Apple Watch : de l’informatique prête à porter

Anthony Nelzin-Santos | | 13:57 |  31

À l’occasion d’un « moment exceptionnel » savamment orchestré chez Colette, quelques privilégiés ont pu porter l’Apple Watch sous le regard attentif d’employés de l’Apple Store voisin, alors que les curieux de passage devaient jouer des coudes pour l’apercevoir au travers de vitrines. Deux groupes qui n’ont d’autre point commun que les nombreuses questions qu’ils se posent au sujet de la montre d’Apple. Combien vont coûter les différents modèles, et leurs bracelets associés ? Comment seront-ils présentés en magasin ? L’exclusive édition « Edition » sera-t-elle vendue comme le vulgaire modèle Sport ? Et surtout : ces montres seront-elles rapidement obsolètes ?

Cette dernière question est d’autant plus importante qu’Apple ne cesse de convoquer l’imaginaire de l’horlogerie, où la vie des produits se compte en décennies plutôt qu’en mois. Ainsi, la roue de défilement de l’Apple Watch est une « couronne digitale (sic) », les éléments de ses cadrans virtuels sont comparés aux complications des montres de luxe, et elle peut être accompagnée d’un classique bracelet à maille milanaise. Bref, l’Apple Watch n’est pas une montre connectée, mais « une montre de haute qualité ».

Ses aspects les plus techniques sont donc évacués en moins d’une demi-page de site et d’une minute de sa vidéo de présentation. Certes, la firme de Cupertino a toujours rechigné à communiquer de manière exhaustive sur la fiche technique de ses produits. Peu importent le DAC ou le système d’exploitation de l’iPod, la fréquence du processeur ou la dotation en mémoire de l’iPhone et de l’iPad ; seuls comptent l’écran que l’on voit et touche, l’appareil photo qui fixe les souvenirs, les connexions qui relient au monde… et les capacités de stockage qui créent l’effet de gamme.

Mais à cet égard, Apple semble avoir franchi un nouveau pas avec la Watch, et pas seulement parce que ce produit n’est pas encore finalisé. Elle parle des circuits du système sur puce S1 et de l’actionneur linéaire du Taptic Engine comme les horlogers parlent de la fréquence du balancier et de la mécanique d’un carillon. La technologie et l’ingénierie sont mises au service de la recherche d’une expérience profondément humaine : la perception du temps avec la synchronisation UTC, la qualité de vie avec les capteurs biométriques, les sensations tactiles procurées par les alliages du boîtier et les matériaux des bracelets.

Des paramètres intangibles au point de paraître ésotériques, voire futiles et ridicules… mais qui ont fait la fortune de l’industrie horlogère suisse. À tant vouloir se placer dans sa droite lignée, Apple pourrait en adopter les pratiques. Le S1 est présenté comme « un module » contenant « un système informatique complet » — ce module sera-t-il modulaire ? La vidéo de présentation de l’Apple Watch montre qu’il repose au fond du boîtier. Or très peu d’images du dos du boîtier de la version Edition ont filtré : peut-on imaginer que sa partie centrale, circulaire, se dévisse ?

Voilà qui finirait de rapprocher l’Apple Watch des montres traditionnelles, et justifierait l’existence de cette déclinaison. Si les montres Rolex, Omega et autres Audemars Piguet sont chères, ce n’est pas seulement parce qu’elles sont fabriquées dans des matériaux précieux dont le prix est doublé ou triplé par les marges et le marketing. C’est aussi parce qu’elles viennent avec l’assurance d’une prise en charge pendant des années, des décennies, des siècles même.

On sait déjà que l’Apple Watch Edition sera fournie dans une boîte recouverte de cuir faisant office de station de charge. D’ici à imaginer que son prix qui s’annonce faramineux soit associé à un niveau de service supplémentaire, il n’y a qu’un pas que l’on ose aisément franchir. Peut-être qu’Apple proposera simplement d’échanger sa montre de première génération contre celle de deuxième génération, mais les collectionneurs de montres sont attachés à leurs possessions et au caractère qu’elles prennent avec les années.

Mais peut-être, donc, sera-t-elle en mesure de remplacer les composants internes — du moins pendant quelques années. Le boîtier acquerra une patine, et à défaut de le transmettre à ses enfants, son porteur pourra se vanter d’avoir été un des premiers à avoir acheté une Apple Watch, et pas la moins chère. Ce retour de la modularité serait une véritable surprise, mais l’Apple qui s’enorgueillit de pouvoir poser tous ses produits sur une seule table tout en présentant une montre se déclinant d’un millier de façons est surprenante.

À l’extrême inverse, le modèle Sport d’entrée de gamme pourrait se comparer aux Swatch et à la pléthore de montres à moins de 500 €, qui se distinguent moins par leurs entrailles que par leur apparence. Si la technologie et le design sont déconnectés, pourquoi l’Apple Watch devrait-elle suivre un cycle annuel  ? Aux bracelets colorés qui ont fait le plaisir de la Fashion Week pourraient répondre des collections printemps/été et automne/hiver. À la manière de Beats, « Apple Watch » s’impose presque comme une marque à part entière, dont Marc Newson pourrait dessiner des éditions limitées et des bracelets collector. L’obsolescence inhérente à la loi de Moore se fondrait dans celle des modes qui vont et viennent.

Ce ne sont bien évidemment que des pistes, qui découlent de l’hypothèse — critiquable — selon laquelle Apple pousserait la logique qu’elle semble avoir adoptée à son paroxysme. Cet exercice a néanmoins le mérite de faire réfléchir sur l’affaiblissement croissant des frontières du monde de l’informatique, et ce que cela signifie pour le développement et la commercialisation de produits informatisés. On peut penser au marché du téléviseur, censé lui aussi être dans le radar d’Apple, et qui s’hybride sans modifier radicalement sa structure.

Comment faire évoluer tous les dix-huit mois des produits que l’on conserve traditionnellement cinq, dix, vingt ans ? Cette question se pose au-delà de la montre — mais commencer à y répondre à travers la montre, objet à la fois plus personnel et plus jetable, est sans doute moins risqué. La manière qu’Apple aura de communiquer sur la Watch, de la vendre, de la décliner, de la faire évoluer, ne sera pas intéressant qu’en soi. Non, cela sera aussi fascinant pour ce que cela influera sur l’identité même de la société, et sa capacité à dépasser un monde de l’informatique qui n’existera bientôt plus.


Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


31 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Maximei 03/10/2014 - 14:14

On constate que cette année, les produits sorties par Cook & Co dépasse le seul cadre annuel et cyclique des produits pommés.

Plus que l'empreinte de Tim Cook apposée à Apple, c'est la capacité à Apple à survivre à Jobs ainsi que celle de se réinventer.Les iphone 6 & Plus, l'Watch, les virages à 180° dans le domaine de la mode et de la santé peuvent être assimilé à une nouvelle recherche d'identité de la part d'Apple. Dépasser le stade de la marque pour Geek & Fanboys, ils veulent imposer la Pomme dans de nouvelles catégories sociales qui sont en quelque sorte exclus de cet univers technologique.

Je n'ai pas souvenir de voir une telle déferlante de question tant sur les produits que sur l'avenir d'Apple après une keynote : ils sont à un moment charnière de leur histoire et j'espère qu'ils prendront les bonnes décisions.

P.S : c'est vraiment plaisant de lire autant d'article qui traitent autant en profondeur les choix et décisions de la pomme, articles que je ne retrouve sur aucun autre site Apple que ce soit US ou FR. Chapeau bas et continuez ainsi !

avatar marenostrum 03/10/2014 - 22:49 (edité)

ça jamais été pour les geek Apple. Jobs voulait que l'informatique soit agréable, les gens n'arrivaient pas utiliser un ordinateur au début de l'informatique.

avatar EricdeB 04/10/2014 - 12:51

Ça a toujours été sa démarche. L'iPhone et l'iPad sont aussi nés de cette idée.

avatar Henri_MTL 03/10/2014 - 14:20

Apple réussira sans aucun doute à renouveler et vendre sa gamme de montre tous les 18 mois. Malgré le gaspillage que ça va impliquer, Apple reste au top dans le respect de l'environnement, donc pas de problème (il y a un troll caché dans cette phrase :)

avatar JegnuX 03/10/2014 - 14:24 via iGeneration pour iOS

"L’exclusive édition « Edition » sera-t-elle vendue comme le vulgaire modèle Sport ?"

Et les versions normale et sport étaient vendues par les voies traditionnelles (Apple Store, revendeurs, Flac, etc...) alors que la version "Edition" ne serait vendu qu'en bijouterie ?

avatar MiLe 03/10/2014 - 14:26 via iGeneration pour iOS

Le fait que le S1 soit encapsulé abonderait peut être l'idée que l'on puisse garder sa montre tout en pouvant avoir la possibilité de l'upgrader en y mettant un S2!

avatar Henri_MTL 03/10/2014 - 14:41

@MiLe: Pas bête ça ! Faut juste espérer qu'Apple ne nous sorte pas une montre avec écran Rétina special Watch suivi 18 mois plus tard par un autre Retina HD.... Là il faudra changer la montre.

Dans tous les cas, c'est certain, Apple ne vendra jamais un produit qui ne sera renouvelé que tous les 10 ans.... Dans le cas de la Watch, il n'y a que le bracelet (s'il reste standard dans le temps) qui ne devrait pas être renouvelé.....

avatar Teeto 03/10/2014 - 14:37

Comment la renouveler ?

Facile... Au moins pour une version 2 en tout cas... Plus fine, plus légère, encore plus résistante, encore plus waterproof ou autres petites choses comme ça...

Effectivement mettre à jour ce produit comme un iPhone s'avère très compliqué mais pour une 2e ou 3e version ça ne devrait pas poser de problème...

avatar Ipader 03/10/2014 - 15:22 via iGeneration pour iOS (edité)

Est-ce que ça ne serait pas le risque qu'un concurrent puisse sortir son propre module pour Awatch?
Et puisqu'on y est, on pourrait aussi changer la batterie?
Apple sort toujours des produits fermés, cela serait surprenant.

avatar USB09 03/10/2014 - 15:31 via iGeneration pour iPad

@Henri_MTL
Dans tous les cas, c'est certain, Apple ne vendra jamais un produit qui ne sera renouvelé que tous les 10 ans....

Que dire de l'Apple Tv ?

avatar Henri_MTL 03/10/2014 - 15:42

@USB09: C'est l'exception qui confirme la règle, un peu à l'image de l'Airport Express.... Mais en dessous de 110$ on peut considérer ça comme des accessoires.... :)

avatar Ipader 03/10/2014 - 16:03

Je verrai bien aussi un bracelet avec batterie souple incorporée de ce type:
http://www.imprintenergy.com/
http://vimeo.com/51702339
Ça réglerai pas mal le problème d'autonomie s'il y a?

avatar Yanouss 03/10/2014 - 17:21 via iGeneration pour iOS

@Ipader :
Apple a déjà déposé un brevet de batteries flexibles logées dans le bracelet

avatar Ipader 03/10/2014 - 18:06 via iGeneration pour iOS

@Yanouss :
C'est plus l'assemblage qui est flexible que la batterie en elle-même .

avatar Thegoldfinger 03/10/2014 - 16:10

Encore Bravo pour cet article !

Quel plaisir de lire du vrai travail journaliste avec une réflexion poussé, vous êtes les seuls à le faire.

Sur le sujet, je n'y avait pas pensé mais offrir/vendre un service pour un client de l'Apple Watch Édition qui permettrait de l'upgrader avec le temps serait un véritable coup dur pour l'horlogerie suisse.

avatar sekhmet 03/10/2014 - 16:42 via iGeneration pour iOS

Si elle s'avère évolutive ca serait une excellente nouvelle er pourrait me tenter . En même temps vendre une montre en or 18 carats jetable au bout d'un an ... J'imagine qu'ils se sont posé la question . Ca paraît crédible des lors que le travail de tout réunir en une puce puisse avoir comme objectif de permettre une évolution . Au moins sur 3 générations.

avatar waldezign 03/10/2014 - 16:54

J'ai toujours pensé que cette montre serait upgradable du point de vue hardware. Peut-être pas en ce qui concerne les versions sports, mais pourquoi pas dès les boîtiers acier? Ca serait grandiose... et ferait taire les haters idiots et bornés.

avatar Macadomia 03/10/2014 - 18:27

"couronne digitale" ... plutôt "couronne numérique", non ?

avatar Anthony Nelzin-Santos macG 03/10/2014 - 19:05 (edité)

@Macadomia : à mon grand… hum… désespoir, Apple dit « digitale ».

avatar Rudeboy19800 03/10/2014 - 19:34 via iGeneration pour iOS

Très bon article que j'ai pris plaisir à lire.
L'évolution évoquée de l'Apple watch me ferait réfléchir à nouveau à l'idée d'acheter la V1 alors que je m'étais promis d'être patient...

avatar pillouti 03/10/2014 - 19:42

Tous ces articles sur les montres connectées me donnent envie de me prendre... une submariner ou une speedmaster.

avatar bugman 03/10/2014 - 22:11 (edité)

Le jour ou je comparerais le S1 à la moindre complication, merci de bien vouloir m'enfermer.

"mais les collectionneurs de montres sont attachés à leurs possessions et au caractère qu’elles prennent avec les années."
Tu parles ! (lol)... A moins d'un cadeau ou de la résultante d'un testament.

"Mais peut-être, donc, sera-t-elle en mesure de remplacer les composants internes — du moins pendant quelques années."
Depuis qu'on espère un Mac modulaire, ces 'cons' le feraient dans une montre !?!

avatar matthieudu06 04/10/2014 - 00:09 via iGeneration pour iOS

"Comment faire évoluer tous les dix-huit mois des produits que l’on conserve traditionnellement cinq, dix, vingt ans ?"

Et même je dirais, comment pousser des clients à renouveler leur montre tous les ans dans un marché qui ne se renouvèle jamais ou presque? C'est là que nous verrons la force de l'Apple de Cook.

avatar boutinjr02 04/10/2014 - 02:49 (edité)

Je vais y aller d'une suggestion. Trouvez-la naive, si vous voulez.
Et si les consommateurs en décidaient autrement, cette fois? Et si ils gardaient la montre malgré les nouvelles avancées, tant qu'elle fonctionne décemment?
La société y gagnerait si les gens savaient s'investir davantage à conserver ce qui est bon plus longtemps. De plus, la montre ayant une double nature (elle est à la fois extension et appareil dédié), il lui sera plus facile de traverser le temps et les modèles d'iPhone en conservant la plupart de ses fonctions, non? Du moins, c'est ce que je suis porté à croire. Les mises-à-jour logicielles devraient lui permettre de survivre assez longtemps grâce à son matériel déjà assez évolué.

avatar bugman 04/10/2014 - 04:34 (edité)

@boutinjr02 :
" il lui sera plus facile de traverser le temps et les modèles d'iPhone en conservant la plupart de ses fonctions, non?"
Non. Juste au bon vouloir d'Apple.

avatar bellague 04/10/2014 - 05:33 via iGeneration pour iPad

En parlant de collector. Je regrette qu'il n'y ait pas un bracelet rouge (RED), avec l'alu de la sport, ce serait très bien.. Et mieux que ce rose..Ils vont peut être le faire....

avatar en ballade 04/10/2014 - 07:19 via iGeneration pour iPad

Elle est vraiment esthétiquement non réussi je ne comprends pas que l'idée d'un écran circulaire ne soit pas apparu chez Apple

avatar bledu 04/10/2014 - 08:32 (edité)

Digital… le fait est que la couronne est mécanique (elle tourne sur elle-même physiquement), et bel et bien actionnée par les doigts. Puis, les impulsions données par les mouvements de la couronne sont transformées en code informatique, au lieu d'actionner des pièces mécaniques.

avatar philoo34 04/10/2014 - 14:26 via iGeneration pour iPad

@en ballade

"Elle est vraiment esthétiquement non réussi je ne comprends pas que l'idée d'un écran circulaire ne soit pas apparu chez Apple"

Parce que ce n'est pas juste une montre , voilà tout .
Comme le smartphone n'était pas juste un téléphone et que tu aurais certainement voulu y voir un cadran circulaire pour numéroter ....

Moi je trouve la moto affreuse et trop grosse . Ben oui ...

avatar johnios 04/10/2014 - 18:34

.

avatar melaure 05/10/2014 - 21:32

Encore un produit qu'il faudra voir avant d'avoir un avis tranché.

Néanmoins elle ne sera vraiment intéressante qu'après quelques générations quand on aura un modèle totalement indépendant de l'iPhone, avec sa propre puce GSM/GPS/etc ...