Android : Google retire les bloqueurs de pub de sa boutique d'apps

Stéphane Moussie |
Les bloqueurs de pub ne sont plus les bienvenus sur Google Play, la principale boutique d'applications pour les appareils Android. Google a récemment retiré le célèbre AdBlock Plus, qui avait d'ailleurs connu quelques ennuis avec une mise à jour de Jelly Bean, mais aussi des alternatives comme AdFree et AdAway.
AdBlock Plus a disparu
Pour justifier ces retraits, Google invoque une violation de la section 4.4 du contrat relatif à la distribution sur Google Play.
4.4 Usages interdits. Vous convenez que vous n'exercerez aucune activité via l'Android Market [depuis renommé Google Play, ndr] (y compris le développement ou la distribution de Produits) qui entrave, interrompt, endommage ou implique un accès non autorisé à des appareils, serveurs, réseaux ou autres propriétés appartenant à un tiers, y compris, sans s'y limiter, les utilisateurs d'Android, de Google ou de tout opérateur de réseau mobile. Vous ne pouvez utiliser aucune information relative aux clients obtenue par le biais de l'Android Market dans le but de distribuer ou de vendre des Produits en dehors de l'Android Market.
« Les gens devraient s'inquiéter de cette décision », a déclaré le cofondateur d'AdBlock Plus, Till Faida, dans un communiqué de presse. « Je sais que les recettes publicitaires sont importantes pour Google, mais il faut comprendre qu'AdBlock Plus ne bloque pas automatiquement toutes les publicités ; nous permettons simplement à l'utilisateur d'avoir le choix entre les bloquer ou les autoriser », ajoute-t-il. Il ne fait aucun doute que ce coup de balai de la part de Google vise à ce que sa première source de revenus, la publicité, ne soit pas freinée sur mobile. Si les bloqueurs de pub disparaissent de Google Play, et dès lors des yeux du grand public, ils n'en demeurent pas moins toujours présents sur Android. L'OS permet en effet d'installer des applications provenant d'ailleurs que la boutique officielle, pour peu qu'on prenne la peine d'aller cocher une option dans les réglages.
avatar fks86 | 
Logique, la pub est ce qui fait exister Google et Androïd. Faut pas chercher très loin.
avatar max68lola22 | 
la pub fait exister tous les sites la pub est chiante que faire ?
avatar ElGringo13 | 
@alan63 : Réapprendre a payer pour avoir accès aux choses.
avatar jarno24 | 
J'attends l'invention du projecteur holographique qui diffusera des pubs dans le ciel quand on voudra regarder les étoiles gratuitement.
avatar Kratos58 | 
Ça fera sans doute plaisir aux dev' aussi. @MacG : Quitte à mettre de la pub en plein écran, est-il possible qu'elle ne soit pas pixelisée ? Je pense, par exemple, à la pub Kit Kat.
avatar Tit-Ben38 | 
Ils sont bien chez Google avec leur système "ouvert"
avatar belcikowski | 
et voilà ; la liberté par GOOGLE ...... Mdr .....
avatar marcplemay | 
En même temps arrêtez un peu avec ce truc du "libre". Les suppressions arbitraires sont le pain quotidien de iOS alors mettez la en veilleuse un peu parce que vous ne l'ouvrez jamais la bouche pour la défense d'une liberté. Vous c'est plutôt " Ah si Apple le fait c'est pour des raisons de sécurité et j'aime ça ! " On doit combattre ces suppressions subites de tout ordre, que ce soit Apple, Google ou Amazon .
avatar Juluo2 | 
@lukasmars : Sauf que ne viens pas tenir un discours de façade "IOS est libre c'est mieux ". Partisans d'IOS nous sommes lucides sur la nécessité commerciale de la chose. On vit pas chez les bisounours. En tout, dans mon cas. C'est pas le produit Androïd qui est critiqué. Mais le discours foutage de gueule qui est derrière.
avatar marcplemay | 
Les bisounours ont bon dos décidément... Non le soucis c'est que ces plateformes s’érigent en censeurs et c'est proprement insupportable. N’empêche, qu'un utilisateur d' i OS s’érige en héraut ( ou plus simplement fait de l'ironie ) sur ce genre de pratique c'est comme si les russes de la période stalinienne ( 1924 /53 ) faisaient de l'ironie sur les mesures un peu autoritaires qu'a pris Roosevelt à partir de 33. Ça fait sourire quoi .
avatar gamac | 
@lukasmars ´Non le soucis c'est que ces plateformes s’érigent en censeurs et c'est proprement insupportable. ´ Indignez-vous, qu'il disait… ces plateformes sont des magasins, et les développeurs sont des fournisseurs de produits pour ces magasins. Ta grande surface choisit les produits qu'elle met en vente, tu trouves ça insupportable? Le dév indépendant, il peut toujours développer son app en techno web, faire sa pub et vendre son app par lui-même. Il peut même inventer son propre téléphone et créer sa boutique s'il veut. Mais dans le vrai monde régi par l'économie dans lequel nous vivons, le type qui crée un marché jongle entre l'attraction des exposants et les conditions de location de sa place de marché. J'aimerais que tu nous propose une solution alternative globale.
avatar eipem | 
@lukasmars : 'Les suppressions arbitraires sont le pain quotidien de iOS alors mettez la en veilleuse un peu parce que vous ne l'ouvrez jamais la bouche pour la défense d'une liberté.' Effectivement, ça a toujours été le contrat avec Apple, depuis le début. Ceux qui ont considéré que c'était un mal pour un bien et les autres. Les autres donc nous ont toujours copieusement insultés pour ça. C'est donc bien normal de vous faire remarquer aujourd'hui que "c'était bien la peine de nous briser les burnes avec votre liberté si c'est pour en arriver là" Maintenant réjouis toi parce que Ubuntu Mobile arrive enfin, un vrai OS Libre, et surtout un vrai Linux (et pas cet ersatz de Linux dont l'unique utilité était de faire tourner une VM Java)
avatar napuconcture | 
Heu ? Ubuntu Mobile fera tourner des apps python donc bon ... Puis sur iOS / Android tu as une partie d'apps qui sont en C#, Java sur le runtime Mono, Flash, ... Android c'est un Linux customisé pour l'ultra mobilité mais c'est un Linux.
avatar eipem | 
@RyDroid : Le Python c'est la vie.
avatar napuconcture | 
Je n'ai rien contre python. Juste quand on me sort Ubuntu mobile sera mieux , car les apps ne seront majoritairement pas sur Dalvik alors qu'une partie tournera sur un interpréteur Python ou décrite en JS (via QML) je sourie.
avatar eipem | 
@lmouillart : 'Android c'est un Linux customisé pour l'ultra mobilité mais c'est un Linux.' Les apps Android étant construites sur Java, le Linux d'Android ne sert qu'à faire tourner la machine virtuelle. Donc c'est un Linux certes, mais un Linux de merde. Avec Java, le code a d'office les autorisations de la VM, si bien qu'une faille est bien plus facilement exploitable. Java reviendrai presque à faire tourner un système .Net sur un noyau UNIX. Python est un framework au même titre que Cocoa. Bien plus proche du noyau UNIX. Et surtout bien plus sujet aux restrictions du système.
avatar eipem | 
@W.B.M : Android est une fumisterie. Google n'a jamais été intéressé par l'open-source. Google gagne du blé sur la pub, donc c'était le plus simple pour elle de faire d'Android un logiciel open-source. Chacun modifie ce qu'il veut, l'essentiel étant que Google récupère ce qui l'intéresse. Après "l'ouverture" d'Android est devenu un argument marketing (Don't Be Evil). On se rend juste compte que Google n'est qu'un gros tas d'opportunistes. Canonical n'a jamais été financé par la pub. C'est le projet d'un milliardaire complètement fou et génial. Donc voilà pourquoi Ubuntu est plus Libre qu'Android. Sur Ubuntu t'auras jamais de conflit d'intérêt de cet ordre.
avatar napuconcture | 
Pourtant actuellement Ubuntu est en partie financé par la pub Amazon (dans Unity), Google (dans Firefox)... Nul doute que pour Ubuntu Mobile le choix sera identique.
avatar eipem | 
Amazon n'est pas une régie publicitaire mais un vendeur de culture. J'ai rien contre recevoir des pubs pour le dernier Film de bidule ou le dernier Album de machin. Je ne crois pas que Google finance quoi que ce soit dans Ubuntu ni même dans Firefox. Ubuntu est un concurrent de Chrome OS, Firefox est un concurrent de Chrome, Ubuntu Mobile et Firefox OS sont des concurrents d'Android. On verra bien si Canonical refuse les Adblockeurs ou quoique ce soit d'autre dans Logithèque Ubuntu, mais ça m'étonnerai fort.
avatar napuconcture | 
Heu Amazon n'est plus un vendeur de produits culturelle depuis longtemps. C'est une plateforme de vente de distribution de contenu sous forme matériel ou immatérielle (produits, services type cloud, logistique, ...) Google finance à plus de 70% Mozilla qui à comme principal produit Firefox. Google finance la version Firefox d'Ubuntu pour être le moteur par défaut. Toutes les recherches (par défaut) que tu saisie dans Unity passent chez Amazon pour renvoyer des produits (en gros comme si spotlight était aussi branché sur Auchan).
avatar eipem | 
Amazon vend quand même plus de bouquins que de machines à laver. Et puis Amazon ne va pas s'amuser à aller revendre les infos utilisateurs à ses concurrents, donc c'est pas gênant. Alors qu'avec Google, t'as aucune idée de où elles vont. Et la recherche Amazon est désactivable dans Ubuntu. Le fait est que Mozilla comme Canonical sont des sociétés à but non lucratif qui n'ont pas les mêmes impératifs de croissance et de développement que Google. Ensuite Google finance Firefox parce que c'est un concurrents de IE/Bing. Google sait que si Microsoft impose Bing comme moteur de recherche à Firefox c'en est fini de la suprématie de son moteur (qui commence à être sévèrement attaquée aux US).
avatar StevenHuon | 
Qu'on oblige dans ce cas chaque application avec se la pub à avoir une alternative payante dans pub. Je revis depuis le jailbreak de l'i5 j'ai pu réinstaller un bloquer de pub et ça fait du bien de ne plus être harcelé.
avatar eipem | 
@en ballade : Justement non. On a toujours dit et répété que Google vivait de la pub et que pour ça elle devait exploiter nos données personnelles. Par contre c'est vous qui avez prétendu que Google était un entreprise de Bisounours "ouverte" Don't Be Evil et toutes ces conneries. C'était évident que ça allait se passer comme ça.
avatar Billytyper2 | 
En fait ça n'a rien à voir avec Android. Pour son market, au début, Google prône bien aussi la liberté. Ils ont bien insisté qu'on pourra trouver ce qu'on veut sans la censure comme dans l'AppStore d'Apple. C'était leur "argument" pour vendre Android et pour faire venir les développeurs pour remplir leur market justement.
avatar davmacgeneration | 
@qj "si quelqu'un peut m'expliquer" Facile :-) Le discours publicitaire de Google "nous sommes libres", est un parfait mensonge : Le public se fout de savoir quels algorithmes sont utilisés. Ce qu'il entend, ce que prétend Google et ses fan, c'est que "l'utilisateur Google est libre, tandis que celui d'Apple est dans une prison dorée". On a à présent la preuve que ce discours marketing n'est qu'un mensonge. Google enferme l'utilisateur dans un modèle économique où il devient marchandise. Google ne veut pas que son bétail s'échappe
avatar marcplemay | 
Minable en effet.
avatar YanDerS | 
Sauf qu'Apple n'a jamais prétendu "chez nous, vous êtes libres". Ce qu'on lui a toujours reproché d'ailleurs. Decision logique et inévitable. On voit que les intérêts commerciaux sont toujours et encore les interêts commerciaux, et qu'il ny a pas vraiment à s'en étonner. Comme le fait des pseudos slogans sur l'ouverture qui, même s'ils s'inscrivent dans une démarche avec des éléments qui vont dans ce sens, ne sont en fait qu'une posture dans un contexte de concurence conjoncturelle et qui sera evidemment révisable selon les conjonctures futures dans le temps.
avatar davmacgeneration | 
@béber1 "une posture dans un contexte de concurence conjoncturelle et qui sera evidemment révisable selon les conjonctures futures dans le temps" Très... alambiquée comme phrase, mais (pourtant) très juste. :-)
avatar YanDerS | 
;-)
avatar Nicocolas | 
Tant qu'il reste la possibilité d'installer des apps sans passer par leur store tout va bien. Sinon c'est pas pour dire mais rien qu'a voir la capture d'écran de l'article ça ne me donne pas envie d'aller chez le robot, c'est moche au possible. Tout est une histoire de goût ^^
avatar Juluo2 | 
Bah alors ! La soit disante liberté d'Android !? Magnifique ! Il serait peut être d'en finir avec cette hypocrisie de façade. Androïd n'a rien de plus libre qu'IOS ....
avatar lukalafaget | 
Bah si, parce que justement toute la différence entre android et iOs, c'est la liberté d'installer tout ce qu'on veut sur son portable sans passer par le store (comme préciser dans l'article dans l'ailleurs). Ce n'est pas une hypocrisie de façade, c'est une réalité, qui a d'ailleurs largement contribué à mon switch il y a 2 ans.
avatar eipem | 
Android est libre mais les constructeurs désireux de l'utiliser doivent quand même payer 15$ par machine. Donc en fait non, Android n'est pas totalement libre. Seulement une portion. Et si Android est en partie libre, ce n'est sûrement par bonté de coeur de la part de Google. En réalité Google se fout pas mal du libre. Google veut simplement inonder le marché avec un OS qui lui permet de récupérer les précieuses données qu'elle vend aux régies publicitaires.
avatar napuconcture | 
Cela n'a aucun rapport. Les sommes XXX concernent les brevets ça n'a aucun rapport avec le fait qu'Android soit ou non libre. Il y a certains pays ou certains brevets/droits s'appliquent et nécessitent donc le passage d'accord pour que le produit puisse être distribué, d'autres non. Quand tu fabrique un produit tu ne peux jamais être certain de n'enfreindre aucun brevet/droits sur l'ensemble des pays, sauf à l’échéance de l'ensemble des droits de l'ensemble des pays. Si tu passe des accords de la même manière tu n'es pas certain que l'entité auprès de laquelle tu as un accord ou une licence ne se verra pas contester se droit. En gros > 70 ans. Bref si tu vends un produit à succès tu auras nécessairement un budget obtention/défense de droits peu importe la licence.
avatar Cratès | 
Google a axé son image de marque sur : on est cool et on fait du libre. Certains fanatiques n'ont jamais compris que Google ou Apple c'est du pareil au même : ils sont la pour faire du Fric. Peut être que certains fanatiques ouvriront un peu leurs yeux. Sinon, on a le choix entre deux écosystèmes : * Apple qui est cher mais sans pub. * Google qui est pas cher mais avec de la pub. À chacun son choix.
avatar lukalafaget | 
"c'est du pareil au même : ils sont la pour faire du Fric." Là on est bien d'accord c'est une évidence. Je choisis pas une marque en fonction de sa soi-disant philosophie, mais de leurs produits. Android étant moins cher et plus souple dans son utilisation, c'est ce qui me convient le mieux.
avatar cadou | 
Ouf, je suis rassuré. Moi qui doit sortir une application multi OS, je sais que je pourrais compter sur Google pour toucher un peu d'argent.
avatar davmacgeneration | 
"Google retire les bloqueurs de pub" Vous ne trouvez pas normal que le fermier empêche le bétail qu'il a engraissé de s'enfuir ? Vous ne feriez pas pareil à sa place ?
avatar davmacgeneration | 
@i-han "respects pour ces batisseurs" Non aucun respect avant analyse, 1 - car le profil de ces personnes est bien trop multiple pour les ramasser enune catégorie unique. 2 - même si ces "bâtisseurs" ont participé à une transformation fondamentale de la société, il est fort probable que dans cette transformation, il y ait les germes du pire cauchemar de l'humanité. En conclusion, non, nous n'avons pas à admirer ces petits boutonneux incultes qui jouent avec le feu sans comprendre ce qu'ils font. Nous devons garder l'esprit critique et relire la littérature de science-fiction.
avatar agerber | 
En quoi avoir des boutons est il répréhensible ? C'est cela l'esprit Apple .. Damned .. Si je comprends bien faire de l'informatique c'est avoir des boutons.. Mon pauvre , votre stupidité je vous la laisse.. Et souffrez pour ceux qui ont des maladies.. Un truc que vous comprendrez plus tard.. Il parait aussi qu'avoir du Apple ca donne le cancer.. pour plagier vos allégories bulbeuses du cerveau. Heureusement qu'il y a des apple fans moins etroits du cerveau que vous et vos débilités..
avatar davmacgeneration | 
@rikki finefleur "Mon pauvre , votre stupidité je vous la laisse.." "vous et vos débilités.." ouaahh rikki finefleur , là t'y va fort :-) "Si je comprends bien " Pas grave que tu ne comprennes rien. Ca peut s'arranger ? ;-) Mais pour celà il faudrait que tu quittes le domaine des insultes et que tu t'approches de celui de la réflexion et de l'argumentation... Tu en es capable ? Ps : désolé si tu t'es senti insulté par le coté "boutonneux", je suis prêt à le retirer. Par contre le coté "inculte" qui ne semble pas te déranger, je crois que tu devrais sérieusement t'inquiéter, car tu viens de nous en faire la démonstration ;-)))
avatar marcplemay | 
Je suis d'accord avec l'essentiel sauf pour Microsoft . Cette boite a été une véritable poison , j'ai rarement vu de tels voleurs, une telle toxicité associé à une absence totale de vision etc ... On ne pissera jamais assez sur la pierre tombale de cette boite.
avatar Tongas | 
Au delà du faite que le net a besoin de pub pour faire vivre certain je constate que la pseudo liberté et ouverture d´android et de Google en prend un coup.Quand tu commence a retirer certaines apps du store dans ton propre intérêt c'est que tu choisi pour tes clients et si tu choisi pour tes clients il ne faut pas se croire "open" comme les androids users aiment dire
avatar napuconcture | 
Encore une nouvelle fois : Android est libre, Android ASOP l'est quasi à 100%, Android Replicant a pour objectif de l'être à 100% Les applications Google ne sont pas libres Le playstore n'est pas libre Les applications sur le playstore peuvent être libres, mais la majorité ne l'est pas. Android c'est l'OHA et non Google. Google est mandaté par l'OHA pour faire Android. La quasi-totalité des distributions embarquées dans les smartphones de grandes marques : Sony, HTC, Samsung ... n'est pas libre et embarque des forks plus ou moins "déviant" d'Android. La partie libre fournie par les grandes marques est souvent liée aux contraintes de licences : kernel, libs diverse ... La majorité "visible" d'Android peut être distribuée en logiciel non libre (car sous licence Apache 2) Android est plus ouvert qu'iOS. Une bonne partie d'Android est soumise à l'obtention de licences tierces dans certains pays pour sa redistribution (auprès d'Apple, Microsoft, Nokia, Samsung, Sony, ...). L'OHA ne fournit pas de support sur ces conflits de licences. Bref Android est et reste libre.
avatar YanDerS | 
et Chrome OS vers lequel il devrait.. se rapprocher?
avatar napuconcture | 
Chrome OS appartient uniquement à Google. Chrome OS n'est pas libre, intègre des pilotes non libres au même titre qu'Android d'ailleurs. Les applications Chrome OS peuvent être ou ne pas être libre. Chrome OS est basé sur Chromium OS qui est libre (sauf certains pilotes). Chromium OS appartient aux "Auteurs Chromium OS".
avatar YanDerS | 
ok merci. Donc rien de clair pour l'avenir, surtout au vu de la réorganisation qui a été opérée recemment à la tête d'Android.
avatar eipem | 
@lmouillart : Ahhh bon... Android c'est pas Google... Donc c'est pas grave...
avatar napuconcture | 
Non c'est juste que ça n'a rien à voir. Comme indiqué dans l'article c'est liée à la boutique Google, si la boutique Amazon , ou d'autre le permettent et que l'on souhaite utiliser un bloquer de pub on peut. Je suppose que les clients et fournisseurs de Google ont du râler sur le fait que Google propose des outils permettant de s'affranchir assez souvent des conditions d'utilisations de ces clients et fournisseurs. Pour reprendre l'idée de ce qui est dit plus haut. Ce n'est pas tellement dans l’intérêt de Google que d’effrayer le "bétail" et de le faire passer chez la concurrence (Amazon).
avatar eipem | 
Tu crois que Google va accepter longtemps des stores non-officiels sur Android ? Il va ressembler à quoi le Android des Nexus ? T'as pas l'impression que la prochaine étape de Google c'est la fermeture du code ? Chrome OS et Android sont maintenant pilotés par le même bonhomme. J'ai dans l'idée que Google va tout simplement arrêter le développement d'Android pour se concentrer sur un Chrome OS/Android qui lui ne sera pas libre. On peut même dire que Google n'a plus tellement le choix. Samsung a pris trop de pouvoir sur Android, et Samsung développe Tizen pour le bas de gamme. Sa stratégie de départ lui échappe totalement. Qu'est-ce qui se passera pour Google si Amazon ou Samsung décident de promouvoir les adblockeurs sur leurs stores? Ils peuvent tout faire, même modifier le système en profondeur pour couper les ponts avec Google. Amazon a déjà son Android maison, et Samsung est ultra majoritaire. Comme on l'a dit plus haut, c'est pas un câlin de bisounours qui se joue mais une guerre de pouvoir sur un marché considérable. Google est dans une impasse.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR