Iliad se relance pour T-Mobile, Numericable se plante pour SFR

Mickaël Bazoge |

La surprise est de taille outre Atlantique. Sprint et T-Mobile, qui avaient l'intention de convoler depuis quelques mois, ont arrêté les frais. Softbank, qui détient 80% de Sprint, et Deutsche Telekom maison-mère de la branche américaine de T-Mobile, ont conclu que dans le contexte actuel, poursuivre les négociations en vue d'une acquisition n'était plus utile. Et pour cause : le régulateur américain voyait ce rapprochement d'un mauvais œil. Aux États-Unis, le marché de la téléphonie ressemble beaucoup au paysage français d'avant Free Mobile : peu d'innovation et des tarifs exorbitants. Supprimer un opérateur aurait sans doute eu pour conséquence de renforcer le statu-quo.

C'est le mur auquel se heurtaient les deux propriétaires de Sprint et T-Mobile, troisième et quatrième opérateurs aux États-Unis. Voilà qui relance Iliad, maison-mère de Free Mobile, dont l'offre d'achat sur T-Mobile a été repoussée ce mardi (lire : T-Mobile se refuse à Iliad). Xavier Niel, dont la proposition à 15 milliards de dollars n'était visiblement qu'un ballon d'essai pour tâter le terrain, va relever son offre avec l'aide d'un groupe d'investisseurs internationaux — on y trouve le fonds souverain de Singapour, Teachers le fonds de retraite des enseignants de l'Ontario, Dish Networks, Cox ou encore Charter. Sprint avait valorisé T-Mobile à hauteur de 40$ par action, la première offre d'Iliad se contentait de 33$ (pour 56,6% de l'entreprise). Deutsche Telekom, qui souhaite se débarrasser de sa filiale US, voudrait voir sur la table une offre en cash, tandis que les autorités de régulation auraient certainement moins de difficulté à valider cette option qui maintient la concurrence.

Alors qu'Iliad souhaite tenter l'aventure américaine, en France Numericable commence à ressentir les premiers effets de son acquisition de SFR, alors que le câblo-opérateur attend le feu vert des autorités de la concurrence d'ici la fin de l'année. Altice, le propriétaire de Numericable, a réussi à lever 11,6 milliards d'euros sur les marchés afin de financer l'acquisition de l'opérateur au carré rouge. Les résultats trimestriels illustrent cependant les premières difficultés du groupe : certes, le chiffres d'affaires s'est monté à 336,6 millions d'euros, en hausse de 3,2% par rapport au deuxième trimestre de 2013… mais l'entreprise accuse une perte de 118,4 millions d'euros. Au premier trimestre, Numericable affichait des bénéfices de 35 millions.

L'opérateur précise que sans les dépenses liées à l'achat de SFR (refinancement de la dette, charge d'intérêts, frais de transaction, le tout pour 128 millions), il aurait alors réalisé un bénéfice net de 114,3 millions durant le premier semestre de l'année.

avatar ysengrain | 

@macG: mon cher macG, pouuriez-vous faire un sondage appréciant la proportion des lecteurs de ce site intéressée par ce type d'info à connotation "sévèrement" financière. En clair: macG n'est pas les Échos.

Merci

avatar Mickaël Bazoge | 
À ce tarif, il ne faudrait pas parler des résultats financiers d'Apple ? De plus, iPhone oblige, nous couvrons l'actualité des opérateurs… et cela passe aussi par des chiffres.
avatar TomSupraBoy | 

@ysengrain :
Oh l'autre ! Il ne voudrait pas un poste à la rédaction non plus?

avatar Vetsa | 

@ysengrain :
Mais c'est comme tout, si tu estimes que l'article ne t'intéresse pas, pas besoin de le lire!! C'est comme reprocher a un supermarché de proposer tout une gamme de produits à ses clients et de venir se plaindre auprès de celui-ci parce qu'en plus de la marque qu'on affectionne il propose des produits qu'on n'aime pas du tout.

En tout cas pour le couple SFR/Numericable, ça se sentait qu'il allait y voir un perdant dans l'histoire car SFR n'était pas au meilleur de sa forme lors de cet rachat. Sans compter les investissements qui étaient en berne.
Bref Numericable estimait y faire un joli coup risque fort de s'en mordre les doigts dois-je dire (mais on verra bien en 2015 ce que cette fusion nous donnera réellement).

Pour ce qui est de Free j'attend que son coup de poker soit validé.

avatar Michaeel | 

@ysengrain :
La blague.
Mon dieu.

avatar Ritoster | 

@ysengrain :
Mon cher ysengrain, merci pour ce commentaire inutile, ce n'est pas la première fois que MacG publie des articles relatant des actualités d'opérateurs télécom, pour la bonne simple et raison (selon moi) qu'étant donné que tu peux avoir besoin d'un forfait pour utiliser iPhone et/ou iPad, ce genre d'article est tout à fait justifié.
Plutôt que de critiquer MacG en le comparant aux Échos, essaye d'être constructif, ça demande un effort de réflexion intense qui risque de faire chauffer tes neurones, mais tu peux y arriver avec de la patience, courage le troll !

avatar Nesus | 

@ysengrain :
C'est le visage complet de télécoms et donc de l'utilisation de ton téléphone qui se joue. Si dans ton monde seul la France compte, dans le vrai monde c'est la mondialisation. D'ailleurs, cet élément changera obligatoirement celui de la France.

avatar zoubi2 | 

@ysengrain: Je viens d'être sondé par MacG.Ma réponse a été positive.

avatar Yumie | 

@ysengrain
Si ça ne t'intéresses pas ne lit pas la news

Je trouve ces articles au contraire très intéressant

avatar finaleSportivo | 

@Yumie :
t'es une fille ou un garçon?

avatar gemrosh | 

@Yumie :
1 ! Tu n'aimes pas, tu ne lis pas.

Perso, ça m'intéresse ;)

avatar skynext | 

@gemrosh :
Ça m'intéresse aussi.Surtout Macg continuez ;)

avatar Tchobilout23 | 

Pareil que Yumi

Si ça t'intéresse pas.. Tu lis pas..

Moi perso, la news me plait

avatar nono68200 | 

La news me plait aussi... Surtout que Free est quand même dans la même politique qu'Apple (faire bouger les choses, rendre les choses accessibles), donc on est même presque dans la bonne section.

Heureux de voir en tout cas que Free à encore une chance d'avoir sa place en Amérique !
Ce matin, j'étais plutôt dans l'état "L'Amérique ne bougera plus jamais à ce niveau".

avatar mateodu13 | 

@TomSupraBoy

Lol

avatar mateodu13 | 

@Yumie

Pareil, j'aurai pas écris plus.

avatar yoyo3d | 

@ysengrain

Nan mais sérieux? C est toi qui décide de la ligne éditoriale de MacG? Moi ces news me conviennent très bien.

avatar sebMacNewGen | 

L'article est intéressant mais je ne suis pas d'accord sur tout.

Par exemple le manque d'innovations chez les opérateurs US. Ils (VzW et ATT) ont commencé le déploiement LTE en 2011 soit plus de deux ans avant nos opérateurs comme Bouygues et Orange.

Ensuite, de mon point de vu Free n'a pas apporté d'innovations dans la téléphonie mobile, il n'y a qu'à voir leur réseau 4G qui est inexistant. Ce que Free a apporté dans la téléphonie mobile c'est une importante baisse des tarifs (ça c'est bon pour moi! Mais peut-être moins bon pour l'innovation car nos opérateurs ont vu leur marge se réduire).

Seb

avatar jyo21 | 

@sebMacNewGen :
C'est exactement ce que je pensais. 1

avatar MarcMame | 

@sebMacNewGen : mon point de vu Free n'a pas apporté d'innovations dans la téléphonie mobile, il n'y a qu'à voir leur réseau 4G qui est inexistant. Ce que Free a apporté dans la téléphonie mobile c'est une importante baisse des tarifs (ça c'est bon pour moi! Mais peut-être moins bon pour l'innovation car nos opérateurs ont vu leur marge se réduire).
---------------------------------------------------------------------------------------------------

Ton point de vue est totalement biaisé et tu sembles avaler tout cru les discours martelés par nos chers amis dirigeants et pleurnichards de Orange/Bouygues/SFR.
L'arrivée de Free a eu l'effet inverse de ce que tu penses et à en réalité obligé ces opérateurs à se lancer dans la 4G à marche forcé pour justement faire la différence avec Free.

Tu notes que les US ont démarré le deploiement de la 4G 2 ans avant nous et pourquoi ?
Justement parce qu'ils prenaient leur temps et n'ont démarré que lorsque Free a commencer à les faire flipper, pas avant.

Sans Free, non seulement les tarifs seraient encore aujourd'hui stratosphériques mais le déploiement de la 4G se ferait à la vitesse d'un sénateur et pour un surcout que je n'ose même pas imaginer.

Quant au réseau 4G de Free, tu sembles oublier un peu vite qu'ils ne sont pas là depuis plus de 20 ans comme les autres.
Que Free n'a démarré la 4G que depuis 9 mois !!
Que Free se doit de trouver, faire accepter et installer intégralement son infrastructure lorsque les autres n'ont qu'une simple mise à jour de leur sites à faire et qu'il est excessivement plus difficile aujourd'hui de faire accepter la pose d'antennes GSM sur de nouveaux sites qu'à l'époque du déploiement des 3 autres.

Essaye d'être un peu objectif et de comparer ce qui peut l'être.

avatar Liena | 

@sebMacNewGen :
Sauf que... La 3G aux ÉU n'a pas connu le même déploiement qu'en France (Europe) ! Il y a un saut technologique qui s'est opéré aux ÉU (toujours en cours) ! Ils passent d'une "2,9G" à la 4G ! Il faut dire qu'il y avait un besoin énOrme de débits !! Donc de dire que les ÉU sont en avances, c'est une vision partielle des choses.
De plus, le réseau 4G de FreeMobile existe, mais de part la technologie employée (la bande de 2600Mhz, courtes distances) ne permet pas un arrosage large...

avatar esteban94220 | 

Il me semble que les pertes de Numericable sont totalement prévues dans le process de fusion avec SFR.

D'ailleurs le marché n'a même pas sanctionné le titre, ni hier ni aujourd'hui !

avatar MKO | 

Dans un marche à la baisse le titre illiad se casse de nouveau la gueule. Le marche n'aime pas le jeu qu'essaye de gagner Mr niel ....

avatar samsneed86 | 

Fort ce Niel même les imprévus sont de son côté.Il a tout compris

avatar Liena | 

Numéricâble qu'y a dû mal à avaler la dette... C'est étonnant... Et avec ça, ça va déployer la fibre optique ?? Mais comment certains ont pu croire à ce scénario ??
Illiad proposant une offre de rachat sur T-Mobile... Qui l'eût crût ? En tout cas, soit c'est un sacré pari soit un bon gros coup de bluff pour que BT se donne (enfin ?) à FreeMobile ? À suivre :-)

avatar Antiphon | 

@ysengrain:

Comme l'ont dit les autres lecteurs de MacGé, si vous n'êtes pas intéressé, ne lisez pas! J'ajoute qu'il est tout de même intéressant de savoir quels sont les opérations financières en cours dans le monde de l'informatique, parce qu'elles impactent directement notre vie quotidienne et notre usage des produits Apple, spécialement l'iPhone. Pourquoi une telle hostilité à cette information, parce que la Finance est votre ennemi?…

avatar marsnet | 

Vivement Free aux US ! mon abonnement à AT&T à 80 $ est quand même un peu cher avec 2go de données seulement . Quant au câble c'est 90$ le triple Play avec un débit à peine correct.

avatar Mickaël Bazoge | 
Si Free ne veut pas s'installer aux US, qu'il vienne un peu au Canada, ici aussi il y a un gros travail à faire sur la concurrence (ou son absence)…
avatar AirForceTwo | 

Effectivement il y a plusieurs années de retard technologique au Canada, notamment à cause de ces monopoles, et ça ne concerne pas que la téléphonie mobile.

avatar j0hnmerrick | 

marrant, quand l'offre de free est rejetée par T-Mobile c'est ici exposé de façon positive, et c'était d'ailleurs prévus pas XN
"ce n'était visiblement qu'un ballon d'essai pour tâter le terrain" "Iliad se relance pour T-Mobile",
alors que lorsque numéricable annonce de mauvais résultat prévus depuis longue date c'est "Numericable se plante pour SFR"
je laisse chacun tirer ses conclusions ...

avatar Fran6S | 
avatar Sergio_bzh | 

@MarcMame
> Ton point de vue est totalement biaisé et tu sembles avaler tout cru les discours
> martelés par nos chers amis dirigeants et pleurnichards de Orange/Bouygues/SFR.
> L'arrivée de Free a eu l'effet inverse de ce que tu penses et à en réalité obligé
> ces opérateurs à se lancer dans la 4G à marche forcé pour justement faire
> la différence avec Free

raisonnement plus que simpliste.
Oui free a forcé les opérateurs à se lancer sur la 4G mais avec très peu de moyens donc peu d'investissements. Ca c'est une réalité économique et pas un discours martelée par de quelconques dirigeants.

avatar MarcMame | 

@Sergio_bzh :
Wahou ! Free aurait donc eut la responsabilité de mettre à genoux la capacité d'investissement des 3 gros opérateurs mobile français en l'espace de quelques mois ??? Impressionnant.
La bonne blague !!

CONNEXION UTILISATEUR