Ventes iPad



Les entreprises veulent des iPad 2

La pénurie d'iPad 2 ne gêne pas uniquement le grand public, elle pose de gros problèmes à certaines entreprises désireuses d'en acheter un certain nombre.

Apple ne dédie pas de canaux spécifiques pour les professionnels et applique les mêmes règles : pas plus de deux appareils par commande… Alors forcément quand une société veut une quinzaine d'iPad 2, cela devient vite problématique.

En tout cas, il est intéressant de constater à quel point le monde de l'entreprise est devenu accroc à la tablette d'Apple. En l'espace de quelques mois, il est devenu indispensable dans les réunions où il a remplacé le papier. Dans certaines sociétés, le coût d'impression des documents administratifs est tellement important qu'il a été possible de faire des économies avec l'iPad.

Toutefois, il va falloir qu'à l'avenir la marque à la pomme trouve des solutions pour faire face à la forte demande des utilisateurs lors du lancement de ses nouveaux produits.

[Via : FT.com]



iPad 2 : une demande "incroyable"

Apple n'a pas encore publié de chiffres concernant les ventes d'iPad 2. Elle s'est contentée pour l'instant d'affirmer par l'intermédiaire d'un porte-parole au site The Loop que la demande pour sa tablette était "incroyable". Comme souvent dans ce genre de situation, Apple n'a qu'un seul objectif : faire en sorte que son produit arrive le plus vite possible dans les mains des clients.

Les analystes estiment qu'Apple a écoulé entre 500 000 et 1 000 000 d'iPad 2 durant le week-end. Hier, il était en rupture de stock dans tous les magasins qui le vendaient.

[image : JOYOcreative]



iPad 2 : la pénurie s'installe

L'iPad 2 est pour le moment un franc succès. Le grand public a répondu présent, et désormais il est bien difficile de trouver une tablette outre-Atlantique. Sur l'Apple Store en ligne, le délai d'expédition est passé de 2 à 3 semaines à 3 à 4 semaines. On n'avait jamais constaté un délai aussi important lors du lancement de son prédécesseur (lire : iPad 2 : encore des problèmes de stock ?).

Aux Etats-Unis, ceux qui ont passé en commande en premier sur l'Apple Store en ligne devraient recevoir leur iPad aux alentours du 17 mars. En magasin, il est également bien difficile de trouver la nouvelle tablette d'Apple. Espérons que ce succès ne retarde pas sa commercialisation de notre côté de l'Atlantique.

Lors de son premier week-end de commercialisation, l'iPad 2 aurait été vendu à plus de 500 000 exemplaires. Les analystes les plus optimistes évoquent même le million. Si les chiffres sont réellement bons, il ne serait pas étonnant que la société californienne communique dessus en début de semaine prochaine.

À titre de comparaison, les analystes estiment que Motorola ne devrait pas vendre plus de 300 000 Xooms lors de son premier mois de commercialisation.



iPad 2 : encore des problèmes de stock ?

L'iPad 2 est à peine sorti aux États-Unis qu'il n'est déjà plus disponible en ligne. Sur l'Apple Store en ligne en tout cas, il faut désormais attendre 2 à 3 semaines avant de recevoir la nouvelle tablette. Un indice sur le volume des ventes sans aucun doute, mais peut-être aussi le signe d'une production trop faible.

L'histoire n'est en tout cas pas nouvelle. Le premier iPad déjà avait souffert de stocks inférieurs à la demande pendant les premiers mois de sa commercialisation. Comme le montre ce graphique réalisé par le site iPad Jailbreak, il a fallu attendre la fin du mois d'août pour revenir à un envoi en moins de 24 heures sur l'Apple Store américain.

http://static.igen.fr/img/2011/2/skitched-20110311-182120.jpg

Difficile de savoir pour l'heure si ce scénario se reproduira pour l'iPad 2, mais la demande semble en tout cas forte alors que le premier jour de ventes ne fait que commencer. L'iPad 2 est attendu en France le 25 mars.

via 9to5 Mac



L'iPad à 339 € sur le refurb

L'iPad toujours moins cher ! Après avoir baissé le prix de sa tablette sur sa boutique en ligne, Apple vient d'ajuster ses prix sur le refurb.

Il est désormais possible d'obtenir des iPad reconditionnés Wi-Fi 16 Go pour 339 €. Les modèles 3G sont pour leur part vendus à partir de 459 €.

Et vous, conseillerez-vous l'achat d'un iPad à 339 € sachant que l'iPad 2 arrive d'ici la fin du mois ? A noter que depuis quelques jours, les annonces d'iPad d'occasion se multiplient dans notre rubrique Petites Annonces.



Davantage d'iPad sur le refurb

Ces derniers temps, Apple ne proposait que deux références d'iPad sur le refurb. Depuis quelques jours, elle en propose quatre : le Wi-Fi 32 Go et le Wi-Fi 16 Go + 3G tous deux à 549 € et le Wi-Fi 64 Go et le WI-Fi 32 Go + 3G à 649 €.

À noter que certains sites en ligne n'ont pas (encore ?) répercuté la taxe relative à la copiée privée sur l'iPad. C'est le cas notamment de Darty et partiellement de la Fnac. Si cette dernière à revu à la hausse le prix de certains modèles, ce n'est pas le cas pour l'iPad Wi-Fi 64 Go, l'iPad Wi-Fi + 3G 16 Go, l'iPad Wi-Fi + 3G 32 Go et l'iPad Wi-Fi + 3G 64 Go. Il n'est pas très clair si les boutiques en question ont décidé de rogner sur leurs marges ou si elles écoulent encore du matériel avant l'entrée en vigueur de ladite taxe, laquelle n'est pas rétroactive.



iPad : nouvelle offre de financement

Apple vient de proposer une offre de financement relativement intéressante pour l'achat d'un iPad. Elle offre la possibilité de payer sa tablette en 10 fois avec un taux de 1,90 %.

Ainsi, pour une commande de 1000 €, vous paierez 10 mensualités de 100,87 €. À cela s'ajoute un coût mensuel de 3,30 € si vous souscrivez à une assurance facultative.

Le montant minimum de la commande doit être de 499 €, ce qui correspond au prix d'un iPad Wi-Fi 16 Go. Il est possible d'inclure dans le crédit de services (MobileMe, AppleCare) ainsi que des accessoires.



Microsoft : les netbooks ont souffert de la concurrence des tablettes

skitchedMicrosoft a hier présenté de plutôt bons résultats, avec 19,95 milliards de chiffre d'affaires, 6,63 milliards de bénéfice, et une montée en puissance de la division Divertissements et périphériques (lire : Microsoft : chute de Windows au profit de la Xbox). Cette progression de la part que représentent Xbox et Windows Phone dans le chiffre d'affaires de Microsoft ne masque pas un certain retrait de Windows, en partie parce que le marché du netbook ne croît plus aussi vite qu'avant.

Le directeur financier de Microsoft, Peter Klein, le reconnaît aisément : les tablettes concurrencent directement les netbooks, dont les ventes ont souffert, notamment pendant les fêtes de fin d'année, ce qu'avaient déjà montré des études de marché (lire : GfK : 435.000 tablettes vendues en 2010 en France ).

« [Les netbooks] ont atteint un pic au deuxième trimestre [2010] », soit au moment de la sortie de l'iPad, explique Klein. « On a pu voir cette année dans le domaine du grand public qu'une partie des ventes de netbooks ont été remplacées par des appareils nouveaux comme les tablettes ou les ultraportables », deux segments sur lesquels Apple est non seulement présente, mais aussi très performante, d'une part avec l'iPad (7,33 millions d'unités vendues au dernier trimestre), d'autre part avec le MacBook Air (majeure partie de la croissance des ventes de portables Apple).

Klein estime que tablettes et ultraportables sont des appareils secondaires, tout en reconnaissant qu'ils ont causé du tort aux netbooks et à tout un segment de PC qui avait les faveurs du grand public. C'est donc un véritable glissement qui s'est opéré vers des appareils soit encore plus portables, plus simples, de meilleure qualité, et pas forcément plus chers, soit vers des appareils plus puissants que les netbooks Atom. De quoi attendre beaucoup d'une clarification de Microsoft au sujet de sa position sur le marché des tablettes.



GfK : 435.000 tablettes vendues en 2010 en France

S'Régie estimait qu'Apple avait vendu 805.000 iPad en France (lire : La France : 2e marché au monde pour l'iPad ?), mais selon l'institut GfK, 435.000 tablettes ont été écoulées en 2010 dans l'Hexagone.

Ces chiffres semblent plus en phase avec ceux des ventes auprès des opérateurs : Orange a par exemple vendu entre 20 et 25.000 iPad pendant les fêtes de fin d'année. Sur cette seule période, ce sont 160.000 tablettes qui ont été écoulées, le tiers du volume annuel. Le panier moyen relevé par GfK s'établit à 505 € : le marché des tablettes pèse donc 220 millions d'euros en France, marché que l'on peut ici aussi résumer à l'iPad (70 %) et la Galaxy Tab (30 %), malgré l'acteur « local » Archos.

Le netbook n'a pas trop souffert de la concurrence des tablettes : ce segment a pris 15 % en valeur en 2010, avec un panier moyen à 285 €. Les tablettes ont néanmoins été largement préférées aux netbooks à Noël. Pour 2011, GfK pense que la croissance des ventes de netbooks ralentira fortement même si les niveaux resteront bons (de 1,3 million en 2010 à 1,4 million d'unités vendues en 2011). Les ventes de tablettes pourraient quant à elle doubler sans pour autant que les prix baissent : GfK estime que ce sont 1 million de tablettes qui pourraient trouver preneur cette année.



La France : 2e marché au monde pour l'iPad ?

Tout comme l'iPhone, l'iPad connaît un franc succès en Europe. À en croire cette étude de S'Régie, la France serait le premier marché en Europe pour Apple. Elle a écoulé 805 000 exemplaires de sa tablette dans l'Hexagone, contre 585 000 en Angleterre et 370 000 en Italie. Si le marché américain est loin devant, il n'y a guère que le Japon pour prétendre avec la France à la deuxième place de ce classement.

Selon S'Régie, l'utilisateur moyen de l'iPad est urbain, masculin (69 %) et CSP+ (60 %). Il l'utilise en moyenne deux heures par jour, la plupart du temps chez lui et pour les loisirs.

[Via : tarifMedia.com]