Malgré un roaming en baisse, Orange tient le choc durant la crise sanitaire

Mickaël Bazoge |

Contrairement à bon nombre d'entreprises qui ont senti passer le boulet du coronavirus, Orange ne s'en est pas si mal sorti au deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros est en baisse de 0,4% seulement par rapport à la même période d'il y a un an. L'EBITDAaL1, le monstrueux indicateur utilisé par l'industrie de la téléphonie pour déterminer sa réussite, est de 3,3 milliards d'euros (-1,8%). L'opérateur explique que son bilan trimestriel a été pénalisé par la baisse des ventes d'équipements et du roaming.

Orange ne se fait guère disert sur le sujet, mais les frais d'itinérance restent une vache à lait pour les opérateurs. Certes, l'Union européenne exige désormais que l'on puisse utiliser un forfait souscrit en France partout ailleurs dans l'Union, avec en sus une enveloppe de données consommable sans coûts supplémentaires. Mais les visiteurs hors UE sont toujours soumis à ces frais, et à lire entre les lignes du communiqué de l'opérateur, cette activité pèse toujours lourd dans les comptes !

Avec l'assèchement du tourisme lié à la fermeture des frontières et la paralysie du transport aérien, les visiteurs étrangers se sont fait rares au printemps, une tendance qui va d'ailleurs se poursuivre. Malgré tout, le second trimestre a permis d'engranger 238 000 ventes nettes pour la fibre en France, un record en la matière. Toujours pour l'activité hexagonale du groupe, son chiffre d'affaires progresse de 2,7% (+4,1% pour les offres convergentes, c'est à dire fixe et mobile). En revanche le mobile seul a trébuché de 3,1%, et de 2,5% pour le fixe seul. Les ventes d'équipements ont plongé de 26,7% en raison de la fermeture des boutiques pour cause de confinement.

L'ARPO, le revenu moyen par abonné, s'affiche à 68,7 euros, en progression de 1,5 euro. Sur le mobile, il recule de 0,2 euro (16,6 euros), toujours en raison de la baisse du roaming. Sur le haut débit fixe, il a augmenté de 0,07 euro grâce à la progression des usages (VoIP, divertissement IP) pendant le confinement. Sur l'ensemble de ses marchés, Orange dénombre 10,8 millions de « clients convergents ».

Un mot pour finir sur Orange Bank, qui au 30 juin a finalement atteint le cap du million de clients, dont 31 000 en Espagne.


  1. Vous êtes prêt ? Il s'agit du « résultat d’exploitation, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant résultat des entités mises en équivalence, après charges d’intérêts sur dettes locatives et dettes liées aux actifs financés, et ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, des coûts des programmes de restructuration, des coûts d'acquisition et d'intégration et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques systématiquement précisés, qu’il s’agisse de produits ou de charges ». 😅  ↩︎


Tags
avatar Mickaël Bazoge | 

Test ouane tou

avatar macbookpro2016 | 

Malgré une escroquerie en bandes organisées en baisse, Orange tient le choc durant la crise sanitaire

avatar Soner | 

@macbookpro2016

C’est original ça tiens on ne le lit jamais. Merci de cette intervention.

avatar onclebobby | 

@ macbookpro2016
si on enlève les clients PRO, on se demande combien l'agrume recrute en net...

avatar Acajou75 | 

@macbookpro2016
Il suffit de voyager un peu pour se rendre compte à quel point les opérateurs français proposent des tarifs parmi les plus faibles.
Allez donc voir combien coûte un forfait 4g, fibre etc au Luxembourg, en Suisse, aux Etats unis...
il suffit aussi de regarder le cours de bourse d’orange depuis 10 ans pour se convaincre que, non ce n’est pas un monopole avec des marges énormes...

avatar monsieurg33K | 

D’ailleurs Orange n’a pas fait supporter à l’état le coût du chômage partiel, contrairement à d’autres opérateurs.

avatar onclebobby | 

@ monsieurg33K
SFR et Bouygues, nous sommes d'accord, il faut donner l'information complète.

avatar victoireviclaux | 

@monsieurg33K

+1

avatar onclebobby | 

@ Acajou75
Heureusement qu'il y a Salt en Suisse ;)...tiens, mais c'est l'ex Orange-Suisse racheté par Xavier Niel!
https://fiber.salt.ch/fr

CONNEXION UTILISATEUR