StopCovid va-t-elle faire l‘impasse sur l‘iPhone ?

Christophe Laporte |

Dans un entretien au JDD, Cédric O lève le voile sur l‘application StopCovid, qui sera d‘après lui disponible au téléchargement le 11 mai. Le Secrétaire d'État chargé du Numérique dit travailler avec un grand nombre de partenaires de manière à avoir le produit le plus abouti possible dès son lancement, tout en respectant les impératifs de sécurité.

Sur le plan épidémiologique, le gouvernement travaille avec l‘Inserm et l‘Institut Pasteur pour définir les différents paramètres à prendre en compte pour établir un contact entre deux personnes comme la distance entre celles-ci, le temps d‘exposition ou encore la récurrence. StopCovid est également développé avec plusieurs sociétés françaises dont Capgemini, Dassault Systèmes, Orange, Lunabee Studio (société qui édite de nombreuses apps mobiles) et Withings.

Cédric O - image Tamaya20

Lors de l‘interview, Cédric O a répondu à la question qui fâche, à savoir si StopCovid s‘appuiera ou non sur la plate-forme proposée par Apple et Google. La réponse est clairement négative :

C‘est la mission de l‘Etat que de protéger les Français, : c‘est donc à lui seul de définir la politique sanitaire, de décider l‘algorithme qui définit un contact ou encore de l’architecture technologique qui protégera le mieux les données et les libertés publiques. C‘est une question de souveraineté sanitaire et technologique. StopCovid sera la seule application totalement intégrée dans la réponse sanitaire de l‘Etat français. Cela ferme le débat.

Après avoir bombé le torse, Cédric O reconnaît à demi-mot être dans une impasse concernant l‘iPhone. L’application dans l‘état ne fonctionne pas correctement sur les terminaux d‘Apple. S‘il reconnaît avoir des discussions avec Apple pour que cette dernière réponde à ses demandes, il rappelle que les iPhone ne représentent que 20 % du parc français. Une manière de mettre la pression sur Apple et que l‘Etat pourrait très bien s‘en passer.

Reste que cette posture risque avant tout de mener StopCovid dans une impasse. Plusieurs arguments énoncés par le Secrétaire d'État chargé du Numérique ne tiennent pas la route. Dans la solution proposée par Apple et Google, l’algorithme de détection par exemple est laissé aux autorités sanitaires. Au final, cette polémique et le fait de proposer une mauvaise intégration sur l‘iPhone notamment risquent de freiner l‘adoption de StopCovid. Or, pour que cette solution porte réellement ses fruits, il est indispensable qu‘elle soit utilisée par une large partie de la population.

Interrogé sur le fait que cette application plonge le pays dans une société de surveillance, Cédric O se réjouit que le débat soit mis sur la table, estimant que Facebook ou Google nous tracent avec notre consentement. Mais les GAFA sont-ils les seuls à vouloir nous surveiller pour notre « bien » ?

avatar fifounet | 

@pagaupa

"Le tabac fait plus de morts par an..."

Putain mais c’est pas possible ces propos de pilier de bar ! 🍺
Le tabac tu choisis ! tu comprends la différence ?
Et tu vas nous reparler du sida aussi ?
Quant au tabac passif t’as des chiffes ?

Non mais quel beauf , ça s’arrange pas.

avatar BordelInside | 

@papauga
"Tous ce tintouin pour 0,03% de morts…"

Mais du coup, tu aurais fait quoi, toi qui semble si fort, pour éviter tout ce "tintouin" ?
Pas de confinement, je suppose ?
Pas de masque non plus, ça gratte, on respira pas bien ?
Rien, du coup, on y va la fleur au fusil ?

L'hôpital qui a déjà un mal de chien à gérer les cas qui lui arrivent alors que la moitié de la population est enfermée chez elle aurait été complètement submergé, on aurait eu des gens à claquer dans les couloirs, peut-être même dans la rue, pas pris en charge, pas traités…
Je pense qu'en terme de "tintouin" tu aurais été servi.

avatar pagaupa | 

@BordelInside

Déjà je n’aurais pas supprimé les stocks stratégiques de masques, je n’aurais pas supprimé depuis 10 ans des lits chaques années, et j’aurais un peu plus tôt les médecins.
Le mien s’en inquiétait déjà mi-janvier et recevait masqué.

avatar pagaupa | 

@BordelInside

« L'hôpital qui a déjà un mal de chien à gérer les cas qui lui arrivent alors que la moitié de la population est enfermée chez elle aurait été complètement submergé, on aurait eu des gens à claquer dans les couloirs, peut-être même dans la rue, pas pris en charge, pas traités…
Je pense qu'en terme de "tintouin" tu aurais été servi. »

Je crois qu’on s’est mal compris...
Et pour ton info, en matière d’hôpital, j’ai eu ma dose.
Je peux en parler en connaissance de cause.

avatar julien1986 | 

Dans la rue je n’avais pas l’impression que l’iphoen ce soit seulement 20%...

avatar pagaupa | 

@julien1986

Les impressions sont parfois trompeuses...

avatar vince29 | 

Qu'est-ce que tu fais dans la rue d'abord ?

Peut être que les acheteurs d'iphone sont prêts à braver les interdictions pour exhiber leurs signes extérieurs de richesse ;)

avatar julien1986 | 

@vince29

Je suis tranquillement confiné chez moi.

Je parlais d’avant le confinement, il n’y avait rien de méchant, je disais simplement que je pensais voir + de 20% d’iphone en règle général.

avatar vince29 | 

Disons que c'est difficile de tirer des conclusions de sa seule expérience personnelle. Si je devais ne me fier qu'à la mienne ce serait pas plus de 10.
Mais je ne m'attarde pas trop sur la marque des smartphones. Sauf mes collègues qui avaient pris un nokia-windows 😅

avatar SyMich | 

Les chiffres évoqués de 20% d'iPhones sur la totalité du parc français et de 8% seulement si on compte les iPhones ayant les spécifications minimales de la solution Google/Apple, viennent d'Orange, par mesure sur son parc de clients. On peut penser que c'est représentatif de l'ensemble du parc, tout opérateurs confondus.

avatar Sindanárië | 

201

avatar Nicolas. | 

C'est les feux de l'amour ce feuilleton sur StopCovid...

avatar Jef74 | 

@Nicolas.

Mdr !!! Quelle belle formule dans ce fatras. Bon courage pour se faire une opinion...

avatar JONYBLAZ | 

J’espère qu’Apple va tout bloquer

avatar debione | 

Et que du coup ils se retrouveront hors la loi, et qu'on les interdisent de vente.
Apple tu leurs dit: Si vous vous pliez pas on interdit la vente, et ils seront prêt a tout pour continuer d'engranger du cash (même à donner vos infos de santé).
Cela a assez été repris concernant la Chine (Apple n'a pas a s'occuper des lois, ils ne font que suivre les législations blablabla) par certains pour montrer qu'Apple n'a pas à être implique dans les problème politique. Et tout à coup, cela serait différent parce que ce dont on parle ne touche plus des chinois mais des français?
Et que donc la France devraient se coucher devant une part minoritaire du parc?Devrait se coucher parce que une société étrangère ne pourra pas profiter de la situation pour encore plus assoir son assise (c'est la même pour Android hein).

Ou alors c'est de se dire que l'on regardera de travers tout possesseur d'iphone, parce que ce sera des gens qui refuseront de se mettre a niveau pour combattre un virus?
Je ne crois pas à cette application, j'en craint les dérives, mais si cela doit se produire alors j'espère que la France tiendra bon, et que soit Apple se plie, soit on les interdit de vent. Point. C'est pas aux états de faire des lois en fonction de société privée, qui plus est étrangère.

avatar Steve Molle | 

J'aime constater que certains chauvins triomphants - style coq qui chante les pieds dans sa merde - trouvent encore des circonstances atténuantes à cette équipe de bras cassés qui dirigent ce pays.

avatar mk3d | 

Tu vas voir le truc, la fête à la maison de tous les gros de ce monde. Tant que le code source pas dispo, on installe pas. Tel devrait être la règle dans le software aujourd’hui. Surtout quand il est d’utilité publique. STOP connerie.

avatar scanmb | 

C’est extraordinaire de faire travailler ensemble:
Capgemini, Dassault Systèmes, Orange, Lunabee Studio (société qui édite de nombreuses apps mobiles) et Withings.
Quand on voit que dans certains services d’une même entreprise, il y a des budgets différents , et que les services se paient entre eux les services qu’ils se rendent selon leur budget ....
Faire travailler ensemble , de manière altruiste et dans l’unité , avec un tel dévouement et pour le bien de la communauté:
Bravo !

avatar scanmb | 

Les opérateurs téléphoniques ne peuvent pas nous « pister « ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR