La fin d’une époque : la messagerie BBM va fermer ses portes

Mickaël Bazoge |

Le 31 mai, les applications BBM pour le grand public mettront la clé sous la porte. Emtek, qui en 2016 s’entendait avec BlackBerry pour poursuivre le développement de la fameuse messagerie instantanée (BBM = BlackBerry Messenger), a annoncé la fin du service. BBM Enterprise, la version « professionnelle » de la messagerie maintenue par BlackBerry en direct, reste en place.

BBM a longtemps fait figure d’argument commercial de poids pour le constructeur canadien, ancien numéro 1 du secteur, avant de se faire balayer par l’iPhone et Android. BlackBerry est désormais un spécialiste de la sécurité logicielle1. L’application a fini par débarquer sur iOS et Android en octobre 2013, ce qui a permis aux utilisateurs d’iPhone de converser facilement avec les amateurs de BlackBerry, et inversement (lire notre prise en main de l’époque).

La toute première version de BBM sur iOS.

Avec le temps, BBM a dépassé son statut de simple messagerie instantanée en intégrant les appels audio et vidéo, un système de paiement ; on peut même y consulter des infos et du sport en vidéo. « L’industrie des technologies est très fluide, et malgré nos efforts substantiels, les utilisateurs ont migré sur d’autres plateformes », déplore l’éditeur qui explique aussi avoir rencontré des difficultés pour attirer de nouveaux utilisateurs.

C’est donc la fin d’une époque ! Pour les nostalgiques qui voudraient garder une trace de ce monument déchu de la communication mobile, l’app iOS est toujours disponible sur l’App Store…


  1. Des smartphones BlackBerry sont toujours produits, mais sous licence. C’est le constructeur TCL qui se charge du développement, de la production et de la distribution de ces appareils. ↩︎

Source
Merci Tariq
Tags
avatar johndoo | 

Alala! Tellement en avance sur son temps! BBM! La meilleure messagerie à mon sens! Ultra safe! Avec le scan QR codes du PIN .
Beaucoup ont critiqué Blackberry...n’empêche qu’ils étaient précurseurs et ont permis à d’autres de se lancer...bref c’est tout de même dommage je trouve de fermer BBM car quand on voit le merdier que devient WhatsApp et d’autres ça aurait permis à bien d’autres de se rabattre sur la plateforme de BlackBerry

avatar occam | 

@johndoo

"n’empêche qu’ils étaient précurseurs"

Hégésippe Simon fut, lui aussi, un grand précurseur. N’empêche…

Quant à WhatzDown et Cie., ils illustrent la loi sociologique dite loi de Zinoviev :  « la tendance généralisée de la société à la putasserie et au vol », grande constante historique.

avatar oomu | 

je décriais à mort Blackberry (RIM) et ses services devant tout le monde parce que c'était profondément lié à Windows.

-
Leur succès est la raison de leur échec : vous ne pouviez pas attendre de l'entreprise de mettre en péril leur commerce de téléphones (rentables à l'époque) en ouvrant BBM à d'autres plateformes. Pour faire "à la google". Ce n'est pas tant une culture d'entreprise que leur organisation pour un commerce bien précis, et qui était viable.

A l'inverse vous ne pouviez pas attendre d'eux qu'ils puissent être des concurrents directs d'Apple et/ou Google. Face à google, Blackberry était une entreprise bien trop différente.

Face à Apple, elle a payé le prix de ne pas avoir passé toutes les années de succès à investir massivement dans ce que fait Apple depuis 40 ans : une plateforme logicielle régulièrement remise à la pointe (si si, mais quand je dis "régulier", ça peut être tous les 10 ans hein), des outils de développements, des relations fortes avec une communauté de développeurs, et du matériel sans cesse renouvelé et souvent non-conformiste (Apple n'hésitant pas à se cannibaliser elle même).

Au moment de l'iphone il était trop tard. L'iphone profitait dès son lancement de tous les travaux précédents pour le Mac et iPod : autant techniquement par le logiciel (noyau os x,interface builder/xcode) , que relations développeurs: wwdc et documentations en pagaille, que commercialement avec un itunes store déjà rodé (jeux pour ipods comme première expérimentation).

-
Après, y aurait tout une discussion à faire sur l'industrie technologique au sens large, et d'étendre le concept de "web 2.0/voleur 2.0" à aussi les services.

avatar reborn | 

@oomu

Et je complète ce commentaire avec cet article

avatar dvsn | 

Ça me rappelle tristement le sort de la messagerie AIM (fermée en 2017) :((
Pour les plus ancien-nes qui ont connu, fin des années 90', c'était trop cool !

avatar oomu | 

oui ho bon, faut aussi que je pleure sur ICQ et mon serveur usenet favori ?

Par contre, je suis toujours sur IRCNET ! (bientôt 25 ans ? je ne sais plus).

avatar johndoo | 

@oomu

Loll la bonne époque!!! :D quel bonheur ICQ!

avatar naas | 

@oomu

Icq ( I seek you) sur palm 500 avec modem Logitech steuplé :-)
C’était plus excitant que iMessage ou WhatsApp ou bon bref

avatar Hideyasu | 

En attendant je préfère toujours BBOS 10 à android, et meilleur que W10.
Dommage qu’ils abandonnent

avatar BigMonster | 

ARRÊTEZ CES PUBS SONORES DE MERDE, VOUS FAITES CHIER

avatar TrollMan06 | 

@BigMonster

😂

avatar Clément34000 | 

Je ne savais pas que ça existait encore

avatar jeanCloud | 

Par BBM j’avais cru comprendre « Black Bien Membré » mais apparemment c’est pas ça 🤔

avatar reborn | 

@jeanCloud

🤣

avatar alan1bangkok | 

@jeanCloud

ça doit faire un moment que tu n’as pas dû amener popaul au cirque alors....

avatar cactus1007 | 

En tout cas bravo à Mickaël pour être un des seuls journalistes français sur ce coup-la à avoir spécifié que "BlackBerry est désormais un spécialiste de la sécurité logicielle"

CONNEXION UTILISATEUR