withings

Apple a distribué 40 milliards de dollars aux développeurs

Nicolas Furno | | 14:56 |  27

Comme tous les ans (à un jour ou deux près), Apple a publié son traditionnel communiqué de presse pour faire le point sur l’App Store. Cette fois, le constructeur annonce avoir distribué 40 milliards de dollars aux développeurs depuis l’ouverture de la boutique, en 2008. Début 2015, on était à 25 milliards de dollars et à 15 milliards début 2014 : l’App Store poursuit sa croissance exceptionnelle.

De fait, plus du tiers de cette somme a été distribué uniquement sur l’année 2015 et plus d’un milliard correspond uniquement aux deux semaines qui précèdent le trois janvier. Et dans la série records, Apple note aussi que le 1er janvier 2016 est une journée record pour l’App Store : les utilisateurs du monde entier ont dépensé 144 millions de dollars en un seul jour.

Rappelons qu’Apple prélève 30 % sur les ventes de l’App Store. En d’autres termes, le constructeur a gagné 12 milliards de dollars depuis 2008 grâce à sa boutique d’applications. Bien sûr, cette somme sert aussi à financer les infrastructures serveur indispensables au bon fonctionnement de l’App Store, mais les bénéfices restent significatifs.

Le communiqué de presse donne quelques détails supplémentaires, comme le fait que les jeux restent la catégorie la plus populaire sur l’App Store. Clash of Clans, Monster Strike (App Store US) ou encore Game of War - Fire Age sont les titres qui ont connu la plus forte croissance cette année. Que des titres financés par des achats in-app, comme on pouvait s’en douter.

Au passage, l’entreprise rappelle que l’App Store emploie beaucoup de monde. Aux États-Unis, 1,9 million d’emplois sont liés à Apple, dont 1,4 million « liés à la communauté de créateurs d’apps, d’ingénieurs logiciels et d’entrepreneurs qui créent des apps pour iOS ». C’est assez vague, d’autant qu’il s’agit d’emplois directs et indirects, mais ces chiffres mis à jour pour l’occasion proviennent d’une étude menée par un universitaire américain. Selon Apple, 1,2 million d’emplois en Europe et 1,4 million en Chine sont aussi liés à l’App Store.

Le grand absent dans cette annonce, c’est bien le Mac App Store qui fête pourtant son cinquième anniversaire aujourd’hui. La boutique a ouvert le 6 janvier 2011 avec un bel avenir, si l’on en croit la citation de l’époque de Steve Jobs :

Avec plus de 1000 applications, le Mac App Store commence fort. Les utilisateurs vont aimer cette nouvelle façon innovante de découvrir et d’acheter leurs applications favorites.

Cinq ans plus tard, le Mac App Store n’a jamais été autant dans la tourmente. Contrairement à la version originale pour iOS, cette boutique n’a jamais vraiment connu le succès escompté et il est rejeté par de plus en plus de développeurs depuis quelques mois. La dernière défection en date, l’outil vectoriel Sketch, a fait grand bruit : est-ce que cela changera quelque chose ?

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


27 Commentaires

avatar lloic38 06/01/2016 - 15:00 via iGeneration pour iOS

Doit-on pour autant admirer l'une des entreprises les moins humainement innovantes au monde, puisque le chemin d'Apple est de gagner de plus en plus d'argent en faisant travailler de moins en moins de monde ?

avatar Florian Innocente macG 06/01/2016 - 15:02

100 000 employés chez Apple, et le nombre augmente tous les ans…

avatar lmouillart 06/01/2016 - 15:08

A cela il faut ajouter (voir faire un *10) les armés de sous-traitants / partenaires qu'ils font tourner en tout ou partie.

avatar occam 06/01/2016 - 15:34

@lloic38:
Ce que vous critiquez, c'est le modèle de la croissance industrielle, et notamment de la croissance de productivité. Le cas Apple n'a rien de spécifique, si ce n'est sa performance sur la moyenne durée.
À titre de comparaison:
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/0440...

On peut comprendre votre critique, on peut même la partager.
Mais alors, il faut être cohérent dans ses choix. Déplorer l'exemple d'un champion de la croissance sur un site dédié à l'écosystème de ce champion, utilisant un moyen de communication qui a provoqué une croissance vertigineuse de la productivité, au prix de pertes substantielles d'emplois moyennement qualifiés, cela ne paraît pas très cohérent.

avatar oomu 06/01/2016 - 15:43

@iloic38

vous parlez de Uber et Airbnb ? les néo-intérimaire temps réels.

avatar FreddyF 06/01/2016 - 16:02 via iGeneration pour iOS

@lloic38 :
Comme toutes les entreprises cherchant à améliorer leur productivité. On n'arrête pas le progrès.
Cela dit, Schumpeter a montré que ce mécanisme de "destruction créatrice" est certes inévitable mais est en réalité profitable sur le long terme car permet la création de nouveaux secteurs d'activité.

avatar enzo0511 06/01/2016 - 17:01 via iGeneration pour iOS

@lloic38 :
On ne te demande d'admirer personne mais de reconnaître qu'apple crée toujours plus d'emplois d'année en année
Aussi bien en recrutant dans les stores que par les développeurs qui vivent de leurs apps

avatar Glop 06/01/2016 - 17:52

@lloic83
Je suis d'accord. C'est scandaleux d'admirer une entreprise cherchant à minimiser sa main d'oeuvre. Au contraire il faut applaudir les projets non-capitalistes cherchant à maximiser la main d'oeuvre, c'est plus humain. Je pense notamment au Goulag Soviétique où 10 à 18 millions de personnes (source Wiki) ont travaillés dans la joie et la bonne humeur. Et à la blague des ouvriers russes (ceux en dehors des goulags) avant la chute du mur de Berlin : "Ils font semblant de nous payer, nous faisons semblant de travailler".

Ou encore les immenses exploitations agricoles de l'église espagnol au Mexique, où des légions de paysans-serfs travaillaient pour des clopinettes à la gloire de Dieu.

C'est toujours intéressant de voir ce qu'on fait les moralisateurs anti-entreprises une fois arrivés au pouvoir quelque part.

avatar WiPhil 06/01/2016 - 15:34

Le titre est très tendancieux: les apps sont quand même payées par les clients. Apple ne s'occupe que de la redistribution

avatar oomu 06/01/2016 - 15:53

Apple gère le paiement, la boutique, la redistribution, en partie la communication (Apple met en avant d'elle même des apps dans des pages éditoriales de son propre chef) et bien sur l'écosystème développeur autour de Xcode (tutoriels, outil de développement, infrastructure de signature/drm)

ce n'est pas "que" la redistribution.

-
je trouve ça assez amusant cette manière qu'ont les entreprises informatiques US de se présenter comme des "facilitateurs" (enablers?), voir être des acteurs institutionnels bénévoles.

Ainsi, Apple ne dit pas avoir un commerce de X milliards de $ avec des partenaires professionnels mais que son App Store "redistribue" l'argent et génère directement ou indirectement des emplois.

Tout comme Spotify "rapporte" et "reverse" aux artistes.

L'idée étant que sans elles, le marché lui même n'existerait pas, n'aurait pas pu exister, et n'aurait jamais existé.

Même si cela est certainement vrai en grande partie (l'app store a facilité et encouragé l'acte d'achat tout comme Xcode a donné des outils puissants pour vite faire des jeux simplis..heu des apps de qualité), cette réthorique ne cesse de m'interpeller.

avatar enzo0511 06/01/2016 - 17:03 via iGeneration pour iOS

@WiPhil :
Oui encore faut il proposer un écosystème qui inclut des devices et un store populaire
Cet ensemble fait qu'au final tout le monde s'y retrouve
Le client bénéfices de contenus de qualité et Apple rémunère bien les développeurs

avatar FreddyF 06/01/2016 - 15:57 via iGeneration pour iOS

Il faut préciser que ces 25 milliards de dollars sont en fait concentrés à 90% sur une dizaine d'applications au maximum, et les 10% restants sur toutes les autres applications.
Je n'ai pas les chiffres en tête mais MacGé connaît sûrement la répartition exacte.

avatar tyga tiger 06/01/2016 - 15:57 via iGeneration pour iOS

La question est combien eux ont fait gagner à Apple ?

avatar hautelfe 06/01/2016 - 16:18

40M/70%*30% soit environ 17 milliards de dollars.

12 milliards de dollars "seulement" ??? Euh...

Ah ! Cela correspond au 30% de 40M.
En fait, Apple a reversé 28M aux développeurs, pas 40M.

Question con: il y a combien de "vendeurs" sur l'App store ?
C'est toujours 100$/an/vendeur de charge ou cela a changé ?

avatar tyga tiger 06/01/2016 - 16:00 via iGeneration pour iOS

Sorry j'avais mal lu 8 milliards punaise c'est confortable

Les chiffres chez Apple font toujours halluciner

avatar Soniik 06/01/2016 - 16:20 via iGeneration pour iOS

+1 avec Hautelfe

40 milliards reversés + 17 milliards pour Apple. Bravo

avatar debione 06/01/2016 - 17:02

40 milliards reversé aux développeurs.... ils annoncent juste entre la chine et les usa et l'Europe 4 millions de personne.... ce qui représente en fait 4000$ par tête de pipe... le tout sur pas loin de 100 mois... ce qui fait un salaire mensuel moyen de ... 40$ C'est super généreux, c'est incroyable...

avatar softjo 06/01/2016 - 17:17 via iGeneration pour iOS

Et les banques même petites ont également redistribué et bien plus.

avatar Duga95 06/01/2016 - 17:54 via iGeneration pour iOS

@lloic38

Sérieusement ?

avatar aldomoco 06/01/2016 - 18:08 (edité)

@Duga95

...oui la banque Bizounours qui distribue l'argent gratuitement ;-)

avatar Glop 06/01/2016 - 18:14 (edité)

@Nicolas

Rappelons qu’Apple prélève 30 % sur les ventes de l’App Store. En d’autres termes, le constructeur a gagné 12 milliards de dollars depuis 2008 grâce à sa boutique d’applications. Bien sûr, cette somme sert aussi à financer les infrastructures serveur indispensables au bon fonctionnement de l’App Store, mais les bénéfices restent significatifs.

Ces phrases sont un véritable troll, indigne d'un travail journalistique. Non Apple n'a pas gagné 12 milliards de $ depuis 2008 avec l'AppStore. Elle a eu un chiffre d'affaire de 12 milliards de $, ce qui est très différent. Pas la peine de rétorquer "oui, ça on le dit dans la phrase suivante". Les gens gardent toujours la première impression en mémoire, surtout si elle est spectaculaire. Affirmer ensuite que .. bla bla .. mais les bénéfices restent significatifs. induit l'idée que la quasi-totalité des 30% est un gain pour Apple, ce dont je doute fortement. Si vous avez des chiffres donnez-les, au lieu d'une affirmation floue que chacun peut interpréter à sa sauce.

avatar Domsware 06/01/2016 - 18:26 via iGeneration pour iOS

MacG : pour la enième fois évitez ces erreurs :
1/ les 30 % ne sont pas prélevés : ce terme est inapproprié. Ce n'est pas une taxe mais le coût d'un service

2/ les 30% ne vont pas "directement" dans la poche d'Apple. Vous le savez puisque vous percevez des commissions sur les liens pris sur ces 30%. Et pour les applications cela correspond à 7% du prix de vente soit environ 1/4 de ces 30%

avatar Mrleblanc101 06/01/2016 - 20:35 via iGeneration pour iOS

@hautelfe :
T'es complètement c** ou quoi ? Ce sont 40 milliards versé DIRECTEMENT au développeurs car le 30% est déjà déduit... Et Apple a prélevé 30% pour un total de 12 milliards depuis 2008 pour les coûts des nombreux Data center, des outils de développements, des nouvelles fonctions dans iOS/OS X pour c'est développeurs, pour le marketing et l'éditorialisation des nombreuses boutiques (iOS/OS X/watch OS/ tv OS)

avatar Hideyasu 07/01/2016 - 07:57 via iGeneration pour iOS

@Mrleblanc101 :
Pour commencer pas besoin d'insulter hein !

Ce qu'il voulait dire, c'est que Apple a VERSÉ 40Md aux développeurs, et que vous calculez les 30% d'Apple sur ces 40Md ce qui est faux. Ces 40Md sont les 70% réserve aux développeurs. Ça fait un total en CA pour l'App Store de 57Md, dont 40Md pour les développeurs soit 70% et 30% pour Apple soit 17Md.

J'espère avoir été clair.

avatar Glop 06/01/2016 - 22:32 (edité)

@Mrleblanc101
Sans compter la validation des applications qui nécessite une intervention humaine, ce qui coûte plus cher qu'un processus automatique.

avatar Hideyasu 07/01/2016 - 07:59 via iGeneration pour iOS

@Glop :
Ceci dis je serai curieux de connaître le coût de l'App Store depuis 2008, c'est effectivement très dur de se faire une idée avec le développement de Xcode, Swift qui arrive, les data center etc.

avatar Glop 07/01/2016 - 10:29

Si j'ai bien compris, l'AppStore n'a rien rapporté à Apple jusqu'en 2013. Rien de plus normal, le store étant conçu comme une opération financièrement neutre, pour développer un écosystème riche, encourageant les gens à acheter de l'équipement Apple. D'où le taux de 70% reversé aux développeurs, du jamais vu dans l'industrie informatique. Avant c'était plutôt dans les 15%, un taux fixé à l'époque de la distribution physique des logiciels (boîte, fabrication des cd et revendeurs).

J'avais vu passer des chiffres l'an dernier. Il était question de plusieurs centaines de millions de bénéfice, ce qui est modeste (mais pas négligeable) pour un volume d'affaires de plusieurs dizaines de milliards de $ us. Mais je n'ai plus de souvenirs précis.

Le plus simple pour se faire une idée c'est de consulter les informations financières fournies par Apple tous les trimestres (le fameux document K10) et de farfouiller pour trouver le chiffre d'affaire de la branche iTunes et son bénéfice.

C'est fou le nombre d'articles, internet et presse papier, confondant le volume d'affaires et le bénéfice réel. A croire que l'électricité est gratuite, que les data centers se construisent par magie, que les gens travaillent gratuitement, que la bande passante internet est gratuite, etc .. A noter qu'Apple installe des data centers écologiquement neutre utilisant de l'énergie renouvelable et ne rejetant pas de CO², plus onéreux que les solutions classiques.