CurrentC : le concurrent d’Apple Pay jette l’éponge

Mickaël Bazoge |

Dès le départ ou presque, ça sentait mauvais pour CurrentC, un système de paiement sans contact concurrent d’Apple Pay. Ce service, mis au point au sein du consortium MCX qui comprend quelques uns des plus grands noms américains de la distribution, avait déjà rencontré un problème au démarrage. Finalement, un seul projet pilote s’était mis en place à Colombus, dans l’Ohio.

Les portes vont maintenant se refermer définitivement pour CurrentC. On peut lire sur le site web de l’initiative que la poignée de comptes encore actifs sera fermée le 28 juin, le dernier à partir éteindra la lumière. Le mois dernier, MCX avait commencé à préparer les esprits en annonçant le report du lancement du service à l’échelle des États-Unis.

Le consortium avait pourtant de quoi réussir son coup, avec de nombreux réseaux très importants comme Walmart (qui va finalement concevoir son propre système de paiement sans contact), les pharmacies Rite Aid et CVS, ou encore Best Buy. Le système CurrentC fonctionnait avec l’aide de codes QR à numériser en caisse. Mais très vite se sont posés des problèmes de sécurité (avec un piratage de bases de données) et de management (le CEO a été remplacé l’an dernier).

Apple Pay, de son côté, poursuit son bonhomme de chemin. Le service, qui rencontre quelques difficultés en dehors des États-Unis, devrait être lancé le 13 juin en Suisse (lire : En 2015, Apple Pay a généré 10,9 milliards de dollars de transactions).


avatar oomu | 

comme prévu.

CurrentC était une contre-réaction à l'émergence des entreprises informatiques telle Apple dans leur domaine. Mais on ne s'improvise pas entreprise informatique, sécurité informatique (déjà que microsoft, apple et google galèrent) et surtout "pourvoyeur de technologie" au près du public comme ça.

avatar initialsBB | 

@oomu :
Surtout quand le cahier des charges prend plus en considération les mesures commerciales que l'expérience utilisateur.

avatar Thegoldfinger | 

Bon débarras !

Je n'ai rien contre la concurrence, mais ce système était vraiment trop peu sécurisé.

avatar r e m y | 

Pourquoi ne voit-on pas le système M-Pesa venir concurrencer ces systèmes de paiement sur mobiles ?

avatar Tox | 

En Suisse, les choses s'accélèrent et un moyen de paiement sur téléphone mobile vient de sortir du lot :
http://www.bilan.ch/argent-finances/systemes-de-paiement-paymit-twint-fusionnent

Et comme à l'époque des cartes bancaires nationales, il ne restera plus qu'à mener les discussions nécessaires pour une reconnaissance internationale de ces moyens de paiement.

Pas sûr qu'Apple ou ses concurrents aient encore leur mot à dire dans ce pays... Et bien dommage que le lancement américain ait pris tant de ressources à Apple.

avatar Thegoldfinger | 

@Tox

"Pas sûr qu'Apple ou ses concurrents aient encore leur mot à dire dans ce pays... Et bien dommage que le lancement américain ait pris tant de ressources à Apple"

Sur le court termes twint va vivoter. mais Sur le long termes, les solutions nationales n'ont aucune chance de concurrencer une solution internationale.

Et puis sur le fond, toutes les solutions où il faut immobiliser de l'argent pour s'en servir sont mort née.
Passer son temps à créditer un porte monnaie virtuel ça va vite soûler les gens.

Imaginer, il vous reste 15€ sur votre porte monnaie virtuel et vous aller à la boulangerie, la boulangère vous dit : 17€ svp...
-__-

Si c'est pour de toute facons se servir de la carte bleue, autant la dégainer direct.

C'est pour ça que Moneo en France et Google Wallet au US n'ont jamais marché.

avatar Norandy | 

@Thegoldfinger :
C'est pour ça que Paymit est la :) la fusion avec Twint bénéficiera du meilleur des 2... Enfin j'espère !
De toute façon, on le voit, ApplePay a énormément de ressource. Je me réjouis de voir s'ils arriveront à l'imposer en Suisse ! Sachant que la nouvelle app devra être disponible seulement en automne... Apple Pay aura pris de l'avance.
Pour moi, ApplePay est plus simple et mieux intégré

avatar Tox | 

Mais quand on voit le soutien apporté à Twint (plus grandes banques, plus grands distributeurs), il faut espérer qu'Apple puisse augmenter le nombre de terminaux mobiles en circulation en Suisse pour avoir une chance... Sinon, ApplePay va rester marginal.

avatar LeSuisse | 

@TheGoldfinger

On voit que vous ne connaissez ni Twint, ni Paymit. Il n'y a pas besoin de créditer en avance son son compte. Il se crédite automatiquement du montant que l'on doit payer en débitant sa carte de crédit. Prochainement, on pourra directement débiter son compte sans carte de crédit.

Les 2 plus grandes chaînes de supermarchés on implémenté Twint ainsi que déjà un bon nombre d'hôtels, restaurants et commerces.

Les plus grands établissements bancaires ainsi que PostFinance l'ont également implémenté.

Il ne faut pas oublier que bon nombre de personnes et de commerces n'ont pas envie d'être pieds et mains liés à Apple, ni a une technologie financière liée aux Etats-Unis.

avatar gladysjenkins2019 | 

On the short terms twint will live on. But in the long run, national solutions have no chance of competing with an international solution: https://www.achieveessays.com/dissertation-writing-assistance.html

CONNEXION UTILISATEUR