Les BlackBerry mis à l'index par certains états

Florian Innocente |

À chacun sa croix. À peine l'iPhone 4 était-il mis en vente qu'Apple était entraînée dans 'l'Antennagate' et voilà qu'en plein lancement du BlackBerry Torch et d'un tout nouvel OS, RIM voit sa fête parasitée par des menaces de blocages de ses opérations venus d'une poignée d'états.

L'Inde, l'Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis pestent de ne pouvoir surveiller le contenu des données échangées par les utilisateurs de ces smartphones, invoquant des questions de sécurité nationale.

Ces informations sont chiffrées et transitent par les serveurs de RIM en Angleterre et au Canada. RIM se refuse à fournir les clefs permettant de lire ces contenus. Dans les discussions avec le gouvernement indien, il a fait quelques propositions. Comme de communiquer les adresses IP de ses serveurs ou les identifiants PIN et IMEI de ses utilisateurs, mais cela ne permet en aucune manière de déchiffrer un message.

Reuters revient sur cette situation en rappelant qu'en 2008, la Commission européenne avait retenu deux plateformes mobiles répondant à ses impératifs pour les échanges voix et données, les smartphones d'HTC et d'Apple. Excluant de fait les BlackBerry de sa liste d'appareils supportés.

L'Arabie Saoudite va plus loin, elle impose à ses trois opérateurs de bloquer les communications des BlackBerry dans le pays à compter de la fin de la semaine. Une décision déjà prévue pour le mois d'octobre prochain aux Émirats Arabes Unis. Il y aurait environ 1,2 million d'utilisateurs de BlackBerry dans ces deux territoires, RIM fin juin disait avoir 46 millions d'utilisateurs de ses services.


Tags
avatar Luukke | 
Grace au terrorisme, surveiller la vie prive des gens est devenu qqc de normal, du coup tout les despotes, dictatures et autres états non démocratiques revendiques la surveillance comme un droit. Or ce ne l'est pas et ne le sera jamais... Ne serait ce que pour cette raison les hackers deviennent un mal nécessaire dans nos sociétés car ils créer un contre pouvoir et un "certain" équilibre entre nous et le pouvoir. Merci qui ? Merci les terroristes (dit les lâches). Oops je me suis un peu laisser aller la... Désolé
avatar duke_fsc | 
@ lyca : Comme s'il y avait besoin de terroriste pour surveiller les citoyens, ils ne sont qu'un prétexte fallacieux, quand Mitterand écoutait les conversations de ses ennemis politiques ( comme doivent le faire les Sarko etc...) à aucun moment il n'a s'agit de terrorisme. Les gouvernements habillent leurs désirs obscurs de domination et de contrôles de raisons qui fédèrent et rendent les peuples dociles sous des prétextes sécuritaires bidons. Pas besoin de réel terrotistes, juste des médias manipulés et un bouc émissaire crédible ou pas.
avatar Mezura | 
@ lyca : Analyse juste, mais bien incomplète: Les terroristes donnent une EXCUSE aux états pour tenter de toujours plus contrôler (et accessoirement manipuler) les populations. Et ce ne sont pas les états non démocratiques qui profitent le plus de ces excuse d'intrusions dans la vie privée des gens, eux ils n'ont de comptes à rendre à personne! Ce sont bien les pays 'démocratiques' (états-unis, pays d'Europe) qui utilisent le terrorisme comme moyen pour juguler la liberté.
avatar Founs | 
Normal, mis à l'auriculaire ce serait plus lourd.
avatar P.Gomes | 
Tous les états surveillent quand ils jugent utile.
avatar P.Gomes | 
Peut être que RIM veut se faire de la pub à la Google.
avatar Abudah237 | 
BB stocke sur ses serveurs les mails de ses clients, qui plus est sur le continent américain. Cs lui donne un pouvoir bien peu démocratique (un peu comme Google d'ailleurs). Certaines sociétés européennes n'ont pas retenu BB à cause de cs d'ailleurs...
avatar Luukke | 
@obidjould et fred Évidemment le terrorisme est n'est pas le seul prétexte et tout ça n'est pas nouveau, ce qui m'étonne tout les jours c'est ça passe comme une lettre a la poste et que personne n'est scandalisé
avatar tipablo | 
Et quand on nous parle du prochain centre serveur de données d'Apple qui devrait leur servir de poumon dans le cadre de leur stratégie "cloud", on peut là aussi se poser des questions, les USA et leur Patriot Act n'étant pas les derniers à pratiquer l'espionnage pour leur propre compte. Mais bon, si on va par là, on mange plus, on dort plus, on va plus sur le 'ternet, hein !!?
avatar topitou | 
Ils "pestent de ne pouvoir surveiller le contenu des données échangées par les utilisateurs de ces smartphones"... Faut-il comprendre, à l'inverse, qu'avec un iPhone ou tout autre tel portable/smartphone, ils peuvent le faire ???????????
avatar dagenais17 | 
tu as compris
avatar Tibimac | 
Évidemment. Tu n'as jamais entendu parlé de la NSA, d'Echelon, et, au passage, de leur rôle plus ou moins démontré dans quelques grosses affaires d'espionnage industriel (sommet de l'iceberg, certainement...) ?
avatar kurun29 | 
Echelon est un réseau d'écoute mondial anglo-saxon, qui s'appuie sur les satellites artificiels, les ambassades, les sous-marin et les antennes européennes (*). Il intercepte les télécopies, les communications téléphoniques, les courriels et les trie selon leurs termes ou l’intonation de la voix. Il aurait été utilisé pour faire gagner des contrats à des compagnies américaines, face à ses concurrents, comme Boeing contre Airbus. (wikipedia). (*)Danemark, Pays-Bas, Angleterre, Allemagne, Norvège, Suède et Suisse http://reseau.echelon.free.fr/reseau.echelon/photos/suisse.htm

CONNEXION UTILISATEUR