Test du Logitech Crayon pour iPad

Florian Innocente |

Le Crayon de Logitech est le stylet pour iPad le plus proche du Pencil d'Apple. Ce cousin a plusieurs avantages sur son lointain parent, mais aussi des inconvénients. On fait le point en comparant ces deux stylets.

Le Crayon a été dévoilé en mars dernier, en même temps que l'iPad 6. Pour la première fois, un iPad non "Pro" devenait compatible avec le Pencil. Apple essayant de pousser cet iPad de 9,7" d'entrée de gamme dans les classes, l'accessoire de Logitech devenait une solution intéressante, à la fois par son prix et par quelques choix techniques malins.

Des tarifs au coude à coude

Jusque-là réservé aux marchés scolaires d'Amérique du Nord, le Crayon est maintenant en précommande pour tous chez Logitech. Sa sortie est prévue ce mercredi (ce sera aussi le cas chez Apple) et courant octobre d'autres enseignes l'ajouteront à leur catalogue.

Avant de parler fonctionnement, parlons prix. En France, le Crayon coûte 70 € (pointe de rechange, bouchon de protection de la pointe et capuchon de remplacement sont en option). Un tarif éducation est prévu mais pas encore annoncé. On peut le deviner : outre-Atlantique le Crayon est à 70 $ pour le grand public et à 50 $ pour les écoles, ce qui devrait faire 50 € chez nous, ou dans ces eaux-là.

En face, le Pencil coûte 99 € (une pointe de rechange est incluse) mais on le trouve depuis quelques semaines à 85 € sur le refurb d'Apple (où les produits sont dans un état proche du neuf et la garantie identique).

Pour résumer, hors milieu scolaire, on a le choix entre un Pencil à 99 € voire 85 € et un Crayon à 70 €. 29 € au pire, 15 € au mieux… la différence est ténue.

Un stylet d'intérieur

Il n'y a rien de commun entre le design du Pencil et celui du Crayon. Le stylet de Logitech s'est inspiré des crayons de charpentiers avec son profil plat. Cela garantit qu'il ne roulera pas une fois posé et la tenue en main n'est pas meilleure ou moins bonne que celle du Pencil, elle est juste différente.

Le corps est en aluminium avec deux parties en caoutchouc orange de part et d'autre. Le Crayon est un peu moins long (163 mm contre 175,7 mm) mais pas beaucoup plus léger (20 grammes contre 20,7 grammes). Si l'un ou l'autre de ces accessoires devait tomber d'une table, on ferait plus confiance au Crayon (Logitech parle d'une protection contre les chutes jusqu'à 1,2 m).

Le Crayon est pourvu à son sommet d'une prise Lightning femelle et on le recharge au moyen d'un câble Lightning quelconque. Cette prise est protégée par un capuchon maintenu sur le corps du stylet (la petite bande de caoutchouc qui tient le capuchon parait bien fine mais sa résistance ne se révèlera qu'à l'usage).

Avantage du Crayon : on ne perdra pas ce capuchon alors que celui du Pencil n'est pas tenu et il est plus facile à égarer. Avantage du Pencil : avec sa prise Lightning mâle, il peut se recharger avec son propre iPad, nul besoin de d'avoir un câble et une alimentation. Un Pencil branché à un iPad est toujours bizarre à voir, mais il faut reconnaître que ce duo se suffit à lui-même (notez qu'un adaptateur femelle est inclus si on veut le charger avec un câble).

Si l'on devait réduire les usages à leur plus simple expression, on dirait que le Crayon a été plutôt pensé pour être employé en intérieur (comme une classe) alors que le Pencil vise davantage la mobilité. Cela s'exprime aussi par leur autonomie respective : 12h pour le stylet d'Apple, 7h pour celui de Logitech. 5 h de moins potentiellement, ce n'est pas rien !

Au bout de 30 minutes d'inactivité, le Crayon se met en veille (Apple ne dit rien à ce sujet pour son stylet). Une charge de 2 minutes lui redonne 30 minutes de jus et la même chose se fait en 15 ou 20 secondes sur le Pencil.

Connexion "magique"

Le Pencil marche avec les iPad Pro et l'iPad 6 alors que le Crayon ne fonctionne qu'avec ce dernier. Au moins ça simplifie le choix…. Logitech ne s'est pas étendu sur la façon dont il se connecte à l'iPad 6 mais il a fait une petite tambouille avec l'aide d'Apple.

Une pression d'une à deux secondes sur le bouton en haut du Crayon suffit à l'allumer, ce qui a pour effet d'établir aussitôt la connexion. Aucune autre manip' à faire et le stylet n'apparaît pas dans les réglages Bluetooth. D'ailleurs, si vous coupez le Bluetooth, il continue de marcher (ce n'est pas du Wi-Fi non plus, si vous vous posiez la question).

Le fonctionnement simultané du Pencil avec le Crayon est impossible. Il faut couper le Bluetooth brièvement pour désactiver le Pencil et allumer ensuite le Crayon. Ou rebrancher le Pencil au port Lightning pour qu'il supprime la connexion du Crayon. C'est une petite gymnastique qui s'imposera si on décide d'acheter un Crayon pour les enfants en plus de son Pencil.

Dessin sans pression

À l'usage on ne fait pas de différence entre le Pencil et le Crayon… sauf lorsqu'on se met à dessiner et que l'on se pique de vouloir doser son tracé par des pressions variables sur l'écran. Le Crayon ne gère aucun degré de pression. Pas de trait plus ou moins appuyé, pas de lignes légères que l'on peut forcir au fil de son tracé. C'est tout ou rien.

En haut avec le Pencil, en bas avec le Crayon : dans un cas le tracé peut être plus ou moins appuyé, dans l'autre il est uniforme
Dans la maison de gauche on a pu faire des traits plus ou moins légers, ce que ne permet pas le Crayon, à droite.
Pencil / Crayon
Pencil / Crayon

Par contre on peut incliner la pointe, comme avec le Pencil, pour faire un trait plus large. De même, les deux stylets partagent la détection de la paume, très efficace. Quant à la latence de la pointe, elle est identique, le Crayon n'est pas plus lent pour suivre vos déliés et vos accélérations.

Pencil à gauche, Crayon à droite. Pas de grandes différences de prime abord, sauf lorsqu'on regarde les traits en bas et sur les côtés. Le Crayon permet moins de nuances

À partir de là les choses sont simples : le Crayon n'est pas du tout fait pour ceux qui font un grand usage de leur iPad 6 avec les apps de dessin ou qui ont une âme d'artiste. Pour un public beaucoup plus jeune ou qui ne crayonne qu'occasionnellement, ça se discute davantage. Il est dommage néanmoins que cette capacité ait été sacrifiée, dans les deux cas on a affaire à de bons stylets qui donnent envie de vraiment dessiner (lire aussi le test de l’Apple Pencil).

Conclusion

Si l'écart de prix entre le Crayon et le Pencil était beaucoup plus marqué — si le tarif éducation était celui du grand public, par exemple — les choses seraient bien plus simples. Jusqu'à mars dernier, le Pencil coûtait 109 €. Entre sa baisse de prix et son arrivée sur le refurb, il complique singulièrement la tâche de ses concurrents.

Dans le cadre d'un équipement scolaire, avec son prix bien plus attractif, son design et son autonomie suffisante pour une journée, le Crayon a une carte à jouer. C'est bien moins évident pour le client lambda qui peut légitimement se demander si ça ne vaut pas le coup de payer un peu plus. Sauf cas particulier, la réponse pour nous est clairement oui et pourtant ce Crayon est très sympathique à bien des égards.

Note

Les plus :

  • La connexion immédiate à l'iPad
  • La bonne tenue en main
  • Des tracés précis
  • Une conception d'apparence robuste

Les moins :

  • Pas de gestion de la pression
  • L'autonomie moyenne
  • Un tarif trop proche du Pencil
  • Incompatible avec iPad Pro
7
10

Prix :

avatar wilfried50 | 

Nul tout l’intérêt est la prise en charge des milliers niveaux de pressions pour faire de la créa....

avatar abioninho | 

En tant que clients Apple, 30€ de différence n’a rien de significatif (on achète bien des écouteurs d étau aise qualité à 179€).

Je pense que le Crayon va voir son dessein s’assombrir...

avatar abioninho | 

@abioninho

De mauvaise qualité*

avatar Giloup92 | 

Merci pour les magnifiques dessins qui illustrent l’article !

avatar Mickaël Bazoge | 
Je décèle une pointe d'ironie dans ce commentaire.
avatar Splinter | 

@MickaëlBazoge

Du coup j'ai apprécié différemment mon niveau en dessin.

avatar andr3 | 

J’aime le double ovule fécondé 😂

avatar Arcetnathon | 

@Giloup92

Vraiment de gros talents chez MacG :D

avatar andr3 | 

Bon, dessiner c’est bien, mais qu’en est-il de l’écriture ?

avatar marenostrum | 

c'est le minimum ça. le dessin a besoin de plus de fluidité.

avatar pfx | 

Si c’est pas du Bluetooth, ni du Wifi.... C’est quoi alors ??...
Vous êtes sur d’avoir bien coupé les 2? Pas juste en passant par le centre de contrôle ?? 🤔

avatar Florian Innocente | 
Oui sûr, encore essayé à l'instant. Wi-Fi off, Bluetooth off et mode avion pour bien faire. Le tout depuis les réglages iOS. Et le Crayon n'en a cure, il marche.
avatar glaglasven | 

@pfx

Des protocoles de communication sans fils, il y en a sans plus compter ça doit être qqch de propriétaire a apple

avatar Pumbly | 

Il devait pas coûter 45€ ?? Car à ce prix je préfère encore le Pencil

avatar Florian Innocente | 
Prix pour les écoles (50 $), comme dit dans l'article.
avatar DrPiquouze | 

J’ai acheté chez Pearl un crayon avec une pointe fine et une mousse, qui marche sur mon tout premier iPad (2007 ?) et sur mon iPad Pro 10.5 , pour 22 € ! Elle est pas belle la vie ?

avatar DrPiquouze | 

J'oubliais, il marche aussi (les 2 côtés) sur le (avant-)dernier iPhone X. Je n'ai pas testé sur les autres.

CONNEXION UTILISATEUR