Les apps GPS vont devoir sensibiliser leurs utilisateurs sur leur empreinte carbone

Stéphane Moussie |

« Pensez à covoiturer », « Au quotidien, prenez les transports en commun », « #SeDéplacerMoinsPolluer »… C'est le genre de messages qui vont apparaitre bientôt dans Waze, Google Maps, Apple Plans ou encore Coyote. Un décret et un arrêté viennent de préciser certaines dispositions de la loi « climat et résilience » votée il y a un an.

L'objectif du décret n° 2022-1119 du 3 août 2022 : « accompagner d'une part la transition des usages vers une mobilité décarbonée, en agissant notamment sur les services numériques d'assistance aux déplacements, et d'autre part, à réguler les externalités négatives de l'usage de ces services numériques. »

Ces suggestions d'itinéraires seront bientôt accompagnées de messages de sensibilisation

Cela se traduit par plusieurs obligations vis-à-vis des applications de transport. Les GPS devront donc afficher un message de sensibilisation concernant les alternatives à l'utilisation du véhicule individuel. Ce message devra apparaître lors des recherches d'itinéraires en voiture. Pas question de le planquer en bas d'une liste ou ailleurs, il devra être « clairement distinguable, sans nécessaire action » de l'utilisateur.

De plus, les applications devront fournir « une information relative aux quantités de gaz à effet de serre et aux polluants de l'air émis par le ou les modes de transport utilisés pour chaque suggestion d'itinéraire. » Les applications de déplacements multimodaux, comme Google Maps ou Plans, devront mettre en avant les propositions d'itinéraires dont l'impact est le plus faible en termes d'émissions de gaz à effet de serre. Google avait déjà pris tout seul cette initiative aux États-Unis, où Maps propose par défaut l’itinéraire le moins émetteur de CO2 lorsque celui-ci ne rallonge pas trop le temps de trajet. Les obligations sur le message de sensibilisation et l'information d'empreinte carbone s'appliquent dès maintenant, enfin dès la prochaine mise à jour des apps.

Mais ce n'est pas tout. Les apps de transport (Google Maps, Plans, Transit…) devront intégrer l'ensemble des données sur les services de transport réguliers disponibles sur transport.data.gouv.fr d'ici le 1er décembre 2022. Et d'ici le 1er décembre 2023, ces apps devront en plus intégrer les « services de partage de véhicules, de cycles, de cyclomobiles légers, d'engins de déplacement personnels, ou sur les déplacements à pied » disponibles en open data. Autrement dit, Apple va être obligée d'intégrer à Plans les données sur les services de vélo qui lui manquent tant.

Aux États-Unis, Google Maps suggère déjà les itinéraires les plus « verts »

Enfin, une mesure spécifique est prise pour que les GPS automobiles ne favorisent pas « l'usage massif des voies secondaires pour du trafic de transit ». C'est notamment Waze qui est visé, le GPS étant régulièrement critiqué par de paisibles communes qui voient tout à coup un afflux massif d'automobilistes guidés par lui sur leurs routes.

« Dans des conditions de trafic exemptées d’événements routiers sur les voies non secondaires, les services numériques d’assistance au déplacement s’efforcent de proposer à l’utilisateur un itinéraire évitant l’usage massif de voies secondaires non prévues pour du trafic intensif, notamment en s’assurant que le temps de trajet restant est réduit d’au moins 10 % comparé à l’itinéraire maximisant l’usage de voies non secondaires », dispose le décret. Waze et les autres GPS devront tenir compte de cette obligation dès leur prochaine mise à jour.


Source
merci Vincentn
avatar arm07 | 

Le contrôle technique des deux-roues c'est abrogé mais pour les mesures technocrates comme celle-ci il y a du monde.

avatar fosterj | 

@arm07

Je vous recommande de soutenir (adhérer) à l'association respire si le contrôle technique des 2 roues vous importe.

Ils sont à l'origine du recours auprès du CS ..

Et on ne lâchera rien tant que la mesure ne sera pas effective ...

avatar anti2703 | 

@fosterj

Sérieux ? Vous faites du lobbying jusqu’ici ?
Votre nouveau recours au conseil d’état ne servira à rien. J’aurais pas aimé être votre voisin en 40…

avatar Oliviou | 

@anti2703

Bravo, vous avez gagné un…
🏅POINT GODWIN🏅

avatar lmouillart | 

Ce n'est pas du lobbying, c'est de la défense des droits. La France se met hors la loi depuis le 1er janvier 2022 en ne respectant pas ce à quoi elle s'est engagée.
Peur ceux qui trouveraient ça trop rapide, ça a été publié au J.O. il y a 8 ans...

avatar anti2703 | 

@lmouillart

La france ne s’est engagée à rien du tout… il faut pas refaire l’histoire

L’assemblée nationale a votée contre, le sénat a voté contre, la france au sein de la commission européenne a votée contre le CT moto.

De plus la directive imposant le CT moto en Europe laisse aux états membres, à son article 2, la possibilité d’y déroger.
Source : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:141:0012:0028:FR:PDF

La france n’a fait qu’appliquée la directive et s’est exemptée du CT moto comme elle était autorisée à le faire. Et elle la fait en décembre 2021 avant le 01/2022 qui était la date d’application de la directive.
Source : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046090252

Bref, il faut arrêter d’avancer des choses sans savoir, et encore mois de les inventer. ✌️

avatar warmac33 | 

@anti2703

Non seulement il a raison, mais en plus vous avez gagné l'un des points Godwin les plus rapides de l'histoire...

avatar raleur | 

@fosterj

👍

avatar fosterj | 

@raleur

Merci ☺️

avatar Devy57 | 

@fosterj

Et nous motards ne lâcherons rien non plus.

avatar sebas_ | 

@Devy57

Motard, je suis pour le CT moto tant que ce reste pas trop cher. J’ai une moto chinoise, et vu l’état des routes/chemins que je prends, elle passe très très régulièrement chez le garagiste (et ça ne m’empêche ps de resserrer souvent des boulons aussi).
Ma moto (achetée d’occasion) a un programme de révisions « semi-gratuites » tous les 1.500 bornes (comprendre, j’en paye une sur 2). Malgré un entretient régulier, j’ai eu qq belles frayeurs (la roue avant s’était pratiquement détachée, le câble du frein avant fuyait..).
Après, ça reste une moto chinoise assemblée en Colombie, donc on se sait avant l’achat, mais bon… dans mon village, ça doit être l’une des seules à être aux normes (ici, la grande mode c’est d’enlever les phares et les pots, ça permet de les entendre arriver la nuit c’est déjà pas mal)

avatar fosterj | 

@Devy57

Si vous êtes un motard avec l’esprit motard vous devriez nous soutenir.

Nous sommes pas contre les motards qui utilisent un mode déplacement qui prend moins de place et moins de consommation qu’une voiture.

Nous sommes contre les motos / scooter qui polluent et réveillent un quartier des qu’ils roulent un mètre.

La balle est dans votre camps.

avatar Dadourun | 

@fosterj

Question (sans aucune agressivité) : êtes-vous motard ?
Les conducteurs de gros cubes (500 et +) prennent en très large majorité grand soin de leur machine, car leur sécurité en dépend directement.
Si votre objectif est d’améliorer la qualité de l’air (ce que je crois, et c’est un objectif que je partage), alors je propose :
1) Améliorer les infrastructures, tant l’état des routes (usure des pneus) que le réglage des feux (réduction des cycles accélération/ freinage).
2) Faire pression sur les constructeurs de motos pour qu’ils réduisent la consommation des machines. Il est aberrant que ma moto consomme autant que que ma voiture 5 fois plus lourde.

avatar Shawny | 

@Dadourun

Du coup pas de soucis à passer un contrôle technique si votre moto est en si bon état non ? Quel est le problème ? Et on fait quoi pour tous les autres deux roues qui sont pas des « gros cubes » et qui sont la cible initiale ?

avatar Dadourun | 

@Shawny

Non, pas de souci pour qu’elle passe le contrôle technique.
Simplement, à titre personnel, j’en ai marre de subir des contraintes administratives en permanence et de devoir payer en conséquence.
De plus, je suis d’accord que la cible serait plutôt les petites cylindrées, mais, là aussi, il faut savoir quel est l’objectif : sécurité, ok ; pollution, mauvaise approche.

avatar fosterj | 

@Dadourun

Je suis citoyen comme vous. Votre raisonnement (sans agressivité non plus) est exactement celle de la NRA qui va vous dire que 98% des américains qui possèdent une arme ne s’en servent jamais .. ou les entretiennent avec soins. Vous connaissez le résultat.

Respire ne s’intéresse pas tant aux « motards «  qui prennent soin de leur moto mais des autres.

