Google Maps a supprimé les horaires officieux des transports en commun lyonnais

Nicolas Furno |

Les horaires des transports en commun lyonnais n’apparaissent plus sur Google Maps, quelques jours seulement après leur apparition. Le géant de la recherche a contacté le lycéen qui a fait le travail d’adapter et d’ajouter à l’app les données fournies par la régie des transports pour l’informer de la suppression des horaires. Google souhaite que les données soient fournies par un organisme officiel plutôt que par un individu.

Les horaires à chaque station de métro et arrêt de tramway et bus lyonnais ne sont plus disponibles dans Google Maps.

Les TCL qui gèrent les transports en commun lyonnais fournissent bien les horaires théoriques de chaque ligne et chaque arrêt dans le cadre d’open data. Ces données peuvent être téléchargées et utilisées gratuitement, mais Google ne les récupère pas directement pour son service de cartographie. L’entreprise dispose d’un système interne spécifique qui nécessite d’adapter les données, ce que les TCL ont refusé de faire jusque-là.

Les transports en commun lyonnais ont pourtant déjà travaillé avec d’autres apps, comme l’indique le journal LyonCapitale qui cite Moovit, Citymapper et Transit. Pourquoi pas avec Google Maps alors ? On n’en sait pas plus, d’autant que les responsables des TCL ne se sont pas exprimés publiquement sur l’affaire.

Peut-être parce que d’autres acteurs du secteur se sont débrouillés avec les données telles qu’elles sont fournies, et on imagine d’ailleurs que c’est le cas de Plans. L’app d’Apple propose les horaires théoriques des TCL depuis le mois de février.

Photo de couverture : Elliott Brown (CC BY-SA 2.0)

avatar romainB84 | 

Et voilà ... encore une décision de merde de appl... ah bah ... ah bah nan c’est pas Apple la ... arf... maintenant qu’on est lancé hein
Encore une décision de merde de la part d’Apple 🤬🤬
#VieMaVieDeRageux 🤣🤣

avatar alan1bangkok | 

@romainB84

en l'occurrence , le premier à couiner c'est toi
tu radotes de plus en plus papy
ta vie est un enfer ?

avatar pagaupa | 

@romainB84

Prend ton lexomil! Tu vas nous faire un avc! 😂

avatar romainB84 | 

@pagaupa

🤣🤣🤣
Apple c’est trop bien.... AAAAAAAH VIIIIITE MES COMPRIMEEEEES!!!
Apple c’est de la merde !! (Fiouuuuu ça va mieux 🤣🤣)
Ça devenait dangereux pour moi ici 🤣 - Oser dire que Apple ait bien MALHEUREUX !!! On est sur Macg la 😱😱)

avatar pat3 | 

@romainB84

Romain, faut arrêter l’auto-parodie…

avatar romainB84 | 

@pat3

C’est fini ouiiiii
Tu me laisse m’intégrer stp 🤣🤣

avatar romainB84 | 

@pat3

Mais promis, j’arrêtais (je t’en fais la promesse !!) le jour où il n’y aura plus de rageux anti Apple et de fanboy décérébrée 😁!! Ouais je te l’accorde c’est pas pour demain 🤣🤣

avatar beteldor | 

Ahahahah ! Faut ressortir tous les commentaires du dernier article maintenant 😂👍

avatar Bovmuche | 

Pas très malins chez Google en l'occurrence. De même chez les transports publics lyonnais qui ont certainement fait pression sur Google. Même si on peut avoir certains doutes sur la qualité de ces initiatives privées, cette histoire a au moins eu le mérite de soulever cette question.

avatar pat3 | 

@Bovmuche

"De même chez les transports publics lyonnais qui ont certainement fait pression sur Google"

🤔… 😑… 😊 … 😂

avatar Achylle_ | 

Pour le coup, je comprends Google.
Ils proposent un service clé en main, ce n’est pas à eux de s’adapter à chaque opérateur de chaque ville dans chaque pays.

Si TCL ou n’importe quel autre opérateur trouve un intérêt à apparaître dans Google Maps, je vous garantis qu’ils feront l’effort de mettre les données au bon format pour les envoyer à Google, ce n’est pas très compliqué.

Quand on upload une vidéo sur YouTube, Linkedin ou Instagram, est ce qu’on gueule car tel ou tel codec de compression n’est pas dispo ?
Idem pour le format des bannières, la taille des photos de profil, etc...

avatar SyMich | 

On peut tenir le raisonnement inverse...
Si Google voit un intérêt à ce que les transports en commun figurent sur Maps (ce qui est probablement le cas, sinon ils n'auraient pas prévu de les intégrer), alors ils feront comme tous les autres ils prendront les données disponibles en OpenData et développeront la moulinette qui les met au format qui leur convient.

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/horaires-theoriques-du-reseau-trans...
Et normalement, depuis le 6 mars (suite aux remarques de Thomas, l'étudiant en question), Keolis a mis à jour les couleurs des lignes
"Bonjour,
Keolis a mis a mis à jour les codes couleurs des lignes figurant dans le GTFS en cohérence avec la nouvelle charte signalétique du réseau TCL.
Cordialement,
Laurence Martinez pour Data Grand Lyon"

avatar Achylle_ | 

@SyMich
Oui tout à fait, c’est bien à celui qui y trouve le plus d’avantage de faire l’effort, nous sommes d’accord.
Et être présent sur Google ne doit pas avoir la même visibilité qu’être présent sur les quelques apps de transports concurrentes.

Cependant qui a le plus à y gagner au global ?
- Google intégré les horaires des transports en communs de Lyon, France
- Les horaires des transports en commun de Lyon sont visibles sur Google

avatar byte_order | 

@Achylle_
> Cependant qui a le plus à y gagner au global ?
> - Google intégré les horaires des transports en communs de Lyon, France
> - Les horaires des transports en commun de Lyon sont visibles sur Google

Ben clairement c'est Google qui à plus à y gagner :

- C'est pas comme si TCL avait un concurrent sur Lyon en terme de transport en commun, que les horaires et les lignes soit sur Google Maps ou pas, d'une façon ou d'une autre l'usager montera à bord de l'un d'entre eux. Au "pire", celui-ci aura consulter les horaires et les lignes sur ce drôle de système de navitation embarqué dans les systèmes de transport en commun qui s'appelle la carte et le tableau des horaires dans les abris bus...

- Google Maps, par contre, a des concurrents en terme de système de navigation pour téléphone mobile. Apple Plans, Moovit, Transit, etc.

Les données *sont* dispo gratuitement. Seule leur intégration dans *leur* service à un coût, et ce coût est dû au fait que Google Maps n'est pas un projet open source ou chacun peut contribuer mais un service propriétaire qui est intégralement sous leur contrôle. Leur propriété, leur coût de maintenance et d'évolution, point barre.

Ce n'est pas à toute la planète de travailler bénévolement pour Google. Le service Google Maps n'est pas gratuit, il est payé en échange de la collecte des données de recherche et de navigation fait par ses utilisateurs. A Google de savoir si les données de TCL valent le prix de leur intégration automatique à partir de l'open data fourni gratuitement (enfin, non, payé par les contribuables de la région lyonnaise plutôt...) ou si le risque que des utilisateurs de cette même région switch sur autre chose que Google Maps n'en vaut pas le coût.

Et j'adore Google Maps, hein, mais à un moment faut arrêter d'être toujours généreux et tolérant avec les plus riches et toujours plus exigeant et intolérant avec ceux qui ont nettement moins de moyen.

avatar pat3 | 

@byte_order

"Ce n'est pas à toute la planète de travailler bénévolement pour Google."

C’est plus clair quand c’est bien dit. Ce qui me surprend, c’est que d’autres arrivent mordicus à soutenir le contraire…

avatar byte_order | 

> Et être présent sur Google ne doit pas avoir la même visibilité qu’être présent sur les
> quelques apps de transports concurrentes.

TCL a une visibilité "physique" dans les rues de Lyon et ses environs.
C'est cette visibilité qui leur importe le plus, et elle est nettement plus efficace.
Qu'un utilisateur d'Islande puisse consulter les horaires et lignes de bus de Lyon, TCL s'en contrefout un peu, hein.

Par contre, Google Maps, eux, ils veulent qu'un max d'utilisateurs, peu importe où ils sont, se servent de leur service afin de pouvoir en tirer un revenu, grâce au profilage fait sur les données collectées, dont les recherches et les déplacements faits. C'est donc à Google Maps de faire en sorte qu'un max d'utilisateurs soient satisfait d'utiliser Google Maps. Sur Lyon, par exemple.

Google Maps échangerait les données sur les recherches et déplacements effectifs faits par les utilisateurs sur la région lyonnaire avec TCL - ce type d'info aiderait TCL à faire évoluer son plan de transport en commun pour être le plus optimisé - je dis pas qu'il n'y aurait pas un intérêt à ce que TCL "aide" l'intégration de ses données avec Google Maps. En échange.

Mais à ma connaissance, Google Maps ne partage pas ce type d'info.
Pas gratuitement, en tout cas.

avatar Achylle_ | 

@byte_order
Réponse très claire, je ne l’avais effectivement pas vu comme ça à la première lecture.
Merci à toi, je suis donc d’accord, c’est plutôt Google qui a à y gagner.

avatar MacWare | 

@SyMich

👍🏻
Carrément d’accord !

avatar occam | 

@Achylle_

"Ils proposent un service clé en main"

Deux questions ?
1. Que vend Google ?
2. D’où est-ce que Google tire ses profits ?

En répondant à ces deux questions, vous verrez pourquoi le raisonnement que vous proposez, s’il pourrait être pertinent au sujet d’un prestataire de services lambda, n’est pas approprié s’agissant de Google.

avatar pat3 | 

@Achylle_

"Pour le coup, je comprends Google.
Ils proposent un service clé en main, ce n’est pas à eux de s’adapter à chaque opérateur de chaque ville dans chaque pays."

Pour le coup, je comprends Google. Ils imposent leur service à chaque opérateur de chaque ville, qui n’a qu’à s’adapter.

avatar pagaupa | 

Minable!

avatar fredsoo | 

Il doit encore y avoir au TCL un petit fonctionnaire frustré, qui plus est doit avoir des troubles de l’erection et doit être incapable de satisfaire sa chère et tendre.

avatar SyMich | 

TCL se désintéresse de cette micro polémique. Tout ce que répond TCL à ceux qui l'interrogent sur le sujet, c'est que les données sont disponibles sur la plateforme gouvernementale OpenData, à la disposition de tous ceux qui souhaitent les utiliser.
https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/horaires-theoriques-du-reseau-trans...

Quant au "fonctionnaire" supposé, le réseau lyonnais étant actuellement exploité par Keolis, il s'agit d'une société privée. Aucun fonctionnaire dans ses effectifs.

avatar Trixie | 

@SyMich

C’est pas bien d’éclater les trolls à la pelle.

avatar fredsoo | 

Effectivement, au moins ta réponse est claire et sans ambiguïté 👍🏻😃

avatar kortortal | 

Du coup
Si on suis la logique de Google on ne devrait pas pouvoir modifier les horaires des ouvertures de magasins car on est pas le propriétaire

avatar JLG01 | 

Juste savoir qui paye quoi et vous aurez peut-être un début de réponse.

avatar Sindanárië | 

De n’importe quelle manière ils ne sont jamais à l’heure!
Alors kesskonnaafoutt’

avatar kafy28 | 

Encore deux entreprises avec des responsables aux egos démesurés qui veulent « mater » la partie adverse pour montrer « c’est qui qui le patron ... ».

Et au milieu, un citoyen qui avait fait leur travail mais dont le sien, justement, vient d’être purement et simplement supprimé, d’un simple clic.

Quel manque de respect.

avatar koko256 | 

C'est un non débat... osef de Lyon.

avatar Xavier Briole | 

A Marseille et à Aix les horaires sont disponibles (Cartreize, RTM, TER, Aix en Bus, etc) depuis pas longtemps je pense !

avatar DG33 | 

Quelle chance ont les Lyonnais de pouvoir/devoir choisir autre-chose que Google Maps 🤣

avatar ingmar92110 | 

C’est juste dommage pour Thomas je trouve, c’était sympa comme initiative et il y a pris de son temps. Mais j’espère qu’il y a gagné en « visibilité » s’il se destine à une carrière dans ce milieu.

avatar pagaupa | 

Dommage! A moins que ce soit pour mieux faire ou généraliser àctoutes les villes!

CONNEXION UTILISATEUR