L'animojité d'un développeur à l'encontre d'Apple

Mickaël Bazoge |

Le saviez-vous ? Les Animoji existent depuis 2014, c'est même le nom d'une application™ disponible sur l'App Store. Cette app a été mise au point par le développeur américain Enrique Bonansea via son entreprise emonster basée au Japon. Elle permet d'envoyer des messages et des émojis animés à ses correspondants.

À cette occasion, le développeur avait déposé la marque "Animoji" auprès de l'USPTO, le Bureau américain des brevets et marques de commerce. On ne peut pas le manquer : le titre même de son app dans la boutique d'Apple contient non seulement un petit "TM" (trademark), mais aussi les mots « Patent Pending » (« brevet en instance ») !

Cliquer pour agrandir

Le développeur n'entend pas se faire « sherlocker » son app. Il a ainsi porté plainte (via) contre Apple, la poursuite indiquant que le constructeur connaissait l'existence de l'application Animoji, et qu'il a même tenté d'acheter la marque avant le lancement de l'iPhone X. « Apple a en conscience pris la décision de dérober la marque, peu importe les conséquences », selon la plainte.

Cet été, Enrique Bonansea aurait été approché par des entreprises comme The Emoji Law Group, intéressées par la marque Animoji. Il pense que ces sociétés travaillaient en sous-main pour Apple. Le développeur n'a pas cédé et le 11 septembre, juste avant la présentation de l'iPhone X, Apple déposait un dossier auprès de l'USPTO pour annuler la marque Animoji, sous le prétexte que l'entreprise qui avait déposé ce nom, emonster, n'existait pas à l'époque.

Le plaignant réclame de la justice une injonction afin d'empêcher Apple d'utiliser le nom Animoji, le tout assorti de dommages et intérêt, ainsi que le remboursement de ses frais d'avocat.

avatar fifounet | 

@fte

« Mais à quoi joue-t’on depuis quelques jours, j’aimerais savoir ? »

Quelle question bizarre ...

avatar Bigdidou | 

@fifounet

« « L’unité de mesure est plutôt le nombre de générations que les millénaires. » 

Pour une espèce, une génération c’est vingt ans, pour d’autres, quelques minutes ou heures.
Si on te parlait d’un domaine scientifique que tu connais avac une unité inadaptée, « parce qu’elle est plus compréhensible du grand public », par exemple le g au lieu de la mol, tu trouverais ça bizarre… ;)

avatar fifounet | 

@Bigdidou

."Pour une espèce, une génération c’est vingt ans, pour d’autres, quelques minutes ou heures.
Si on te parlait d’un domaine scientifique que tu connais avac une unité inadaptée, « parce qu’elle est plus compréhensible du grand public », par exemple le g au lieu de la mol, tu trouverais ça bizarre… ;) "

Tu as raison dans l’absolu mais je le disais, on est pas dans un congrès scientifique..

Donc il aurait fallu que je divise "millier d’années" par le nombre d’années de la génération à cette époque , que je ne connais pas vraiment ?
mais peut être vas tu m’aider ?

Et ça aurait donner xxx générations ce qui n’aurait pas plus parlé au commun des mortels qui se seraient posé la question : combien durait une génération ? Ça fait combien d’années ?
Et puis ça faisait mieux de parler en années , c’était plus spectaculaire .
Mais tu as tout de même raison .

Mais bon c’est le côté de la vulgarisation volontaire où les pseudos spécialistes se sentent obligés de faire valoir leur pseudo connaissances Google (je ne parle pas de toi bien sûr)
Mais peut être aurais je du me rafraîchir la mémoire avec Google avant de parler mais bon on est comme on est ?

avatar Bigdidou | 

@fifounet

« Donc il aurait fallu que je divise "millier d’années" par le nombre d’années de la génération à cette époque , que je ne connais pas vraiment ?
mais peut être vas tu m’aider ? »

Je pense qu’il y a un malentendu, parce que je pensais aller dans ton sens ;)
Les générations sont la bonne unité.

avatar fte | 

@Bigdidou

En fait c’est moi qui ai parlé de générations. Tu es en train d’aller dans mon sens :p

avatar Bigdidou | 

@fte

Je suis tout mélangé. C’est mon état habituel ceci dit.
Comme quoi j’ai pas d’a priori en fonction de l’interlocuteur ;)

avatar fifounet | 

@Bigdidou

« Je pense qu’il y a un malentendu, parce que je pensais aller dans ton sens ;) »

Non non @fte avait raison
Je m’agenouille...

avatar Bigdidou | 

@fte

Je ne comprends pas bien ton histoire d’algorithme adaptative.
Mais je ne suis pas certain de son application ici.
La moule c’est un être vivant.
Elle des fonctions. Par exemple la reproduction.
Ele a un environnement qui exerce des pressions : prédation, chaleur de l’eau, disponibilité en ressources alimentaire, etc... La moule n’a aucune prise dessus, sauf à en changer (s’installer ailleurs, sur terre, dans une autre eau...).
Les fonctions sont définies par les gènes qui se reproduisent tels quels de moules en moule sauf accident aléatoire, la mutation. Il n’y a aucun déterminisme dans ces mutations qui se font au hasard.

Certaines mutations offrent un avantage en terme de survie à la génération de moule suivante, ou un autre avantage reproductif. Cette génération de moule va mieux se reproduire que les autres, les gènes mutés vont donc se conserver de génération et génération et s’installer dans l’espèce voir donner naissance à une nouvelle espèce.

Des combinaisons nouvelles de gènes grâce au brassage des populations vont aussi intervenir et renforcer l’adaptation, n’en déplaise aux théories racistes.

Les mutations qui donnent un désavantage, sont moins ou pas transmises et en principe perdues.

Le corolaire de ceci, pour Darwin, est que si nous possédons une fonction, et qu’elle a été conservée par l’évolution, par exemple les émotions, c’est qu’elle nous est utile. Reste parfois à,comprendre pourquoi et comment ;)

Ceci nous apprend au passage en revanche qu’à environnement constant, la reproduction non sexuée ( parthénogenèse : invertébrés, requins, oiseaux…) , sans reproduction sexuée et donc sans mutation stable, est très efficace et a été adoptée par certaines espèces : les espèces « malignes » gardent une possibilité de reproduction sexuée (parthénogenèse facultative)

L’épigénétique nous apprend qu’un autre mode d’adaptation existe, qui, lui, est déterminé : l’activité de certains gènes (de régulation souvent) peut être modulée par certains mécanismes (phosphorylation) avec comme objectif une meilleure adaptation à l’environnement, et cette régulation (révolution de l’épigénétique) est transmissible dans certaines conditions aux générations suivantes. C’est un mécanisme moins puissant, réversible mais rapide à mettre en oeuvre.

Par ailleurs, certains genes vont s’exprimer différemment en fonction de l’environnement. Ça peut permettre une adaptation plus fine à celui-ci, mais aussi quelque chose de beaucoup plus compliqué, expliquant parfois pourquoi certains gènes qui semblent nous désavantager en tant qu’individus ont été conservé par l’espèce : en fonction de l’environnement ils vont nous offrir une net avantage ou au contraire un désavantage. Par exemple, des gènes qui vont permettre une meilleure survie à des individus si l’environnement devient hostile (ils vont devenir des meneurs, ou mieux se reproduire et sauver l’espèce) les désavantagent dans un environnement stable et plus neutre. L’individu y aura un désavantage, mais l’espèce a « besoin » de cette réserve.

C’est pas simple…

avatar fte | 

@Bigdidou

"c’est qu’elle nous est utile"

La nature ne fait pas le ménage.

Je ne sais plus la proportion d’ADN actif et inactif, j’ai la flemme de chercher. Mais sauf erreur si ma mémoire est bonne, il y a bien plus de gènes inactifs ou dormants que de gènes codeurs.

Ce qui est inutile n’est pas nécessairement éliminé.

On pourrait dire que les gènes dormants sont un avantage évolutif sur le long terme, car ils participent à la variété des espèces et à leur adaptabilité, en redevenant actifs au gré des générations et mutations. Mais la sélection naturelle est-elle effective sur le long terme pour “reconnaitre” cet avantage évolutif ? Disparition des espèces pas assez maléables peut-être, mais c’était aux débuts de la vie très certainement que ça s’est produit...

Pour en revenir à la question initiale, j’essayais juste de définir un peu les choses (besoin, fonction, organe, environnement, mutations) en faisant des analogies informatiques - on est sur un site informatique après tout -. Soit, c’est un échec.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Ce qui est inutile n’est pas nécessairement éliminé. »

C’est plutôt dans l’autre sens que ça fonctionne : ce qui apporte un avantage est conservé.
Ce qui apporte un désavantage finit par disparaitre faute d’être reproduit.
Entre les deux… Je te conseille la lecture d’Edouard Launay qui écrit des bouquins à hurler de rire, ou il fait la synthèse un peu moqueuse de l’immense littérature scientifique à ce propos : pourquoi les girafes sentent le caca, pourquoi les zèbres ont des rayures, et j’en passe.
Au fond du zoo à droite. Monumental.

avatar Bigdidou | 

@fifounet

« L’intelligence permet de collaborer pas l’inverse. « 

Nous sommes d’accords.
Puis la collaboration renforce l’intelligence et le système est lancé.

avatar macam | 

@nesus :
D'accord avec toi.
En résumé : Apple lui a proposé un prix pour ce nom, qu'il a jugé insuffisant. Il compte obtenir un meilleur prix via une action en justice ; Apple s'aligne sur son choix et lui répond avec ses propres arguments juridiques, c'est de bonne guerre.
Si l'on veut déplacer ça sur le plan moral, il faut savoir quelle était la somme proposée par Apple : à partir de là libre à chacun de décider si c'est Apple qui a été trop radine ou le développeur qui s'est montré trop gourmand.

avatar fte | 

@macam

"libre à chacun de décider si c'est Apple qui a été trop radine ou le développeur qui s'est montré trop gourmand."

Ah vraiment, je trouve que Tesla est trop gourmand avec son modèle haut de gamme tout équipé, donc je vais partir avec cette voiture quand-même mais sans la payer. Quelle idée d’être si gourmand, ils l’ont bien cherché.

Tiens, je vais en prendre deux, ce sera plus pratique, lorsque l’une recharge j’utilise l’autre.

Et un iPhone X, pardon, deux, mais comme Apple est trop gourmand aussi, je ne vais pas non plus les payer.

avatar fte | 

@Nesus

"Ça vous évitera d’être pris pour une personne sans réflexion et sans compréhension."

Eh beh.

Je suppose qu’il vaut mieux lire ta prose que d’être aveugle, sourd, atteint de démence sénile, parkinsonien et cocaïnomane, mais j’hésite quand-même un peu.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Je suppose qu’il vaut mieux lire ta prose que d’être aveugle, sourd, atteint de démence sénile, parkinsonien et cocaïnomane, mais j’hésite quand-même un peu. »

Choisi cocainomane, autant avoir un peu de plaisir avant la catastrophe.
Sinon, sa prose n’a rien de scandaleux intrinsèquement.
Je ne l’ai vu nulle part se réjouir de la situation, juste l’expliquer.

Ça se passe souvent dans ces forums : on s’en prend à celui qui explique un phénomène comme s’il le cautionnait, voire en était l’auteur.
Expliquer, c’est pas juger, et c’est plutôt dangereux de s’en prendre à ceux qui essaient d’expliquer et de comprendre le monde. Un peu totalitaire, aussi.

avatar fifounet | 

@Bigdidou

« Ça se passe souvent dans ces forums : on s’en prend à celui qui explique un phénomène comme s’il le cautionnait, voire en était l’auteur.
Expliquer, c’est pas juger, et c’est plutôt dangereux de s’en prendre à ceux qui essaient d’expliquer et de comprendre le monde. Un peu totalitaire, aussi. »

??????

avatar jerry75 | 

@Nesus

Donc en fait quand tu es un acteur «mineur «  tu dois disparaître et savoir t’effacer devant un grand ???

Drôle de façon de penser !

avatar TKZ | 

@Nesus

Ce qu’il faut pas lire ... !

avatar Trillot | 

@ Nesus

Je crois que tu as raison, Enrique Bonansea va faire monter l'enchère et l'opération sera vite réglée avec le bruit que ça va faire. Il va toucher un pactole dont le montant restera secret.

avatar MacSedik | 

@Nesus

mais qu’est-ce que tu racontes ? Tu connais le principe basique des brevets ? Un brevet est un droit de propriété, si j’ai déposé un brevet avant toi, même un simple nom, tu dois me payer pour l’utiliser, je vois que le « fanboysime » a atteint encore le sommet du ridicule et du non-sens.
Sans start-ups il n’y a pas d’innovation donc non dans une économie saine les « petits » ne doivent pas s’effacer automatiquement devant les « gros »... Schumpeter doit se retourner dans sa tomber, l’es innovation de ruptures ont été pratiquement toutes faites par des petits boites, une petite structure doit toujours prendre des risques pour survivre et ce risque est à la base des innovations.
les Siri et les Apple Maps en sont l’illustration parfaite : ce sont deux innovations faites par des Start-ups achetées plus a tard par Apple.

avatar byte_order | 

Attention à ne pas confondre marque et brevet.
Y'a ici clairement une violation de la marque "Animoji" par Apple.
Et si le gars à bien déposé un brevet sur la technologie derrière cette marque (et il semble avoir du moins le prior art, à défaut), y'a violation de son brevet également.

Le fait que Apple soit un géant ne justifie en rien que les petits doivent céder leurs droits.
Financièrement, il a probablement intérêt à céder contre une bonne somme.
Légalement, il a tout intérêt à se montrer inflexible.

avatar IPICH | 

@Nesus

C'est l'avenir un caca qui parle?

avatar r e m y | 

@IPICH

Dépose vite un brevet! On n'en est encore qu'au caca qui gigote....
Mais lui donner la parole est probablement la future innovation majeure mais dont la technologie disponible nous prive encore.

avatar MacSedik | 

@r e m y

??????????? ça me rappelle le film Idiocracy ???

avatar reborn | 
avatar frankm | 

Apple n'est arrivé jusque là sans entuber 2 ou 3 bisounours

avatar eastsider | 

@lillegubben

Je suis d'accord?%

avatar KimoMac | 

Oh purée le jackpot qu’il va toucher veinard

avatar FreeDa | 

Y a vraiment des gens qui vont se servir de cette fonction ? Je sais que le ridicule ne tue pas mais quand même...

avatar malcolmZ07 | 

@FreeDa

Je m'en servirais oui dans un an quand il y aura les prochains iPhone faceID

avatar IPICH | 

@FreeDa

Le ridicule ridiculise et c'est bien suffisant

avatar Wolf | 

Au pire des cas il vas toucher 10.000.000 USD. Pas mal

avatar iPop | 

C'était quand même plus simple d'appeler ca iMogie, non ?

avatar JadEstuaire | 

Que voulez vous on n'arrive pas a être une des plus grosses capitalisations boursières sans marcher sur quelques pieds voir les écraser, tout en donnant des leçons de morale et de civisme à toute la planète.

avatar ecosmeri | 

J'espere qu'il vont raquer ces enfo.....

