En 2018 vos abonnements numériques vous suivront hors de France

Florian Innocente |

La portabilité des contenus numériques entre pays européens est lancée. Son principe a été acté par Bruxelles et devrait entrer en vigueur d'ici janvier 2018. Cela veut dire que si vous êtes abonné à Spotify ou Netflix, Steam, Deezer, MyTF1 ou services équivalents, vous pourrez vous en servir de la même manière qu'en France, même si vous êtes au Danemark, en Allemagne ou en Italie par exemple. Bien sûr vous accèderez aussi au même catalogue qu'en France, pas à des éléments qui sont seulement proposés dans le pays que vous visitez.

Abonné à Netflix en France ? En 2018 vous pourrez continuer de suivre vos séries en Espagne, Allemagne ou ailleurs en Europe

Il n'y aura plus de message au lancement vous prévenant que l'accès n'est pas autorisé dans le pays, sous prétexte de la territorialité des contenus, qui fait que les droits de diffusion sont tributaires d'un cadre géographique pour leur exploitation. Dans certaines situations on pouvait s'en sortir en se rabattant sur des contenus téléchargés en local avant son départ, mais encore faut-il que ce soit possible, Netflix ne s'y est par exemple converti qu'il y a quelques mois. Et ce n'est pas une solution commode de toute façon.

Aucun frais particulier ne pourra être facturé à l'abonné en échange de cette nouvelle facilité. Par contre, les prestataires de ces services n'auront aucune obligation de proposer une qualité de diffusion similaire à celle offerte dans le pays d'origine. Si la latence est plus importante, si la qualité de l'image est moins bonne, on ne pourra pas s'en plaindre. Pour les services déjà implantés un peu partout dans le monde, ce risque devrait être assez relatif.

Depuis deux ans, Bruxelles ambitionnait de revoir ce principe de blocages géographiques, déconnecté de la réalité des usages. Depuis des années la mobilité prime lors de la consommation de films ou de musique, on en profite aussi bien sur sa télévision que sur son smartphone.

Quelques garde-fous ont été prévus, les ayants-droit étant peu enclins à ce que l'on puisse utiliser n'importe où et sans limites leur production. Seules les formules payantes de ces services devront se conformer à cette réforme. Pour les accès gratuits, c'est possible aussi mais les services n'auront aucune obligation de changer leur manière de faire.

« Séjours temporaires »

Ensuite, cet accès élargi ne sera permis qu'à l'occasion de « séjours temporaires » (dont la durée précise n'est pas clairement définie). Si vous partez vivre en Espagne, il n'est pas prévu que vous puissiez utiliser sans limite de temps vos abonnements souscrits en France.

Les négociations n'ont pas retenu le principe d'un décompte de jours autorisés. Le texte dit que les fournisseurs de contenus pourront vérifier votre pays d'origine par divers moyens et agir en cas d'abus pour bloquer votre accès.

Les fournisseurs de services de contenu en ligne comme Netflix, MyTF1 ou Spotify vérifieront le pays de résidence de l'abonné par des moyens tels que le contrôle des détails de facturation, de l'existence d'un contrat Internet ou de l'adresse IP. Tous les fournisseurs qui proposent du contenu en ligne payant devront suivre les mêmes règles.

Ce texte doit être encore confirmé par le Conseil de l'Union Européenne et le Parlement européen. Cette facilité d'usage viendra s'ajouter à celle déjà prévue par la suppression des frais d'itinérance en Europe à partir de juin prochain. Seul bémol, mais il est pour les utilisateurs de l'autre côté de la Manche, le Brexit va rapidement rendre caduque cette nouvelle disposition.


avatar simnico971 | 

Molotov est-il concerné également ? ?

avatar macosZ | 

Pour ça je ne pense pas. les droits sont négociés par pays qui ont chacun une chronologie différente

avatar Ali Baba | 

Un réalité, il faudrait carrément interdire la territorialisation des offres à l'intérieur de l'union... Ce n'est pas normal que des entreprises privées rétablissent artificiellement des frontières que le législateur a fait disparaître.

avatar thebarty | 

@Ali Baba

Exactement !

avatar julbod | 

Vive les VPN! ;)

avatar jerry75 | 

@julbod

Ben encore faut-il qu'ils fonctionnent avec Netflix.
NordVPN fait de vrais efforts pour contourner le problème, mais ils sont régulièrement bloqués ...

avatar Kriskool | 

@jerry75

2018!

avatar MaRiJuAn34 | 

@julbod

C'est ce que j'allais écrire il suffira d'utiliser un VON avec adresse IP localisée en France

avatar MaRiJuAn34 | 

@MaRiJuAn34

VPN désolé iPhone de merde ?

avatar jerry75 | 

C'est surtout cette foutu chronologie des médias qui me dégoûte.
Netflix ne m'offre que 30% de son catalogue global pour le même prix. C'est tres frustrant ...

avatar Kriskool | 

Voilà des mesures concretes qui relancent l'idée européenne dans la tête des gens.

avatar YAZombie | 

Ces gens n'ont toujours pas compris que le piratage, lui, n'est pas territorialisé… sigh…

avatar Dan1705 | 

Euh spotify avec mon compte fr je n'ai jamais eu de problème avec à l'étranger même hors de l'Europe et même pendant plusieurs mois

avatar Mickaël Bazoge | 

@Dan1705

J'ai souvent eu besoin de me reconnecter dans mes virées entre le Canada et la France.

avatar jerry75 | 

@MickaëlBazoge

Heu tu me prête tes identifiants Netflix canadiens Mikaël ? :-)

avatar AirForceTwo | 

Un identifiant canadien ne donne rien de plus qu'un identifiant français. Tu as le contenu du pays duquel tu te connectes, pas du pays dans lequel a été créé le compte.

avatar jerry75 | 

@AirForceTwo

Oui peut être mais au moins avec mon VPN ça marchera à tout les coups non ? Car Netflix me verra au canada mais ne bloquera pas mon accès ? Ha si finalement en réfléchissant tu as raison. Il verra que je suis derrière un VPN et me bloquera ... autant pour moi !
Pffff !

avatar AirForceTwo | 

Mon abonnement Netflix est américain (c'est très facile, il suffit de donner une adresse bidon aux USA et utiliser la CB française), et ça ne change rien du tout. Je n'ai trouvé aucune parade, unblock-us.com ne fonctionne plus, et tous les VPN que j'ai testé n'ont rien donné.

Je me retrouve à me taper des films des années 90 sur Netflix France (la chronologie des médias a bon dos, même les films vieux de 10 ans sont rares).

avatar Dan1705 | 

@MickaëlBazoge Ha bah pour moi qui vit la moitié de l'année en Israël jamais eu de problème de reconection sur iPhone ou Mac.

avatar EBLIS | 

Il était temps. C'est une bonne chose je trouve, cela s'améliorera avec le temps je suppose.

Petite coquille "solution commode de tout façon.". Désolé je suis sur Android et n'ai donc pas l'App pour signaler :-)

avatar DerFrancois | 

Je me demande comment Netflix proposera du contenu français si on est en Allemagne par exemple. Rien dans Netflix permet de changer de pays, on a que le contenu de celui dans lequel on se trouve.

avatar fte | 

@DerFrancois

Tu penses que le contenu français est accessible en France parce que tu es physiquement en France ?

Le contenu français est accessible parce que les serveurs de Netflix déterminent que l'adresse utilisée est en France. Après, utiliser les infos de compte, l'IP, ou les dernières bannières clickbait à forte poitrine sur lesquelles tu as cliqué pour filter les contenus mis à disposition ne pose aucun problème. Ils savent déjà tout ça. Fortes poitrines y compris. Merci le pistage planétaire de Facebook.

avatar NymphadoraTonks | 

Si l'Union européenne sortait plus de choses comme cela, plus d'union, avec les talents technologiques de ces pays, ces capacités culturels et créatifs phénoménales, elle pourrait être la seule superpuissance mondiale.
Mais bon, on en est loin ..

avatar fte | 

@NymphadoraTonks

Quel intérêt d'être la seule superpuissance ?

Il serait plus profitable pour tous qu'il n'y ait pas autant de différences entre régions du monde...

avatar NymphadoraTonks | 

@fte

Au je dit qu'il y a un intérêt ?
La critique pour la critique est tellement stupides qu'elle t'empêche de comprendre mon message. J'ai dis qu'elle deviendrait.

avatar fte | 

@NymphadoraTonks

En pédagogie, on utilise beaucoup le triangle de Houssaye pour illustrer la transmission du savoir.

Tu as échoué sur la branche épistémologique dans ton message initial, et tu viens d'échouer sur la branche praxéologique.

avatar expertpack | 

ah la blague :
"Aucun frais particulier ne pourra être facturé à l'abonné en échange de cette nouvelle facilité"

cela ne dépend pas de Spotify ou autre mais de l'opérateur.
en clair si tu écoutes Spotify au Congo, ton opérateur va te facturer plein pot la connexion , le roaming n'étant pas partout et au même prix.
Spotify n'y est pour rien.
Et je ne parle pas des censures en chine, sans vpn.

avatar Lubi974 | 

On y croit comme le roaming... Vive la bureaucratie !

avatar Hialmar | 

Bref c'est plutôt une mauvaise nouvelle pour nous ça.
Pendant l'été j'ai eu accès au catalogue britannique de Netflix et c'est autre chose... j'ai même pu voir le dernier Hobbit (qui est nul mais bon...) alors que pour le voir en France sur Netflix on va attendre encore un bon moment.

Bon cela dit pour le royaume unis on ne sera pas embêté longtemps vu qu'ils sortent de l'union ;)

CONNEXION UTILISATEUR