Et du coup c pas marqué sur leur tête ou leur permis que leur moto ne pollue pas ou ne fait pas de bruit. N’a pas été trafiquée, freine bien .. etc ..

D’où le contrôle technique.. qui ne résoudra pas tous les problèmes du monde mais au moins on avance.

avatar KMnO4s | 

Je viens de me renseigner sur cette association suite à votre message, du coup elle s'apprête à avoir un nouvel adhérent grâce à vous ! 😉

avatar fosterj | 

@KMnO4s

🙌 Welcome !

avatar maurice-dubois | 

@fosterj

si j’adhère à respire, ras le scoot ou paris à vélo, il va y avoir du sang de batard sur les murs

avatar Eyquem | 

@arm07

Le contrôle technique des deux roues est une aberration. Il est juste mis en place pour récolter de l’argent…

avatar Yoshi_1 | 

@Eyquem

Pourquoi c’est une aberration ? Une moto ne peut avoir de problème majeur ? Vraie question hein, je ne m’y connais absolument pas…

avatar Eyquem | 

@Yoshi_1

Le motard ne gère pas du tout sa moto comme un automobiliste. Chaque petit pépin est ressenti et l’entretien est toujours fait, vu que sa vie en dépend. D’ailleurs d’après une étude européenne, seul 0,3% des accidents à moto est dû à une défaillance technique. Et associée à d’autres facteurs, elle pourrait monter à près de 5% seulement.

avatar Justum | 

@Eyquem

Cette étude est complètement bidonnée. Elle repose sur les chiffres de pays qui ont mis en place le CT !

avatar Eyquem | 

@Justum

Et donc ? En quoi ce serait bidonné ? Tout au plus inférieurs à la réalité mais très sensiblement… À moins d’avoir les chiffres de recalage au contrôle pour réelle défaillance technique ?

avatar Yoshi_1 | 

@Eyquem

Ah ok.
Mais je vois pas en quoi c’est gênant. Tout le monde sur le même pied d’égalité après tout.
Certains motards font sûrement de la merde…
En tout cas quand on me dit que les motards font eux-mêmes l’entretien de leur deux-roues, j’ai pas confiance du coup.

avatar Pierre H | 

Suis d'accord avec Eyquem, le motard entretient sa moto, et j'en fais partie au point qu'elle est en meilleur état que neuve. Mais je suis pour un CT deux roues parce que la majorité des 2 roues sont des scooters de gens qui vont au boulot avec, ou qui bossent avec, et là, c'est pas la joie. Pour avoir essayer des scooters "utilitaires", j'ai été effaré de leur état : freins inexistants, jeu dans la direction, pneus lisses et j'en passe.

Par contre, je suis contre le CT tel que le gouvernement voulait l'imposer : seuls les grands groupes pouvaient postuler pour ouvrir un centre à 2 roues. Fermant ainsi la porte à des centres spécialisés deux roues d'échelle humaine. Bref, si vous regardez la loi telle qu'elle était proposée, c'était clairement écrit directement par le lobby de Veritas et Dekra.

Et l'autre argument qu'il faut arrêter d'utiliser c'est le bruit : un CT n'empêchera pas une moto ou un scooter de rouler avec son échappement non-homologué. Le propriétaire remettra juste celui d'origine le temps du contrôle...

avatar marc_os | 

@ anti2703

Tiens, un point Godwin !
Ça faisait longtemps.

Donc votre devise, c'est polluons à tout va et ne respectons pas les normes de sécurité ?

Sinon, je ne vois pas en quoi le contrôle technique peut être gênant. Au moins, depuis qu'on a le contrôle technique automobile, on ne voit plus de poubelles sur nos routes comme avant. Côté deux roues, peut-être qu'on n'a pas de telles poubelles, mais ce qu'on a, ce sont parfois (souvent?) des trucs trafiqués. Or, il n'y a absolument aucun besoin de trafiquer son deux roues pour se faire plaisir. (Parole d'ancien motard qui s'est fait bien plaisir à l'époque - en toute légalité.)

avatar anti2703 | 

@marc_os

Il existent déjà des mesures pour contrôler les véhicules trafiqués, notamment :

- circulation d’un véhicule terrestre à moteur dont le dispositif d’échappement n’est pas entretenu ou a été modifié
- émission de bruit gênant
- conduite à un régime excessif

A chaque fois c’est 90€ d’amende (cumulable) et l’immobilisation du véhicule qui est possible.
Pas la peine d’envoyer les gens se faire contrôler dans des centres privés pour assurer le boulot de la police.

Quand à la sécurité des usagers, il n’y aucune étude (sauf celles financées par Dekra) qui établie un lien entre état technique des 2RM et accidentalité.

avatar vince29 | 

Je ne vois pas pourquoi les 2 roues bénéficieraient d'une dérogation par rapport aux voitures.

avatar anti2703 | 

@vince29

Tout simplement parce qu’une moto c’est pas une voiture… si c’était le cas on aurait un permis pour les deux catégories de véhicule, mais s’il faut d’autres exemples :

- une voiture en Fr ance, c’est 16.000Kms en moyenne par an, une moto / scooter c’est entre 3000 et 5000kms par an.

- les préconisations constructeurs ne sont pas les mêmes non plus. Un 2rm passe bien plus souvent chez un garagiste, en fonction de la cylindrée, un 2rm ça passe au garage tous les 6 à 12.000Km avec au minimum une révision par an.
Sur une voiture c’est parfois tous les 30.000Kms ou tous les 2 ans. Pareil pour l’usure des consommables, la ou un pneu de voiture peut faire 50.000kms, un pneu de moto c’est max 15/20.000kms, les plaquettes de freins c’est pareil.

- les motards sont beaucoup plus proactifs sur leur sécurité que les automobilistes , déjà avec leurs équipements de sécurité (casque, gants…). Les motards savent qu’en cas d’accident cela peut être fatale et les usagers font donc beaucoup plus attention à l’entretient de leurs véhicules.

- les organes de sécurité d’un 2rm sont bien plus accessibles que sur une voiture, la où il faut démonter la roue sur une voiture pour contrôler les freins, le simple fait de s’accroupir au niveau de la roue permet de faire le même contrôle sur une moto, pareil pour le niveau de liquide de frein, l’état des pneus…

- un dysfonctionnement sur une moto se ressent tout de suite, alors que sur une voiture il faut parfois attendre plusieurs milliers de kilomètres avant de s’en rendre compte. Une plaquette de frein HS siffle et le motard va l’entendre tout de suite puisque il n’est pas isolé du bruit, alors qu’un automobiliste dans son habitacle complètement isolé aura plus de mal à s’en rendre compte. Pareil pour un pneu fatigué, cela se ressent tout de suite dans la direction sur une moto.

- la formation n’est pas la même, au permis moto nous devons effecteur le contrôle de tous les organes de sécurité de la moto (pneu, frein, transmission, éclairage) devant l’examinateur, alors qu’en voiture, il y a juste une question ou deux au code sur la pression des pneus pour réduire la consommation de carburant…

Si on devait résumer, les motards savent prendre soin de leurs montures, ce qui n’est pas forcément le cas de tous les automobilistes.

avatar marc_os | 

@ anti2703

> il n’y aucune étude (sauf celles financées par Dekra) qui établie un lien entre état technique des 2RM et accidentalité

Ceci dit, c'est quoi le problème du contrôle technique pour vous ?
Qu'est-ce qui vous dérange ?

avatar vince29 | 

Comme pour les autos.
Le temps perdu et l'argent dépensé, je suppose.

avatar marc_os | 

@ vince29

> je suppose

Je suppose que vous supposez mal.
A moins que vous ne sachiez lire dans les pensées de anti2703 ?
Ceci dit, le temps perdu, ça va quelques heures, non ?
Quant à l'argent, comparé à la moindre révision, le contrôle technique c'est rien.
Et comparé aux coûts matériels mais surtout humains des dégâts causés par tout ces véhicules délabrés d'avant les contrôles, c'est vraiment rien.

avatar anti2703 | 

@marc_os

Il suppose très bien, pourquoi prendre du temps et de l’argent si cela ne sert à rien ?

avatar marc_os | 

@ anti2703

> pourquoi prendre du temps et de l’argent si cela ne sert à rien ?

Cf. le commentaire de Pierre H du 08/08/2022 à 20:26 dont je partage l'avis en tous points.

Et parce que si vous avez un comportement exemplaire, c'est loin d'être le cas de tout le monde. Pour vous ça ne servirait peut-être à rien, mais pour la majorité des véhicules à deux roues motorisés, je crois bien que ça serait utile. Pour ma part, quand j'étais motard, j'étais une bille en mécanique et je me fiais au garagiste. Mais ça coûte cher. Donc il y a des gens qui entretiennent leur bécane eux même. Or ce ne sont pas des professionnels, et je pense que ça ne serait pas mal que leur travail soit contrôlé de temps en temps, lors d'un contrôle technique. Car un motard ne met pas que ça vie en jeu : Comme tout usager de la route, il peut être aussi un danger pour les autres.

avatar frankm | 

@arm07

Laissez tomber et payez vos impôts pour qu’ils puissent pondre des conneries inimaginables

avatar Jean Michel Moulin | 

Infantilisant comme mesure. Plutôt qu’expliquer et rendre responsable les acteurs, on leur impose des clics et in fine du temps serveurs, des charges et délais réseaux… eux mêmes très fortement consommateur de CO2.
Les technocrates sans aucun côté pragmatique et réaliste ont malheureusement un bel avenir !

avatar Grahamcoxon | 

@Jean Michel Moulin

Exactement. On en ferait peut être plus pour le climat en ne rajoutant pas cette obligation.

avatar pilipe | 

@Grahamcoxon

Un peu comme ceux qui ajoutent dans leur mail « pour protéger l’environnement ne pas imprimer cet e-mail ». Beaucoup de choses inutiles et qui vont à contre sens de la protection de l’environnement.

avatar Grahamcoxon | 

@pilipe

Tout à fait. Qu est ce que cela m’énerve de voir cette phrase à chaque fois.

avatar marc_os | 

@ Grahamcoxon

Ok, ça vous énerve, et alors ?
Conseillez-vous d'imprimer tous les emails reçus ?

avatar Grahamcoxon | 

@marc_os

Ben non justement je ne le fais pas. Je pense que chacun est assez intelligent pour savoir s’il doit imprimer ou non.

avatar Derw | 

@Grahamcoxon

Je trouve que votre fois en l’intelligence de vos concitoyens frise la naïveté. Quand on sait qu’il a fallu écrire (d’après une légende urbaine, il est vrai que je n’ai pas vérifié) dans la documentation des fours micro-onde qu’il ne pouvaient servir à sécher un animal vivant parce que quelqu’un à eu l’intelligence de le faire…

avatar Grahamcoxon | 

@Derw

Il faut raisonner global. Et peser le pour et le contre. Impossible d’avoir des chiffres précis mais je doute qu’un tel message ait un impact sur beaucoup de personnes. En tout cas il en a Zéro sur moi.

avatar zypic | 

@Derw

Ce n’est pas tout à fait une légende urbaine…

Si on trouve ce genre de mention c’est dû au fait qu’aux États-Unis, pays bien plus procédurier, des plaignants ont eu gain de cause et que les fabricants pour se protéger ont introduit ce genre de mention pour se protéger des risques juridico-financier

avatar vince29 | 

Selon l'ADEME un email c'est x grammes de co2 donc le texte "bla bla bla imprimer" c'est au moins y grammes pour un conseil qui n'en est pas un.

avatar marc_os | 

@ vince29

> Selon l'ADEME un email c'est x grammes de co2

A bon, l'ADEME a dit que c'était x ?
C'est combien x ?

> donc le texte "bla bla bla imprimer" c'est au moins y grammes pour un conseil qui n'en est pas un
C'est combien y ?

Au doigt mouillé pour faire comme vous, je dirais que c'est un pouillème et que c'est négligeable dans le contexte de l'email.

Par contre, l'hérésie du streaming vidéo à grande échelle, vous en pensez quoi en termes de production de CO2 ?

avatar v1nce29 | 

Vu que l'ADEME ne sait pas faire une règle de 3, je ne sais pas si ça vaut le coup de citer leurs études.

avatar marc_os | 

@ v1nce29

> Vu que l'ADEME ne sait pas faire une règle de 3

Faudrait savoir.
Quand ça vous arrange vous citez l'ADEME, et quand ça ne vous arrange plus, vous les dénigrez... Girouette, mauvaise foi, et tutti quanti.

avatar fcb | 

@Jean Michel Moulin

Sans parler du fond de la mesure, la surconsommation des serveurs sur une mesure comme celle ci est complètement marginale.
Il y a d’énormes fantasmes sur ce point qui circulent, et qui sont bien loin de la réalité.
Pour prendre un exemple concret, un serveur netflix qui envoie de quoi streamer 100 000 films consomme 500w, soit 0.005w par film (à multiplier par le nombre de secondes pour avoir l’énergie totale consommée par session).
Si on parle d’un texte dans une app GPS, c’est de l’ordre de rien du tout, et très probablement beaucoup moins que ce que la mesure va faire économiser via la sensibilisation.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR