StopCovid va-t-elle faire l‘impasse sur l‘iPhone ?

Christophe Laporte |

Dans un entretien au JDD, Cédric O lève le voile sur l‘application StopCovid, qui sera d‘après lui disponible au téléchargement le 11 mai. Le Secrétaire d'État chargé du Numérique dit travailler avec un grand nombre de partenaires de manière à avoir le produit le plus abouti possible dès son lancement, tout en respectant les impératifs de sécurité.

Sur le plan épidémiologique, le gouvernement travaille avec l‘Inserm et l‘Institut Pasteur pour définir les différents paramètres à prendre en compte pour établir un contact entre deux personnes comme la distance entre celles-ci, le temps d‘exposition ou encore la récurrence. StopCovid est également développé avec plusieurs sociétés françaises dont Capgemini, Dassault Systèmes, Orange, Lunabee Studio (société qui édite de nombreuses apps mobiles) et Withings.

Cédric O - image Tamaya20

Lors de l‘interview, Cédric O a répondu à la question qui fâche, à savoir si StopCovid s‘appuiera ou non sur la plate-forme proposée par Apple et Google. La réponse est clairement négative :

C‘est la mission de l‘Etat que de protéger les Français, : c‘est donc à lui seul de définir la politique sanitaire, de décider l‘algorithme qui définit un contact ou encore de l’architecture technologique qui protégera le mieux les données et les libertés publiques. C‘est une question de souveraineté sanitaire et technologique. StopCovid sera la seule application totalement intégrée dans la réponse sanitaire de l‘Etat français. Cela ferme le débat.

Après avoir bombé le torse, Cédric O reconnaît à demi-mot être dans une impasse concernant l‘iPhone. L’application dans l‘état ne fonctionne pas correctement sur les terminaux d‘Apple. S‘il reconnaît avoir des discussions avec Apple pour que cette dernière réponde à ses demandes, il rappelle que les iPhone ne représentent que 20 % du parc français. Une manière de mettre la pression sur Apple et que l‘Etat pourrait très bien s‘en passer.

Reste que cette posture risque avant tout de mener StopCovid dans une impasse. Plusieurs arguments énoncés par le Secrétaire d'État chargé du Numérique ne tiennent pas la route. Dans la solution proposée par Apple et Google, l’algorithme de détection par exemple est laissé aux autorités sanitaires. Au final, cette polémique et le fait de proposer une mauvaise intégration sur l‘iPhone notamment risquent de freiner l‘adoption de StopCovid. Or, pour que cette solution porte réellement ses fruits, il est indispensable qu‘elle soit utilisée par une large partie de la population.

Interrogé sur le fait que cette application plonge le pays dans une société de surveillance, Cédric O se réjouit que le débat soit mis sur la table, estimant que Facebook ou Google nous tracent avec notre consentement. Mais les GAFA sont-ils les seuls à vouloir nous surveiller pour notre « bien » ?

avatar bidibout | 

Facebook nous trace avec notre consentement ? Vraiment ? Quand on sait qu'on est pisté sans même avoir de compte chez eux...

avatar Sindanárië | 

@bidibout

D’où l’idée de les devancer en créant des comptes totalement fictifs et farfelus !
C’est toujours la meilleure technique du renseignement : noyer l’autre dans des fausses vérités

avatar bazino | 

@Sindanárië

Je fais pareil avec les centres d’appels. Si j’ai le temps, j’en profite pour les garder le plus longtemps possible en racontant absolument n’importe quoi.

avatar TrollMan06 | 

@bazino

Ça doit être super drôle 😂

avatar Jeckill13 | 

@TrollMan06

Je confirme c’est très drôle ! Je fais la même chose en jouant le vieux dur d’oreille qui comprend rien et en posant des questions improbables… une fois il y a même une opératrice qui m’a raccroché au nez en me disant : « mais je n’ai pas que ça à faire ! »

avatar Sindanárië | 

@Jeckill13

Oui aussi. J’avais eus un appel de Comme j’aime. « Êtes-vous intéressés par nos recettes ? – bah ça dépend de la taille ! - nos recettes sont équilibrées monsieur ! – j’espère bien je veux pas jouer les clowns avec des couleurs différentes à chaque pieds – Mais je vous parle de nos recettes, vous connaissez ? – Mais c’est quoi votre marque de chaussettes dont vous me parlez ? – ´Raccroche’ 😬🙏🏽

avatar jcp25 | 

@Sindanárië

Quand je suis en forme et que j'ai une plate-forme en ligne, je ne prononce qu'une seule phrase "c'est l'infirmière ?" après chaque phrase dune voix chevrotante.
C'est très amusant de voir les réactions. De gentil (rare) à horrible (souvent) en passant par le raccrochage ! Le mieux étant la personne qui continue à débiter son laïus !

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

« Oui aussi. J’avais eus un appel de Comme j’aime. »
Ah bon? Tu es en surpoids ? 😜

avatar Devs | 

@Jeckill13

Super fun , je vais m’y mettre

avatar Jeckill13 | 

@Devs

Mon kif total serait de « simuler/caricaturer » le syndrome de Tourette 🤣🤣🤣

avatar strix80 | 

@Jeckill13

Bonjour, un peu hors sujet , le problème c’est d’embêter celles qui nous appellent , bien que j’ai souri à votre blague. Durant ce confinement les appels téléphoniques sont remplacés par les indésirables.

avatar ech1965 | 

Pour les anglophones, je vous conseille de chercher "this is lenny" sur youtube ..

Mais j'avoue, ça doit être bien plus drôle en vrai.
Pour l'instant je m'en tire en bloquant les appels au niveau de ma plateforme VOIP...

avatar TrollMan06 | 

@Sindanárië

Pas bête du tout mais faut avoir le temps 🤓

avatar Sindanárië | 

@TrollMan06

Pas nécessairement ! Une identité passe partout genre Paul Durant avec une adresse gmail spécialement dédiée, s’abonner à plein de newsletters idiotes, une connerie balancée de temps à autre sur le mur, une ou deux fois par mois, des fausses photos de vacances chapardées sur Google images, s’abonner à un tas de profils débiles comme ceux des YouTubeurs et promotions de produits de bien être à la con, faire des likes à tort et à travers... ça prend 20 mn à tout casser pour faire un beau profil complet.

Ah ! Important ! Mettre des photos de chats partout ! 😬

avatar pat3 | 

@Sindanárië

"D’où l’idée de les devancer en créant des comptes totalement fictifs et farfelus ! "

Sauf que Facebook s’en fout de ton identité, ce qui les intéresse c’est ton profil. Autrement dit pas qui tu es, mais ce que tu fait. Ce que tu fais avec ton profil farfelu est aussi profitable que ce que tu fais avec un profil officiel.
Il faut donc non seulement que tu aies un profil farfelu, mais encore que tu ne l’utilises jamais (mais facebook repère les comptes jamais utilisés et lance une « inquisition » sous prétexte de sécurité dès que tu essaies de le réactiver.

Raison pour laquelle , par exemple, j’ai laissé tomber mon mail poubelle Google pour un mail poubelle crypté de bout en bout : même ma poubelle ne doit pas leur être accessible. Autre avantage : ce mail poubelle génère énormément moins de spams, vu qu’il laisse passer beaucoup moins d’infos.

avatar iftwst | 

@Sindanárië

Mouais. Je préfère dire poliment non merci.

Le gars a l’autre bout de fil ne fait que son boulot et cela ne lui plait pas forcément plus qu’à nous de nous appeler et faire cela à longueur de journée.

Alors se moquer de lui ou l’agacer ....

Tout le monde a un emprunt à rembourser.

Ce genre de poste n’est jamais une vocation. C’est de l’alimentaire.

Un peu de compassion avec ceux qui travaillent ....

avatar pagaupa | 

@iftwst

« Tout le monde a un emprunt à rembourser. »
Absolument pas!

avatar Ormagan | 

@pagaupa

Donc vous préférez rebondir sur une phrase contenant une erreur (car non tout le monde n’a pas un emprunt à rembourser mais tout le monde a des factures à payer ce qui revient au même) que de commenter sa remarque intéressante ?
Je trouve qu’en effet si les gens avaient un peu plus de compassion le monde tournerait un plus plus rond.
Certes c’est « amusant » de se moquer des autres mais imaginez que votre fils, frère, neveu ou cousin fasse ce travail.
Vous aimeriez qu’on le traite ainsi ?
Pauvre gens...

avatar pagaupa | 

@Ormagan

Si les mots prêts et factures existent c’est qu’il y a une différence, non?

avatar YAZombie | 

Ça s'appelle cherry-picking et ça fait partie de l'argumentation fallacieuse.
Comme tu es quand un grand habitué du fait et que je te réponds presque toujours avec acrimonie, je vais essayer une nouvelle méthode, on va voir si tu arrives à un minimum d'introspection. Je te propose d'aller lire cet article (ou écouter le podcast si ça te fait plaisir), c'est une excellente introduction, on va dire à Karl Popper pour simplifier (un peu à l'extrême mais j'assume).
https://skeptoid.com/episodes/4691
Désolé, c'est en anglais, en France on n'enseigne pas les méthodes d'argumentation - comme l'atteste d'ailleurs la pauvreté du langage de la réthorique -, ce genre de travail en français est presque toujours trop "épistémologique".

avatar byte_order | 

@pagaupa
> « Tout le monde a un emprunt à rembourser. »
> Absolument pas!

A moins de vivre dans l'un des rares états a ne pas avoir d'emprunt à rembourser, si, de facto, si.

avatar ech1965 | 

en effet: l'état c'est nous donc la dette publique est la nôtre donc une partie de nos impôts sert à rembourser des emprunts...

avatar armandgz123 | 

@iftwst

Mon grand père n’a jamais fait d’emprunt, mon père non plus, ma mère non plus, mon frère non plus...
Il ne faut pas succomber à ce système et savoir économiser et dépenser en temps et en heure...

avatar Bovmuche | 

@armandgz123

Absolument ! Mais aujourd'hui l'emprunt est tellement tentant et facile que beaucoup s'y jettent les yeux et le cerveau fermés.

avatar ohmydog | 

@armandgz123

Ouais c’est gentil, mais ton appart tu l’achèteras pas à 70 ans ?
Un bien à Paris c’est dans le million d’euros hein...

avatar yngve | 

@ohmydog

Au pire tu hérites !

avatar vince29 | 

C'est vrai ça, un travail ça justifie tout.
Sortir des vers de farine pour faire croire aux petits vieux qu'ils ont réellement besoin de ce matelas à 2000 euros.
Placer des produits auprès de personnes vulnérables.
Scruter les annonces de décès pour trouver des "clients".
Utiliser les ressorts de la manipulation pour que la seule issue d'une personne venue chercher son "cadeau gratuit" soit de lâcher x centaines d'euros pour mettre fin à la courte démonstration qui aura duré des heures.

avatar Jeckill13 | 

@iftwst

Je comprend votre remarque, mais dans la mesure où j’ai clairement défini mon refus d’être démarché (BlocTel), et refusé également d’être ajouté à des « annuaires » ou n’importe quelle liste via les fournisseurs internet/mobile, l’entreprise qui en vient à me démarcher par téléphone le fait en toute illégalité. Et de plus selon la loi Hamon le professionnel qui effectue un démarchage par téléphone a l’obligation de décliner son identité ou l’identité de la personne pour le compte de laquelle il effectue le démarchage. L’appelant doit également, au début de la conversation téléphonique, indiquer la nature commerciale de son appel. Or dans 99% des cas ces démarchages « n’annonce pas la couleur » et utilisent des faux prétextes d’appels. Donc je ne vois pas pourquoi je devrais leur faciliter la vie.

avatar yngve | 

@iftwst

Vraiment ? Je suis plutôt prêteur qu’emprunteur

avatar gequil | 

@bidibout

Le plus inquiétant c’est la tone de renseignements que le gouvernement a sur nous. Et la, pas question de s’inscrire sous un pseudo, avec plusieurs comptes ou de raconter ceux qu’on veut. Essayez de fermer le compte impôts.gouv ?

avatar Fabricius | 

Qu’il ravale sa fierté et qu’il laisse faire ceux qui savent faire !

avatar Ginger bread | 

@Fabricius

Lol relis l article

avatar Fabricius | 

@Ginger bread

Je me suis mal exprimé certes. Je vois qu’il cherche à s’entourer de grosses sociétés dans le but de faire une chose aboutie.

Mais depuis le début de cette histoire d’app j’ai la sensation qu’il veut faire plier Apple pour pouvoir imposer un format d’application (sur le plus ou moins court terme) qui pourra bénéfice à la surveillance de masse opérée par l’état.

J’ai bêtement plus confiance au couple Google/Apple qui sera scruté de fond en comble, pour pondre une API sûrement open/source qui répondra mieux à la problématique imposée officiellement.

Maintenant de là à dire que ce sera efficace, aucune idée. Mais j’ai quand même sur le fierté patriotique de cet homme est sur la table.

avatar max351 | 

@Fabricius

Je pense que ça n'a strictement rien à voir avec le fait de faire plier Pierre, Paul ou Jacques. Ce n'est pas parce que le gouvernement souhaite développer des solutions qui vont, par exemple, à l'encontre des politiques d'Apple qu'on peut en déduire qu'ils veulent contrôler Apple et les faire plier. Ça n'a aucun rapport.

avatar olaola | 

Le code client et serveur de StopCovid, va être open source et audité par des organismes indépendants.
Et StopCovid ne fait pas du tout une serveillance de masse. Autant il peut y avoir des usages détournés comme certaines chercheurs de l'INRIA l'ont faire remarquer (tous ne sont pas valides dans la liste présentée) autant l'état lui ne peut pas faire grand chose des données de StopCovid qui sont bien trop limitées.

avatar jcp25 | 

@olaola
Le code client et serveur de StopCovid, va être open source et audité par des organismes indépendants.
-
Et par des hackers....

avatar pat3 | 

@Fabricius

"J’ai bêtement plus confiance au couple Google/Apple"

Moi pas. Autant Apple je me dit que sa collecte vise à protéger son marché captif (d’utilisateurs de produits Apple), ce qui veut qu’elle nous protège en se protégeant, autant Google… ben c’est Google quoi. J’ai pas fait autant d’effort pour l’éliminer de tout ce que je peux pour le voir réapparaître via une appli de surveillance sanitaire…

avatar byte_order | 

@Fabricius
> J’ai bêtement plus confiance au couple Google/Apple qui sera scruté de fond en comble,
> pour pondre une API sûrement open/source qui répondra mieux à la problématique
> imposée officiellement.

Mais oui, une API directement implémentée dans iOS, Apple va la rendre open source, c'est une évidence !

Vous avez raison sur un point : vous faites effectivement bêtement confiance.

avatar Fabricius | 

@byte_order

Au moins nous sommes en accord sur un point ;-)

avatar BeePotato | 

@ byte_order : « Mais oui, une API directement implémentée dans iOS, Apple va la rendre open source, c'est une évidence ! »

Une évidence, non, on est bien d’accord.
Une impossibilité (comme ce sarcasme semble le suggérer), non plus. Ce ne serait pas la première API intégrée à iOS et rendue opensource par Apple.

avatar KorE | 

La souveraineté technologique, il fallait s’en soucier il y a 10 ans. C’est bien trop tard et ça nous mène à ce genre de positions ridicules.

avatar Sindanárië | 

@KorE

Ça leur donne l’impression d’être utiles et de vendre à leur compte des idées passagères qu’ils chapardent chez les autres

avatar pat3 | 

@KorE

Il y a 30 ans plutôt, c’est à dire quand c’était encore possible. Mais l

avatar pat3 | 

@KorE

"La souveraineté technologique, il fallait s’en soucier il y a 10 ans. C’est bien trop tard et ça nous mène à ce genre de positions ridicules."

Il y a 30 ans plutôt. Mais à cette époque, l’État français et son fleuron France Telecom pleurait le Minitel en voie d’obsolescence plutôt que de se préoccuper de prendre place dans l’internet naissant.

Après, il n’est jamais trop tard, mais ce n’est pas une application prétexte qui va commencer à s’en préoccuper sérieusement. Déjà, rapatrier les données des français sur des serveurs en France, ou au moins en Europe, ce serait un bon début. Soumettre toute application qui utilisent des données européennes aux lois européennes, ce serait pas mal non plus.

avatar vince29 | 

Le minitel aurait été "gratuit" l'histoire aurait pu être bien différente.

avatar pat3 | 

@vince29

L’histoire aurait pu être bien différente de bien des manières, mais c’est cette histoire que nous avons eu. En la matière, la clairvoyance française a été… faible, dirons nous.
Il y a un précédent historique, qui aurait pu revenir aux oreilles des décideurs français dès l’avènement d’internet : à l’invention du télégraphe électrique, la France s’est cramponnée au télégraphe optique de Chappe, au point de créer l’aberration du télégraphe de Foy-Bréguet, obsolète dès sa naissance mais adopté comme compromis techno-politique avant la reconnaissance du retard pris par rapport au télégraphe électrique. C’était dans les années 1840.
Il y a des inventeurs en France, mais il y a une lourdeur institutionnelle qui pèse sur l’appréciation et la valorisation des inventions.

avatar Sindanárië | 

Feraient mieux de s’occuper de l’indépendance sanitaire du pays que de perdre leur temps dans des applications encore moins utiles que « docteur maboule »

avatar marenostrum | 

c'est plus facile faire une app que une usine de masques. et puis en capitalisme c'est pas le gouvernement qui peut faire des trucs, mais le marché. tout ce qui se délocalise est impossible que ça marche ici. sinon les fabricants ne délocalisaient pas.
ailleurs tu rends l'autre maitre de ton produit.

avatar vince29 | 

> Impossible que ça marche ici.

Avec les contraintes qu'on s'applique en local et qu'on n'exige pas des produits venant de l'extérieur.

avatar marenostrum | 

c'est pas des contraintes (usa pose aussi des contrantes ?) tout simplement c'est le COUT ! un chinois bosse plus pour moins de salaire qu'un français. c'est le seul truc qui fait la différence (pour le moment).

et dans un marché globale, tu ne peux pas vendre ton produit, même si tu le subventionnes, en trouvant les moyens, par ex en taxant les produits concurrents, mettre en route la planche à billet, etc. bref le fabricant (ou l'Etat) n'a pas d'autre choix que de délocaliser, aller en Chine ou ailleurs, pour baisser la max le cout de son produit.

pour trouver la solution il faut peut-être changer carrément notre manière de vivre, ne pas prendre la tête avec l'économie (comme faisaient les grecs anciens. ils y parlaient jamais d'économie. ils l'avaient compris tôt que l'économie c'était comme de marcher vers l'horizon avec l'espoir de le toucher. bref on arrive jamais la prospérité).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR