Test du Philips Hue Tap

Anthony Nelzin-Santos | | 14:00 |  14

« Peut-être Philips ajoutera à sa gamme d’appareils ZigBee une sorte d’interrupteur ? Ce serait une excellente idée », disais-je dans mon test des ampoules connectées Philips Hue. Une excellente idée devenue réalité avec le Hue Tap, un interrupteur sans fil… et sans piles. Intriguant, n’est-ce pas ?

Le Tap surprend d’ailleurs dès son déballage : ce cylindre de 7,5 cm de diamètre et 2,5 cm de hauteur ne pèse que 90 grammes. C’est que les photos de Philips sont trompeuses, elles qui laissent à penser que la base du Tap est faite de métal, alors qu’elle n’est faite que de plastique recouvert de peinture métallisée. L’ensemble ne fait pas cheap, mais n’est pas tout à fait à la hauteur du prix demandé : 59,95 €.

Un prix somme tout élevé pour un interrupteur, mais il ne s’agit pas d’un interrupteur comme les autres. Il renferme une puce ZigBee, un protocole radio conçu pour les applications domotiques, qui se distingue par sa faible latence et sa consommation réduite. Si réduite que le Tap ne se branche au secteur ni ne contient de piles : chaque bouton contient un petit « microgénérateur », qui récupère l’énergie mécanique fournie par la pression du doigt.

Ce qui est récupéré de l'énergie fournie par la pression du doigt suffit à alimenter le Tap le temps de sa communication avec le pont.
Ce qui est récupéré de l'énergie fournie par la pression du doigt suffit à alimenter le Tap le temps de sa communication avec le pont.

Cette technologie est encore nouvelle, mais elle n’est pas inédite : développée notamment par la société française Arveni et exploitée par le protocole de communication Enocean, elle a déjà utilisée par Philips dans des télécommandes de téléviseurs sans piles. Elle repose sur les propriétés des matériaux piézoélectriques, qui se polarisent électriquement sous l’effet d’une contrainte mécanique. Des matériaux que l’on retrouve dans les briquets « électriques » et les allume-gaz…

…et il faut d’ailleurs appuyer de manière franche et forte pour actionner les boutons du Tap, dont la course assez longue s’achève sur un « clic » bien audible. Cette sensation tactile (véritablement tactile) donne l’agréable impression que l’interrupteur communique plus vite que l’application avec le pont. Chronomètre en main, ce n’est pas le cas, mais tout s’explique : on lève plus vite le doigt de l’écran d’un iPhone que d’un bouton du Tap.

Le Tap permet de se passer de l’application Hue, à ceci près qu’il doit être paramétré… par le biais de l’application. La section Mes dispositifs permet de lier l’interrupteur au pont, un pont pouvant gérer jusqu’à 25 interrupteurs. Chaque bouton peut ensuite être chargé soit de convoquer un scénario, soit d’éteindre des ampoules. La configuration est simple et rapide… sauf lorsque l’on oublie de bien appuyer sur Enregistrer pour la valider, bouton par bouton.

Habitués aux interrupteurs aller-retour, on s’attendrait à pouvoir appuyer une fois pour lancer une action, et une deuxième fois pour la couper. Ce n’est malheureusement pas le cas, ce qui signifie qu’un seul Tap ne peut pas contrôler indépendamment chacune des trois ampoules du kit de départ. C’est bien là le plus gros défaut de la solution de Philips : le Tap ne remplace pas l’application Hue, mais la seconde.

Ici, le Tap est fixé au mur à l'aide d'un adhésif double face. Il comporte aussi deux logements pour des fixations plus permanentes, ou peut sinon être utilisé comme une télécommande, puisqu'il n'a pas de fil à la patte.

Mieux vaut le voir comme une sorte de « raccourci physique », permettant de convoquer une suite de scénarios bien définis — l’allumage de toutes les ampoules de la pièce à vivre, la mise en route de la veilleuse de la chambre, le passage à une ambiance cosy pour regarder un film, et l’extinction générale des feux. Si vous avez ce genre de routine, le Tap s’impose en effet comme la parfaite réalisation d’une excellente idée. Autrement, il sera beaucoup moins pratique, au point de devenir frustrant.

C’est bien un produit Hue, en somme.

8
10
Test du Philips Hue Tap

  • (Très) pratique

  • (Très) malin


  • Pourrait être encore plus pratique

  • Un peu cher dans l'absolu


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


14 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Xap 03/11/2014 - 14:15 via iGeneration pour iOS

Un peu cher mais très agréable au quotidien. Je le conseille à tous les utilisateurs de Hue.

avatar ficelle 03/11/2014 - 14:18 via iGeneration pour iOS

indispensable au système Hue, j'attend mon deuxième

avatar athao 03/11/2014 - 14:50 via iGeneration pour iOS

La chose qui manque dramatiquement sur cet interrupteur c'est la possibilité de variation d'intensité lumineuse .... Dommage
Et la finition du socle sinon veut s'en servir pose sur un meuble franchement ils ont des désigner mastoc. Sinon très pratique pour arrêter et mette en marche rapidement sans prendre son iPhone
Regrette un peu le côté klong klong que fait l'interrupteur. Techniquement ils auraient pu faire plus silencieux a mon avis.

avatar joneskind 03/11/2014 - 15:03 via iGeneration pour iOS

Vivement l'application AppleTV HomeKit qui remplacera le fameux pont et simplifiera la mise en place de nouveaux appareils. J'ai pas franchement envie d'avoir une boîte pour les lampes, une autre pour la chaudière, une autre pour les interrupteurs, une autre pour les panneaux solaires, une autre pour les volets, etc.

Sinon, il fallait bien un interrupteur pour contrôler le courant qui passe dans la lampe. C'est pénible de sortir son téléphone à chaque fois qu'il faut allumer ou éteindre une ampoule.

avatar ZANTAR2054 03/11/2014 - 15:24 via iGeneration pour iOS

Est-il possible de placer un raccourcit Hue dans le contrôle center?

avatar nono68200 03/11/2014 - 16:30 (edité)

Il devrait prochainement avoir une mise à jour de dispo pour activer un widget dans le centre de notifications... Mais pour le centre de contrôle, comme Apple n'autorise pas le changement, je ne pense pas.

avatar rondex8002 03/11/2014 - 16:15

J'aurais préféré une commande un peu plus complète fonctionnant avec pile. Ou proposer les 2. Je trouve cela un peu trop limiter. Dommage qu'on ne puisse pas se passer du téléphone. À la limite pour la configuration initiale, mais pas ensuite. J'aurai aimé un boitier tactile. Et pouvoir faire varier la luminosité. Et pourquoi pas la couleur, avec des couleurs prédéfinies par exemple.

avatar s_d 03/11/2014 - 16:31

J'en ai un depuis 2 mois, et j'en suis globalement mécontent.

En effet, c'était un besoin que j'avais identifié dès le début, aussi je me suis précipité pour l'acheter dès sa sortie. Le paramétrage via l'appli est plutôt intuitif et le lancement de 4 scénarios une bonne idée.
Par contre, le fonctionnement sans pile, s'avère une très très mauvaise idée ! L'interrupteur est très épais (2 cm, ce qui est énorme sur un mur, toutes les photos, y compris celles ci-dessus ne le montrent malheureusement pas). Et il faut appuyer fort pour que ça marche, et même souvent s'y reprendre à plusieurs fois. Ce qui est très très énervant. Un design avec piles bouton (comme chez Somfy) aurait finalement été beaucoup plus utilisable !

avatar xx-os 04/11/2014 - 10:15

Bizarrement, et à l'opposé, j'en suis très content...
Je trouve le fait justement qu'il n'y ait pas de pile très intéressent et très judicieux...
Quand à son volume, ne pas oublier qu'il a l'équivalent de 4 interrupteurs...
J'en ai 3 et cela fonctionne parfaitement... c'est sûr, il y a quelques contraintes spécifiques à ce genre de technologie...
Très malin aussi le fait de pouvoir le désolidariser de son support et s'en servir comme d'une télécommande mobile...
Effectivement, pouvoir faire un on/off avec le même bouton serait un plus... comme le fait de pouvoir faire varier l'intensité en glissant le doigt autour de l'anneau extérieur... mais là, dans ce cas précis, il faudrait qu'il soit alimenté.... ce qui n'est pas dans son concept...
Prévoir quand même un interrupteur par pièce, car allumé des pièces différentes avec le même interrupteur devient vite galère... quitte à en avoir un particulier pour le général...
En tout cas, le système globale fonctionne très bien... mais peut devenir vite complexe quand on définit plusieurs scénario avec un grand nombre d'ampoules et que l'on veut en rajouter et les intégrer dans tous ces scénarios...
Quand on a les interrupteurs, on ne se sert quasiment plus de l'appli iPhone ou iPad quand même un peu galère à l'utilisation juste pour allumer une pièce...
Faut espérer l'intégration de ce système dans HomeKit et pouvoir utiliser son iWatch comme télécommande... histoire d'éclairer une pièce ou d'éteindre une pièce quand on se déplace avec son iWatch à des heures pré-configurées...

avatar Sebr2611 03/11/2014 - 16:49 via iGeneration pour iOS

Je suis globalement satisfait du mien, ainsi que du reste de mes ampoules hue et livingcolors. Mais il est vrai qu'un système de pourtour qui tourne (un peu comme le thermostat Nest) pour régler l'intensité serait génial ! Et aussi une mise à jour qui permette à chaque bouton d'allumer ET d'éteindre

avatar iKass 03/11/2014 - 17:33

J'ai acheté une lampe Living Colors Iris en plus des ampoules Hue. Je l'ai payé environ 70eur et elle dispose d'une télécommande qui est compatible avec les ampoules Hue.
Il n'y a certe que deux boutons pour les modes programmés, mais il y a la possibilité d'augmenter/diminuer l'intensité.
Donc pour 10eur de plus en gros on a une lampe en plus...

avatar Hoppy 03/11/2014 - 18:34 via iGeneration pour iOS

Étant donné que je suis l'heureux propriétaire d'ampoules Hue, je pensais m'en acheter mais ne sais pas si franchir le pas pour cette télécommande sachant qu'à la fin de l'année home kit sera disponible et que je pense que je pourrais les piloter via Siri avec mon iPhone 6 qui va arriver dans quelques jours non?

avatar DarKOrange 03/11/2014 - 20:58 via iGeneration pour iOS

Ce produit n'est pas cher dans l'absolu... Il est cher tout court ! Plus de 400FF pour une puce zigbe et quelques grammes de plastique !

avatar barry70 30/11/2014 - 16:18

Je vais me lancer dans l'aventure hue, et je vois que Philips est a l'écoute des demandes des utilisateurs pour preuve cet interrupteur. Je vois dans les point négatif le fait qu'il n'y a pas de on/off sur le même bouton, mais pourquoi ne pas affecter a un bouton l'allumage d'un scénario et d'affecter a un second bouton l'arrêt de ce scénario ? En effet ça réduit par 2 le nombre de scénario pilotable mais en attendant une éventuelle mise a jour ...
Par contre j'attends bcp de l'interaction avec les télécommandes harmony ultimate ( j'en avais acheté une aussi en prévision des hue) l'un de vous a des retours dessus ?