Cartel de l'eSIM : la justice américaine enquête sur AT&T, Verizon et le GSMA

Mickaël Bazoge |

En février, AT&T, Verizon et le GSMA ont reçu une demande d'informations de la part du Département de la Justice US. Les deux opérateurs, ainsi que l'organisme qui définit les normes de la téléphonie mobile, sont soupçonnés de s'être entendus pour empêcher l'éclosion de la technologie eSIM, explique le New York Times.

Les cartes SIM électroniques permettent de passer facilement d'un opérateur à un autre en évitant les manipulations hasardeuses. Autre avantage, les eSIM prennent moins de place dans les appareils : il s'agit en effet d'une puce, pas d'une carte physique à insérer dans un berceau. Apple en fait l'usage depuis un moment dans les iPad Wi-Fi + Cellular (qui intègrent aussi un slot traditionnel), on trouve aussi une eSIM dans l'Apple Watch Series 3 cellulaire.

L'équivalent américain du ministère de la justice a ouvert il y a cinq mois une enquête antitrust : les deux entreprises et le groupement auraient en effet mis en place une collusion afin d'établir des standards permettant aux opérateurs de verrouiller les appareils sur leurs réseaux, même si les smartphones embarquaient une eSIM.

Apple, qui n'a rien confirmé, et un opérateur seraient à l'origine de cette enquête, d'après le quotidien américain. Le « cartel » en cause se défend : pour Verizon, il s'agit d'un moyen de lutter contre la fraude et le vol. Mais cette enquête ne serait finalement, pour l'opérateur, que « beaucoup de bruit pour pas grand chose », une « différence d'opinion » avec quelques constructeurs sur le développement des standards de l'eSIM.

L'iPad Wi-Fi + cellulaire permet de choisir un forfait de données pour surfer en 4G partout dans le monde, ou presque (un service certes pratique, mais qui n'est pas spécialement abordable).

AT&T et Verizon travaillent avec le Département de la Justice. Le GSMA confirme la mise au point de normes pour l'eSIM qui permettrait à un opérateur de bloquer un appareil sur son réseau, mais cette norme a été gelée le temps de l'enquête. Si celle-ci devait être mis en œuvre, un opérateur devrait demander sa permission au consommateur pour bloquer l'appareil à un réseau.

Au cœur de l'enquête, une interrogation : AT&T et Verizon, qui à eux deux captent 70% du marché de la téléphonie mobile aux États-Unis, ont-ils secrètement comploté avec le GSMA pour maintenir leur main-mise dans ce secteur ? Ce faisant, ils auraient freiné la libre concurrence tout comme l'innovation dans l'industrie mobile.

Si on se place du point de vue de ces opérateurs dominants, on comprend leurs réticences : en dehors de ses avantages techniques, l'eSIM est surtout un moyen pour l'utilisateur de faire jouer plus facilement la concurrence.

avatar Liena | 

La concurrence ? Je croyais qu’aux USA, la concurrence était au dessus de la/du [inserer un livre issu d’une religion monothéiste de votre choix] ?? Le concept indépassable !
La concurrence oui, mais surtout pour les autres ! 😒

avatar fousfous | 

La place qu'on pourrait gagner en virant le tiroir...

avatar sachouba | 

@fousfous :
"La place qu'on pourrait gagner en virant le tiroir..."
Autant que pour la suppression du port jack ! 😲
De quoi révolutionner l'utilisation de l'iPhone (comme la suppression de la prise jack l'a révolutionnée juste avant).

avatar adixya | 

On pourrait remettre le jack alors, ce serait vraiment cool, parce que moi j’en peux plus de pas pouvoir brancher mon casque jack. J’ai pas d’argent pour les airpods, surtout si c’est pour les perdre, et j’en ai marre de paumer les adaptateurs a 10€. Ça fait 5 de perdus déjà, 30% du prix des airpods.

avatar roccoyop | 

@adixya

C’est un peu chaotique ton message. Tu dis que tu en as marre de l’adaptateur avec ton casque. Là je me disque tu aimes le bon son et que tu as investi dans un casque filaire très cher. Ensuite, tu dis que tu n’as pas d’argent pour des AirPods. Là je me dis que finalement ta priorité n’est pas le son, mais là facticité. Du coup, n’importe quel casque lightening devrait faire l’affaire. Je suis certain qu’on en trouve pour moins cher que les AirPods. Il y a même des casques BT qui sont moins cher que les AirPods. C’est ûr, ils ne sont pas aussi petits, mais comme on le sait tous, tout ce qui est mieux coûte plus cher.

avatar XiliX | 

@adixya

Tu n’as pas besoin de prendre des AirPods. Perso j’ai pris des JBL intra, qui sont pas mal du tout

avatar Crkm | 

Bah oui: bouton home virtuel, retours haptiques, étanchéité, c’est grâce à la suppression du port jack.

J’attends le jour où la recharge à induction atteindra les 15-20W, pour qu’ils puissent supprimer le port lightning.

avatar turismo | 

@Crkm

En l’occurence, tout passait avec le port jack. Un bricoleur avait réussi à ajouter le port Jack sur son iPhone 7 sans retirer des fonctions.
https://www.youtube.com/watch?v=utfbE3_uAMA

avatar sachouba | 

@Crkm :
"bouton home virtuel, retours haptiques, étanchéité, c’est grâce à la suppression du port jack."

Seul le retour haptique est là "grâce" à la suppression du port jack – bien qu'il ait été montré qu'un port jack rentrait parfaitement en gardant le moteur haptique de l'iPhone. L'étanchéité, ça existe depuis belle lurette avec un port jack, et les boutons virtuels également (même sensibles à la pression).

La charge sans fil à 15 W existe déjà, mais pas chez Apple.
En pratique, à cause du rendement de la charge par induction qui n'est pas de 100%, la charge se fait à un peu moins que 15 W (plutôt de l'ordre de 12 W), mais c'est déjà rapide.

avatar powerjaja | 

@sachouba

C’est clair ça aurait été cool de supprimer le tiroir SIM et de conserver le port Jack :)
Moi j’ai un SE qui a toujours un port jack, un bouton power sur le dessus, un objectif qui ne dépasse pas et une vitre qui ne raye pas et je kiffe la vie :)

avatar malcolmZ07 | 

@sachouba

Oui le monde Android va s'empresser de les suivre ... dommage que ton discours ne soit pas consistent mais toujours hypocrite - moqueur.
Un utilisateur Android de base en gros.
Tu n'apportes absolument rien au débat.

avatar sachouba | 

@malcolmZ07 :
Je vais juste commenter ta première phrase, c'est la seule qui soit pertinente.

Bien sûr que le monde Android va suivre. Le port jack n'est pas destiné à rester indéfiniment sur les smartphones, et il sera évidemment remplacé par d'autres technologies dans un futur plus ou moins proche...
Mais il était complètement absurde de supprimer le port jack sur un smartphone (l'iPhone 7) qui ne supportait ni l'USB C, ni le Bluetooth 5, ni la charge sans fil.

Le bon moment pour supprimer le port jack, ce sera quand les casque Bluetooth 5 et USB-C seront démocratisés, et le port jack disparaîtra alors de lui-même, car on gardera tous ses avantages (universalité et interopérabilité, qualité audio, faible consommation, faible coût, faible latence...) et plus encore (annulation active de bruit, fonctionnalités supplémentaires, mobilité, portée...).

avatar bonnepoire | 

Mais il était complètement absurde de supprimer le port jack sur un smartphone (l'iPhone 7) qui ne supportait ni l'USB C, ni le Bluetooth 5, ni la charge sans fil.
- lightening bien meilleur que l'usb-c et existe depuis un bail
- BT4, quel est le soucis??
- recharge sans fil? quel rapport.

T'es un peu un ami autiste, on t'aime bien, t'es amusant autant que consternant, attendrissant... mais qu'est-ce que tu peux raconter des conneries...

avatar sachouba | 

@bonnepoire :
Le lightning n'est pas "bien meilleur" que l'USB C... Leur seul point commun entre les deux est la réversibilité du connecteur (et non des deux côtés du câble, pour le Lightning), et pour le reste, l'USB C est autrement meilleur : il peut supporter l'audio analogique, la charge très rapide (et bidirectionnelle), des vitesses de transfert qui n'ont rien à voir, il est universel et commun à de nombreux appareils...
Mais tu as raison, le Lightning est bien plus vieux (et il accuse son âge).

Le Bluetooth 4 dégrade la qualité sonore par rapport au port jack, contrairement au Bluetooth 5, qui permet d'écouter de la qualité CD sans pertes (sur les casques Bluetooth 5).

La charge sans fil, c'est utile pour recharger son smartphone tout en écoutant de la musique en filaire, quand il n'y a qu'un seul port... Tu vois le rapport ?

Quant aux moqueries sur les handicapés, je n'approuve pas.

avatar bonnepoire | 

Je ne me suis pas moqué des handicapés. Merci de ne pas déformer mes propos!

avatar Paul_M | 

There was NO COLLUSION (except from the Dems) - witch hunt!

avatar iPop | 

Le Pixel ne sera pas vendu en France parce que les opérateurs français n’en veulent pas.

avatar L'Ornithorynque | 

Étrangement, cela ne me surprend pas trop : j'ai l'impression que ce nouveau standard mais un peu trop de temps à émerger alors que les bénéfices (pour les constructeurs et les clients mais pas pour les opérateurs) semblent significatifs. Par ailleurs, l'anti-trust américain peu être très agressif ! À suivre avec attention.

avatar Raph0658 | 

Ce qui est presque le plus étonnant c’est qu’Apple n’ait pas déjà forcé la main des opérateurs en intégrant dans un premier temps une eSim en plus de la Sim physique.

J’imagine qu’ils souhaitent faire une transition radicale comme à leur habitude...!
(La réponse est peut-être dans les prochains iPhone!)

avatar tigre2010 | 

@Raph0658

Peut être que les prédictions sur l’iPhone à double sim c’est ça : une e-sim et une micro-sim
Ça serait vraiment génial!

avatar tbr | 

@tigre2010

Ou une double e-sim ?
Mais je n’y crois pas plus que de mettre une double sim.

avatar tigre2010 | 

@tbr

On verra bien en septembre, ou avec les fuites un peu avant

avatar stemou75 | 

Apple cherche a supprimer la carte SIM parce que ça leur coûte moins cher de mettre une simple puce e-SIM sur la carte mère que de faire fabriquer un tiroir. L’iPhone sera vendu aussi cher et la marge gagnée ira dans les caisses d’Apple.

Apple a supprimé le port jack pour lancer les ventes des AirPods qui sont un succès commercial et ainsi gagner encore un peu plus d’argent dépensé par le client qui abandonne son casque filaire.

avatar byte_order | 

un tiroir SIM ca coute rien, hein, la puce eSIM coute probablement plus cher, même si on est sur des montants ridicules de toute façon au final.

Non, y'a 2 gros avantages à l'eSIM pour Apple (et les constructeurs)
- ca prend nettement moins de place que le tiroir, cela facilite l'étanchéité (et là c'est vrai - contrairement au port jack - car y'a aucun tiroir SIM qui soit étanche, faut donc prévoir un accès étanche au tiroir dans le design de l'appareil)
- la puce eSIM est sous *son* contrôle, pas sous le contrôle de l'abonné et/ou de l'opérateur.

Je trouve d'ailleurs cet article assez biaisé.
La guerre pour/contre la eSIM, c'est une guerre de pouvoir, sur qui va avoir le contrôle d'accès à la SIM, et c'est pas forcement dans l'intéret de l'utilisateur.

Pour rappel, même avec des cartes SIM physiques, le verrouillage - justifié sur des appareils subventionnés par des abonnements mobiles, une grosse majorité quand même encore aux USA... - est déjà possible. Quand l'appareil n'est pas SIM-locked, l'utilisateur peut facilement installer une autre carte SIM physique parce que c'est *lui* qui a le contrôle, via son contrôle physique sur l'accès au tiroir. Et des lois permettant le désimlockage. La concurrence existe déjà sur ce plan.

Avec une eSIM, c'est l'éditeur de l'OS, et donc le constructeur, qui à accès à l'eSIM, plus l'utilisateur. Ni l'opérateur. Qu'est qui va garantir qu'un constructeur autorisera d'installer telle eSIM sur l'appareil si il a passé un contrat de partenariat avec tels opérateurs uniquement ?
Qu'est qui empêchera un constructeur de monnayer l'accès à la eSIM de *ses* clients (déjà fort captifs) aux opérateurs ?

Pas étonnant que cela freine des 4 fers donc.
Et il est peu probable que l'utilisateur soit véritablement le gagnant au final, contrairement à ce que prétend cet article.

Cela n'excuse pas la collusion soupçonnée ici, mais ne soyez pas naif, les intérêts en jeu ne sont pas ceux de l'utilisateur final.

avatar bonnepoire | 

L'eSIM n'a que des avantages pour les constructeurs et les clients. Etrangement, les avantages pour le client sont exactement ce qui gêne les opérateurs.

CONNEXION UTILISATEUR