Galaxy Note7 : les détails sur les conclusions de l'enquête

Florian Innocente |

Le Wall Street Journal a obtenu des détails sur le contenu du rapport d'enquête que commentera Samsung ce lundi, pour expliquer le fiasco du Galaxy Note7. La conférence de presse sera diffusée en direct sur le site du fabricant.

Présentation du Galaxy Note7 en aout 2016

Comme l'avaient laissé entendre de précédentes fuites, le design et la partie logicielle du Note7 n'ont pas joué de rôle particulier dans cette déconfiture. On en revient aux batteries et à leur mode de fabrication.

Au lancement du Note7 l'été dernier, Samsung recevait ses batteries de l'une de ses filiales, Samsung SDI et d'un fournisseur tiers de Hong-Kong, Amperex Technology Ltd. Certaines des batteries fabriquées chez Samsung ont présenté des irrégularités dans leurs dimensions. Une fois insérées dans le téléphone, ces malformations pouvait conduire à des échauffements excessifs et provoquer ces combustions spontanées.

Pensant le problème confiné aux batteries de sa filiale, Samsung a fait augmenter la production chez son sous-traitant pour remplacer au plus vite les Note7 rapportés par ses clients. Mais certaines unités équipées de ces batteries chinoises ne se sont pas mieux comportées. Cette nécessité soudaine d'augmenter la cadence de production a été à la source d'un autre problème, dont le Wall Street Journal n'a pas eu les détails.

Deux entreprises américaines, UL LLC et Exponent avaient été mandatées par Samsung pour analyser les batteries. Quant à l'enquête sur les processus de fabrication, elle avait été confiée à l'entreprise allemande TUV Rheinland.

Samsung a produit cette semaine à Washington le résultat de leurs travaux devant des responsables du gouvernement. Lesquels ont répondu positivement aux conclusions, explique le quotidien. Le fabricant a notamment mis en place un nouveau processus en 8 étapes de vérification et test des batteries ainsi que de leur fabrication.


avatar noooty | 

Présentation en août 2015, ou 2016?

avatar victoireviclaux | 

Vos pubs sont excessivement présente sur votre application mobile ! C'est clairement abusé !

avatar SkeletonGamer | 

@victoireviclaux

Abonne-toi au club iGen pour être tranquille. Et en plus, tu les soutiendrais.

avatar walterskinner | 

@SkeletonGamer

+1

Pas de pubs et un plaisir d'aider MacG :-)

avatar pelipa91 | 

@walterskinner

Un peu de pub ok mais c'est systématique au changement d'articles..
Donc un peu de pub ok.
Trop et vous allez perdre des lecteurs.
Qui plus est, on ne peux pas fermer la pub et donc obligé d'attendre qu'elle disparaisse..
Bon week-end

avatar mat16963 | 

@pelipa91

En Suisse je n'ai aucune pub. Par contre sur l'app des forums il y en a une quantité...

avatar Phoenixxu | 

@victoireviclaux

Allez !
Viens !
On est bien !
?

avatar fabsolar | 

@victoireviclaux

Abonnez vous
Au lieu de profiter gratuitement du travail des autres.

avatar pelipa91 | 

J'aime bien le Toyota CHR mais là il commence à me gonfler ;)

avatar Gueven | 

Rien n'est gratuit, tout travail mérite salaire.
Financer macg, ça permet de récompenser leur travail et d'être exigeant.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Afficher des publicités raisonnable est un moyen de soutenir macg
Afficher des publicités à gogo et un moyen à macg de montrer son mépris du lecteur et sa volonté de faire du pognon facile

avatar SkeletonGamer | 

@Ze_misanthrope

Pardon ? Faire du pognon facile ? Je te rappelle que même avec toute cette pub, ils ont dû se séparer d'un de leur collègue en début d'année dernière. Une première depuis la création de MacG.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Bien face à cela, il y a deux réactions.. .Soit on réfléchit à comment présenter de la pub intelligemment pour gtarder le lecteur, et générer des rentrées, soit on double la quantité de pubs et on espere faire deux fois plus d'argent.
Indice: L'une peut fonctionner si on y met un peu d'energie, et l'autre fait fuir les lecteurs et diminue les rentrées...

avatar macfredx | 

@Ze_misanthrope

Encore un yaka faukon... ?

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Tellement de sites y arrivent avec brio...
C'est certainement une utopie de mon imagination

avatar bgy11 | 

Ça m'a donné envie d'acheter un C-HR

avatar Larson | 

J'ai déjà acheté 15 Toyota...ça suffit !!!

avatar pelipa91 | 

Qui plus est je suis sur qu'on les soutient autant financièrement qu'en prenant l'abonnement.
Et vu la fréquence d'affichage je pense qu'ils se gavent ^^

avatar mat 1696 | 

@pelipa91

Moi je pense pas du tout. Et après je pense que c'est pas entièrement de leur faute, y a aussi la responsabilité de leur régie probablement

avatar PandaB2A | 

Des batteries qui explosent à cause d'elles mêmes.. wahou impressive ! ?

avatar C1rc3@0rc | 

1) «Une fois insérées dans le téléphone, ces malformations pouvait conduire à des échauffements excessifs et provoquer ces combustions spontanées.»

2) «Pensant le problème confiné aux batteries de sa filiale, Samsung a fait augmenter la production chez son sous-traitant pour remplacer au plus vite les Note7 rapportés par ses clients. Mais certaines unités équipées de ces batteries chinoises ne se sont pas mieux comportées.»

Ce qui est clair c'est que le design trop fin est la cause initiale du probleme. Pour que les batteries soient trop compressées du fait de leur irregularité mais qu'elles rentrent quand meme dans le smartphone cela implique une deviation par rapport au modele de reference de quelques milliemes de millimetre seulement!!!

Donc le probleme c'est:
1) le design
2) le controle avant assemblage qui n'etait pas assez precis par rapport a la taille des batteries, ce qui revient au probleme du design

avatar marc_os | 

@C1rc3@0rc :
Un pb de « quelques millièmes de millimètres »...
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire. C'est dingue cette propension des gens à inventer ou imaginer des trucs quand ils ne savent pas.
Et ensuite ils n'on même pas peur d'étaler leur,... leurs... disons élucubrations en public.

avatar fte | 

@C1rc3@0rc

Le problème est que certaines batteries ont livrées non conformes aux spécifications, surtout.

Puis que les batteries réceptionnées n'ont pas été vérifiées avec autant de soin qu'il aurait fallu. Ce qui n'aurait pas posé de problème si les batteries avaient été conformes. Vu la nature possiblement dangereuse de cette pièce, une vérification de plus ne peut pas faire de mal, la preuve.

Ni le design ni le montage ne sont incriminés dans ces premiers éléments dévoilés.

Après tu peux imaginer ce que tu veux, mais imaginer ne rend pas la chose vraie. La magie n'est que dans les livres, ou en tout cas la preuve de sa réalité n'a pas été établie à ce jour.

avatar Dumber@Redmond | 

@fte

Visiblement tu n'as aucune notion en ingénierie et encore moins en ce qui concerne une chaîne de causalité...
la démonstration qu'il a faite est tout à fait logique. Il est bien remonté à la "root cause".
C'est bien le design qui est en cause dans cette affaire !

avatar fte | 

@Dumber@Redmond

S'il suffit que ça ait l'air logique maintenant... c'est vrai que les enquêtes approfondies et l'examen de centaines de milliers de batteries est forcément du pipotage, puisque l'autre explication a l'air si logique.

Vu que c'est si logique, je me demande comment des centaines d'ingénieurs ont peu passer à coté avant. Oh, je suppose qu'ils ont eu leur diplôme dans la même école que moi, ça expliquerait l'incompétence généralisée. C'est logique, c'est forcément ça.

Du coup la raison de ces explosions, c'est le mauvais enseignement dans mon école d'ingénieurs.

Root cause.

avatar Dumber@Redmond | 

@fte

Mais puisque je te dis que c'est la faute de Jony Ive !!

avatar Dumber@Redmond | 

@fte

Et que fais tu des ingénieurs de Samsung qui ont reconnu que le lancement était prématuré et qu'ils n'avaient pas eu le temps de tester suffisamment les mobiles sortis de chaîne dans les premiers lots ?
Ah suis-je bête ! ben oui ce sont des ingénieurs infiltrés soudoyés par Apple bien sûr !!!

avatar fte | 

@Dumber@Redmond

C'est tellement logique qu'il n'y a besoin d'aucun test pour trouver le problème. C'est si logique.

Ou alors ce n'était pas si évident et logique que ça. Les tests certes raccourcis n'ont pas révélé de problème parce que le problème est assez subtile, et interne aux batteries qui plus est. Et considérant la durée de l'enquête et les mois d'investigation, je pense que des tests approfondis et poussés n'auraient probablement pas détecté le problème non plus.

C'est toujours très facile de juger une problématique et sa résolution lorsque on ne travaille pas dessus et que d'autres ont fait le boulot de création et d'investigation et que l'on sait toutes les réponses. Quand on a la tête dedans et qu'on ne sait pas les réponses, c'est beaucoup, beaucoup moins simple.

CONNEXION UTILISATEUR