Et augmenter le prix des produits encore plus pour compenser

avatar comboss | 

Il a raison, qu'ils crachent un peu de cash , ces pratiques me répugnent

avatar JOHN³ | 

Les grandes valeurs d'Apple ;-)

Mais oui on préfère faire confiance à Apple qu'à Samsung pour les données personnelles cela va de soit.

avatar mat 1696 | 

Je comprends pas pourquoi ils ne pouvaient pas simplement prendre un autre nom...

avatar r e m y | 

@mat 1696

Probablement que ça coûtait moins cher de reprendre le nom d'une app de l'appStore plutôt que de payer à prix d'or des créatifs pour trouver un nom libre de droits.

avatar charonne | 

Avant la Keynote, iGen avait rapporté l’histoire d’un développeur qui voulait insérer une application « animoji » dans l’app store et s’était fait refuser par Apple. On comprend cette fois qu’il a pu se faire refuser l’entrée dans l’app store en raison du fait qu’une autre application du même nom existait déjà et avait déposé ce nom. En route lys du fait qu’Apple voulait protéger son annonce lors de la Keynote ...
https://www.igen.fr/ios/2017/09/animoji-une-application-sherlockee-par-i...

avatar r e m y | 

@charonne

Ton explication se tient, mais si tel est le cas, ça démontre un peu plus encore qu'Apple savait qu'Animoji etait un nom faisant l'objet d'un dépôt.
Il est d'autant plus incompréhensible qu'il l'ait utilisé plutôt que d'en inventer un autre.

avatar Mike Mac | 

Pour les Animoji morts, ceux qui ne bougent plus, il y a un nom dispo : "Ciji"

avatar r e m y | 

@Mike Mac

?‍♂️ ? ? ?

avatar DG33 | 

Et avant de succomber ce sont des LiveMoji

avatar gimly54 | 

C’est quand même dingue de lire autant de débat stérile pour un sujet aussi simple.
D’après ce que je lis (il faudra sans doute recouper les informations pour être sur) Apple a choisit un nom qui était déjà pris par une société qui n’existait plus/pas.
Par conséquent rien n’empêche une autre société de l’utiliser en faisant une demande pour que la marque soit à nouveau libre.
Il n’y a donc pas de débat pour savoir qui a la plus grande ou quoi que ce soit, simplement une marque qui n’est plus déposé de manière valide et qu’une autre entité souhaite utiliser.

avatar byte_order | 

Assez ironiquement, d'après sa page sur l'App Store, emonster inc. est bien l'éditrice d'une application nommée "animoji". Prétendre qu'elle n'existait pas au moment du dépot de la marque c'est surtout pour exploiter une erreur administrative pour voler la marque, alors même que ladite entité défend bien cette marque en publiant une application sous ce nom.

La boite la plus riche du monde préfère exploiter sa puissance fianciere pour utiliser tous les moyens juridiques pour s'approprier une marque quitte à plomber l'activité d'un développeur plutôt que de payer des gens pour trouver une marque libre. LiveMoji, AirMoji, iMoji, poopmoji, facemoji, 3Dmoji, etc, c'est pas le choix qui manquait pourtant.

Les dégâts sur l'image de la marque Apple sont déjà plus enormes que tout l'argent qu'ils auraient du sortir pour faire cela proprement.

Et c'est parfaitement mérité.

avatar TyrellWellick | 

Pied piper contre Hooli.

avatar webHAL1 | 

Félicitations à MacG pour le titre de l'article ! ^_^

avatar r e m y | 

@webHAL1

Oh! Je ne l'avais même pas vu....

Je m'associe aux félicitations. Vraiment excellent! ??

Par contre ce jeu de mot est un produit dérivé d'une marque commerciale déposée... ça va vous coûter cher en royalties! ?‍♂️

avatar webHAL1 | 

@r e m y

Bonjour r e m y,

Sachant que nous avions créé ensemble la semaine passée une application nommée "Animojité" qui allait être publiée sur l'App Store et faire notre fortune, il me semble évident que l'utilisation par MacG de ce terme dans cet article viole de manière effroyable tous les droits d'auteur. J'ai contacté mes avocats pour traîner en justice MacGeneration Megacorp. Fais-moi signe si tu aimerais 10 millions d'euros ou préférerais en demander 50, à cause du tort moral.

Juridiquement,

HAL1

Pages

CONNEXION UTILISATEUR