Nintendo ne reste pas immobile

Stéphane Moussie |

La conférence de Nintendo donnée aux investisseurs cette nuit était particulièrement attendue. Après l'annonce de pertes records dûes notamment à des ventes catastrophiques de Wii U, l'entreprise allait-elle prendre un virage historique en sortant des applications sur smartphone, comme le Nikkei le rapportait ?

Photo Sergey Galyonkin CC BY-SA

« C'est notre volonté de sortir des applications qui attireront l'attention des consommateurs sur notre proposition de jeux », a confirmé le PDG de Nintendo. « Je n'ai mis aucune restriction à l'équipe de développement, pas même celle de faire des jeux ou d'utiliser nos personnages ». Il ne faut toutefois pas s'attendre à un vrai Mario, ces applications ludiques ou de services serviront avant tout à promouvoir les produits Nintendo.

Satoru Iwata a réaffirmé que « les consoles et les jeux sont le coeur de métier de Nintendo [et que] cela ne changera pas ». Autrement dit les applications sur mobile serviront de mise en bouche plutôt que substitut. « On peut davantage surprendre en combinant les technologies matérielles et logicielles, c'est pour cela que nous continuerons sur les deux volets », a expliqué le PDG qui va baisser son salaire de moitié au cours des cinq prochains mois.

La stratégie de Nintendo pour redresser la barre, c'est pêle-mêle de se recentrer sur ses personnages emblématiques, de développer des titres qui exploitent pleinement le GamePad de la Wii U, de rapprocher la Wii U et la 3DS au niveau logiciel et aussi un programme « Quality of Life ». Le groupe veut réitérer l'incroyable succès du Wii Fit (plus de 40 millions d'exemplaires vendus) en se penchant de nouveau sur le secteur du bien-être. Nintendo réserve ses annonces concrètes sur le sujet pour plus tard dans l'année, mais on peut d'ores et déjà s'attendre à de nouveaux accessoires et logiciels dédiés à la santé.

Sur le même sujet :

[Source : WSJ]

avatar denisbook | 
mais ouais ! qu'Apple fasse Os X pour PC et ouvre l'app store à la vente d'applications android ! #TropDeLaLol
avatar migl | 
On est loin de l'époque d'or de la Snes :(
avatar denisbook | 
vous voulez dire l'âge d'or de la wii et gameboy ds ?
avatar denisbook | 
y a un argent délirant à faire en me vendant des chaussons Marios. L'entreprise sait très bien la valeur de ses personnages (mario, zelda, link , yoshi, les pokemons, etc) hMMmm, un ptit dessin animé de + me parait approprié...
avatar actarus33 | 
@noodles2a : Entièrement d'accord mais pas suffisant.
avatar denisbook | 
L'entreprise créé sa valeur sur du matériel spécifique. Mario Kart sur un iphone n'aurait aucun intérêt 1: pas la maniabilité auquel s'attendent les enfants et joueurs 2: pas le contrôle absolu de la distribution et profits sur le jeu comme Nintendo pratique Nintendo n'est guère motivé de se "refaire pour 10 ans". Ce qui motive Nintendo c'est d'être Nintendo aussi longtemps que possible. Tel ce Zombie D'apple (maintes fois crevé et enterré), Nintendo a été déclaré mort et anéanti plus de fois encore que la France par Forbes. Autant dire qu'on a l'habitude: Nintendo continuera.
avatar ecegler | 
@noodles2a : Mario Kart avec un gameplay 100% tactile....... Beuuuurrrrrkkkkkk........... Même pas en rêve sérieux !
avatar Kratos58 | 
Ce serait peut-être bien de lancer de nouvelles licences ou de repenser celles existantes.
avatar denisbook | 
que voilà une vraie bonne idée. Ils ont quelques franchises moins connues (telle Star Fox je pense) que Nintendo pourrait enfin développer via des produits dérivés et de nouveaux titres différents de Zelda et Mario(kart).
avatar denisbook | 
Pourquoi penser que ça sera "wii u" ? Nintendo peut très bien demain sortir un nouveau bidule indépendant de la wii u.
avatar denisbook | 
Pour être clair Nintendo est + proche d'un vendeur de jouets que d'un éditeur de jeux vidéo - rant à ne pas lire: Vous pensez croire que son activité de vente de jouet est anecdotique et que plus personne ne vend de jouet et dans le même temps vous pensez qu'être éditeur de jeu vidéo sur plateforme mobiles pour fauchés (tyrannie du gratuit sur android, ou 1,49/4,99 euros sur iOS) c'est l'alpha et l'omega de nager dans l'argent. Zelda Twilight Princess, Wii Fit ou Luigi's Mansion sont impossible sur ces machines. Or, c'est ce genre de jouets (avec la wiimote, ou le tapis, ou l'écran tactile, etc) qui justifie l'existence de Nintendo. Sinon c'est bon, j'ai assez d'ubisoft et autres konamisés pour me pondre du jeu banal. Le marché est légèrement gavé à ce moment là. - C'est de la même manière qu'Apple est un marchand d'ordinateurs, qui fait son propre logiciel, et non un éditeur de logiciel qui se coltinerait des blocs d'alus. de même que Google n'est pas un éditeur de système d'exploitation linux robotique mais une régie de pub avec une activité de services en ligne. Le fait que vous soyez concernés que par un pan de l'activité ne supprime pas le reste qui justifie l'entreprise. - Franchement, je ne souhaite pas à Nintendo de devenir comme Sega, Konami et les autres éditeurs japonais (Squaresoft et Enix... arg) Sega a ptet renoué avec le profit cette année, mais ce qu'elle vend n'est que l'ombre de ce qu'elle était, des titres sans aucune imagination ni intérêt (et des bugs, plein de bugs d'aliens). pour un "sonic génération", y a 100 broutilles mobiles. Vous n'êtes pas des commerciaux et des fétichistes des valeurs en bourses : les petits bidules qu'un éditeur japonais se retrouve à devenir faire pour mendier son salaire ne vous apportent rien et vous les oubliez quasi aussitôt que installé et effacé de vos mobiles.
avatar iceteax | 
Nintendo est loin d'être mort : http://obsession.nouvelobs.com/jeux-video/20140128.OBS4083/nintendo-le-debut-de-la-fin.html?xtor=RSS-13 "il leur faudrait plus d'une décennie de résultats catastrophiques pour mourir"

CONNEXION UTILISATEUR