Facebook Home : une surcouche mal pensée pour Android

La rédaction |

Depuis son lancement, la cover de Facebook peine à se répandre. Les critiques sont nombreuses et les utilisateurs reprochent aux développeurs d’avoir omis des fonctionnalités essentielles sur Android : dock, dossiers, widgets… Des oublis éventuellement liés à une culture iPhone trop présente chez les développeurs.

On rappellera que l’année dernière, Facebook avait mené une campagne afin de promouvoir Android en interne. En fournissant à ses employés des terminaux équipés du système de Google, la jeune pousse espérait améliorer la qualité de ses apps sur cette plate-forme (lire : Facebook : switchez sur Android !).

Avec seulement un million de téléchargements en un mois, Facebook Home est, comme qui dirait, un flop. Grâce à sa cover Android, le réseau social souhaite accroître son audience mobile, mais il semblerait que la culture iPhone de ses développeurs ait été un handicap. C’est en tout cas l’avis de Josh Constine qui, sur le site Techcrunch, explique comment Facebook n’a pas su répondre aux réelles attentes des utilisateurs Android.

D’après lui, la raison de cet échec est toute simple. Les développeurs et testeurs qui ont créé Home sont habitués à iOS et à l’iPhone, d’où quelques lacunes en matière d’utilisation de l’OS mobile de Google. En remplaçant l’écran d’accueil et le lanceur d’applications, Mark Zuckerberg a plus ou moins fait l’impasse sur les widgets et les dossiers d’app. Choses auxquelles les utilisateurs Android sont habitués.

En se focalisant sur l’expérience Facebook, ce sont donc d’importants points qui ont été négligés. Josh Constine considère à juste titre qu’il s’agit là d’un manque de 'droidfooders'. Les développeurs n’étant pas assez imprégnés de la 'culture Android', le produit final n’a pas rencontré le succès escompté.

Outre les nombreux tests négatifs, Facebook Home n’a pas plus de deux étoiles sur le Google Play Store et les premiers bugs ont vite refroidi les utilisateurs (lire : Facebook Home le mal noté). Alors que le chiffre du million de téléchargements est fièrement annoncé, on en sait peu sur le taux de désinstallations. Nombreux sont les curieux qui n’ont fait qu’essayer la surcouche sans y donner suite.

Mise à jour et nouveautés

Après avoir reconnu ses erreurs, le réseau social prépare une première mise à jour significative. Trois nouveautés principales : les dossiers d’applications seront désormais disponibles ; un dock pouvant contenir quatre app s’invite en bas de l’écran et l’envoi de messages via Facebook et SMS deviendra enfin possible avec les Chat Heads. Facebook reconnaît également travailler à l’intégration de widgets, mais ça sera pour plus tard. Globalement il s'agit de mieux respecter la volonté de personnalisation des utilisateurs avec leur téléphone.

Pour rappel, Facebook Home n’est pour le moment présent que sur quatre smartphones Android (Samsung Galaxy S3, S4, Note2 et le HTC One). La fragmentation du marché étant un frein au développement, la société préfère se concentrer sur quelques appareils en privilégiant la qualité. Il reste donc du travail à faire.

avatar marcplemay | 
Il faut vraiment vivre dans la matrice Facebook pour installer cette appli.
avatar scooby25 | 
@lukasmars : +1 Je souhaite à FB home le même succès que les Facebook phone, c.-à-d. aucun.
avatar Goliath 2 | 
Il faudrait aussi se calmer chez FB: c'est un réseau social, pas un système d'exploitation! Pourquoi est-ce que toutes les boîtes qui gagnent en puissance veulent absolument toucher à tout et gonfler comme la grenouille dans la fable? Google aussi touche trop à tout et propose des produits moyens. La réussite du système intégré d'Apple semble faire des jaloux, et on dirait que de "l'autre côté" on ne sache plus quoi faire pour être original !
avatar Lebossflo | 
@macntouch Si j'ai bien suivi ton idée les développeurs de facebook ont développé leur logiciel en ayant l'habitude d'utiliser des ROM stock donc des nexus, tout en sachant que leur logiciel allait être destiné à des S3, S4, note 2 et HTC ONE. Et évidemment ça allait tellement bien sur les nexus qu'ils se sont pas cassés a voir ce que ça donnait sur les mobiles prévus. En fait vu ton raisonnement on se demande pourquoi ils n'ont pas annoncé direct compatible tout smartphone Android. Un peu merdique comme raisonnement. Et dans la ROM stock la gestion des dossiers n'existe pas.... a bon?
avatar djmat | 
Qu'est ce que tu racontes ? pas de gestion des dossiers ? tu parles sans savoir
avatar verlenefraynertjbu | 
Ça n'a rien à voir mais ça me fait penser à Hangouts la nouvelle app de Google qui est une sorte d'iMessage "gtalk" et qui est inutilisable car elle ne montre aucun nouveau message quand le clavier est à l'écran... Les mecs qui ont sorti ça sérieux...
avatar djmat | 
Je l'ai pas installé je me doutais qu'il risquait d'y avoir quelques problèmes. En même temps il suffisait de lire les retours pour voir qu'à l'heure actuelle il reste du progres à faire. Mais bon l'appli a déjà reçu une mise à jour depuis sa sortie donc j'imagine que les principaux soucis seront vite réglés. Google a surement été un peu vite pour sortir l'appli lors de la Google I/O
avatar verlenefraynertjbu | 
Et je vois pas le rapport avec la "culture iOS", ils ont fait une surcouche, c'est donc niveau springboard, pas niveau app...
avatar verlenefraynertjbu | 
@hautelfe ça fait des mois que je demande au gens qui font le même genre de déclaration que toi des exemples de ce "retard" et à part quelques détails anecdotiques, absolument rien ne permet de valoriser cette "avance" d'Android surtout quand on voit tout ce qu'on perd d'iOS au passage. Mais chacun ses goûts et respectons ceux des autres!
avatar Ellipse | 
T'as pas du beaucoup chercher parce que rien que la gestion des intents (faiblesse majeure d'iOS) et celle des notifs entèrent iOS. Quand tu reviens sur un iPhone/iPad, tu pleures tant tu perds du temps pour gérer des trucs tout bêtes. Après, y'a plein de détails sympathiques sous Android (clavier Swype intégré, gestion multi user, etc...). Apple s'est endormi, clairement.
avatar PachaColbert | 
Finalement Apple a encore une fois fait le bon choix. FaceBook et Twitter bien intégré au système, mais SURTOUT PAS IMPOSÉS. Je rejoins Lukasmars. Il faut vraiment être drogué pour installer cette merde sur son smartphone.
avatar m_enfin | 
@Jeje680: Facebook Home est une app, juste une app. On appelle ça un launcher, ça n'a rien a voir avec la fragmentation tu sais vraiment pas de quoi tu parles. Par ailleurs, MacG devrait faire l'effort d'appeler Facebook Home par ce que c'est réellement : un launcher. Ce n'est pas une surcouche, c'est très différent, et vous le savez.
avatar Bastienzz | 
"la raison de cet échec est toute simple. Les développeurs et testeurs qui ont créé Home sont habitués à iOS et à l’iPhone" Bien sûr : les gars travaillent depuis des mois à faire un programme pour Android et si c'est raté c'est parce qu'ils sont habitués à iOS ! D'un côté cette explication me semble tellement débile et peu crédible, mais d'un autre côté quand on entend un mec oser sortir un excuse aussi con, on se dit que les gars sont finalement vraiment bêtes et ça devient donc crédible qu'ils se soit pas aperçu que c'était pas pour iOS qu'ils développaient !
avatar BeePotato | 
Je pense que FB Home aura un bel avenir quand FB visera les "bons" téléphones. J'imagine qu'il y a tout plein de personnes qui ont une utilisation très basique d'un smartphone mais assez intensive de Facebook et qui remplaceraient volontiers leur interface pourrie (2.3, modèles avec surcouches ratées...). J'imagine aussi que quand on achète un tel "haut de gamme" sous android, c'est qu'on compte l'utiliser assez intensivement et qu'on ne veut pas se brider avec une home Facebook. En fait, je pense que FB aurait dû chercher à s'installer sur les téléphones bas de gamme et (assez) peu puissants, dont les utilisateurs auraient été prêts à troquer une expérience android médiocre contre une excellente expérience Facebook.
avatar m_enfin | 
@sunjohn : les gens qui sont conscients d'utiliser un téléphone moisi changent déjà la home de leur téléphone, je vois pas pourquoi ils attendraient facebook home pour ça. Le problème de fond ne change pas : ça n'intéresse pas les gens d'avoir facebook h24 dans la navigation de leur téléphone.
avatar BeePotato | 
J'aime beaucoup ton style de communication donc je vais m'en inspirer et me contenter de balancer ces affirmations : non, quasiment personne ne change de home mais avec Facebook, ils le feraient. Point final.

CONNEXION UTILISATEUR