Roaming : Bouygues Telecom n’aime pas beaucoup la Suisse

Christophe Laporte |

Bouygues semble s’en prendre à nouveau à ses clients qui ont une utilisation « excessive » selon elle de ses forfaits en Suisse. Nous avons reçu plusieurs témoignages de lecteurs qui disposaient de forfaits autorisant un usage illimité de la DATA en Europe et qui en faisaient un peu trop usage au goût de Bouygues Telecom.

Résultat, ces derniers ont reçu un SMS avertissant que les règles du jeu allaient changer. Désormais, ils auront le droit à une enveloppe de 20 Go en Suisse à utiliser dans une limite de 35 jours par an. Il est à noter que les personnes ayant reçu ces messages se rendaient de manière quotidienne en Suisse. On ignore si d’autres personnes se rendant fréquemment à l’étranger dans d’autres pays ont reçu des messages similaires.

Ce n’est pas la première fois que Bouygues Telecom fait la chasse à certains de ses clients ayant un peu trop la bougeotte. En décembre dernier, elle avait informé certains d’entre eux que leur enveloppe de DATA à l’étranger allait passer de 15 à 2 Go (lire : Bouygues va réduire drastiquement l'enveloppe internet en Europe de ses forfaits 30 et 40 Go [MAJ]) .

A l’époque, Bouygues Telecom se justifiait de la façon suivante :

Les conditions de l’offre prévoient une interdiction de roaming permanent. Or les clients qui ont reçu ce courrier ne respectaient pas cette condition de l’offre. Plutôt que de les suspendre puis de les résilier, nous avons préféré leur laisser le choix entre une modification de forfait ou une résiliation sans frais (les clients Sensation qui opteraient pour une résiliation, ne se verraient alors pas facturer les mois restants dus). Comme indiqué dans le courrier.

On imagine que l’argumentaire n’a pas changé. Suite à la réception de ce message, un lecteur nous a confié qu’il allait étudier le forfait RED Illimité 15 Go de SFR. Proposé à 15 €, ce forfait permet d’utiliser sa DATA en France, en Europe, au Canada, aux États-Unis et dans les DOM. Reste à savoir si SFR, à l’instar de Bouygues, fait également la chasse aux transfrontaliers. Jusqu’à présent, nous n’avons jamais reçu de témoignages allant dans ce sens. Au passage, on rappellera que l’offre de roaming de Free Mobile ne comprend toujours pas la Suisse.

avatar Lucas08 | 

Personnellement, moi et ma mère avons un forfait 40Go chez SFR avec Data à l'étranger et ces 40Go n'ont jamais été réduits bien que nous allons tous les jours en Belgique..

avatar benji2227 | 

Pourquoi la Suisse en particulier..?

avatar C1rc3@0rc | 

@

La Suisse n'est pas membre de l'Union Européenne et depuis la votation de restriction de la libre circulation du a l'UDC (le parti populiste nationaliste) les problemes se multiplient pour la Suisse.
On peut comprendre que les entreprises Suisses et les travailleurs frontaliers soient penalisés, puisque cette votation a inhibé une bonne partie des accord de Schengen negociés bilateralement.

Mais Bouygues semble etre comme d'habitude tres opaque et interpreter les lois comme cela lui plait:«Les conditions de l’offre prévoient une interdiction de roaming permanent»
C'est quoi cette notion de roaming permanent?
Le roaming c'est le surpaiment des communications des que le mobile sort de l'espace national (ou de couverture par l'operateur).
Bouygues a choisi de negocier des accords d'usages avec les operateurs locaux pour que ses clients puissent continuer a utiliser leur abonnement hors du territoire national. Donc soit l'operateur fait du roaming, soit il en fait pas. Ces restrictions a geometries variables relevent bien de l'habitude de ces operateurs a faire des contrats inconsistants pour exploiter le plus possible le client. Ce n'est pas la 1ere fois...

avatar dragonofmercy | 

@C1rc3@0rc une petite correction c'est pas a cause de l'UDC, l'UDC à fait une proposition de loi qui a été acceptée par le peuple, oui nous on vote nos lois ^^ !

Les problemes se multiplient pour la Suisse
De quels problèmes tu parles ?

avatar TheRV | 

La suisse n'est pas dans l UE et les frais de roaming ne doivent pas être les mêmes

avatar sachacohenfr | 

Free Mobile ne dispose toujours pas du roaming Suisse Inclus alors que Xavier Niel (PDG de Free) est propriétaire de l'operateur Salt. (Anciennement Orange Suisse)

avatar Tox | 

Et la situation ne semble pas prête de s'améliorer...
www.rts.ch/info/economie/8542466-l-operateur-salt-augmente-ses-tarifs-d-...

avatar FTBZ | 

Il y a plusieurs problèmes concernant la Suisse. Tout d'abord, le nombre de frontaliers transitant tous les jours (environ 170'000) et qui arrivent sur les antennes des opérateurs suisses qui ne jouent pas au jeu des frais de roaming européen allégés et ensuite le nombre de Français installé en Suisse (environ 200'000) et qui conservent assez souvent un forfais chez un opérateur français, car beaucoup plus intéressant que les forfais suisses.

Concernant les frontaliers, quasi tous possèdent un numéro français, quant au résidant beaucoup, mais de loin pas tous. Ce qui représente quand même une forme de roaming permanent à payer auprès des opérateurs suisse qui ne font pas de cadeau alors que les personnes sont très peu en France au final.

avatar pat3 | 

@FTBZ

"Concernant les frontaliers, quasi tous possèdent un numéro français, quant au résidant beaucoup, mais de loin pas tous."

Et en français ça donne quoi? ?

avatar khaliel | 

Aux dernières nouvelles, la Suisse n'est pas en Europe. Donc le roaming illimité ne s' applique pas du tout.
Par ailleurs : " Suite à la réception de ce message, un lecteur nous a confié qu’il allait étudier le forfait RED, ce forfait permet d’utiliser sa DATA en France, en Europe, au Canada, aux États-Unis et dans les DOM."
Ce forfait, comme indiqué, n'inclut pas non plus la Suisse, qui n'est pas en Europe.

avatar mat 1696 | 

@khaliel

Europe géographique, oui mais Europe politique, non

avatar cbrr | 

@khaliel

Pour info, comme énoncé plus haut, on parle d'Europe géographique.
Et SFR Red inclus bien la Suisse.

Etant l'un de ces frontaliers, je suis curieux de voir la politique de Sosh à partir du mois de juin.
Oui, j'utilise et vais utiliser de la data sur le territoire suisse. Mais je rentre chaque jours à mon domicile français.
A voir comment ils interprètent la clause "usage abusif" à l'étranger.
S'ils détectent que le client rentre 1 fois par mois et qu'il utilise son forfait le reste du temps à l'étranger, oui je comprendrais qu'ils mettent en garde le client.
Mais si le client rentre chaque jours je ne vois pas où est le problème ?

Ayant beaucoup de collègues et amis frontaliers qui sont passé chez Sosh.... euh non, chez SFR Red ? je vais suivre ça de près et voir s'ils se font "remonter les bretelles" pour cette question de roaming !

avatar Bigdidou | 

@khaliel
"la Suisse n'est pas en Europe"

Un peu quand même ;)
Les opérateurs ne devraient pas jouer avec cette ambiguïté dans leurs offres.
Je suis allé voir sur le site de Bouygues, ils parlent bien de data utilisable en Europe, et pas dans l'Union Européenne.

avatar adrien1987 | 

En plus de dégoûter leurs clients avec un réseau pourri, ils les font fuire en n'assumant pas les contrats. SFR style.

avatar Rodri31 | 

Ils auront maintenant 20Go au lieu de combien?

Et puis d'un côté c'est normal... si c'est pour être en suisse tout le temps, tu prends un forfait en suisse... c'est comme si je prenais un forfait 20€ tout illimité pour éviter de payer des frais supplémentaires avec les forfaits en suisses. ?‍♂️

avatar Bigdidou | 

@Rodri31
"Ils auront maintenant 20Go au lieu de combien?"

Réponse :
"Nous avons reçu plusieurs témoignages de lecteurs qui disposaient de forfaits autorisant un usage illimité de la DATA"

Passer de l'illimité à 20 Go par an, et, surtout, à utiliser uniquement 35 jours par an, c'est inutilisable pour des frontaliers qui vont tous les jours ou,presque en Suisse.

avatar vache folle | 

@Bigdidou

Mouais, c'est pas comme si la plupart (ou l'ensemble?) des bureaux dans lesquels les frontaliers viennent bosser avait le wifi, hein.
Largement un faux problème, sans parler qu'ils pourraient largement se payer un abonnement suisse, vu le pouvoir d'achat supérieur aux Suisses (à salaire égal, s'entend)

avatar cbrr | 

@vache folle

Sans parler que nous sommes taxé à plus 18%, que je bosse 48h/mois et que je me tape 1h aller et 1h retour tous les jours.
Donc oui, je mérite mon salaire et je me fais plaisir et fais plaisir à ma femme et mes 2 enfants.
Donc je ne comprends pas pourquoi un français bossant en France aurait du roaming et que le français bossant en Suisse n'y aurait pas droit ?

T'as dû manger trop de vache folle...

avatar Powerdom | 

@cbrr

"Sans parler que nous sommes taxé à plus 18%, que je bosse 48h/mois"

Feignasse.

avatar vache folle | 

@cbrr

Oh, mon dieu, VOUS (on a pas élevé les cochons ensemble, que je sache) avez 2h de trajet par jour?! Mais personne ne vous a obligé à traverser la frontière pour bosser.
Argument irrecevable.

On parle des assurances, du prix des loyers?

Ha, on est taxé à 15%, vous parler d'une différence.

Et en tant que frontaliers, si un membre du couple ne travaille pas en Suisse, vous avez les impôts qui vous remboursent une grande partie. Je le sais, vu que dans ma boite, il y a 80%+ de frontaliers.

Et j'ose espérer que vous travailler 48h/semaine, et non par mois.

J'en bosse 45, pour info.

Bref, encore un qui a le beurre, l'argent du beurre et la crémière, et qui ose se plaindre.

avatar cbrr | 

@vache folle

Désolé de vous avoir tutoyé.

Hahahaha !
Oui, c'est bien 48h/semaine, désolé.
Si on vous fait tant envie que ça, vous pouvez déménager en zone frontalière hein.

Et déjà, je ne me suis pas plaint concernant les impôts. Si je paye plus de 15'000 € d'impôts, c'est que j'en gagne bien assez.

Et juste pour info, je suis mieux pacé que vous pour dire qu'on ne me rembourse RIEN de ces 15'000 €.
Donc quand on ne sait pas, on ne parle pas.

En attendant, je paye mes impôts en France, pour l'état français. J'utilise les mêmes routes que tout autre français, mes enfants vont dans les mêmes écoles, on va dans les mêmes hôpitaux.
Alors je ne comprends pas votre délire qu'on ne devrait pas avoir les mêmes avantages (ou tarifs d'abonnement) que n'importe qui d'autre domicilié en France. Donc l'expression "l'argent du beurre" n'est pas très adaptée.

Je sens comme une légère animosité dans vos propos (ou plutôt une jalousie à peine dissimulée).

Allez, bon dimanche.
J'ai autre chose à faire, je bosse en ce dimanche (moi le frontalier heureux) ?

avatar Wolf | 

@Bigdidou ben les frontaliers n'ont qu'à avoir un forfait Français et un forfait Suisse ou Belge ou Allemand ou Chinois pour ceux qui sont proche de Paris 13eme

avatar Bigdidou | 

@Wolf
"ben les frontaliers n'ont qu'à avoir un forfait Français et un forfait Suisse"

Je dis pas le contraire, j'en sais rien, en fait.
Je dis simplement qu'écrire "Europe" au lieu "d'Union Européenne", c'est pour le moins sibyllin.
Après, voilà, les gens sont prévenus, on peut se désabonner sans frais, on est loin de l'arnaque au changement des cgv que j'avais vécue, comme beaucoup d'autres, avec Numericable, de vrai bandits, eux, par contre.

avatar anonx | 

Tiens sinon le tout nouveau Samsung s8 à 630€ en Suisse.. on en parle ou autruche ? (Oui comme la pub ?) ???

Melectronics.ch ?

avatar appache | 

Je crains que Khaliel est raison c l'Union européenne qui impose la fin du roaming entre pays membres

avatar heidou | 

@vache folle:
Si les frontaliers, qui effectivement gagnent bien leur vie, prenaient des forfaits suisses, tous leur contacts français devraient payer plus cher pour les appeler.
Le problème est que Bouygue télécom impose cette mesure au mépris des conditions générales qui ont été signées et qu'il est fait nulle part mension de ce risque de diminution de leur prestation. J'ai reçu ce SMS de leur part alors que je rentre tous les jours en France et mon utilisation de datas en Suisse a été de 5 Go en 2 ans. Ça ne me parait pas excessif. La vraie sanction est de limiter l'accès à 35 jours par an alors que nous nous rendons en Suisse 220 jour par an.

avatar vache folle | 

@heidou

Désolé, vous n'aurez pas une oreille bienveillante de ma part.

Les frontaliers qui pleurent pour telle ou telle raison, alors que leurs compatriotes, plus éloignés de la frontière, ont des conditions de vie plus précaires, provoquent chez moi un sourire franchement narquois.

avatar fte | 

@vache folle

Être ainsi désagréable est-il le résultat d'un long entraînement ou est-ce un talent inné ?

avatar MrFloyd | 

J'ai le forfait sensation 30Go (maintenant 75Go), et j'ai reçu ce SMS mais il était assez laconique.
Avant, en traversant la frontière, je recevais "appels et SMS gratuits, et vous pouvez utiliser la moitié de votre forfait data de 30Go".
Avec le passage à 75Go (coooool), le message est devenu celui des autres forfaits : "20Go sur 35 jours", alors que les conditions générales parlent de 15Go par mois dans toute l'Europe (UE) + la Suisse.

Je me suis dit que c'était un bug. Le service client a été bloqué 2 jours avec ce passage, alors des bugs doivent subsister.

Quant à ceux qui proposent aux frontaliers de prendre un forfait suisse, la question n'est pas là : l'offre indique que l'on peut utiliser la data en Suisse, pas que l'on doit acheter un autre forfait !

avatar spece92 | 

Ces gens utilisent plus leur forfait en Suisse qu'en France, ils prennent Bouygues pour des cons; ils n'ont quà prendre un forfait suisse à la place de leur forfait français : on peut pas avoir l'argent du beurre (du gruyère en l'occurence)
Bravo Bouygues.

avatar MrFloyd | 

@spece92

Drôle de commentaire.
Qu'est-ce que tu en sais ? Tu as épluché nos factures ? Tu veux voir mon agenda ?
Je te mets au défi de détecter ces limitations dans les conditions générales.

avatar spece92 | 

Attaques Bouygues en justice pour rupture de contrat que je rigole si t'es sûr de toi tu vas gagner ?

avatar MrFloyd | 

@spece92

"Attaque", pas "Attaques".

Si Bouygues a des raisons de penser que nous abusons, aucun problème. Je dis simplement que la règle d'abus n'est pas facile à détecter dans les conditions générales.

Allez, bon week-end, pense à éviter le chocolat suisse demain ?

avatar spece92 | 

Merci toi aussi mon pote

avatar 33man | 

Étant suisse, je trouve "normal" que Bouygues fasse payer le roaming en Suisse. Enfin soyons réalistes je préférerais aussi qu'il n'y ai plus de roaming, mais un suisse qui veut 500mo en France c'est 20€ !!! (Opérateur suisse)... Bref il serait "injuste" qu'un abo fr ait un roaming bas prix alors qu'un suisse c'est $$$$

Bref après Bouygues ne devrait pas pouvoir changer un contrat unilatéralement comme cela... Ce n'est pas pour rien que la Suisse est exclue des forfaits de Free...

avatar noxaw | 

Je suis frontalier en Suisse et j'ai effectivement reçu ce sms la semaine dernière à mon arrivée en Suisse.
À noter que si on consulte les détails des informations du "nouveau" forfait sensation 75Go, la Suisse n'apparait plus dans les destinations incluses que ce soit pour les appels/sms ou la data, et idem dans la fiche d'information standardisée... Par contre, sur cette page (https://www.assistance.bouyguestelecom.fr/tarifs-communications-internat... ), j'ai toujours les conditions initiales de mon forfait.

En tout état de cause c'est encore assez flou pour l'instant, car il n'y a pas de raison que la Suisse ait 20Go incluse 35 jours / an alors que rien n'est indiqué dans les conditions générales là dessus. Deux options donc, le forfait restera comme à la base ou la Suisse sera véritablement "bannie" du forfait..

avatar Makes | 

Si Free et Bouygues n'ont pas ou n'ont plus d'itinérance incluse avec la Suisse c'est bien parce que le coût est important.
Les forfaits français à bas coûts sont donc incohérents et surement pas tenables..
bouygues était trop peu cher, le retour de la médaille arrive donc maintenant.

Les travailleurs frontaliers me font doucement rire (et j'en connais je vis en Haute Savoie) ; lorsqu'il s'agit d'avoir un salaire très confortable à dépenser en France tout va bien, mais s'il faut dépenser qq € de plus pour un forfait utilisable en illimité dans les 2 pays, tout d'un coup ca rechigne ..! Aha.

En effet Le beurre / l'argent du beurre / la crémière

avatar jeanlucc | 

J'habite en Suisse non on fais pas de l'EU et chez nous les opérateurs facture toujours le roaming j'habite à 10 km de la France quand j'y vais je paye mon roaming. L'état ne veux rien faire c'est au libre choix de l'opérateur

avatar NerdForever | 

On ne peut pas avoir le salaire Suisse, évitez les impôts en étant frontalier, et vouloir avoir toujours le moins cher des deux mondes... Oh les pauvres petits.... Ça me rappelle l'expression on peut pas voir le beurre, l'argent du beurre et le ? de la crémière... ?

avatar EBLIS | 

"éviter les impôts"? Comment cela? Ils me semblent que les frontaliers payent bien des impôts.

avatar anonx | 

Perso je préfère être pauvre parisien ?

La Suisse ?....

avatar fte | 

@anonx

Il parait que riche suisse est une condition assez agréable et confortable. Tu devrais essayer.

avatar deltiox | 

En résumé Bouygues change unilatéralement ses conditions de ventes

Si je faisais cela sur un contrat avec un client il m'arriverait des ennuis...

Que Bouygues annonce la fin de cette offre pour la fin de la période de contrat/engagement et propose d'autres offres est à mon sens la seule voie légale car ils ne sont pas en train de faire faillite non plus

Mais la notion subjective d'abus des conditions autorisees sans aucun seuil défini est pour moi une clause abusive

Bref typique de l'image de "voyou" de certaines multinationales

avatar NerdForever | 

@deltiox

À ma connaissance le contrat passé avec bouygues est passé en Europe... Et ils ont plus que tolérant sur ce coup là j'ai des amis qui passent 60 jours par an en Suisse et aucun souci... Après ceux qui croyait que bouygues était un opérateur Suisse ce sont mis la meule dans le fondement... Mais à leur décharge je pense que la mobilité actuelle va amener la guerre des télécoms sur un plan mondial! Bientôt des opérateurs vont essayer de concurrencer d'autres pays directement par leurs offres compatibles et sans restriction si les tarifs de roaming disparaissent... Pas sûr que cela soit viable dans l'économie réelle et le développement des infrastructures...

avatar steinway59 | 

Tout à fait normal que les opérateurs excluent la suisse! Elle ne fait pas partie de l'Union européenne! Non mais vous croyez encore au père Noël les frontaliers/Suisse ou quoi? ?
Et vu votre salaire suisse vous avez largement de quoi payer un forfait dans votre pays de travail...et si ça vous paraît trop cher bah venez bosser en France et arrêtez de râler!
J'ai un Ami français qui lui au moins a été honnête avec sa démarche : il voulait travailler en Suisse alors il a dit "je bosse en Suisse donc je vis en Suisse" même s'il est près de la frontière.

avatar cbrr | 

@steinway59

Pourtant, toutes les options valables en Europe inclus la Suisse dedans (ex les 5Go/année de Sosh)

Bef, on s'écarte du sujet initial qui est "Bouygues n'aime pas la Suisse" (et il n'est pas le seul apparemment) ?

avatar Tox | 

@cbrr
Tu peux ajouter que certains commentaires ici ne donnent pas envie d'aimer CERTAINS Français. C'est fou comme la jalousie peut vite tourner peste brune... M****, il s'agit d'un sujet concernant les forfaits mobiles.

avatar cbrr | 

@Tox

+1
Merci, je me sentais bien seul.
Et je commençais à culpabiliser d'être né proche de la frontière suisse, d'avoir étudié jusqu'à mes 30 ans et de m'être rendu compte qu'à 40km de chez moi on me proposait de gagner 3x plus ?
Du coup, je songeais à démissionner et me trouver un boulot en France... Au moins là, plus besoin de roaming ?

avatar EBLIS | 

Tu en as de la chance, chance entre guillemets bien sûr. C'est pas évident de trouver du travail en Suisse. Je vais ~4 fois par an à Lausanne et je donnerais cher pour quitter cette maudite Paris.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR