Google cède Motorola Mobility à Lenovo pour 2,91 milliards de dollars

Christophe Laporte |

Dans un communiqué de presse, Google confirme la cession de Motorola Mobility à Lenovo. Le montant de la transaction avoisine les 2,91 milliards de dollars. Dès que l’acquisition sera bouclée, Lenovo reversera 1,4 milliard de dollars à Google, dont 750 millions de dollars en action Lenovo. La somme restante (1,5 milliard de dollars) sera reversée sur trois ans.

Il est intéressant de noter que la valorisation de Motorola est aujourd’hui inférieure à celle de Nest (lire : Google achète Nest 3,2 milliards de dollars). Pour Lenovo, il s’agit d’accélérer sa montée en puissance sur le marché des smartphones et des tablettes en Amérique du Nord, en Amérique latine ainsi qu’en Europe, des zones géographiques où la marque Motorola continue d’être forte. Lenovo a pour vocation de devenir à terme un acteur incontournable dans l’écosystème Android.

Google insiste sur le fait que Motorola Mobility n’est pas qu’une marque (sur le déclin ?), mais également un acteur qui compte sur le marché des smartphones. Motorola est le troisième acteur Android aux États-Unis et en Amérique latine.

Alors, est-ce que Google a fait une moins-value de l’ordre de 8 milliards de dollars ? On rappellera que le géant de l’internet avait vendu en 2012 l’activité TV de Motorola pour 2,35 milliards de dollars (lire : Google revend l'activité TV de Motorola 2,35 milliards de dollars).

Pas tout à fait, car Google va garder la main sur une bonne partie du portefeuille de brevets de Motorola. Lenovo bénéficiera d’une licence afin d’exploiter ce portefeuille. D’autre part, Google lui cède 2000 brevets, ainsi que l’ensemble des marques Motorola Mobility.

Maintenant que Samsung ne semble plus être une menace pour Google (lire : Samsung conclut des accords croisés de licences avec Google et Ericsson), il était temps pour le géant de l’internet de céder cette société acquise essentiellement pour sa propriété intellectuelle. Enfin, cet accord va permettre à Google de se concentrer sur ce qui lui importe vraiment, à savoir Android. Et sans doute de maintenir des relations saines avec ses différents partenaires.


avatar napuconcture | 
Très bonne chose. On comprend que contrairement à de nombreux concurrents, Google ne marche pas, mais court à toute vitesse. L'objectif de Google est de servir de phare à l'industrie high-tech, un moyen de secouer les partenaires qui roupillent et une machine à créer et définir des usages, quitte à créer des produits pour aiguiller les gros industriels. En regardant les mouvements importants d'équipe qu'il y a eu entre Android et la division Droid, on voit bien que la partie mobilité est gagnée pour Google/Android et que le focus va être mis sur autre chose qui servira encore une fois de nouvelle feuille de route et socle technique pour l'industrie.
avatar houpix | 
Sérieusement chez Mac G faudrait peut-être penser à un changement de carrière... Apple annonce des résultats records, l'iPhone 5S connaît un succès incroyable....et vous nous pondez un papier sur la "crise d'adolescence" (sic) de l'iPhone. Google se sépare de Motorola pour une fraction du prix d'achat...et c'est limite l'affaire de l'année. Je ne parle même pas du couplet sur Samsung/Google et leur idylle parfaite (la skin Samsung aus airs de Windows Phone je suis sur c'est que exactement où Google souhaite mener son OS hein...et j'en passe). À ce niveau, faut postuler chez Android Police les gars.
avatar napuconcture | 
Ce n'est pas une affaire en or, mais c'est une bonne affaire pour les deux parties. Lenovo a démontré qu'elle savait a partir d'icônes suranné faire des leader rentables et réputés. Pour Google cela permet de sortir une épine du pied à savoir : des effectifs importants Des pertes sans réel possibilité de conversion de ces pertes en gain à court/moyen terme. Google consolide son portefeuille de brevets, obtient visiblement de Samsung (leader sur Android de très loin) de revenir à un Android un peu plus "Googlesque" et de ralentir sur Tizen.
avatar eipem | 
@Zaptwelll Non. Apple a enregistré son meilleur trimestre de l'histoire. C'est juste que c'était pas aussi énorme que ce que les d'analystes avaient prévu. Et comme ils n'aiment pas être contredits, ils ont sanctionné.
avatar agerber | 
lenovo vient de racheter la division serveur d'ibm aussi.
avatar napuconcture | 
Serveur Intel uniquement, les autres gammes restent sous le giron IBM.
avatar napuconcture | 
Beau gachi pourquoi ? Oui il y a de nombreux salariés qui ont été mis à la porte. Mais, Motorola pré Google était moribonde, post Google remis un peu sur le droit chemin, mais toujours en très faible forme. Au final j'ai assez peu de doutes quand à la capacité de Lenovo a intégrer rapidement Motorola et remettre cette entité sur le chemin des bénéfices quitte à ce que comme Thinkpad, Moto devienne la marque haut de gamme de Lenovo. Le fait de vendre en masse des produits physiques c'est quand même assez loin du business Google, et tout le monde n'est pas capable/n'a pas la volonté justement de faire comme Apple et se créer un réseau de distribution en attendant que la sauce prenne.
avatar agerber | 
doublon
avatar pacou | 
Vraiment aucune pitié, racheter une boite pour la piller de ses brevets et la brader aussitôt... Triste monde et une petite pensée aux équipes de chez Moto.
avatar greg_cnf | 
@esclandre : Oui ma boîte aussi est sur lenovo, depuis que ce n'est plus IBM on s'aperçoit rapidement que c'est devenu de la m...de, je suis en permanence avec le service info pour changer de portable ainsi que les membres de mon équipe.
avatar Abudah237 | 
Ça me fait penser au film "Riens du Tout" de Cédric Clapish. Luchini est nommé directeur d'un grand magasin par un grand groupe pour le sauver de la faillite, il arrive à l'empêcher en entraînant tout le monde, et au bout du compte le groupe revent le magasin parce qu'ils n'en avaient rien à foutre des employés, qui se sont fait avoir, et Luchini est amer. Exactement ce que vient de faire Google. Mais bien entendu comme c'est Google leur attitude assez repoussante est forcément normale.
avatar -oldmac- | 
J'espère que le gouvernement US va y mettre son veto. Laisser partir une entreprise US comme cela vers les Chinois c'est encore une fois leur donner le moyen de pourrir la vie aux industriels US et Européen.
avatar romaink | 
Dommage... Ils auraient du garder ce bon gros poids, qu'il continue à peser sur leur budget... :-P Plus honnêtement, je n'y connais pas grand choses, et ces achats "stratégiques" d'entreprises, à ~ 12 milliards, me dépasse...
avatar Ronaldm | 
+1 c'est quand même très cheap comme matos :(
avatar eipem | 
Je vous l'avez dit. Le Made in USA de Google ça a toujours été du flan. Je l'avais dit pendant la campagne du Moto X, et je le répète ici. Google est opportuniste. Remarque, c'est doute plus valorisant de créer un couple Google/Samsung qui marche plutôt qu'une entité Google/Motorola qui échoue.
avatar eipem | 
"Je vous l'avez dit" Je vous l'avAIS dit ! Et puis il manque des mots... "C'est SANS doute" et "plutôt BIEN" Sorry
avatar phychi | 
Quelque soit la manière de regarder l'affaire, un échec cuisant et coûteux pour Google : - échec stratégique : si l'objectif était de tendre vers un modèle "à la Apple" (hard + soft + services). - échec tactique : les brevets ont été payés très chers et ne se sont pas révélés la "super arme" annoncée. - échec commercial : l'objectif annoncé de relance de l'activité téléphone a échoué - échec financier : au meilleur des calculs ils ont perdu 4 milliards de dollars sur l'opération Si le cours a pris 2% on peut penser que les investisseurs ont salué la fin de la saignée court terme. Mais en ce cas ils ne semblent pas avoir tiré toutes les leçons long terme de l'affaire et notamment l'incapacité révélée de l'équipe Google a sortir de son core business de vente d'espace publicitaire...
avatar eipem | 
@jj.dr Si MacGé te dit que c'est une bonne affaire c'est que c'est une bonne affaire. Viens pas foutre leur ligne éditoriale en l'air avec tes arguments là ^_^.
avatar agerber | 
"plus clair,préçis et sans zones de flou " le tout venant de chine.. Finalement comme les autres.
avatar agerber | 
Tiens encore une boite qui part en chine. Mais nous on préfère parler marge, service, enfumage marketing.. Bref on repose sur du flan, le flan c'est pas bien solide. Tiens j'ai lu qu'en france les investissement étrangers avait baissé de 77% cette année, après une chute de 23 % , il y a deux ans. Par contre les investissements étrangers au Luxembourg sont en forte hausse. Pour les quelques entreprises qui s’adonnent a des trucs pas très clair. Et ce au sein même de l'europe! Magnifique europe . Magnifique cohésion sociale. Magnifique esprit d'équipe ! Bref l'enfumage marketing des boites continuera.. alors que tout se joue désormais ailleurs.
avatar YanDerS | 
non pourquoi? il a dit l'essentiel : "il était temps pour le géant de l’internet de céder cette société acquise essentiellement pour sa propriété intellectuelle. Enfin, cet accord va permettre à Google de se concentrer sur ce qui lui importe vraiment, à savoir Android." Même si au passage cela lui a couté un bras, un rein et un ongle. Rognure comme une coquille vide qu'il rejete maintenant voilà, tout est dit

CONNEXION UTILISATEUR