Test de l'Apple TV 1080p

Florian Innocente |

Du nouvel Apple TV sorti mi-mars, on ne retiendra pas son design. Il est strictement identique à celui inauguré à l'automne 2010, au point qu'on peut les confondre aisément.

La télécommande ne bouge pas non plus et ce petit boîtier qui tient dans la paume d'une main reste livré sans câble HDMI. N'est inclus que le câble secteur qui rappelle que l'alimentation est intégrée, c'est toujours une bonne chose pour réduire encore l'encombrement autour du téléviseur.

appletvettelecommande

Au dos on retrouve la prise d'alimentation, une sortie HDMI, un port micro-USB pour restaurer l'Apple TV avec iTunes, une sortie audio optique (Dolby 5.1) et un port Ethernet 10/100 BASE-T qui complète la puce Wi-Fi 802.11n. Au passage celle-ci se révèle plus performante comme l'a noté Anandtech dans un contexte ou l'Apple TV est utilisé dans une grande maison à étages. La puce gérant le Wi-Fi, une Broadcom BCM 4330 (la même que sur le nouvel iPad) intègre aussi le Bluetooth 4.0, mais rien n'est prévu pour le solliciter. Le seul changement extérieur pour ce nouvel Apple TV est son prix, il perd 10€ pour s'établir à 109€. Pas encore en deçà de la barrière psychologique des 100€ mais on s'en approche.

appleTVDOS

À l'intérieur du boîtier, la RAM est doublée à 512 Mo tandis que la capacité de stockage sur mémoire flash reste à 8 Go. Elle sert à conserver en cache les contenus reçus par streaming, puisque rien n'est hébergé à demeure comme c'était le cas avec la première génération à disque dur. Changement en revanche sur le processeur, avec un A5 monocoeur à la place de l'A4. Une évolution qui sert de charpente à la définition de 1080p désormais proposée sur des films en location et téléchargement, ainsi que des séries TV.

Interface
Cet Apple TV est arrivé en même temps qu'une révision de l'interface de navigation. Une mise à jour offerte aussi au précédent modèle. Les changements n'ont porté que sur l'écran d'accueil.

La rangée textuelle des différentes sections (Film, Internet, Ordinateurs Réglages) a été remplacée par de gros boutons dans l'esprit d'iOS. Les contenus extérieurs à iTunes sont eux aussi présentés de cette manière. En France on dispose de YouTube, Flickr, Vimeo, d'une importante chaîne de baseball, une autre du Wall Street Journal, les bandes-annonces ciné américaines ainsi que les galeries MobileMe (qui ne passeront pas l’été avec l'arrêt programmé de ce service), Flux de Photos d'iCloud (qui a gardé son appellation US de Photo Stream), les radios Internet et les podcasts. Pas d'autres sources de contenus cinématographiques à se mettre sous la dent, comme aux États unis avec Netflix.

Cet écran a le mérite d'être très clair et facile à appréhender, mais on ne peut le personnaliser : pour supprimer certains services ou remonter ceux que l'on utilise le plus souvent (lire aussi Apple TV : la nouvelle interface rappelle des souvenirs).

La navigation se fera de deux manières : avec la télécommande fournie ou par le biais d'un iPhone/iPad et de l'application Remote (gratuite). Elle a comme avantage de rendre plus simple la saisie de chaînes de caractères puisque l'on peut utiliser le clavier virtuel de ces appareils. Au lieu du clavier à l'écran que l'on parcoure péniblement à force de pressions sur la télécommande.

Une télécommande qui reste sur l'infrarouge et oblige à toujours bien la pointer en direction du boîtier. Une gêne mineure si l'on fait bien face à son Apple TV mais en retrait sur le confort d'une télécommande à fréquence radio comme celle de la Freebox Revolution. Au pire, encore une fois, on sortira son iPhone. L'autre grief sur la télécommande tient dans son design, on peut confondre les deux boutons inférieurs (même si celui du menu est incurvé pour le repérer au toucher alors que l'autre est bombé) ou presser par erreur le bouton central de sélection en voulant manipuler l'anneau.

1080p
Le 1080p vient s'ajouter au 720p géré précédemment. Concrètement, lorsque vous louez un film, trois définitions vous sont proposées (du moins dans le meilleur des cas) : Standard, 720p et 1080p. Sachant qu'une seule est à chaque fois indiquée dans la fiche du film. Cette mention dépend du réglage par défaut effectué dans les préférences de l'Apple TV. Par conséquent il faudra à chaque fois y retourner si vous estimez que sur tel ou tel film, la différence de prix ne justifie pas une location en HD.

Un film SD est généralement loué 3,99€ (voire 2,99€ ou même 0,99€ pour des films plus anciens) et 4,99€ en HD (parfois 3,99€, indépendamment du 720p ou 1080p). Un point à relever, ces tarifs sont inférieurs d'un euro à ceux pratiqués par TF1 ou Canal+ dans leurs services de VOD accessibles depuis les box de FAI.

Le catalogue en 1080p d'iTunes se constitue progressivement, au fil probablement d'accords avec les studios. Pour un "The Artist" en 1080p on aura un "Tintin" encore en 720p. Sans parler de films restés en SD (ex "L'Arnacoeur"). En l'absence d'une rubrique spécial 1080p, il faudra les repérer au coup par coup, en cherchant la petite mention de la qualité HD dans le descriptif du film. Même remarque pour les séries TV, quelques-unes sont passées en 1080p (Exemple : Sherlock) et pour les films en VOST, c'est comme d'habitude au petit bonheur la chance.

La différence de poids n'est pas nécessairement énorme entre un film en 720p et sa version 1080p (lire aussi Les vidéos 1080p d'Apple sont très optimisées). Par exemple "Les Immortels" pèse 3,81 Go en 1080p et 3,61 Go en 720p. "Le Stratège" est lui à 5,45 Go en 1080p contre 4,21 Go en 720p. Forces Spéciales pèse 3,84 Go en 1080p au lieu de 3,63 Go en 720p.

À l'écran, la différence existe bel et bien. Elle ne sera toutefois pas forcément décisive si l'on se place dans le cadre d'un utilisateur équipé du précédent Apple TV et qui songerait à le changer pour le nouveau (cliquez pour agrandir chaque image).

L'interface de l'Apple TV profite également du passage au 1080p, avec des icônes mieux définies et des vignettes un peu mieux détaillées même si cela pouvait être encore plus soigné.

Le lancement des films loués en 1080p a pris environ 15 secondes, un délai pendant lequel le cache du boîtier commence à se remplir en vue du démarrage de la lecture. Nous l'avons testé à deux endroits différents sur trois films, avec toujours cette même durée d'une dizaine de secondes. D'autres tests, par exemple chez iLounge, mentionnaient une attente étonnante - allant jusqu'à 3 minutes - mais leur débit Internet en était probablement la cause. Nos essais ont été à chaque fois réalisés avec un accès ADSL classique via des Freebox.

Une fois la lecture lancée on peut avancer dans la vidéo, mais c'est un peu lent. iTunes affichera bien quelques vignettes de passages du film pour aider à se repérer, mais cela reste sommaire si l'on cherche un endroit donné.

Le rendu n'a pas la qualité d'un Blu-ray, par exemple des zones très sombres dans l'image révéleront des artefacts, parfois très prononcés et inhérents à la compression. Sur l'un des trois films loués, on a pu observer des à-coups, discernables, mais légers et épisodiques. Pas assez marqués ou fréquents toutefois pour gêner le visionnage. Mais dans l'ensemble, la qualité est tout à fait satisfaisante.

Autres fonctions
La lecture de films n'est que l'un des services fournis par l'Apple TV. Les autres fonctions n'ont guère bougé depuis la précédente version. On peut consulter les photos stockées sur son ordinateur ou jouer les musiques et clips d'iTunes via la fonction de partage à domicile. Pour aller plus loin, il faudra jailbreaker l'appareil et les choses se précisent pour que cela soit réalisable avec ce modèle 2012.

Entre temps iCloud est apparu et s'est logiquement invité dans l'Apple TV (ce nouveau modèle comme le précédent) en donnant accès à Flux de Photos, comme sur son iPhone ou iPad. Même chose pour iTunes Match, avec l'écoute de morceaux que l'on a envoyés dans le nuage (lire iTunes Match : c'est quoi et comment ça marche ?). L'attente avant d'écouter un morceau récupéré par iTunes Match a été d'environ 7 secondes. Mais il s'agit du premier démarrage, le passage au morceau suivant est immédiat puisqu'il a été entre temps stocké dans le cache.

Début février, Apple a aussi étendu sa fonction Genius à son Apple TV. Il s'agit de suggérer des films en fonction de ceux composant votre historique de locations. Las, aujourd'hui comme hier, l'intérêt de cette fonction est à peu près nul. Peut-être que d'autres auront davantage de chance, mais en dépit d'une certaine diversité de titres loués (de Melancholia à The Transformers, de Driver à L'Exercice de l'État, des Marches du pouvoir à The Things) Genius ne nous a proposé que quatre films et, bizarrement, en se basant uniquement sur un Melancholia loué il y a déjà quelques semaines. Peut-être que le fond en films d'iTunes n'est pas suffisant pour des conseils plus judicieux, mais le fonctionnement de ce Genius laisse dubitatif.

AirPlay
Il n'est plus besoin de rappeler que les nombreux boîtiers multimédias du marché savent lire plus de formats vidéo que l'Apple TV (qui s'en tient à l'H.264 et au MPEG-4, lesquels n'ont rien d'exotique) ou sont plus richement dotés en connectique et capacités de stockage. Mais aucun ne peut se targuer d'une intégration aussi poussée avec les appareils iOS grâce à AirPlay.

Là non plus cette interaction n'est pas réservée à cette troisième génération d'Apple TV. AirPlay va permettre d'envoyer sur son téléviseur les musiques, photos ou vidéos jouées sur sa tablette ou son smartphone. Ce peut être une vidéo dans l'application YouTube, dans les magazines numériques ou dans une page web de Safari Mobile. À cela s'ajoute le mode miroir qui recopie sur le grand écran l'affichage du petit (ce que permettra OS X Mountain Lion pour les Mac).

Des jeux tirent aussi profit du mode dit de double écran. Ils présentent un écran de contrôle sur l'appareil iOS et l'action sur la télévision. Un principe illustré dans la vidéo ci-dessous. Deux joueurs sur iPad s'affrontent dans Sky Gamblers : Air Supremacy. Chaque iPad affiche les commandes de l'avion et l'action est centralisée sur le téléviseur. Tant la recopie vidéo que le double écran exigent un iPad 2 et un iPhone 4S minimum. À noter que le streaming en vidéo depuis le nouvel iPad vers cet Apple TV se fera en 1080p, mais en 720p pour la fonction de recopie vidéo (là, il faudra un câble pour grimper en 1080p).

Dans cet exemple, l'un des iPad est branché au téléviseur avec cet adaptateur AV numérique [39€]. Lors d'un essai réunissant 2 iPad et un iPhone 4S autour de Real Racing 2 HD [5,49€] les trois vues du jeu à l'écran étaient fortement pixelisées lorsque tout le monde utilisait la connexion par Wi-Fi. Mais cela change du tout au tout lorsqu'on branche l'iPad qui héberge la partie avec ce câble adaptateur.

Conclusion
Ce nouvel Apple TV garde les défauts de son précédesseur et améliore ses qualités pour un prix en baisse légère. Les inconvénients sont connus : d'un côté les concurrents de l'Apple TV sont plus ouverts et plus complets et de l'autre les box des FAI proposent déjà une bonne collection de services de VOD, bien qu'un peu plus chers.

L'avantage et l'originalité de l'Apple TV résident toujours dans son intégration avec l'univers construit par Apple : d'iTunes à iPhoto en passant par iCloud, les iPad, iPhone et la richesse de l'App Store. L'Apple TV est moins un media center à proprement parler qu'un maillon de cette chaîne de produits tous capables de dialoguer entre eux. Si vous vous tenez à l'écart d'iOS ou que vous êtes déjà équipé du précédent modèle, le nouveau ne changera pas grand-chose. En revanche, les développements autour d'AirPlay le rendent plus attractif encore aujourd'hui. Pour un public spécifiquement Apple et versé dans iOS, l'Apple TV est sans concurrence.


- 109 €

Le choix de la rédaction

Les plus :

La grande simplicité d'emploi - Le support du 1080p - Le prix en baisse - La compatibilité AirPlay - La compatibilité avec iCloud (Flux de Photo et iTunes Match) - Le format compact

Les moins :

Un choix limité de chaines de contenus - La sélection entre un film HD ou SD fastidieuse - Pas de 1080p en mode miroir - La fonction Genius pour les films peu probante - La télécommande très simple mais toujours infra-rouge
avatar ericb2 | 
Ce qui finirait de me décider, c'est que l'AppleTV puisse se connecter sur une Time Capsule qui hébergerait une bibliothèque iTunes. Cela supprimerait le besoin de laisser un ordinateur allumé pour bizarrement le lien entre les deux...
avatar napuconcture | 
Si je ne me trompe pas aucun FAI ne fournit de la HD en 1080p pour la VOD.
avatar binaud123 | 
Je me demande toujours à quoi ça sert... Sinon, belle machine : je suis sûr que des bidouilleurs arriveraient à en faire un mini-PC sympa !
avatar valentinnb | 
Autant que mon iPad et iPhone restent en état "pur", si je prend un AppleTV, je veux qu'il soit jailbreaké. Car en France, ce boitier ne sert pas à grande chose. Au moins aux US, il y a Netflix intégré dans l'interface. Peut être l'intégration de Canal Play avec son forfait 10EUR/mois pourrait me pousser vers cet appareil.
avatar fixb | 
J'utilise la version 1 (avec DD 160go) de façon régulière et suis très satisfait de l'ensemble : interface agréable, qualité des images, rapidité des chargements, accès à mes galeries photos sur MobileMe... so, it works ! Par contre je n'ai jamais réussi à la faire reconnaître par mon Mac (wifi ou ethernet) et je me demande comment récupérer les quelques achats qui y sont stockés si je passe en version 3.
avatar JGL | 
Si tu veux un produit Airplay Apple pour la musique => Airport Express.
avatar Minileul | 
On peut la jailbraeker ou pas encore?
avatar fixb | 
Excellent ! Très bonne réponse ! Et la comparaison Mini est pertinente.
avatar Un Vrai Type | 
"Même remarque pour les séries TV, quelques-unes sont passées en 1080p (Exemple : Sherlock) et pour les films en VOST, c'est comme d'habitude au petit bonheur la chance." Avez-vous testé (ou des personnes ont-elles testé) le téléchargement de série prétendument disponible en 1080p. Pour ma part, disposant d'un iMac 27" de mi-2011, avec la dernière version d'iTunes, j'ai bien choisi dans les réglages, "préférer le téléchargement de vidéos en 1080p". Et, pourtant, j'ai acheté la saison 2 de Sherlock(justement en me disant que j'allais pouvoir voir ce que ça donne en 1080p) et bien je n'ai obtenu que le fichier 720p. Je l'ai signalé à l'iTunes store mais, comme d'hab, on me balade et pour l'instant, je n'ai pas eu de réponse de leur part à ce problème.
avatar neobollock | 
J'ai l'Apple depuis environ 1 an (version 720p donc) et je dois dire que c'est top. J'ai un environnement exclusivement Apple (iMac, iPad, iPhone) et l'Apple TV s'intègre parfaitement dans le tout et me permet de lire hyper facilement des photos, films, musiques (bien vu la sortie numérique d'ailleurs). Et pour les locations de films, ça marche hyper bien aussi (même si la Freebox permet la même chose pour le coup).
avatar asproduct | 
Perso j'utilise essentiellement mon Apple TV pour visionner mes propres contenus (montages vidéos, photos) ou pour regarder des vidéos sur YouTube ou Viméo que je choisis sur mon iPad. Ou encore pour regarder les photos ou petites vidéos prises par mon iPhone. Pour toutes ces fonctions, je trouve l'Apple TV absolument magique, tout est tellement simple ! Petit message à l'équipe de Mac Gé, l'Apple TV est une fille ;) C'est UNE Apple TV, comme Apple le dit sur sa page internet et non UN Apple TV. Vous regardez un TV vous ? ;)
avatar capvarou | 
Je l'ai testé et puis rendu à l'Apple Store où je l'avais acheté parce que ça ne me convenait pas. Il est impossible de définir l'Apple Tv comme un point d'accès wifi même si l'appareil est connecté au réseau domestique via ethernet ! Et en ce qui concerne le mode miroir, ça lague ! Je me sers d'un câble AV HDMI pour visionner les films et les photos.
avatar emink | 
Quelqu'un sait comment paramétrer Handbrake pour lui faire sortir du 1080 ?
avatar tigre2010 | 
Tout à fait et même ceux non reconnu par iTune en passant pas une application iOS....comme STREAMTOME par exemple en AirPlay. Franchement, je ne vois pas de quoi lui en vouloir, c'est parfait. Peut être quelque widget mais les photos de Flikr sont aussi jolis.
avatar Chromatic Bird | 
Si ça peut intéresser quelqu'un, je vends une Apple TV 3 (le dernière donc) neuve (j'en ai achetés 2 à NYC il y à quelque jours) pour 90€ sur Paris.
avatar nicolier | 
Ben pour moi en tous cas, ça va faire comme pour l'iPhone 4S et l'iPad 3: je passe mon tour en attendant les vrais innovations. Je garde mon Apple TV 2, dont je suis très content. Grâce au jailbreak et au logiciel aTV Flash, elle remplace avantageusement le boitier multimédia DViCO TViX que j'utilisais avant.
avatar DELOS | 
@misc Pour avoir le son, tu peux acheter un switch hdmi avec sortie audio il y en a un sur macway à 79€. Sinon il y a un DAC sur amazon pour environ 50€

CONNEXION UTILISATEUR