépare! Que va-elle faire de mieux?? Et comment??
avatar Besy21 | 
@nicolas : Tu te satisfais de l'autonomie de ton iPhone :-P ?
avatar YanDerS | 
Tonio the best: "Tu te satisfais de l'autonomie de ton iPhone :-P ?" personne ne peut s'en satisfaire. seulement, voudrais-tu revenir aux bon vieux portables téléphoniques d'antan ? C'est le même débat avec les montres connectées, l'argument de la recharge est rédhibitoire. Argument qui se justifie pleinement si ce n'est qu'une montre connectée. Mais, si c'était un mini-ordinateur au poignet? Il y a une différence d'échelle qui à mon avis justifie des contraintes qu'on n'accepterait pas par ailleurs. Tout simplement parce qu'on est plus dans les mêmes mondes. Les interactions et les services que l'on peut avoir sur ces nouveaux terminaux sont sans commune mesure avec ceux de Papa qui existaient auparavant. Pour autant, l'objectif d'une autonomie totale des terminaux mobiles doit être maintenu. Néanmoins nous devons tous prendre conscience des vrais défis technologiques que cela requiert. C'est une lapalissade que tout le monde sait, mais je pense qu'il est bon de la rappeler de temps à autre
avatar YanDerS | 
Nicolas "si Apple se refuse à sortir une montre semblables à celles actuellement disponibles, c'est sûrement parce qu'elle n'est pas satisfaite des performances permises avec les technologies actuelles. (Batterie, écran, OS, SoC) et/ou que son marketing n'est pas encore prêté" évidemment. Pour un terminal-bracelet -pas bidule électronique d'appoint, un vrai ter-mi-nal à part entière-, il faut des composants qui n'existent pas encore. Les critères sont toujours et encore l'autonomie et la legèreté/finesse, surtout pour un bracelet électronique de 2 à 3 mm d'épaisseur. On parle pas de montre électronique avec quelques services connectés en appoint, on parle de micro-ordinateur au poignet. Je ne sais pas si tout le monde saisit bien le défi technologique que cela repésente. Donc il faudra -au moins- un SoC + M8 (ou autres) gravés en 16 ou 14nm : pas avant 2015 au mieux. plus tous les autres composants comme les multiples capteurs biométriques hyper-miniaturisés, capteurs photo/vidéos pour visio, photo et réalité augmentée Il faudra des écrans basse conso, hautes-résolutions et courbes = 2014 des revêtements souples, anti-chocs et inrayables genre Willowglass de Corning = pas avant 2016 et j'en oublie surement. Mais surtout un OS avec des interfaces spécialement adaptées et donc un iOS complètement refondu, ou en très grande partie. Tout cela demande du temps et un degré d'ingénierie electronique rarement atteint, un degré technologique qui n'existe pas aujourd'hui pour le GP
avatar powerjaja | 
C'est un message annonçant la future iCombi orange KK d'oie avec iPod intégré (casque et brassière)...
avatar karak | 
Samsung ne comprendra jamais l'utilisateur. Ce que nous voulons n'est pas "une" montre connectée mais "LA" montre connectée. Ils auraient mieux fait d'attendre Apple et de copier ensuite...
avatar Mister_sam32 | 
C est du faux teasing a mon avis. La preuve que ca marche : samsung a sorti d'urgence une montre, et a utilisé l'imagerie populaire proposé (non sans hasard a ce niveau la) par le médiateur d'Apple, comme publicité. Bravo intox. J'espère qu'ils vont sortir des iGlass ou un iPese-personne.

CONNEXION UTILISATEUR