Test du Zeppelin Wireless de Bowers & Wilkins

Anthony Nelzin-Santos |

Bowers & Wilkins a conçu le Zeppelin comme l’enceinte pour iPhone par excellence. Le premier du nom, lancé en 2007, était ainsi doté d’un connecteur 30 broches et fut largement mis en avant par Apple. Quatre ans plus tard, son successeur prenait en charge AirPlay, avant d’être revu en 2013 pour adopter le nouveau connecteur Lightning.

En suivant cette logique, rien ne justifierait la présentation d’un nouveau modèle — Bowers & Wilkins a pourtant lancé un Zeppelin Wireless. Pourquoi insister sur le « sans-fil », alors que son prédécesseur pouvait déjà se passer de câbles ? C’est que le spécialiste anglais de la Hi-Fi coupe doublement le cordon en abandonnant les connecteurs d’Apple et en se tournant vers le Bluetooth.

Un Zeppelin plus zeppelinesque que jamais

Rien ne ressemble plus à un zeppelin que le Zeppelin. La forme ovoïde attire ou repousse, mais ne laisse pas indifférente, comme les tweeters débafflés de la gamme CM ou les volutes nacrées du Nautilus. Les enceintes de Bowers & Wilkins se voient autant qu’elles s’entendent, et le Zeppelin ne fait pas exception. Reste que le Zeppelin Wireless n’est pas tout à fait identique à ses prédécesseurs.

Le dos du Zeppelin est désormais ininterrompu.
Le dos du Zeppelin est désormais ininterrompu.

Légèrement plus large et plus haut, il est construit autour d’une seule pièce de plastique mat, là où le dos brillant du Zeppelin Air était percé de deux larges évents Flowport. Seuls les boutons de contrôle interrompent la large surface lisse, qui n’attire ni les traces de doigts ni la poussière, en tout cas pas pendant les deux semaines que nous l’avons utilisée.

L’ensemble semble flotter à quelques centimètres de hauteur, mais repose bien sur une base oblongue. Du bras qui portait le connecteur Lightning, il ne reste plus que quelques centimètres, juste assez pour frapper le logo de Bowers & Wilkins et caser un témoin lumineux. Ainsi débarrassé de toute protubérance, le Zeppelin Wireless est particulièrement élégant.

Les ports du Zeppelin Wireless.
Les ports du Zeppelin Wireless.

La base comporte aussi les rares prises de l’enceinte : celle de l’alimentation intégrée bien sûr, un port USB qui ne sert à rien d’autre qu’à la maintenance, un port Ethernet pour ceux qui n’aiment pas le Wi-Fi, et enfin une entrée auxiliaire jack 3,5 mm. Une entrée purement analogique — Bowers & Wilkins nous assure que le canal optique n’était « que très rarement utilisé », mais nous le regretterons quand même.

Un Zeppelin qui largue les amarres

Comme son nom l’indique, le Zeppelin Wireless a de toute manière été conçu pour fonctionner sans le moindre fil. Du Zeppelin Air, il reprend la compatibilité avec AirPlay, et donc l’intégration directe à OS X et iOS. Sauf qu’AirPlay n’est pas toujours fiable, et que tout le monde n’a pas d’iPhone : le Zeppelin Wireless intègre donc une puce Bluetooth 4.1 et prend en charge le codec aptX.

Les contrôles physiques du Zeppelin Wireless, qui peut aussi être contrôlé depuis une application.
Les contrôles physiques du Zeppelin Wireless, qui peut aussi être contrôlé depuis une application.

Utilisez l’application Bowers & Wilkins Control pour connecter l’enceinte à un réseau Wi-Fi, mais ne vous sentez pas obligé de la télécharger si vous utilisez une connexion filaire, d’autant qu’elle fait une piètre télécommande. Vous pouvez même vous en passer si vous utilisez Spotify : dans ce cas, le Zeppelin Wireless apparaît directement dans les options de lecture, puisqu’il intègre Spotify Connect.

L’arrivée du Bluetooth n’est pas qu’une bonne nouvelle pour les utilisateurs d’appareils Android : sauf si vous n’écoutez que des fichiers lossless, n’hésitez pas à l’utiliser même si vous possédez un iPhone ou un iPad. Vous vous éviterez ainsi des déconnexions, devenues trop fréquentes en AirPlay, et surtout des délais, notamment au changement d’un morceau.

Le bras qui portait le connecteur Lightning a comme été coupé à la base. Il porte désormais le logo Bowers & Wilkins, et fait office de témoin d'allumage et de connexion Bluetooth.
Le bras qui portait le connecteur Lightning a comme été coupé à la base. Il porte désormais le logo Bowers & Wilkins, et fait office de témoin d'allumage et de connexion Bluetooth.

Le Wi-Fi n’est pas en cause : le Zeppelin Wireless est doté d’une puce 802.11ac, qui permet au contrôle Spotify d’être immédiat, même quand plusieurs utilisateurs se battent pour prendre le contrôle de la liste de lecture. On comprend mieux que Bowers & Wilkins se soit ouvert à de nouveaux protocoles — ils rendent l’utilisation bien plus agréable que ne pourrait l’être avec AirPlay seul.

Un Zeppelin qui ne risque pas de décoller

Ce qui nous amène enfin au son, élément important d’une enceinte s’il en est. Martial Rousseau, directeur de la recherche de Bowers & Wilkins, nous a longuement expliqué comment la firme britannique s’était attachée à améliorer la rigidité de l’enceinte. Entièrement revue, la nouvelle structure interne en ABS renforcé à la fibre de verre est 50 % plus rigide, ce qui lui permet notamment de mieux résister aux vibrations parasites.

Une tâche d’autant plus difficile qu’elle supporte cinq haut-parleurs. Les deux tweeters à dôme métallique de 25 mm utilisent les mêmes technologies que ceux de la gamme CM, tandis que les deux médiums FST de 90 mm ont profité des avancées de la série 800 Diamond. Au centre, le woofer de 150 mm est similaire à celui de l’A7, l’enceinte qui chapeaute la gamme sans-fil de Bowers & Wilkins. Le tout est soutenu par un amplificateur de class D et un nouveau DAC 24 bits/192 kHz.

Le Zeppelin Wireless produit ce son chaud caractéristique des produits grand public de Bowers & Wilkins. Les aigus sont ciselés, le haut-médium est transparent, et le bas-médium est énergique, mais il faut de la place pour apprécier au mieux les basses. Dans une pièce trop petite, ou sur un support trop peu dense, elles écrasent le reste du spectre et se confondent, au point d’être particulièrement désagréables.

L’enceinte de Bowers & Wilkins a besoin d’espace pour s’exprimer : elle révélera alors des graves étendus et percussifs, qui permettent d’établir une section rythmique comme la fondation sur laquelle repose la mélodie. Plus large que la plupart de ses concurrents, le Zeppelin Wireless offre un semblant de spatialisation à quelques mètres de distance, sans bien sûr pouvoir rivaliser avec une paire d’enceintes bien placées.

Un Zeppelin Wireless

La construction dense du Zeppelin Wireless lui confère un son dense, qui ne l’empêche pas de s’envoler… sur le plan tarifaire. Car Bowers & Wilkins en demande 699 €, 100 € de plus que le Zeppelin Air, 120 € de plus que le Sonos Play:5 qui est sans doute son meilleur concurrent.

Un prix et une conception haut de gamme, qui le réservent à ceux d’entre vous qui possèdent un grand salon, à même de permettre à cette enceinte de s’exprimer pleinement. Le Zeppelin Wireless y trônera fièrement, comme une sculpture plutôt qu’un élément Hi-Fi.


699 €

Achat recommandé

Les plus :

  • Magnifique objet
  • Triple compatibilité AirPlay/Bluetooth/Spotify Connect
  • Son riche et enveloppant dans une grande pièce

Les moins :

  • Son riche et étouffant dans une petite pièce
  • Prix en forte augmentation d’une génération sur l’autre
avatar Maxime A. | 

Juste à titre de comparaison, ça vaut quoi par rapport à mon enceinte Harman Kardon Aura ? Parce que j'en suis réellement satisfait, et pour 400€ je trouve que c'est un très bon rapport qualité/prix

avatar Rez2a | 

Bon test, merci.
Le Zeppelin est vraiment une super enceinte. Je possède une B&O Beosound 8 mais pour avoir aussi testé le Zeppelin Air, la différence de prix n'est pas du tout justifiée. Je pense que ce Zeppelin doit être le meilleur rapport Q/P des enceintes de ce style.

avatar supermars | 

Et par rapport à B&W A7 ou Naim Muso ?

avatar Alies | 

Pour l'avoir acheté la semaine dernière à la Fnac avec des cartes cadeaux que j'avais en stock (LOL), je suis bluffé par la qualité sonore. Je suis en AirPlay et enceinte reliée en cable ethernet à ma Time capsule (qui est à côté). Réactivité quasi immédiate, aucun décrochage AirPlay. Et 5 min de parametrage (avec maj du firmware), prêt à l'emploi. Allumage automatique au bout de 5/6 sec quand on lui envoi la musique s'il est en veille, et extinction aussi automatique. Pas besoin de poser les mains dessus.
Pièce de 20m2 et effet enveloppant du son qui est presque analytique où l'on redécouvre certains morceaux. Le titre Hello de Adèle est vraiment impressionnant sur cette enceinte en poussant le son presque au maximum sans bruits parasites. Par contre, vu la puissance et l'effet enveloppant, il faut une pièce d'une taille suffisante.

avatar winchestermann | 

Je possède le Zeppelin Air et c'est un bonheur de l'écouter dans mon salon de 30m2. Mon Mac est en étage et je suis en Airplay et pas de délai de latence entre les morceaux.
Les son est bluffant et les personnes qui passent chez moi sont toujours surpris du résultat. Toutes les qualités d'une enceinte B&W sont là.
Il a déjà voyagé en Espagne en voiture dans mes locations emballé dans une serviette.
J'ai testé le Beosound 8 mais c'est le jour et la nuit (le prix aussi). Mieux vaut différer son achat, faire ses économies et passer au Zeppelin.

avatar JONYBLAZ | 

Sinon on peu s'en servir comme home cinéma ?
Je compte revoir dark Knights

avatar enzo0511 | 

@JONYBLAZ :
Le son est assez enveloppant et homogène pour regarder un film mais certains formats audio risquent de ne pas être pris en compte donc risquent de sortir comme du stéréo
Tu auras un son surround aplati simulé mais tu y perdras certains effets

avatar Neo059 | 

J'ai un Zeppelin Air touché à la FNAC en fin d'année dernière pour moins de 400 euros. Et rien à dire sur cette enceinte, le son est bluffant. La suppression du dock pour cette nouvelle mouture testée rend la bête encore plus design. Magnifique!

avatar Link1993 | 

Je ne comprends pas l'intérêt de passer sur du sans fils sur une enceinte qui se veut haute fidélité.
Occasionnellement oui, mais au point d'avoir retiré le support Lightning ?

avatar concretebubbles | 

Bel objet en effet mais à vrai dire je ne comprends pas trop l'intérêt de ce concept d'enceinte airplay si c'est pour la mettre dans un salon de manière définitive surtout à ce prix. Je peux comprendre en mobilité son utilité par contre. La spatialisation dont vous parlez est pour moi essentielle quand j'écoute de la musique et rien ne remplacera le fait d'avoir 2 enceintes. Bon j'ai un matériel haut de gamme et je conçois que tout le monde n'a pas les moyens ou l'envie de mettre autant d'argent mais même avec un budget plus limité on peut se faire plaisir dans de l'occasion et obtenir un plaisir d'écoute incomparable à mon avis. Sur ce genre d'enceinte en général (je n'ai jamais écouté celle-ci) ils poussent outrageusement les basses pour faire illusion mais le reste n'est pas à la hauteur.

avatar loupsolitaire97 | 

La Zeppelin avec Lightning est du même niveau sonore ?

avatar Sometime | 

@loupsolitaire97 :
Il me semble qu'ils ont revu l'architecture interne et les elements sonores. Donc a priori non. Mais les anciens Zeppelins étaient deja d'excellentes enceintes

avatar SupraTiti | 

Une enceinte à LED...

avatar wip | 

Je me pose aussi la question de ce type d'enceinte sans fil pour grand volume. Autant je suis un adepte des petites enceintes airplay (Bose SoundLink mini... Boom II), autant dans un salon, je ne vois pas l'intérêt. Dans un salon, celui qui à les moyens d'avoir un Zeppelin, il doit aussi avoir des enceintes. C'est tellement meilleur pour la spatialisation... A la rigueur, dans une grande chambre, je vois mieux l'intérêt :) ou le garage, pour bricoler :p

avatar zacotouch | 

Je possède un Zeppelin air avec le dock. Le son est très bon, j'en suis très satisfait. J'apprécie d'avoir le dock intégré pour recharger mon iPhone. Le soir , je le pose sur le Zeppelin et le récupère le matin. Cela permet de ne pas sortir le cable et le chargeur tous les jours. Le seul défaut provient de l'absence de limite sur le volume. Je me suis déjà fait avoir en lançant la musique sans regarder le niveau du volume. Lorsque la musique part avec le son à fond, on sursaute jusqu'au plafond!

avatar Manu | 

Dois-je le répéter encore une fois, toutes ces enceintes sont loin très loin derrière la Phantom de Devialet.

C'est simple la Phantom remplace haut la main une chaine hi-fi audiophile de haut de gamme.j'ai l'immense chance depuis 3 mois de posséder la version Silver. C'est que du bonheur. Tous mes potes qui passent chez moi sont abasourdis par la qualité musicale de ces enceintes connectées qui au dire de tous les reviewers est à l'heure actuelle la meilleure au monde.

avatar Myaboki | 

@Manu :
2x et demi plus cher, heureusement que c'est mieux non...?
Faut te repérer de comparer ce qui est comparable ?

avatar Sometime | 

@Manu :
Vous pouvez répéter ce que vous voulez, ce n'est pas vraiment le sujet. Le sound system de tartempiound a beau être meilleur, a partir du moment ou ce n'est pas la même gamme de prix...

avatar concretebubbles | 

@Manu :
Tu travailles pour l'entreprise ou quoi? Lol
La meilleure enceinte au monde... Ce qu'il faut pas entendre. Avec une telle assertion, j'imagine que tu as été tester toutes les enceintes qui existent? En plus c'est tellement subjectif...
Moi j'ai un souvenir encore ému d'une écoute de Tannoy kensington et c'est ce que je vise si un jour j'ai le budget. Je connais pas ton système. J'irai écouter par curiosité mais je doute très fort que cela puisse rivaliser avec un système hifi haut de gamme.

avatar Thegoldfinger | 

@concretebubbles

La Devialet est est la meilleur enceinte au monde pour l'instant.

Tu n'as qu'à lire tout les tests à ce sujet.

avatar Sometime | 

@Thegoldfinger :
Définir enceinte...
Sur quel segment...

avatar concretebubbles | 

@Thegoldfinger :
Peut-être pour ce type d'enceinte airplay avec amplification intégrée. Sûrement pas comparé à un système complet avec ampli dédié.
Je regarderai/écouterai pour pas mourir idiot.

avatar concretebubbles | 

@Thegoldfinger :
Bon je viens d'aller jeter un oeil sur les review et je ne vois pas où tu as trouvé ton qualificatif de meilleure enceinte au monde... Tu m'enverras le lien. Ce que je lis c'est ce que je pensais, elle a des qualités exceptionnelles pour ce type d'enceinte connectée mais dans ce que j'ai lu, jamais il n'est dit que c'est LA meilleure toutes enceintes confondu...
Bref, elle a sûrement beaucoup de qualités mais ça n'en fait pas le système ultime

avatar nemrod | 

Lesquels ?

avatar nemrod | 

"Dois-je le répéter encore une fois, toutes ces enceintes sont loin très loin derrière la Phantom de Devialet."

Si tu "dois" le répéter c'est soit que tu n'es pas clair, soit que ton argumentation n'en est pas, soit...

Il faut que tu comprennes que tu comprennes, un effort SVP, tu compares deux produits qui ne el sont pas, ne serait-ce que par le prix. Dès lors tu perds en crédibilité.

"C'est simple la Phantom remplace haut la main une chaine hi-fi audiophile de haut de gamme.j'ai l'immense chance depuis 3 mois de posséder la version Silver. C'est que du bonheur"

Si tu veux, non pas être, mais essayer de paraître crédible, tu ne peux sortir ça comme ça, c'est ridicule, risible, voir stupide. Sur quelle base ? Quels sont les modèles comparés ?

Je date dis ça car, dans le monde audiophile, Devialet est un pipo bien fumant, donc j'en déduis que tu n'as jamais rien eu, expérience et matériel, pour comparer.

Des faits ? Ton enceinte envoie du mono, basé sur une source stéréo, et même couplé ça fait stéréo > mon > stéréo...

Un autre, Devialet n'a pas déclaré 25 % des brevets annoncé par son service marketing.

Un dernier ? La puissance annoncée est de 700 et de 3000 W en crête, ce qui ne veux rien dire, c'est du marketing, quelle est al puissance sous 8 ohms ? Devialet le cache...

"Tous mes potes qui passent chez moi sont abasourdis par la qualité musicale de ces enceintes connectées"

T'es potes ont de la merde dans les oreilles ou, plus probable, sont de bons amis ;)

"...qui au dire de tous les reviewers est à l'heure actuelle la meilleure au monde."

Ah oui, qui ?

Bref, pipo pipo pipo...

avatar fatch2 | 

Ouaip.........ben.....je garde mes 802D.........;-)

avatar nemrod | 

Respect :)

Je garde mes Focal Utopie Diablo ;)

avatar fatch2 | 

Pour 400€ tu as des Lyrr Xs d'occasion avec un son infiniment .......++++

avatar hellonearth | 

Je profite de l'occasion pour signaler qu'il y a peu, 2 sociétés proposaient une solution simple, "économique" pour permettre de transformer de "vieux" docks de 1ère génération avec connecteur, en station AirPlay. Je parle bien de connections wifi, pas de gadget Bluetooth ( qui d'ailleurs ne fonctionne pas avec les premiers Zeppelin) qui dégrade au passage encore un peu plus la qualité déjà pas toujours extraordinaire d'un son mp3 ou mp4 de nos morceaux. Les marques Auris et Dolry. Oui auris a proposé un produit wifi nommé Skye en plus de ces boîtiers BT, mais souvent en rupture sur le site voir discontinué depuis quelques mois. Pour Dolry, pas simple non plus de mettre la main dessus... Et on se demande bien pourquoi hein , suivez mon regard vers tous ces fabricants de docks... Alors qu'ils auraient pu eux même proposer des solutions élégantes pour "up grader" le matériel , ils préfèrent vendre de nouveaux docks. Si ce n'est pas du f...tage de gu..le !
J'ai un Dolry, ca la coûté 60 euros d'occasion sur Amazon, il fonctionne très bien, relié à ma box. Il est sur mon Zeppelin 1ère génération à la place qu occupait mon iPhone 4s ( j'ai un 5s qui n'est pas compatible avec le connecteur , d'où ma recherche pour une solution sans fil et wifi, moins pire pour le son) Je stream depuis n'importe quelle source AirPlay sans aucun problème. Alors pourquoi ces grands groupes n'ont rien fait dans ce sens. non merci les solutions qui te poussent à acheter un énième dock à prix d'or. Merci d'arrêter de nous prendre pour des gogos et des bobos!

avatar ovea | 

Pour le prix d'un Zeppelin on a deux Libratone Zipp

Côté look … la couverture autour du Zipp colle bien avec l'idée d'un doudou ce qui est parfait pour se balader avec ;)

avatar HoulaHup | 

C'est des tampons ? Ça pourrait m'intéresser si la TVA passe effectivement à 5%.

avatar loupsolitaire97 | 

Pour l'ancienne on peut trouver de l'occasion à 350-400€, je pense que c'est le meilleur rapport qualité prix... Non ?

avatar Sometime | 

@loupsolitaire97 :
Yavait meme eu une promo a 300 y a pas si longtemps je crois. Mais je ne sais plus pour quelle version. Anyway avec ce nvx modeles, les anciens risques de couter moins chers assez rapidement, meme en neuf.

avatar House M.D. | 

J'aimerais bien voir cette enceinte, contre une paire de colonnes genre 683 ou mieux CM9 de chez B&W tiens... Tout Devialet qu'elle est, je ne parierais pas sur elle dans ce genre de situation ^^"

avatar nemrod | 

Pas besoin de parier, Devialet est le BO des années 80, 90 et 00.

avatar supermars | 

Bon, je viens de l'écouter ce matin dans des bonnes conditions. C'est vraiment, vraiment excellent.
J'ai pu la comparer en direct à la Naim Muso. Pour moi, c'est sans appel: il s'agit du meilleur rapport Q/P, si cela veut dire quelque chose. Je me demande même si ce n'est pas meilleur que la B&W A7 que j'ai chez moi.
Zep Wireless a un peu moins de grave que l'A7, mais il est bien mieux maîtrisé que sur les Zep précédents (un peu guimauve et peu intelligible). Par rapport à la Muso ( un son très droit, punchy, détaillé mais fluide), le Zep Wireless procure plus d'émotion et plus d'ampleur. Bref, c'est net, vigoureux, intelligible et très, très bien timbré. Il y a un côté naturel, un tout petit peu chaud mais pas mou.
Pour info: ayant un chouette système principal à lampes (Audiomat) + haut rendement (GKF 505), il m'arrive souvent d'écouter ma B&W A7 car le son est très immersif.

avatar GE83 | 

Bonjour,
J'aimerais avoir un avis d'utilisateur, sans considération de budget.
Entre NAIM mu-so , Devialet Phantom Silver et Zeppelin wireless, quel modele sera le plus "musical". Il s'agit d'écouter du Jazz essentiellement et du Classic, à puissance mesurée ( je suis en appart.) et surtout dans une piece ouverte de 55 m2 avec hauteur sous plafond de 3 m. Merci pour vos réponses.

CONNEXION UTILISATEUR