À quoi ressemblera la nouvelle attestation numérique de déplacement

Florian Innocente |

La nouvelle attestation de déplacement, dans sa forme numérique, est brièvement apparue sur le site du "Lab" du Ministère de l'Intérieur, avant d'en être retirée. Sa mise à disposition n'étant prévue qu'à partir de ce lundi 6 avril.

NextInpact a eu le temps de la récupérer et d'en analyser la forme et le fond. Comme prévu, le système se compose d'un formulaire web — dont le contenu reprend celui que l'on connaît déjà — qui une fois rempli avec un navigateur, génère un QR Code standard.

C'est ce QR code que l'on montrera sur son smartphone aux forces de l'ordre. Celles-ci n'auront qu'à scanner le symbole pour obtenir les informations saisies dans le formulaire. Pour l'usager c'est une formule plus simple et plus économique que d'imprimer à chaque fois un formulaire. Pour les policiers et gendarmes ce devrait être un moyen de limiter les contacts et de procéder à des contrôles un peu plus rapidement.

Un QR Code que l'on pourra soi-même déchiffrer en utilisant par exemple l'app Appareil photo d'iOS qui sait détecter ce genre de symboles remplis d'informations.

Source : NextInpact

Dans son tour du formulaire, NextInpact a soulevé quelques points qui pourraient être améliorés. Par exemple, qu'il soit clairement dit que l'on peut cumuler plusieurs motifs dans une seule attestation (c'est autorisé et conseillé pour limiter le nombre de sorties).

Sur le fond, les données inscrites dans les champs sont enregistrées en local sur le smartphone mais elles ne sont pas récupérées lorsqu'on remplit à nouveau son attestation. À défaut, suggère le site, un bouton pourrait être proposé pour purger ces données. Si l'on est de ceux qui tiquent sur ce genre de stockage, quand bien même il se fait strictement en local.

C'est d'ailleurs un autre point vérifié par NextInpact. Ce nouveau système de formulaire (que l'on peut aussi remplir sur un PC, avant de transférer le PDF et son QR Code vers son smartphone) est très simple dans son mode opératoire. Il privilégie un fonctionnement en local, il ne contient ni script de pistage ni n'effectue de transfert de données.

Tags
avatar bibi81 | 

Il faut aussi au minium un papier d'identité.

avatar Puff32 | 

@zenco56

En même temps, tu ne dois courir qu’autour de chez toi. J’ai un lac à 800m, ne pouvant allez plus loin que 1km, les flics patrouillant et déjà mis des prunes, il ne me reste que 200m de lac à Faire (sur les 3 km) et repartir vers chez moi. Donc je n’y vais pas, je ne pense pas que c’est là où j’attraperai le virus, mais bon, on suit les règles.
En ville tu dois courir autour de chez toi (petit pâté de maison) et pas plus d’une heure.

avatar Sindanárië | 

@Puff32

Si ils avaient été intelligents, le tapis roulant et le vélo d’appartement (ou le système qui permet d’adapter son vélo en vélo d’appartement) auraient dû être classés produits de première nécessité chez Amazon et les autres ! Là au moins ça aurait aidé au confinement 😬

avatar pga78 | 

@Sindanárië

J’ai commandé un vélo d’appartement et une plaque vibrante et des tapis tout allemand sur Amazon livrés en un peu plus d’1 semaine ...ce n’est pas
Amazon qui livre !!! Donc ça se fait

avatar yipikayai | 

@zenco56

Je pense que si tu te fais une capture écran de ton QR et que tu le transfert dans une collection photo sur ton Apple Watch sa pourrait êtres possible

avatar monsieurg33K | 

@yipikayai

Je confirme ça marche

avatar Florent Morin | 

Le petit point technique qui aura été oublié : la luminosité de l’écran.
Il faut qu’elle soit au maximum pour bien scanner.
Ceci étant, comme dit plus haut, Wallet peut être utilisé et donc adapté au niveau luminosité et sur la Watch.

avatar fosterj | 

On faut le re-remplir complètement à chaque fois !!!! Vraiment ?

avatar bibi81 | 

Il y a bien quelqu'un qui va faire une extension Safari/Chrome/Firefox pour le remplir automatiquement ;)

avatar Slo88 | 

Le but c'est quand même de garder un tant soi peu de contrainte vu le contexte.

avatar fredsoo | 

@Slo88

Tout à fait d’accord. 😉

avatar bibi81 | 

Cela ne fait qu'embêter les personnes honnêtes, les petits malins vont à la photocopieuse pour n'avoir après que la date et l'heure à ajouter...

avatar Marcos Ickx | 

Si le QR Code est suffisant pour la police, On pourra créer facilement un raccourci pour générer ce QR Code. Raccourcis qui demandera vos infos une seule fois lors de son importation dans Raccourcis, et qui vous demandera juste d’indiquer le ou les motifs pour générer le QR Code correctement.

Très simple à faire.

Et tout cela en local sur l’iPhone ou l’iPad.

avatar myckmack | 

@Marcos Ickx

Je suis demandeur 😉.

avatar Sindanárië | 

@myckmack

Alors ...
TADAAAA 🎺
il y’a [mode publicité, ON] le superbe livre sur les raccourcis publié par ce site[mode publicité, OFF]
TADAAAA 🎺
😬

avatar Marcos Ickx | 

@myckmack

Je ne détaillerai pas plus que ce que j’ai écrit sur Twitter.
https://twitter.com/marcosickx/status/1246509753091731456?s=21

Pour plusieurs raisons:

- Je doute que la police n’accepte QUE le QR Code puisque le but est d’éviter que les gens le génère à la volée en cas de contrôle.

- Ils peuvent à tout moment faire des modifs dans la génération du QR Code.

- Et surtout, j’ai pas envie d’être tenu pour responsable si vous recevez une amende lors d’un contrôle suite à l’utilisation du script.

avatar Mac13 | 

@Marcos Ickx

Bref : ne faites rien d'autres que remplir le formulaire.

avatar DG33 | 

@Marcos Ickx

Afin d’éviter les générations spontanées le QR code contient non seulement l’heure indiquée manuellement mais en plus l’heure à laquelle il a été généré.
Alors sauf à générer un QR code avec automatiquement ces 2 horaires...

avatar Marcos Ickx | 

@DG33

C’est ce que fait le script que j’ai écrit comme démo debile pour bien montrer que rajouter dans le QR code la soi-disant date de création ne sert strictement à rien.

Le script calcule 2 dates par rapport à la date et heure d’exécution du script :
La date de création est , de façon arbitraire, la date d’exécution du script, moins une heure.
La date et heure de sortie est, de façon arbitraire, la date d’exécution du script moins 30 minutes.

Et donc, quand la police lira le QR code, elle verra que sa création a été faite il y a une heure pour une sortie prévue il y a 30 minutes.

Bref, tout cela pour dire que c’est pas cette génération de QR code qui contient la date de création en clair qui empêchera les personnes de générer un QR Code à la volée.

Bref, cette solution ne solutionne pas du tout la raison pour laquelle ils ont refusé le premier formulaire électronique.

avatar Titouchris89 | 

@Marcos Ickx

Je suis preneur aussi 😉

avatar pga78 | 

Sportech la marque pour ceux que ça intéresse ...ils annoncent 15 jours voire plus mais tout arrive plus vite

avatar Mylepat34 | 

Comment va faire le policier municipal de mon village et qui n’a sans doute pas de lecteur ?
Est-ce qu’il devra lire le formulaire PDF et se retrouver face aux problèmes qui ont entraîné le premier rejet ?

avatar Mac13 | 

@Mylepat34

Tout smartphone avec système valide (minimum android lolipoop je pense) suffit. Pas besoin d'emporter la caisse de supermarché !?

avatar Steve Molle | 

"À quoi ressemblera la nouvelle attestation numérique de déplacement ?"

à un mouchard pour gogo plus crétin encore que Castaner.

avatar mk3d | 

🐑

avatar BLM | 

Il y a un truc que je ne pige pas:
• "le système se compose d'un formulaire web qui une fois rempli avec un navigateur […]"
• "les données saisies sont stockées uniquement [en local]"
Il faut faire sacrément confiance au ministère de l'intérieur (ce qui me semble être le comble de la naïveté) pour croire que ce qui est saisi sur leurs serveurs… n'y reste pas ! Ce qui autorise a posteriori tous les traitements croisés (en rapport ou pas avec [des infractions concernant ] le coronavirus). Il n'y aura même plus besoin de se faire contrôler par les pandores…
Générer un QR code à partir d'informations textuelles en y incluant les heures de génération et de sortie peut être fait entièrement en local. Si le ministère de l'intérieur choisi d'obliger à saisir les données en ligne, à mon sens c'est pour baiser les benêts (et pour se faire une «petite base de données» qui pourra toujours servir un jour, sait-on jamais ?).
Et si ils se faisaient coincer par la CNIL, ils plaideraient l'erreur de code d'un stagiaire…

avatar bibi81 | 

Il faut faire sacrément confiance au ministère de l'intérieur pour croire que ce qui est saisi sur leurs serveurs… n'y reste pas !

Quand tu remplis un formulaire web, tu le remplis sur ton ordinateur/smartphone et les données restent sur ton ordinateur/smartphone. Ces données ne sont envoyées sur le serveur que quand tu cliques sur le bouton submit/envoyer et à condition que le formulaire prévoit l'envoi sur le serveur. Si le formulaire ne prévoit pas l'envoi des données, alors elles ne sont pas envoyées sur le serveur. Et tout cela se vérifie très simplement en regardant le code du formulaire (Ctrl + U dans la majorité des navigateurs web).

avatar maurice-dubois | 

c’est dingue de penser que castagnette n’a pas pensé à récupérer les infos pour un traitement automatisé des prunes.

avatar bhouivet | 

C’est assez rigolo ces échanges sur la « vie privée » et données personnelles : avec un iPhone déjà et pour peu un compte Google associé, on est déjà bien suivi. Et après tout c’est ainsi... En tout cas ça n’engage que moi mais ça ne me dérange pas vis-à-vis de tous les autres avantages que la technologie a engendré 😉

avatar Steve Molle | 

@bhouivet

Le problème n’est pas de savoir si on est suivi mais par qui. C’est la toute la subtilité et j’espère que tu en as conscience.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR