Steve Ballmer : un démarrage « modeste » pour Surface

Stéphane Moussie |

« Nous démarrons modestement car Surface n'est disponible que sur nos sites de vente en ligne et dans quelques magasins Microsoft au États-Unis. » Dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France, Steve Ballmer, PDG de Microsoft, livre quelques confidences sur les lancements majeurs opérés ces dernières semaines.


Photo Dell Inc. CC BY SA

Si Ballmer se contente de qualifier de « modestes » les ventes de Surface sans donner de chiffre — Apple a rapidement communiqué sur 3 millions d'iPad vendus en trois jours —, il ne se prive pas de déclarer avoir « vendu 4 millions de mises à jour de Windows 8 dans les trois jours qui ont suivi le lancement. » Un chiffre en fait déjà connu, et pas si éloigné de celui réalisé par Mountain Lion, alors que les ventes de PC équipés de Windows 8 ne sont pas encore connues selon le patron de Microsoft.

Sur Windows Phone, Ballmer dit ne pas avoir d'objectif de ventes, « mais les appareils que nous avons réalisés avec Nokia et HTC sont magnifiques », affirme-t-il. « Ce sont de véritables "phone killers" (sic) et je suis très confiant », explique le dirigeant.

Interrogé par le journal sur la discrétion de son entreprise dans la guerre des brevets que se livrent les géants de l'informatique, Ballmer fait part de la stratégie de Microsoft : « En général, plutôt qu'une procédure juridique, nous allons voir ceux qui nous copient et nous leur disons simplement : " Utilisez nos brevets, mais payez-les." » Un système de licences qui rapporterait à Redmond plus d'argent avec Android qu'avec Windows Phone. Après plusieurs années de poursuites judiciaires, Apple et HTC ont suivi la même voie en annonçant hier un accord sur dix ans.

« L'un de nos plus gros problèmes, c'est la protection intellectuelle en Chine. Nous avons énormément de mal à nous faire payer l'utilisation de nos logiciels. Sur ce point, l'administration Obama nous a bien aidé », confie le patron de Microsoft, entreprise qui a fait partie des plus gros donateurs de Barack Obama.


avatar dagenais17 | 
@mypiano-coach il suffit de faire long pour te convaincre? a mon sens oomu ce plante même si les commentaires sont longs.
avatar Tyrael | 
"1) l'ecosysteme Apple est cher et fermé" Par rapport à celui de Microsoft avec la Surface ? La surface est soit dans la même fourchette de prix sur ARM avec un Windows RT dépourvu d'apps ou presque et presque pas d'accessoires… soit plus chère en version Intel+Win Pro sans qu'on sache encore si le hardware fera tourner correctement Windows et ses applis classiques… Et l'écosystème n'est pas plus ouvert. Microsoft doit insister et insister encore pour imposer sa vision de la Surface (gamme de prix, qualité du hardware) mais dépend de la bonne ou mauvaise vontonté de ses "partenaires commerciaux" qui n'hésiteront pas à fragmenter la plateforme si c'est dans leur intérêt immédiat. Sur Windows, si MS ne fait pas gaffe, la Surface va vite ne plus ressembler à rien : surabondance de formats, de formes (transformabilité des chassis en notebook ou non), d'écosystèmes (RT ou Windows Pro), de crapwares, de qualités d'assemblage très variables etc… Or, c'est justement ce que la clientèle des tablettes actuelles cherche à éviter… Ça explique aussi le relatif insuccès des tablettes Android, dès qu'on sort des 3 acteurs principaux bien identifiés par le public : Kindle, Nexus et GalaxyTab… Les gens cherchent une plateforme cohérente, avec de la visibilité à moyen terme, ce que n'offre pas la Surface pour l'instant. Qui la fabriquera ? Combien d'applis natives ? Quelle compatibilté avec les anciennes applis non ModernUI ? Un App Store et un Media store accessibles dans combien de pays ? On ne se rend pas compte combien Apple domine pour l'instant la guerre du contenu via les "stores" Début octobre : Musique : Apple couvre 62 pays, Microsoft 8 pays (Zune store) puis 22 (xBox store), Google 1 (USA) et Amazon 7. L'iTMs fournissait 27% de la population mondiale, càd 3 fois plus de gens que le Zune store, et avec un catalogue 30% plus large… Films de cinéma : Apple couvre 62 pays, MS 20, Google 8 et Amazon 2. Là encore, Apple couvre 27% de la population mondiale, deux fois plus que MS (14,5%) Séries TV : Apple couvre 6 pays, MS 6, Google 1, Amazon 2. Dépendance envers les cablo-opérateurs US : tout le monde est logé à la même enseigne (8% de couverture max) mais Amazon et Google sont à la traine eBooks : Apple couvre 31 pays, MS 0, Google 10, Amazon 179 : le seul avantage d'Amazon est sur les eBooks mais sa plateforme Kindle étant dispo sous forme d'apps sur les autres appareils, ça annule presque complètement cet avantage stratégique. On remarquera le conséquent retard de MS qui n'a même pas d'appli Kindle dispo sur Windows RT… Apps : Apple couvre 153 pays, MS 115, Google 138, Amazon 6. En termes de population, Apple et Microsoft peuvent fournir 90% de la population là ou Google arrive à 70% et Amazon, à peine 9%… Mais quant on croise ceci avec la taille des catalogues respectifs, on comprend de suite pourquoi Amazon et Microsoft ont du boulot… Dans le domaine des tablettes, Apple est juste en tête en termes de contenu disponible : un plus gros catalogue musical et vidéo, plus de population couverte, plus d'accords avec les ayant droits, un appStore plus rentable pour les développeurs car avec plus de clients etc etc. Microsoft s'est réveillé, c'est bien. Mais il n'y aura qu'après les fêtes qu'on saura si Apple et Samsung assurent leur domination en ne laissant leurs miettes aux autres ou si le paysage peut encore être chamboulé. Personnellement, j'ai un gros doute…
avatar didjee | 
Pour MS tu peux ajouter 179 pays pour les livres puisqu'il y a une application Kindle qui - il me semble - est préinstallée sur la Surface RT. Application Kindle buggée pour l'instant puisqu'elle ne permet pas d'installer plus de 4 Gb de livres
avatar dagenais17 | 
@nogui tes propos sont incohérents par rapport mes propos que tu cites.... la conclusion est hors sujet, le diagnostique utopique... de simples conjectures que je ne peux pas prendre au sérieux... même le smiley est hors sujet. Un sourire après une mise en cause de cette nature, c'est incohérent. Tout ça n'a ni queue ni tête, aide moi si tu veux que j'arrête de te prendre pour un bouffon.
avatar dagenais17 | 
@JustTheWay de ne pas le trouver en magasin c'est un gros soucis et ça pénalise forcement.
avatar lol51 | 
Mabeille qui nous fait le coup de la masse silencieuse des simples consommateurs qui font le marcher... He bien il semble que les simples consommateurs ai fait pencher la balance : Le principal architecte de windows 8 et de ses tuiles c'est fait virer. Si ça c'est pas un aveu d'échec... Apres les "vente modestes" voilà le directeur de windows "qui part de lui même". Et Sinofsky lui n'avait pas la réputation de tirant de Forstall... Ce qui était rassurant chez Apple c'est que Ives reprenait le flambeau au niveau interface. Là chez M$ ça va être Larson-Green, pas sur que cette dame ai suffisamment de vision, vu sont travail sur office...
avatar dagenais17 | 
@izoong et alors? tu joues a quoi? j'ai la preuve surface est pourri apple est mieux? je m'en fiche pas mal de qui gagne .... je suis un client pas le fan d'un club, je ne supporte personne, je rempli des besoins... alors ton discours ne m’intéresse pas.... d'autant je le répète que je n'ai pas de conjecture sur la victoire ou la défaite de Microsoft. La seule négation que je donne sur l'avenir c'est de dire je ne suis pas d'accord avec le scénario d'oomu .... pour le reste tu me prends à parti pour rien.
avatar funsystem74 | 
Android triomphe en s'inspirant de l'ancien modèle Microsoft. Microsoft débute mal en s'inpirant du modèle Apple. Ironique n'est-ce pas ?
avatar YanDerS | 
jolies formules mais non conformes à la réalité. La direction de MS a complètement raté le train de la transition mobile, ce qui a laissé un boulevard à Google., aidé en cela par la politique particulariste d'Apple. Voilà la réalité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR