HomePod : un ordinateur audio

Anthony Nelzin-Santos |

Lors de sa présentation du HomePod, au cours du keynote d’ouverture de la WWDC 2017, Phil Schiller a passé plus de temps à parler de détails très techniques qu’à causer de l’intégration d’Apple Music ou présenter les nouveaux usages de Siri. Bien sûr, les capacités logicielles du HomePod n’étaient pas tout à fait arrêtées — elles ne le sont toujours pas. Et puis le marketing d’Apple voulait insister sur l’aspect « enceinte », facilement identifiable, plutôt que sur l’aspect « assistant », nouveau voire anxiogène.

L’occasion a fait le larron, mais ce choix dit quelque chose de la vraie nature de cet appareil. Avec son processeur A8 et son système dérivé d’iOS, ses six microphones et ses huit haut-parleurs, sa modélisation en temps réel et son annulation d’écho avancée, le HomePod n’est pas qu’une simple enceinte. Ce n’est même pas une enceinte active augmentée d’un assistant personnel. Non, c’est un véritable « ordinateur audio ».

Un ordinateur audio

Bose est une pionnière de la psychoacoustique, Sonos a dispersé la chaîne Hi-Fi aux quatre coins de la maison, Amazon a ouvert le salon aux assistants virtuels. Que peut encore apporter Apple ? Comme toujours : son point de vue de quadra de l’informatique, qui lui offre une perspective unique, encadrée par des principes longuement mûris. Quand d’autres veulent transformer tous les appareils spécialisés en petits ordinateurs, Apple attaque le problème par l’autre bout, et préfère transformer de petits ordinateurs en appareils spécialisés.

L’iPod n’était pas qu’un simple baladeur informatisé, l’iPhone n’était pas qu’un simple téléphone informatisé, l’Apple Watch n’était pas qu’une simple montre informatisée. Le HomePod n’est pas qu’une simple enceinte spécialisée. Et cela change tout : l’iPod est devenu le centre d’un écosystème musical, l’iPhone n’est plus un téléphone que de manière très accessoire, l’Apple Watch s’éloigne des codes de l’horlogerie et s’approche de la médecine prédictive. Le futur du HomePod est grand ouvert.

Mais restons dans le présent : le HomePod prend de facto la forme d’un iPhone 6 entouré d’enceintes. Il possède donc… un accéléromètre. Qu’il sente le moindre mouvement, et il déclenchera une nouvelle modélisation de l’espace environnant, pour ajuster la manière dont chaque haut-parleur reproduit la musique. Le principe lui-même n’est pas nouveau (le système Trueplay de Sonos a les mêmes objectifs), mais l’implémentation d’Apple est largement supérieure (l’étalonnage Trueplay, réalisé une bonne fois pour toutes, demande une gymnastique bien particulière).

Avec ses six microphones, le HomePod s’écoute jouer de la musique, et perçoit les reflets et autres échos. Avec son processeur A8, il analyse le bruit ainsi perçu, et ajuste le signal diffusé pour annuler l’écho ou corriger le comportement du woofer. Apple possède là un autre avantage : c’est un distributeur de musique, qui a défini son propre standard de mastering, et contrôle donc l’ensemble de la chaîne. Le matériel et le logiciel s’assurent que le contenu est reproduit dans les meilleures conditions selon les spécificités de chaque installation.

Des choix sonores assumés

Cela ne veut pas dire que vous devez jeter votre chaîne Hi-Fi et courir acheter un HomePod. D’abord parce que vous ne pouvez pas, du moins si vous n’habitez pas dans l’un des rares pays où il est commercialisé. Ensuite parce que vous voulez peut-être attendre de pouvoir utiliser plusieurs HomePod pour former une paire stéréo, ou ne serait-ce qu’un système multiroom1. Enfin et surtout parce qu’Apple a fait des choix sonores clairs, qui ne vous conviendront peut-être pas.

Lorsque le jour viendra, ne vous contentez pas de remplacer votre chaîne Hi-Fi par un HomePod. Aussi surprenant que cela puisse paraître, une personne posant négligemment son HomePod sur une crédence obtiendra de meilleurs résultats qu’un audiophile imbu de ses connaissances en matière de positionnement des enceintes et de séparation stéréo. Oubliez vos réflexes — placer les tweeters à la hauteur des oreilles, décoller l’enceinte du mur, éviter les réflexions sur les surfaces dures, travailler sur l’espacement et l’orientation.

Le HomePod n’a pas été conçu pour une position d’écoute statique et attentionnée, au fond d’un fauteuil soigneusement placé, dans une pièce traitée acoustiquement. Au pied de l’appareil, les sept tweeters sont répartis tout autour d’une colonne centrale, tandis qu’au sommet, le woofer est pointé vers le haut. Mieux vaut donc placer le HomePod sur une crédence ou une table basse, ou même à côté du téléviseur, plutôt qu’au troisième niveau d’une étagère.

Pour autant, il est plus à l’aise près d’un mur qu’au milieu d’une grande pièce. Apple ne joue pas avec les voies, mais avec les gammes de fréquences, assignées à tel ou tel tweeter selon le morceau et les conditions. La présentation de Phil Schiller est instructive : elle démontre le cas idéal, celui d’un morceau « moderne » avec une voix soliste mise en avant, des choristes placées en retrait, et des instruments clairement identifiables tout autour.

Dans ce cas, le travail de modélisation donne des résultats époustouflants. La voie centrale semble irradier de l’enceinte, qui paraît mesurer un mètre plutôt qu’une douzaine de centimètres, et le reste du spectre est envoyé sur les côtés et l’arrière, vers les murs d’où il rebondit pour remplir la pièce. Cette illusion sonore — une voix propulsée vers l’avant et enveloppée par le groupe — se prête à de nombreux genres, et même à des morceaux instrumentaux, tant qu’un instrument se dégage clairement des autres.

Les « gars du PC » sont dans votre salon

Le HomePod ne se contente donc pas de reproduire les morceaux, mais les réinterprète, jusqu’à changer leur perception. Et cela ne fonctionne pas toujours : qu’un morceau soit particulièrement complexe, joue avec la séparation stéréo, ou possède une très grande dynamique, et le HomePod semble crouler sous l’effort. Les basses sont alors aussi exagérées que les médiums sont creux, tout se mélange, et l’écoute est oppressante. Le HomePod peut sonner merveilleusement bien… et terriblement mal.

Puisque la modélisation dépend du logiciel plus encore que du matériel, ces problèmes pourront être réglés par des mises à jour logicielles. Cela fera hurler les puristes, et cela provoque déjà des confusions2, mais le profil sonore du HomePod n’est pas figé dans le temps. Sur ce plan, le HomePod est un ordinateur comme les autres. « Les gars du PC », pour reprendre l’expression malheureuse d’un ancien CEO de Palm, Apple en tête, vont changer la définition de la chaîne Hi-Fi.

Bowers & Wilkins s’est vendue à une start-up intéressée par la domotique, Samsung a acheté le groupe Harman, Sonos intègre les services d’Amazon et de Google, Apple domine le marché des casques sans-fil… Le marché de l’audio est devenu le terrain de jeu des géants de l’informatique, et la qualité sonore intrinsèque compte moins que le perfectionnement technologique, c’est un fait. Avec le HomePod, Apple ambitionne de marier les deux pour l’emporter sur ses concurrents.


  1. L’absence de ces fonctions liées à AirPlay 2 est déconcertante. Si l’on peut comprendre la difficulté à communiquer et synchroniser les modélisation en temps réel entre plusieurs appareils, à mettre au point un système de calcul partagé en somme, alors les ingénieurs d’Apple ne pouvaient pas ignorer ces difficultés. Fallait-il donc annoncer ces fonctions dès juin 2017, pour finalement les repousser aux calendes grecques six mois plus tard ? En attendant, tous les concurrents proposent ces fonctions. Sur ce point, la relative simplicité de leurs systèmes de modélisation est une force.

  2. D’autant plus difficiles à confirmer ou infirmer que le profil sonore du HomePod change selon la position et les morceaux. En trois mesures avec un microphone étalonné et des fichiers de tests, nous avons obtenu… trois profils différents !

Tags
avatar martinx | 

Quand sort il en France?
Apple avait parlé du printemps mais ça commence à faire long.

avatar frascorpion | 

@martinx

+1

avatar Sgt. Pepper | 

@martinx

Si cela sort avant le 21 juin, cela serait déjà miraculeux 🤗

avatar Florian Innocente | 

@martinx

Ils parlent toujours du printemps et on en a jusqu’au 20 juin.

avatar r e m y | 

@innocente

Pour peu que Tim Cook annonce que le Printemps aura du retard cette année, et il faudra attendre septembre...

avatar C1rc3@0rc | 

@r e m y
«Pour peu que Tim Cook annonce que le Printemps aura du retard cette année, et il faudra attendre septembre...»

arf ;) tres bien vu.
D'un autre cote il a precisé la saison, mais pas l'année? Si? ;)

L'autre gag c'est «Ce n’est même pas une enceinte active augmentée d’un assistant personnel. Non, c’est un véritable « ordinateur audio »
Un ordinateur audio...
Donc l'AppleTV c'est un ordinateur audio-video, voire alors un ordinateur multimedia?

Et le Pencil de l'iPad c'est un ordinateur stylo?

Je suis toujours impressionné de cette volonté de trouver des nouvelles façon de definir un truc posé depuis longtemps. Apple fait des ordinateurs, les Mac, des machines polyvalentes qui etaient puissantes, et puis des iDevice, ils se limitaient a executer une fonction, generalement de consultation (ou permettant la consultation) et surtout etaient des peripheriques des Mac (moteur de l'effet halo).

L'iPhone c'etait bien cela, un peripherique du Mac, dedie aux telecom et la consultation d'information en mobilite.
Ça fonctionne avec iOS, un derivé de MacOS dont l'interface a ete adaptée a la mobilité.

Le HomePod c'est un assistant Siri monophonique.
Ça crée un rendu sonore de meilleure qualité qu'un Amazon Echo, c'est indéniable, mais c'est loin du niveau de la moindre paire d'enceintes avec un ampli-DAC de milieu de gamme.
Quand au systeme adaptatif dynamique... une enceinte on l'installe dans une piece et elle bouge plus...

Apres la question du decalage entre l'annonce et la disponibilité oui, c'est une norme, une marque de fabrique de l'ere Cook. Ça signifie quoi en terme de gouvernance ou d'operation? Qu'il y a un probleme, certes mais a quel niveau?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Le jour où tu comprendras qu’un produit ce n’est pas qu’une fiche technique tu auras fait un grand pas vers la compréhension des réalités du business qui t’échappe complètement.

Ne pas être en accord avec un système est très respectable.

Se targuer d’analyser ce système en en niant toute les réalités c’est inepte.

Karl Marx fût le plus fin analyste du capitalisme avant dans être un des plus féroces critique.

Toi tu es dans la négation pure et simple d’un système que tu ne veux même pas voir autrement que par la caricature ce qui te fait sombrer dans la rationalisation illusoire de tes détestation.

Tu n’as aucune légitimité à critiquer les stratégies des entreprises car tu ne comprends pas le début du commencement du contexte.

Tu distord tout pour le ramener à tes compréhensions très limités de techniciens ayant sans doute touché depuis longtemps son plafond de verre.

La meilleure façon de couler un business serait de t’en confier les rênes et de te laisser le diriger avec tes fantasmes nombrilistes.

avatar en ballade | 
[modéré] FI
avatar Yacc | 

[modéré] FI

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Il est quand même impressionnant pour quelqu’un qui se veut rationnelles que l’absolue nullité du pouvoir
de prédiction de tes postures ne te porte pas à une once de remise en question 🤯

Désolé le monde ne fonctionne pas selon les processus que tu fantasmes.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Au passage il est assez amusant de te voir dénoncé la phraséologie du marketing sur une actualité dédié à un produit audio.

S'il y a bien un secteur où l'irationalité marketing est depuis longtemps un moteur très fort d'achat, où des marques réussient à vendre des produits plus ou moins douteux à des tarifs exorbitant sur des artifices de positionnement marketing ... c'est bien celui de l'audio.

Et sur le segment dit audiophile ont touche des sommets relevant parfois de la pensée magique.

Rien de neuf sous le soleil ici.

La hi-fi est le royaume du bull-shit depuis des temps bien plus anciens que l'apparition du PC 🤓

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

En fait le domaine de la hi-fi et de son pendant « audiophile » est emblématique de ta posture.

C’est un des domaines où l’on est le plus souvent confronter à des pseudo rationalisation de gouts et dégoût absolument subjectif tenant très souvent de la pensée magique et de la pseudoscience.

On y cherche à donner les atours de la raison et de la connaissance à des dogmes ne reposant que sur la subjectivité ce qui est la parfaite description de ta dialectique.

avatar fifounet | 

@C1rc3@0rc

« Quand au systeme adaptatif dynamique... une enceinte on l'installe dans une piece et elle bouge plus... »

Tu te tires un balle dans le pied tout seul ...

Justement non, cette enceinte est faite pour ne pas rester à la même place contrairement à un système hi-fi standard qui t’oblige à te positionner à l’endroit d’écoute optimal pour profiter d’une bonne reproduction sonore.

Le seul point négatif que je vois c’est l’absence de batterie pour un mobilité parfaite.
Mais en 2018 on a des prises un peu partout non ?😎

Mais c’est sur quand on veut chercher encore et toujours la petite bête ben on fait l’impasse sur une analyse correcte et on fait de l’approximation pour critiquer plus facilement.

avatar Amaczing | 

J’en veux un !!!!!

avatar iBaby | 

@Julien Lavergne

J’en aurai deux !!

avatar Sgt. Pepper | 

Bravo 🎊

Excellente analyse de l’HomePod. 👍👍👍

( et pourtant , j’ai souvent râlé sur vos article qui présentaient plutôt cet homePod comme une simple enceinte dotée d’un assistant 😋).

avatar Mickaël Bazoge | 
Je peux me tromper mais j'ai plutôt l'impression qu'on a plus souvent présenté le HomePod comme une enceinte audio ? Un des premiers gros papiers qu'on a consacré à l'appareil c'est d'ailleurs : https://www.igen.fr/accessoires/2017/06/homepod-une-enceinte-connectee-la-musique-100083
avatar Sgt. Pepper | 

@MickaëlBazoge

Ce genre d’article 😉
( mais j’exagère bien sûr , c’était surtout pour souligner la qualité de cette analyse )

https://www.igen.fr/accessoires/2017/09/amazon-encercle-le-homepod-dune-...

avatar C1rc3@0rc | 

@Mickaël Bazoge

«Je peux me tromper mais j'ai plutôt l'impression qu'on a plus souvent présenté le HomePod comme une enceinte audio »

Oui, et c'est logique c'est toute la dimension développée par Schiller pour annoncer et présenter ce produit. Le terme le plus employé c'est précisément «enceinte connectée HomePod».
Dans les faits c'est un assisant Siri, mais Apple ne l'a jamais vendu comme tel. Le positionnement a toujours été celui d'une enceinte pseudo-haut de gamme, avec en sourdine la fonction Siri...

L'aspect complexe de la gestion du son par le processeur n'est pas une nouveauté: le travail sur le son chez Apple a ete depuis longtemps un domaine d'expertise. Quand on voit la qualité sonore des portables mais aussi des iMac (mise deja en avant avec l'iMac G5 multimedia ) ou le travail sur le son de l'iPad Pro on peut alors aussi parler d'ordinateur audio...
Étrangement cette focalisation sur le rendu audio dynamique des Mac et iPad s'est fait en parallèle avec une baisse de la qualité audio de l'iPhone reposant sur son DAC... pour finir par une exclusion du DAC et de la sortie audio jack.
Cela alors que plusieurs smartphone adoptaient des circuits audio de niveau d'un baladeur audiophile, le smartphone d'Apple reniait l'iPod qu'il digérait en utilisant un circuit loin des standard audiophile... un comble non?

Apres pour moi un ordinateur c'est une machine de creation. Et je vois mal comment le HomePod pourrait servir a creer quoi que ce soit.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Apres pour moi un ordinateur c'est une machine de creation.»

C’est vraiment la définition de Circé qui lui est personnelle et nullement canonique.

Mais pour une fois tu as l’honnêteté de le dire.

Toute tes logorrhées sont basé sur des « pour moi » qui te sont propres et n’ont strictement aucune portée universelle, si tu accepter de l'admettre nous ferions un grand pas.

avatar iapx | 

@Sgt Pepper comme toi j'ai trouvé cette analyse éclairante sur les forces et les faiblesses du HomePod: pas pour un ex-audiophile comme moi (qui se soigne), mais destiné à être utilisé simplement et donner le meilleur sans se casser la nénette pour la grande majorité des gens.

Et c'est vrai que j'avais pensé à l'usage des 7 tweeters pour un effet surround (je regrette mes Canon V100 et mon Yamaha DSP E-1000), voir un effet stéréo avec juste un HomePod négligemment posé quelque part.
Imparfait certes, mais probablement très agréable.

avatar Sgt. Pepper | 

@iapx

👍
Oui je pensais qu’Apple apportait ici une expérience d’ écoute intéressante et innovante
(L’article va dans ce sens pourtant)

Plutôt qu’une stéréo parfois déséquilibrée dans certaines conditions

Mais bon, les experts qui n’ont pourtant jamais testé l’engin me disent que je suis un con 🤷‍♂️

avatar pagaupa | 

@Sgt. Pepper

On ne te dit pas que tu es un con, on te dit que l'homepod est bien "vendu" par Cook mais que pour l'instant aucune comparaison n'est possible...
Attendons l'arrivée du airplay2 dans le homepod, et l'appairage...
Et on verra ce que cet homepod est capable de faire avec les classiques musicaux, quelque soit leur style...
Pour l'instant, le seul fabricant qui ne massacre pas l'original avec le bémol que tu veux concernant la qualité audiophile et qui peut nous faire profiter des dernières nouveautés en ce qui concerne les nouvelles façons de gérer le son dans une maison, c'est pour moi Sonos...
Mais encore une fois, ce n'est que mon humble avis...
Après il faut chercher ailleurs en tapant dans du jean-marie Reynaud avec par exemple des Orfeo Jubilé.
Mais on sort du domaine du joujou...

avatar fifounet | 

@pagaupa

« Après il faut chercher ailleurs en tapant dans du jean-marie Reynaud avec par exemple des Orfeo Jubilé. »

Arghhh

Tu es donc en train de nous comparer ou même de mélanger un HomePod avec des enceintes audiophiles à 10.000€ la paire (oui oui les autres vous avez bien lu) et après ça chouine pour un iPhone 10 fois moins cher , c’est énorme !!
J’ai bien lu ? 😳
Pour faire le pseudo spécialiste peut être 😎
Non parce qu’il fallait oser ...

Surtout sans parler de l’ampli que tu vas être obligé de lui mettre au cul.

Sinon tu as aussi Klipsch, Focal , Triangle, pour moins cher.
Je te fais un test à l’aveugle ? 🤡

Non parce le snobisme audiophile c’est encore plus marrant que le soit disant fanboy Apple que toi et d’autres tancent à longueur de posts.

Et je sais de quoi je parle à une époque je mesurai même les câbles (chers) de chaque enceinte de ma chaîne pour qu’ils aient la même longueur au cm près 😂

Eh dans ce type d’installation la méthode Coué y fait beaucoup

avatar Yacc | 

@fifounet

« Eh dans ce type d’installation la méthode Coué y fait beaucoup »

L’audiophilie ce n’est presque que ça du pseudo rationalisme, de la pensée magique, de la pseudo science.

http://nyarlathotep33.free.fr/hfr/TenAudioLies.pdf

avatar fifounet | 

@Yacc

Et pagaupa va nous comparer une liaison BT avec ce câble

https://www.hifi.fr/cable-enceinte/825-jean-marie-reynaud-hp1132

Pas cher compte tenu du gain d’écoute incommensurable qu’il apporte 🤡
Surtout si tu t’en cognes pour 2x3m
Suffit de lire les commentaires des acheteurs 😜

En plus je viens de lire que grâce à lui plus besoin de mettre des câbles de même longueur ! Ni dans un sens précis !
Ben oui savoir que les câbles audiophiles ont habituellement un sens ...

Je suis sauvé !! Je commande 10 m
Hooo putain je m’en tape pour 790€ !! Pas grave
Mon oreille bio ionique ne s’en portera que mieux

avatar waumic2 | 

Je reçois le mien demain , enfin !

avatar reborn | 

Perso je vais attendre l’avis de qui vous savez avant de faire mon choix 😂

avatar r e m y | 

Il y a un point qui n'est toujours pas clair pour moi...
Cette analyse des fréquences d'un titre pour les répartir sur les 7 tweeters et optimiser le rendu sonore comme excellemment décrit dans l'article,
- est-ce réellement fait en temps réel, quelle que soit la source du fichier sonore?
- ou comme expliqué par certains, ça s'appuie sur une analyse effectuée en amont par Apple sur chacun des titres disponibles sur AppleMusic et seuls les titres streamés depuis AppleMusic bénéficient de ce traitement par le HomePod?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@r e m y : les deux : le signal est analysé en permanence, quelle que soit la source, mais les fichiers Apple Music ont le droit à des traitements un peu plus poussés, notamment parce qu'ils sont streamés directement par le HomePod.
avatar r e m y | 

@Anthony

La différence de traitement entre les 2 est-elle sensible?

L'analyse faite sur les morceaux diffusés localement via AirPlay se limite-t-elle aux atténuations d'écho sur les murs et autres obstacles ?
Ou est-ce qu'on peut également avoir des traitements tels que celui décrit dans l'article avec la voix se détachant sur un tweeter, les instruments étant relégués en périphérie ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@r e m y : ne serait-ce que pour répartir les voies sonores (mono, stéréo, voire plus) sur les enceintes, le signal est traité, notamment suivant des gammes de fréquences. C'est un problème pour les mesures d'ailleurs : j'envoie mes fichiers via AirPlay, j'obtiens des résultats différents selon la position de l'appareil, parce que la modélisation a changé. Cela étant dit, c'est clairement une « machine Apple Music », qui ne sonne jamais mieux qu'avec des fichiers mastérisés pour iTunes.
avatar r e m y | 

@Anthony

Ok merci de ces précisions.

avatar webHAL1 | 

@Anthony
"Cela étant dit, c'est clairement une « machine Apple Music », qui ne sonne jamais mieux qu'avec des fichiers mastérisés pour iTunes."

Ça avait déjà été soulevé précédemment, mais apparemment c'est confirmé ici. Et pour moi cela fait que tout achat de HomePod est totalement rédhibitoire. Et j'ai du mal à comprendre qu'on puisse vouloir acheter une enceinte qui potentiellement délivrera un mauvais son avec certains morceaux et qui "oblige" de passer par Apple Music, alors qu'il y a de nombreux autres modèles de grande qualité.

avatar Sgt. Pepper | 

@webHAL1

Quelle obligation?

Le fait qu’Apple propose un outil de mastering,
ne veut absolument pas dire que le HomePod délivre du mauvais son si l’outil n’a pas été utilisé.... 🤔

« alors qu'il y a de nombreux autres modèles de grande qualité. »
qui potentiellement délivrera un mauvais son dans certaines conditions...😉

Le mieux est le mix : chaîne hi-fi Stéréo, Casque et HomePod 🤪

avatar webHAL1 | 

@Sgt. Pepper
« Quelle obligation? »

Tu as raison, j'aurais dû mettre des guillemets... hé, attends : c'est exactement ce que j'ai fait ! :-P

« Le fait qu’Apple propose un outil de mastering, ne veut absolument pas dire que le HomePod délivre du mauvais son si l’outil n’a pas été utilisé.... 🤔 »

Ah ? Pourtant, si je relis l'article :
"[...] qu’un morceau soit particulièrement complexe, joue avec la séparation stéréo, ou possède une très grande dynamique, et le HomePod semble crouler sous l’effort. Les basses sont alors aussi exagérées que les médiums sont creux, tout se mélange, et l’écoute est oppressante. Le HomePod peut sonner merveilleusement bien… et terriblement mal."

En quoi une enceinte concurrente, n'appliquant pas de traitement à la musique, courra-t-elle le même risque de délivrer du mauvais son ?

avatar Sgt. Pepper | 

@webHAL1

Quelle relation avec l’outil de mastering dans ton extrait ?🤔
Tu as mélangé deux passages non?

Cela parle du traitement « 360 degrés » / « spatial « ( 🙇‍♂️ pas taper ) d’un morceau qui peut parfois donner des mauvais résultats
Mais on est pas à l’abris que cela s’améliore 🙆‍♂️

Pour le reste, les tests ont aussi montré que la réduction de l’écho était un sacré PLUS par rapport aux enceintes passives .

Sur la stéréo , certains ont du mal avec le déséquilibrage quand on n’est pas calé au bon endroit ...

Bref chacun ses choix : tous les goûts sont respectables ..

avatar webHAL1 | 

@Sgt. Pepper
« Quelle relation avec l’outil de mastering dans ton extrait ?🤔
Tu as mélangé deux passages non? »

En fait c'est toi qui a parlé de l'outil de mastering, pour ma part j'avais juste relevé que la qualité sonore du HomePod était parfois mauvaise, suivant le morceau écouté. Après, je ne saurais dire si le mastering d'Apple Music pourrait atténuer ou non ce problème...
Ce que je voulais dire avant toute chose (désolé si je n'ai pas été clair) c'est que, comme iGen le souligne, le HomePod est avant tout une enceinte pour écouter Apple Music (l'absence d'entrée audio est révélatrice de cet état de fait) et, pour ma part, je trouve étrange en tant que client de vouloir se "limiter à ça".
Mais chacun son choix (comme tu le rappelles), tant qu'il est fait en connaissance de cause. Le plus important est d'être satisfait de son installation.

avatar Sgt. Pepper | 

@webHAL1

Relis ton premier commentaire alors...
Tu cites le passage à propos de l’outil de remastering.

Pour commenter ensuite le problème de son.

Il y avait donc aucune relation 🙃 OK
Mais c’est perturbant 🤯

Enfin avec AirPlay tu peux écouter n’importe quelle source : Spotify,..

avatar webHAL1 | 

@Sgt. Pepper
« Enfin avec AirPlay tu peux écouter n’importe quelle source : Spotify,.. »

Donc toi tu recommanderais l'achat d'un HomePod à un abonné Spotify ?

P.S. : "N'importe quelle source"... qui peut diffuser en AirPlay. Ça limite quand même sacrément.

avatar Sgt. Pepper | 

@webHAL1

« Donc toi tu recommanderais l'achat d'un HomePod à un abonné Spotify « 

Pourquoi pas ? J’écoute bien AM en AirPlay sur Chaîne Hifi, ou autres enceintes ...
Mais c’est sûr que certaines fonctions ne sont pas (encore?) disponible : lancement musique en Siri ,....
( mais déjà le contrôle vocal: Play/ pause/ next/volume,...)
Chacun fait ce qu’il veut

« P.S. : "N'importe quelle source"... qui peut diffuser en AirPlay. Ça limite quand même sacrément »

Je parlais de sources depuis iPhone / Apple TV /...
Certes, Clairement destiné à un écosystème Apple .

( mais il est possible de diffuser en AP depuis Windows / Android / Raspberry /.. 😉)

Personne ne pretend que c’est la solution universelle ..
par contre je lis parfois le contraire : comme quoi il faut surtout pas l’acheter 😆

avatar webHAL1 | 

@Sgt. Pepper
« Pourquoi pas ? J’écoute bien AM en AirPlay sur Chaîne Hifi, ou autres enceintes ... »

Je fais pareil (avec des enceintes Pioneer), et ça marche globalement bien, même si, comme A884126 ci-dessus, je connais des soucis de déconnexion intempestive de temps à autres.
Mais il me semble que la question à poser ne devrait pas être "pourquoi pas ?", mais plutôt "pourquoi ?".
Car dans les inconvénients, il y a ceux déjà listés, comme par exemple :
1. Impossibilité de lancer la musique via Siri.
2. Limitation à AirPlay (donc l'ami qui vient à la maison et qui veut faire écouter quelque chose sur son smartphone Android en Bluetooth se retrouve Grosjean comme devant).
3. Mastering du HomePod optimisé pour Apple Music.

Maintenant, quels seraient les avantages d'acheter un HomePod par rapport à d'autres enceintes pour utilisateur de Spotify ?

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Anthony

Il ne manque pas ‘Article sponsorisé’ sur le titre...?

avatar Malum | 

Il ne manque pas troll bas de gamme accolé à votre pseudo ?

avatar Philippe Marceau | 

moi j'ai le mien il est génial mais j'attend la mise a jour pour l'avoir en francais ! pour l'instant "hey siri" est en anglais !! pas facile!!! si quelqu'un a des info pour savoir quand arrive la mise a jour et comment l'installer ?
Merci d'avance.

avatar alexis83 | 

Donc selon ce que l’on écoute l’enceinte sera plus ou moins capable, il va falloir faire des tests en Apple store le moment voulu pour essayer malgres le bruit de ce rendre compte des capacités de l’enceinte d’après ce que je peux lire. Curieux de voir ce que sa donne sur du black métal 🤔

avatar Sgt. Pepper | 

@alexis83

Bof , l’écoute en magasin 🤷‍♂️

Le mieux est de la commander, de la tester tranquille chez soi pendant 15 jours

Et de la renvoyer si cela ne convient pas

avatar alexis83 | 

@Sgt. Pepper

Oui je sais mais bon tout ce trafic pour tester mais bon je conçois... Dans tous les cas il faudra attendre la stéréo pour avoir le vrai rendu de l’enceinte !

avatar Sgt. Pepper | 

@alexis83

Justement la stéréo n’est pas nécessaire pour ce genre d’enceinte qui offre déjà un son Spatial 🤔..

Il faut vraiment se débarrasser de ses anciens réflexes avec ce genre d’évolution....

A part pour les films , musiques spécifiques

avatar alexis83 | 

@Sgt. Pepper

J’ai une enceinte beolit 15 (du coup je ne sais pas si on peut les comparer) mais parfois je me pose la question d’en acheter une seconde pour la stéréo car je trouve que ça manque selon les titres

Pages

CONNEXION UTILISATEUR