Galaxy Note7 explosifs : une mise à jour logicielle pour limiter les incidents

Mickaël Bazoge |

Samsung, empêtré comme jamais dans le rappel des Galaxy Note7 explosifs, a annoncé la mise au point d’une mise à jour pour la phablette qui va limiter la charge de la batterie à 60%. Un patch logiciel donc, pour éviter que le composant défectueux ne surchauffe, gonfle, et provoque des drames. Cette mise à jour — qui sera automatique et distribuée à partir du 20 septembre — ne concerne que la Corée du Sud pour le moment, le constructeur n’ayant pas décidé s’il allait la proposer ailleurs dans le monde.

Samsung cherche à pousser les possesseurs du smartphone à rendre les terminaux au plus vite, afin de recevoir des nouveaux modèles aux batteries qui tiennent le choc. Aux États-Unis, on compte désormais plus de 70 incidents liés au Galaxy Note7. En France, ce sont ceux qui ont précommandé l’appareil qui sont invités à les retourner rapidement (le lancement à proprement parler a été repoussé). Samsung pourrait se décider à désactiver les dernières unités encore en circulation d’ici le 30 septembre.

Un malheur ne venant jamais seul, le retentissement de cette affaire met en lumière des cas plus isolés de smartphones Samsung défectueux . En Grande-Bretagne, c’est un Galaxy S7 qui a explosé alors que sa propriétaire était au restaurant avec sa famille ; l’incident a été enregistré par les caméras de surveillance de l’établissement et envoyé à Samsung pour analyse. À New York, c’est un Galaxy Core (sorti il y a deux ans) qui a explosé dans l’appartement d’une famille. Là aussi, le constructeur enquête (merci Laurent).


Tags
avatar DarKOrange | 

Vu les moyens que met Samsung c'est bien plus grave qu'ils ne veulent l'admettre et touche une grande partie de la production...

avatar frankm | 

Ça sent je veux pouvoir annoncer une charge rapide en 15 min. Mais ça fait boum.
Samsung et les fiches techniques qui prévalent avant tout

avatar sachouba | 

@frankm :
Le problème n'a rien à voir avec la charge rapide, il s'agit vraisemblablement d'un court circuit dans la batterie elle même dû à un défaut de fabrication de l'emballage des cellules.
Il s'agit d'ailleurs d'un des défauts qui provoque les effets les moins dévastateurs sur le smartphone, puisque la plupart du temps, lorsque le défaut se déclenche, le smartphone va chauffer très fort et très rapidement sans prendre feu ni perdre de liquide brûlant, jusqu'à ce que la batterie soit morte (ça ne prend pas longtemps). Il ne provoque un incendie que s'il est posé sur une surface inflammable — par hasard, l'intérieur d'une jeep, un matelas, etc.
D'autres défauts comme la présence de particules de métal dans une des cellules ou un trou dans l'emballage feraient littéralement exploser la batterie en envoyant du lithium brûlant un peu partout, provoquant de très nombreux accidents.

avatar Couscous78 | 

Je n'ai toujours pas compris pourquoi ceux qui ont précommandé doivent retourner leur matériel : ils l'ont déjà reçu ? Je croyais que le lancement n'avait pas encore eu lieu ? Désolé si la question est stupide.

avatar Mickaël Bazoge | 
Oui, des précommandes ont déjà été servies en France.
avatar r e m y | 

Si je comprends bien, cette mise à jour automatique qui limite la charge à 60%, se substitue à la désactivation des smartphones qu'ils envisageaient de faire pour contraindre les derniers possesseurs de Notes7 à les rapporter?

avatar charliedeux | 

@remy: Non ça ne substitue pas. Pour la France on a eu à de multiples reprises confirmation que les modèles de pré-commande seront désactivés le 30septembre. Réception des nouveaux Note 7 (S) le 19 septembre. Ça laisse donc 10 jours pour retourner l'ancien produit avant mort subite (sic).
La mise à jour c'est pour la Corée qui va rentrer dans une période de congé ce qui va ralentir le programme d'échange. C'est juste pour gagner du temps.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

On critique samsung pour quelques explosions, mais on oublie de rappeler leur supériorité indéniable dans la charge rapide de leurs appareils. On se souvient de la publicité comparative de Samsung qui ridiculisait dans les aéroports les produits Apple.
rahhh ce principe de précaution, il a bon dos.
Vouloir interdir l'usage des produits Samsung dans les avions...
alors qu'il y a même pas eu de blessé
dans ces quelques incidents sans gravité.

(mode humour)

avatar occam | 

@J'en_crois Pas_mes yeux :

On commence à comprendre la logique des rodomontades nucléaires du régime de Pyöngyang : l'arme atomique est la seule dissuasion qui empêcherait Samsung de les bombarder de Galaxy Note7.
La Corée du Nord oblitérée par des explosions de batteries en cascade ? Une série d'accidents regrettables, M. le Secrétaire général de l'ONU. Pas de notre faute s'ils ont failli actualiser leur firmware à temps.

avatar charliedeux | 

Un peu de sérieux journalistique Macge...le S7, le core ...des histoires rapportés par des tabloïds pour faire du sensationnel, c'est sûrement faux comme l'histoire rapporté lundi sur le gamin 6 ans blessé qui s'est avéré être un gros intox. C'est déjà le gros bordel avec les Note7 sans rajouter une couche de psychose

avatar DarKOrange | 

@charliedeux :
Des sources sur l'intox du gamin de 6 ans ?

avatar charliedeux | 

http://m.androidcentral.com/no-galaxy-note-7-did-not-explode-hands-child

En gros Note7 pas impliqué. C'est un vieux modèle et sûrement du à l'utilisation d'une batterie (amovible) de contrefaçon.
Bien sûr, cette information dans les mains du New-York Post (tabloid, la source reprise par tous les sites d'actualités) se transforme en "Le Note7 explose entre les mains d'un enfant"...bien plus vendeur!

Les contrefaçons de batteries amovibles Samsung ont pignons sur rue à New York...et même à Paris. C'était déjà un problème bien avant le fiasco du Note7...(faut acheter ses accessoires chez des revendeurs officielles). La grosse différence étant que pour le Note7 c'est Samsung qui a merdé, 0.1% de la production touchée, soit 2500 unités potentiellement dangereuses, c'est suffisamment effrayant pour pas en rajouter.

avatar simK | 

C'est clair, à ce compte là autant rajouter à l'article tous les iPhone qui ont explosé et blessé leur propriétaire... Le dernier en date a eu la jambe brulée au 3ème degré.

avatar reborn | 

@simK :
il est tombé en vélo sur son iPhone 6. Téléphone et batterie endommagé.

La batterie n'a pas explosé toute seule comme une grande, elle a était endommagé par l'utilisateur.

avatar Manubzh | 

on peut dire de même pour l'histoire qui vient d'être relatée tu crois pas ?
c'est trop facile de penser que les iPhone sont blancs comme neige alors qu'il y a eu des incidents

avatar jazz678 | 

@charliedeux :
Qu'est-ce qui vous fait dire que c'est sûrement faux?

avatar charliedeux | 

@jazz678 : ce qui me fait douter c'est la source...The sun...tabloid à sensation.

Nobody cares about the truth when lies are more entertaining...

avatar lmouillart | 

"C'est déjà le gros bordel avec les Note 7 sans rajouter une couche de psychose".
Oui, enfin bon les effets sont quand même potentiellement ultra dangereux.
Mieux vaut alors faire attention et ne pas laisser ses appareils Samsung un peu récents sans surveillances.
Aussi le problème qui concerne les batteries du Note 7 est un problème de fabrication des batteries et non de conception du Note 7. Il est donc tout à fait possible que d'autres modèles d'appareils avec des batteries produits dans les mêmes périodes soient touchés.

Perso j'ai un S7, à ce titre et avec ces informations, je vais faire plus attention à ne pas le laisser trop sans surveillance, en gardant un œil sur l'évolution de cette potentielle épidémie.

avatar charliedeux | 

@Imouillart: si les S7, voir les core (2014) étaient touchés, je pense qu'on l'aurait su maintenant...

Ça minimise pas le fait que la situation est potentiellement très dangereuse pour le Note7. ENORME Fiasco indéniable (j'avais importé un modèle us que j'ai du renvoyer! Je demande le remboursement, j'en rachetai un dans 1 mois quand la tempête sera passé). Mais faut pas que la psychose s'installe sinon c'est TOUS les propriétaires d'appareils à batterie lithium qui doivent avoir peur.

avatar SIMOMAX1512 | 

Je comprend pas ils sont pas censés récupérer tous les appareils ? Et maintenant une mise à jour pour tous les note 7 pour limiter la charge à 60%!!

avatar charliedeux | 

Simomax: Oui mais beaucoup ne sont pas pressé de les rendre (car ils ne sont pas touchés et doivent sûrement penser à mal que ça n'arrive qu'aux autres).

avatar adixya | 

C'est génial qu'on n'entende absolument pas le mot "gate" dans cette histoire. Pas de "galaxy-note-gate", "explosion-gate"...
Ce serait Apple, ce serait la curée.
Mais comme c'est Samsung, il y a un rappel des produits, on peut pas allumer le téléphone dans les avions, des gens ont été blessés et il y a une limitation logicielle de la charge de la batterie à 60% mais à part ça, tout va bien quoi.

avatar carabat | 

De nombreux médias parlent de cette déconvenue pour Samsung, certains médias utilisant le terme de "boom gate".

C'est bien plus désastreux pour Samsung que bien d'autres "gate" pour Apple.

avatar byte_order | 

> mais à part ça, tout va bien quoi.

Je ne pense pas que Samsung ait besoin d'entendre le mot valise "-gate" pour savoir que tout NE va PAS bien. Ils perdent déjà des milliards, "gate" ou pas le scandale et ses conséquences sont déjà là.

avatar MiRouF | 

@adixya
Si vous tapez dans google "samsung explosion" vous avez 2.300.000 résultats (652.000 en actualité).
Si vous tapez dans google "iphone 6 bendgate" vous avez 289.000 résultats (19.000 en actualité).

Je sais que le bendgate est plus vieux donc il y a moins d'articles, mais c'est quand même la curée pour Samsung.

avatar sachouba | 

@MiRouf :
Si vous tapez "Apple explosion" (équivalent de "Samsung explosion" ), vous avez 27 400 000 résultats.
Si vous tapez "iPhone explosion" vous avez 9 100 000 résultats.

Depuis quand le nombre de resultats Google est-il un indicateur de dangerosité ?

avatar iG | 

Dans les aéroports, ça s'accélère.
Aux Etats-Unis, les douaniers ne s'emmerdent plus pour regarder quel modèle de Samsung vous possédez. J'ai vu 2 personnes à JFK se faire refouler parce qu'ils avaient un Samsung imposant.
A l'un, on lui a proposé de recontacter la personne qui l'a accompagné jusqu'à l'aéroport pour récupérer le téléphone, l'autre a du se débrouiller tout seul, il n'a pas été accepté qu'il passe avec le téléphone juste éteint.
La période n'est pas trop aux tergiversations en ce moment aux aéroports.

avatar Doctomac | 

Le fait qu'il propose un patch logiciel pour réduire la recharge complète de la batterie n'est pas rassurant, non ?

avatar thierry37 | 

Je comprends pas pourquoi ils désactivent pas tous ces terminaux.
S'ils peuvent faire une list à jour ciblée, ils peuvent aussi y insérer du code "si terminal touché alors ne plus permettre de le charge et afficher gros message en rouge "

avatar byte_order | 

parce qu'un smartphone qui risque d'exploser peut aussi tant qu'il fonctionne correctement servir à des choses importantes voir vitales pour leur propriétaire ?...

Briquer à distance du matériel vendu sans accord préalable du propriétaire légal du bien, ce n'est de tout façon pas légal.

Là, ils dégradent la capacité de recharge sans rendre inutilisable l'appareil vendu, et ce juste le temps que les coréens se décident à renvoyer leur Note7 pour remplacement.

avatar Riaz81 | 

Bon ben alors moi ce qui m'effraie c'est qu'on peut donc désormais tuer à distance comme dans les trucs à la mission impossible, d'abord la clé usb qui bousille le matos et ensuite le smartphone explosif... un hackeur pourrait devenir assez rapidement un tueur à gage! Bon, sûrement que ça en fera rigoler plus d'un mais avec un gros 3000mah sur la gueule ça doit pas être beau à voir

avatar Domsware | 

Une épidémie d'explosions ? Ça me rappelle Tintin au pays de l'or noir !

avatar IceWizard | 

@Riaz81
"Bon ben alors moi ce qui m'effraie c'est qu'on peut donc désormais tuer à distance comme dans les trucs à la mission impossible"

Tuer à distance pas vraiment. L'explosion de la batterie est un phénomène physico-chimique aléatoire. On ne peut pas le commander par logiciel. Mais le briquage oui.. On peut imaginer un hacker arrivant à briquer plusieurs dizaine de millions de smartphones en une seule opération, s'il arrive a corrompre le mécanisme de blocage que Samsung semble avoir installé dans ces machines.

avatar franckh | 

Samsung n'est plus fiable .

avatar andr3 | 

C'est vrai que la Corée (du Nord) est au bord de l'explosion ... *

*Humour géopolitique noir.

avatar Thegoldfinger | 

La Corée du Nord à l'arme nucléaire.
La Corée du Sud à le Note 7.

?

avatar Manubzh | 

@Thegoldfinger :
Ahah tu m'as tué la !!

avatar Manubzh | 

@Thegoldfinger :
Ou bien c'est un coup monté des coréens du nord !!!
Ils ont infiltré les chaînes de montage
Les salopiots

avatar LittleSushi | 

En bridant la capacité de la batterie à 60%, le Samsung tiens autant la charge qu'un iPhone?
-> je suis déjà dehors ... :-P

CONNEXION UTILISATEUR