Western Digital My Passport Wireless SSD : un disque sans-fil… mais aussi un lecteur de cartes SD et une batterie d’appoint

Anthony Nelzin-Santos |

Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS, c’est du déjà vu. Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS capable de décharger des cartes SD et des périphériques USB, cela commence à devenir intéressant. Un disque Wi-Fi conçu pour les appareils iOS capable de décharger des cartes SD et des périphériques USB et de recharger un iPhone, il fallait que nous voyions ça de plus près. Ce disque, c’est le Western Digital My Passport Wireless SSD.

Le Western Digital My Passport Wireless SSD. Le « pare-chocs » est amovible. En haut à gauche, les témoins de niveau de batterie.

Le Western Digital My Passport Wireless SSD prend la forme d’un pavé de plastique gris de 13,5 centimètres de côté, engoncé dans un « pare-chocs » amovible en caoutchouc qui rappelle certaines créations de LaCie, jusqu’à la petite touche de couleur orangée. Ce pavé renferme un SSD de 250 Go, 500 Go (le modèle que nous avons testé), 1 To, ou même 2 To. Western Digital propose aussi, sous le nom de My Passport Wireless Pro, des déclinaisons offrant jusqu’à 4 To de stockage sur disque dur conventionnel.

Une petite trentaine de secondes après son démarrage, le My Passport Wireless SSD émet un réseau Wi-Fi 802.11ac1, verrouillé par le mot de passe inscrit sur une étiquette vaguement collée sur le capot et sur une carte glissée dans l’emballage, que l’on aura tôt fait d’égarer. Une fois connecté à ce réseau, il suffit de quelques taps dans l’application My Cloud pour configurer l’appareil, sans même avoir besoin de créer de compte Western Digital.

L’application My Cloud est fruste, mais fonctionnelle.

L’application facilite le transfert de fichiers depuis et vers un appareil iOS, mais ne s’intègre malheureusement pas à l’application Fichiers. Une interface web résidant à l’adresse mypassport.local permet d’accéder aux réglages avancés de l’appareil, notamment depuis le navigateur de l’iPad ou d’un Mac, mais pas aux fichiers. Mais le My Passport Wireless SSD fonctionne aussi de manière complètement indépendante — c’est même toute l’idée.

Western Digital le présente avant tout comme un « déchargeur de cartes » de nouvelle génération, conçu pour les appareils photo bien sûr, mais aussi et surtout pour les « caméras d’action » et les drones. Autrement dit, c’est l’une des quelques solutions de « sauvegarde sur le terrain » (backup on set) sur le marché. LaCie propose un produit directement concurrent, conçu avec le fabricant de drones DJI, le Copilot.

De gauche à droite : le bouton d’allumage, le port USB-micro-B 3.0 permettant le branchement au Mac et la recharge, le port USB-A 2.0 permettant le branchement de périphériques (lecteur de cartes, magasin de stockage…) et la recharge, et enfin le bouton permettant de lancer manuellement la copie des périphériques et cartes SD branchés.

Il suffit de glisser une carte SD dans le logement prévu à cet effet, ou une carte micro-SD avec un adaptateur, ou encore de relier un périphérique USB comme un disque ou un lecteur de cartes, pour décharger les fichiers automatiquement sur le disque. Les débits plafonnant autour de 60 Mo/s, il faut être patient. Vous utilisez seulement votre iPhone ? Le My Passport Wireless SSD pourra faire office de disque de sauvegarde avec envoi automatique des fichiers en arrière plan, et même de disque de travail, une application comme Filmic Pro étant capable d’écrire directement sur le disque externe.

L’application My Cloud permet de jeter un coup d’œil rapide aux fichiers : elle prend en charge les fichiers RAW, et le réseau Wi-Fi 802.11ac est suffisamment rapide pour la lecture en temps réels de fichiers 4K. De retour au studio ou à la maison, le My Passport Wireless SSD peut être branché au Mac avec un bon vieux câble USB 3.0, et les fichiers transférés à plus de 360 Mo/s. Le disque profitera de l’occasion pour recharger ses batteries.

Sur le côté, le logement pour carte SD. L’importation peut être lancée manuellement en appuyant sur le bouton idoine, ou automatiquement à l’insertion de la carte, sous réserve d’avoir activé l’option dans l’application My Cloud.

Le My Passport Wireless SSD tient une petite dizaine d’heures en utilisation mixte, moins si on l’utilise comme alimentation d’appoint pour un iPhone2. Car il peut être utilisé comme alimentation d’appoint : gonflé à bloc, il pourra recharger un iPhone X deux fois, ce dont on aura sans doute besoin si l’on utilise beaucoup les applications de photo ou de vidéo. Petit détail appréciable : on peut consulter le niveau de batterie en appuyant sur un bouton, oui un bouton, sans devoir lancer l’application My Cloud.

Western Digital s’adresse donc à un marché de niche — le prix, 389,90 € pour 500 Go, le reflète. Mais le My Passport Wireless SSD pourrait intéresser plus largement, car il peut faire office de centrale multimédia pour les déplacements et les vacances, de véritable disque externe pour iPhone ou iPad. N’importe quelle application compatible DLNA/UPnP, et même Plex, peut accéder directement à ses contenus. Comptez six heures d’autonomie en lecture de fichiers 1080p sur le canal Wi-Fi 5 GHz.

Bref, My Passport Wireless SSD est une espèce de couteau suisse numérique, qui séduira d’abord les professionnels et amateurs éclairés à la recherche d’une solution de stockage externe pour leur iPhone, lors de l’utilisation de « caméras d’action » ou de drones sur le terrain. L’utilisation multimédia est un petit plus, qui ne saurait justifier à elle seule l’achat de cet appareil. Reste à espérer que Western Digital continue de mettre à jour régulièrement son application My Cloud, qui reste encore un peu « brute de décoffrage ».


  1. Deux, même, un réseau 2,4 GHz et un réseau 5 GHz. Après la première configuration, le My Passport Wireless SSD se connecte lui-même à votre réseau domestique. À la maison ou au studio, vous vous y connecterez donc à travers votre réseau local, et pourrez continuer à naviguer avec votre iPhone par ailleurs. C’est seulement sur le terrain, en l’absence de tout autre réseau, que vous vous y connecterez directement.

  2. L’appareil délivre 0,9 A si le disque est sollicité, 1,5 A sinon, et convient donc moins à l’iPad qu’à l’iPhone.

avatar misterbrown | 

Il fait chauffe-Mug ?

avatar pim | 

@misterbrown

Effectivement ça manque !

C’est une solution qui semble être sympathique, mais à lire les retours sur Amazon la fiabilité ne semble pas au rendez-vous. Gênant pour du stockage externe, que l’on pourrait dans un moment d’égarement utiliser comme dispositif de sauvegarde.

Ça serait sympa d’avoir une photo sans le « pare-chocs », pour se rendre compte.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@pim : évidemment j'ai pris toutes les photos sauf ça. Le plastique gris rayé que tu vois au milieu, c'est le boîtier du disque, recouvert du « pare-chocs ». Le disque est reparti sur le terrain pour un test prolongé, je te fais une photo quand il revient.
avatar pim | 

@Anthony

Merci !

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
avatar bugman23 | 

La meilleure solution reste la gnarbox v2 ! Allez voir sur Kickstarter

avatar Pyjamane | 

La meilleure solution est donc un truc qui n'est pas encore sorti, ni testé à grande échelle.
Oui oui oui.......

avatar bugman23 | 

@Pyjamane

La v1 est sortie est surpasse le wd...j’ai pleinement confiance pour la v2

avatar warmac33 | 

intéressant ce disque !
par contre iOs et la gestion des données... no comment... chez la concurrence on branche le disque sur le smartphone et il apparaît dans le gestionnaire de fichiers...

avatar jojo5757 | 

@warmac33

Oui quelle galere de passer par un réseau wifi pour transmettre des fichiers, avec une appli tiers qui est toujours mal fichue et buggée.
Plutot que de brancher une clé ou un disque sur le téléphone et utiliser le gestionnaire de fichiers du téléphone ?
J'ai utilisé ces trucs il ya 2 ou 3 ans quand j'aimais encore Apple mais là je craque. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et emm...der des millions de personnes ? Elle est où la facilité légendaire d'Apple ?
Ah oui: ca c'était avant...

avatar Ghaleon111 | 

Il faut surtout être équipé apple (mac iphone etc...) et la plus aucun soucis, c'est plus simple que sur android pour ça

avatar jojo5757 | 

@Ghaleon111

Bein oui meme équipé Mac tu fais quoi avec ta clé USB ou ton disque USB pour le brancher sur un iPhone ou un iPad ?

avatar Ghaleon111 | 

Je branche la clé sur le mac et de la je l'envoie sur ipad avec airdrop mais faut aussi parfois repenser un peu ces usages, par exemple, pour les vidéos, avec plex j'ai accès de n'importe ou dans le monde a toutes les vidéos de mon mac et il classe tout a merveille que je peux streamer sur une chromecast pour les voir sur une grande tv

avatar warmac33 | 

@ Ghaleon111
c'est bien ce qu'on dit c'est le bordel :
1) il faut tout apple, merci la liberté de choix et l'ouverture d'esprit
2) je branche la clé, j'envoie avec airdrop... j'en ai déjà mal au crâne !
3) heureusement que google te fournit un chromecast pour passer outre les limitations d'apple.

avatar Ghaleon111 | 

Choix et ouverture d’esprit ? Tu en manque sinon tu comprendrais l’efficacité de l’écosystème qui facilite nombres de choses inexistant chez les autres (j’ai note 4 et Nokia 6), plus ouvert ne veux pas dire automatiquement mieux

Tu a déjà mal au crâne de brancher une clé usb et de faire un clic droit et pas besoin de ranger le fichier ? Par contre brancher un câble otg, lancer un gestionnaire de fichier, brancher la clé usb et naviguer dans les arborescences puis copier et coller les fichiers dans les bons dossiers, ouah c’est tellement plus simple mdr

Une Apple TV c’est encore bien mieux qu’une chromecast

avatar ethno | 

@bugman23 +1!!
Je possède la GNARBOX V1, et j’en suis TRÈS satisfait. La V2 gagne en finition, perf ...

L’équipe derrière est très motivé. J’ai également toute confiance en cette nouvelle mouture.

avatar tonton69 | 

j'avais pris la version "disque conventionnel" baptisée pro l'an dernier. Le machin n'a jamais fonctionné correctement malgré deux échanges en magasin. Je soupçonne le disque dur utilisé de ne pas être suffisamment résistant. J'attendais donc la version SSD de ce produit et les premiers retours pour me faire un avis...
Avez-vous eu des soucis / bugs nécessitant un remise à zéro usine avec ce produit ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@tonton69 : non.
avatar tonton69 | 

@Anthony

Ok merci ! J’attends encore un peu d’autres retours sur le web et verrai pour acheter la version 512 ! 😊

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Anthony : après comme toujours : nos tests durent relativement peu de temps, quelques jours à quelques semaines, il est donc difficile de juger de la tenue du produit dans le temps. Mais je n'ai rien remarqué, extérieurement du moins, qui me fasse particulièrement tiquer.
avatar tonton69 | 

@Anthony

Et c’est déjà pas mal, quand je repense à mes trois exemplaires de suite de la version pro qui m’ont lâché au bout de deux jours à chaque fois ^^

avatar agrippa | 

Ce n est pas tout à fair pareil, mais ça offre davantage de souplesse : un FileHub de ravpower qui pourra lire tout disque dur, clé USB ou carte sd. Y a également une batterie et on gagne la fonction routeur pour transformer le câble ethernet d un hôtel en réseau wifi pour plusieurs appareils.

avatar ludoe | 

Certains retours font part de pertes de fichiers ... On pense que par exemple toutes les images ont été transférées sur le disque, alors que ... non ... Et rien n'alerte du dysfonctionnement ... Oups ... Ca fait un peux flipper ... Merci a MacG de tester ce disque .

avatar pagaupa | 

Bien trop cher!...

CONNEXION UTILISATEUR