Apple perd un procès contre un réparateur tiers

Mickaël Bazoge |

Il arrive parfois que le pot de terre ait raison du pot de fer. Dans le rôle de David, un petit réparateur norvégien, PCKompaniet, dont la marchandise commandée en Asie — 63 écrans de remplacement pour iPhone 6 et 6s — a été saisie par les douanes du pays. Après que ces dernières ont alerté Apple, le Goliath de l'histoire, le constructeur a tout tenté pour obtenir les documents commerciaux entre Henrik Huseby, le réparateur en question, et ses fournisseurs.

D'abord tout miel, le représentant légal d'Apple en Norvège a proposé à Huseby de s'en tirer à bon compte : il devait remettre ces fameux documents, payer 27 700 couronnes norvégiennes (environ 2 900 €), et signer un accord l'interdisant d'importer et de vendre des produits contrefaisant les marques d'Apple.

Mais voilà, Apple est tombée sur un os : Henrik Huseby a refusé cet accord à l'amiable et est allé en justice. Où il s'est retrouvé face à cinq (!) avocats d'Apple, qui ont fini par être déboutés de leur plainte. Le constructeur a fait appel, mais la cour doit encore décider si elle veut l'entendre, raconte Motherboard.

Cette décision, si elle était confirmée en appel, est une bonne nouvelle pour les réparateurs d'iPhone et d'autres produits Apple en Norvège. Elle peut aussi servir d'exemple pour les groupes de pression qui militent pour le droit à la réparation. Plusieurs États américains travaillent sur des législations en ce sens, dont la Californie.

Elles contraindraient Apple à fournir des pièces labellisées et des documents techniques à tous les réparateurs, pas uniquement les centres de services agréés. Le constructeur freine des quatre fers bien sûr, car garder la haute main sur le business de la réparation est rentable.

« [Apple] veut le monopole sur les réparations pour garder des prix élevés », explique l'avocat de Henrik Huseby. Le constructeur « ne veut vendre des pièces détachées à personne d'autre [qu'à son réseau] ». Mais voilà, la nature trouve toujours un chemin. En l'absence d'un droit à la réparation, les réparateurs tiers n'ont pas d'autres choix que de passer commande sur le marché gris chinois.

Au risque de tomber sur des pièces défectueuses ou moins performantes que les composants certifiés par Apple. Mais puisque l'entreprise ne veut pas fournir les réparateurs tiers, ces derniers sont bien obligés d'en passer par ces moyens détournés… ou fermer boutique. Le constructeur a d'autres moyens pour forcer les utilisateurs à en passer par le circuit officiel : bloquer des fonctions via des mises à jour logicielles, comme on l'a vu encore très récemment avec le blocage du capteur de luminosité sur les écrans remplacés hors SAV, et l'arrêt du fonctionnement des écrans tactiles sous iOS 11.3.

avatar fousfous | 

Donc le mec importe des contrefaçons et le tribunal lui donne raison?
C'est un peu n'importe quoi quand même, vive le signal envoyé...

avatar Maxi93 | 

@fousfous

Ça n’est pas de contrefaçon car l’original n’existe pas sur le marché
Et Apple pousse le bouchon loins sur ça politique pour monopoliser le marché ( jusqu’à créer de cordon de chargeur avec une puce en dis déjà bcp) et je suis sûr que cela finira par créer sa perte un jour

avatar fousfous | 

@Maxi93

Bah juste qu'Apple a ses standards de qualité et que si une réparation est mal fait ça leur retombe dessus, la mauvaise pub comme un écran fonctionnant mal ou étant moche ça ne fait pas bon.

avatar pechtoc | 

@fousfous

Ceux qui ont recours aux réparateurs non officiels savent à quoi s'attendre, et quand il y a un soucis avec un appareil Apple, ils communiquent très rapidement si la cause est un composant chinois de M.
Pour les chargeurs ils l'ont fait. Je dirais surtout que ce genre d'histoires d'écrans bloqué car pas officiels, ou ces tentatives d'éradiquer les réparateurs non officiels pour s'en mettre pleins les poches, salissent bien plus leur image.

avatar fousfous | 

@pechtoc

Non justement les gens ne savent pas à quoi s'attendre, le réparateur va juste dire que c'est comme chez Apple en moins chère. Il ne faut pas croire que tout le monde est aussi informé sur ce genre de sujets.

avatar pechtoc | 

@fousfous

Peu importe ce que raconte le réparateur, si soucis il y a et que la personne se tourne vers Apple, ils lui diront que c'est à cause du réparateur et feront un sermon sur l'importance de passer par Apple pour répare son produit.

avatar byte_order | 

Arretez de répéter le même argument erroné : comme tout constructeur, il lui suffit de constater que l'appareil a été ouvert ailleurs que dans ces centres agrées pour invalider unilatéralement la garantie. Et elle ne s'en prive pas d'ailleurs.

Mais cela ne suffit pas à Apple, elle veut plus que ça, elle veut capter la totalité du marché d'après vente de ses produits, et c'est pas du tout par altruisme envers le client, mais parce que c'est très rentable, et cela le sera encore plus quand elle pourra fixer comme bon lui semble les prix sans craindre de perdre une partie de la clientèle.

avatar pagaupa | 

@byte_order

Ce chantage à la réparation est scandaleux. Aucun constructeur ou assembleur ne fait cela.

avatar pagaupa | 

@fousfous

Rien ne leur retombe dessus puisqu'elle refuse de prendre en charge un iphone bricolé.

avatar king péa | 

Jusqu'à pas si longtemps, ils refusaient même de remplacer l'appareil par un autre en cas de dommage liquide par exemple... ahh écran changé par un tiers, pas de garantie, pas de service de remplacement d'appareil... même payé au prix fort

avatar C1rc3@0rc | 

@fousfous

«Bah juste qu'Apple a ses standards de qualité et que si une réparation est mal fait ça leur retombe dessus, la mauvaise pub comme un écran fonctionnant mal ou étant moche ça ne fait pas bon.»

Qu'importe les standards ou meme qu'Apple produise des pieces specifiques avec visseries specifiques... tout cela peut etre legitime et defendable meme d'un point de vu technique.

Ce qui est indéfendable par contre c'est de ne pas accepter de vendre des pieces de rechange pour des réparations / évolutions, de garder secret les manuel de réparations, schéma de conception et de ne pas concevoir les appareils pour qu'ils soient reparables et recyclables aisément et sans danger!!!

Mais le probleme se pose surtout au niveau legal: les etats ont beau se gargarser des accord de Paris et autres grosses assemblées a cocktail onéreux ou les employés de la république discutaillent des aléas climatiques et devenir des batteries sur les plages africaines,... il se trouve que celui qui donne l'autorisation de mise sur le marché, c'est l'administration et que l'administration doit appliquer la loi!

Donc si les legislateurs pondent une loi obligeant les produits a être réparables, recyclable et dénués de conception relevant de l'obsolescence programmée... les industriels seront obligés de se plier a la loi.

Donc les proces sont ici clairement un symptome que l'etat et l'administration fait pas son devoir et que les elus ne respectent pas les devoirs de leurs mandats! La balle est donc dans le camp de l'electeur, qui au lieu de gueuler a posteriori ferait mieux de regarde pour qui il vote et sanctionner illico l'elu qui ne tient pas ses engagements et devoirs!

avatar Moumou92 | 

@C1rc3@0rc

"Donc si les legislateurs pondent une loi obligeant les produits a être réparables, recyclable et dénués de conception relevant de l'obsolescence programmée... les industriels seront obligés de se plier a la loi."

Apple se plie déjà à la loi: les iPhones sont réparables (en Apple store), recyclables et dénués d’obsolescence programmée...

Je trouve normal que la réparation soit réservée à des organismes agrée... je travaille dans l’aéronautique et les pièces avionables ne peuvent pas être réparées par quelqu’un d’autre que le constructeur ou un tiers agréé... la réglementation l’interdit... c’est une question de sécurité... ça ne me choque pas que ce soit la même chose sur ces petites bombes que l’on transporte (un iPhone et sa batterie, étant donné la densité de puissance stockée), est une petite bombe si mal réparé...

avatar jeserkrugger | 

@Moumou92

On devrait donc interdire tout repartions de voiture hors concession et garage officiel?

avatar r e m y | 

@Moumou92

Ça doit être ça alors le mode "avion" sur les iPhones...

avatar en ballade | 

@Moumou92

Comparer l’aéronautique à de Un smartphone de masse made in China. Appl€ fait vraiment croire à ses clients, qu’elle est une marque de luxe. Non mais franchement.....💩

avatar Moumou92 | 

@en ballade

Encore une fois, dans les 2 cas il s’agit de sécurité... une mauvaise réparation transforme la batterie en petite bombe...

avatar bibi81 | 

Quand je veux faire réparer un appareil électronique grand public, je ne vais pas dans un garage, je vais chez un réparateur d'appareils électronique. Un réparateur électronique connaît toutes ces problématiques de batterie.

Un avion est soumis à des contraintes particulières, ce n'est pas le cas d'un smartphone.

avatar pagaupa | 

@Moumou92

D'où la connerie d'Apple de coller ses batterie...

avatar en ballade | 

@Moumou92

Mauvaise réparation ? On est dans l’industrie de l’armement ? En quoi ton petit vendeur technicien de Appl€ est meilleur qu’un réparateur agréé ? T es fan ? Ou juste tu n veux pas réfléchir ?

avatar Moumou92 | 

@en ballade

Je ne les compare pas, je dit juste qu’il y a le même problème de sécurité...

avatar jojo5757 | 

@Moumou92

Les iphones dénués d'obsolescence ? Il n'y a qu'à installer les différentes versions d'iOS sur le meme iPhone pour rapidement se retrouver avec un appareil tellement lent qu'on le change. Et le tout collé-souder ? Souder la ram sur un MacBook admettons mais sur un Mac mini ? Et les puces de SSD soudées sur la carte mère ? Etc etc. Quand à comparer un iPhone a un avion, comment dire...

avatar Moumou92 | 

@jojo5757

Malheureusement le processeur et les différents composants ne savent pas évoluer avec le temps... un nouvel os profite des nouveautés matérielles, qui ne sont pas présentes sur un iPhone ancien... souhaiterais tu brider iOS par le matériels des anciens iPhone?

Cela n’est pas de l’obsolescence programmé... ne fait pas évoluer l’os et ton iphone restera comme à l’origine... ce n’est pas ça l’obsolescence programmée... l’obsolescence programmée c’est quand ton imprimante tombe en panne après un certain nombre de copie quoi que tu fasses à cause d’un compteur interne...

avatar armandgz123 | 

@Moumou92

Dès que c’est un peu plus complexe que le système des imprimantes, ce n’est plus de l’obsolescence programmée. Mdr 😂

avatar bibi81 | 

Encore faudrait-il ne pas se faire harceler pour mettre à jour...

avatar pagaupa | 

@bibi81

Bien vu! Ce harcèlement sournois de mise à jour est insupportable!

avatar ovea | 

@Moumou92

Alors l'avion tombe dès la mise à jour de systèmes défectueux qui lui permettent de voler.

Ça porte un nom : la non régression

avatar pagaupa | 

@Moumou92

Si tu ne mets pas à jour ton Os, tu ne peux plus télécharger un max d'appli...
Alors peu importe qui fait quoi...
Un iphone en pleine forme c'est 4 ans maxi...
Aprés ca devient juste un smartphone capable de téléphoner et de recevoir des mails...

avatar C1rc3@0rc | 

@Moumou92

«Malheureusement le processeur et les différents composants ne savent pas évoluer avec le temps... un nouvel os profite des nouveautés matérielles, qui ne sont pas présentes sur un iPhone ancien... »

MacOS (et son derivé iOS) sont des Unix qui heritent massivement de NeXT Step. Dans un Unix on construit module apres module. Une fois un module au point - on y touche plus ou alors pour l'optimiser mais on en change pas la nature... et l'ecrasante majorités des modules utilisés par MacOS datent d'avant meme que Jobs pense a creer NeXT...

Donc ça veut dire une chose: techniquement, une nouvelle version de MacOS ou iOS devrait tourner beaucoup plus vite sur les nouvelles machines, mais devrait aussi faire tourner plus vite les anciennes machines... puisque par definition si Apple respecte les principes d'Unix... la nouvelle version de MacOS/iOS c'est une version plus optimisée et securisée, avec de tres rares nouveautés...

Dans un tel systeme, la nouveauté vient du besoin de supporter une nouvelle technologie ou un nouveau protocole... et cela se fait par l'ajout d'un module, sans toucher a l'existant... Donc il n'y a techniquement aucune raison que la version n+10 d'iOS ne tourne pas sur un iPhone de generation n...

Apres, l'informatique n'est pas qu'une question d'ingenierie et de technologie... il y a de plus en plus de marketing.

avatar Moumou92 | 

@C1rc3@0rc

Mon iMac de 2011 commence à ramer fort pourtant...

avatar C1rc3@0rc | 

@Moumou92

Bon, beaucoup se sont chargés de te repondre sur tes affirmantions fallacieuses concernant la reparabilité, le recyclage et l'obsolescence programmée. Je n'y reviens pas, ta position est intenable et absurde.

Par contre, si ta comparaison avec l'aviation est ridicule et a ete suffisamment dénoncée, je t'accorde qu'il est legitime de vouloir que l'entretien d'un appareil contenant des produits et composants dangereux soit réservé a des personnes compétantes.

Mais une personne compétante n'est pas un vendeur agréé - ou plutot affilié - par le constructeur. N'importe quel technicien diplômé disposant des manuels d'entretien et materiels adaptés est tout aussi capable qu'un affilié.

L'affiliation avec la "certification" arbitraire n'a qu'une seule justification: empêcher le principe de marché et fixer le tarif en plus d'imposer la politique de réparation/mise a jour.

On voit aujourd'hui le problème avec les iPhone 6 et suivants dont il faut remplacer les batteries: cela concerne au moins 600 millions d'appareils.
Les techniciens d'Apple Store sont soumis a un flux inhumains et Apple doit renvoyer des clients (officieusement) vers des tiers pour tenir la charge et eviter trop de problemes. Cette situation - de monopole de la prise en charge technique - est dangereuse, autant pour le technicien, que l'utilisateur.

La seule solution a la fois en terme de securité et de respect de l'economie de marché c'est qu'Apple conçoive des appareils réparables et vendent des pièces d'origines a ceux qui ont le niveau technique requis... Apple peut - le cas echeant- meme comme le font d'autre, assurer des formations et delivrer des certificats sans pour autant les lier a l'affiliation / la concession / franchise...

Le dernier point c'est la batterie. C'est un composant dangereux qui se degrade a l'usage. On pourrait le considérer comme un consommable mais il faudrait qu'il soit remplaçable sans danger par l'utilisateur...

avatar Serdinant | 

@fousfous

Tout à fait d’accord avec toi.Une mauvaise réparation nuit à l’image de la marque. Quelqu’un qui achète sans le savoir un iPhone qui a été réparé va être déçu alors que ce n’est pas de la faute d’ Apple

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Serdinant

Un gars qui souhaite avoir le maximum de garantie achète du neuf ou en refurb.

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre!

avatar Bigdidou | 

@Serdinant

"Tout à fait d’accord avec toi.Une mauvaise réparation nuit à l’image de la marque. "

Ben tiens.
Tant qu'à faire, il faudrait aussi laisser Apple interdir aux obèses et aux moches d'utiliser des iPhone en public : c'est pas terrible pour l'image de la marque.
Et contrôler ce que tu bouffes, des fois que tu altères l'image de la Sainte Marque en devenant gros.
Ah, zut, ça c'est déjà en cours...

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Tant qu'à faire, il faudrait aussi laisser Apple interdir aux obèses et aux moches d'utiliser des iPhone en public : c'est pas terrible pour l'image de la marque. »

Ça me paraît être une bonne idée et je me dis que ça doit être possible avec Face ID, non ? Lors du déverrouillage, une petite analyse rapide pour voir si le propriétaire de l'appareil est beau et, si ce n'est pas le cas, l'écran reste bloqué un message apparaît, du style "Veuillez ne plus utiliser de produits Apple ou envisager plusieurs séance de chirurgie esthétique et/ou un régime". ^_^

avatar r e m y | 

@webHAL1

😂😂😂

avatar pagaupa | 

@Bigdidou

Sainte Apple? C'est quelle date? 1er avril?

avatar Bigdidou | 

@fousfous

" la mauvaise pub comme un écran fonctionnant mal ou étant moche ça ne fait pas bon"

Va falloir un jour réaliser qu'une fois vendu, un appareil n'appartient plus à Apple.
Libre au client d'en faire ce qu'il veut, y compris de le rendre moche.
Pareil pour les voitures. Même si on devrait, on'a jamais pendu personne pour les horreurs customisées.

avatar r e m y | 

@Bigdidou

J'en ai même vu qui collait des autocollants Apple sur leur bagnole... 🤪

avatar Bigdidou | 

@r e m y

"J'en ai même vu qui collait des autocollants Apple sur leur bagnole... 🤪"

😱😱😱😱😱😱😱😱

avatar reborn | 

@Maxi93

Donc une façade arrière avec le logo Apple n’est pas une contrefaçon ?

avatar byte_order | 

Des écrans d'iPhone avec le logo d'Apple collé dessus, c'est assurément une mauvaise contrefaçon, ça c'est sûr.
^_^

avatar reborn | 

@byte_order

Je parle des "pièces détachés" dans leur ensemble hein

avatar Bigdidou | 

@reborn

"Donc une façade arrière avec le logo Apple n’est pas une contrefaçon ?"

Où est-il ici question de façade arrière et de logo Apple ?

avatar reborn | 

@Maxi93

"jusqu’à créer de cordon de chargeur avec une puce en dis déjà bcp"

Heureusement qu’il y a une puce dans le cable Lightning. Quand on voit la qualité des cables non certifié qui par 3 fois (me concernant) on vu leur prises fondre a cause d’un court-circuit..

D’ailleurs, la puce fut la solution trouvé pour l’usb-c et ses nombreux problèmes de compatibilité du connecteur soit-disant « universel »

avatar armandgz123 | 

@reborn

Car ils sont de qualité médiocre...

avatar reborn | 

@armandgz123

Voila pourquoi je n’achète que des MFI, au tier du prix auquel Apple vend les siens..

Le reste est dangereux pour un appareil à quasi 1000€

avatar huexley | 

C'est clair, en plus les câbles Apple sont notoirement connu pour leur qualité (lol)

avatar airmax95 | 

Hahhaha 😂👍🏻 Fiabilité exemplaire :))

avatar pagaupa | 

@Maxi93

Créer sa perte ou lasser les clients...

avatar pat3 | 

@Maxi93

"Et Apple pousse le bouchon loins sur ça politique pour monopoliser le marché

Je veux bien…

( jusqu’à créer de cordon de chargeur avec une puce en dis déjà bcp) et je suis sûr que cela finira par créer sa perte un jour"

Mais ce n’est pas le bon exemple : il existe pléthore de code de charge concurrençant directement Apple, et même s’ils payent la certification MFI, ils se débrouillent pour être beaucoup moins cher que les câbles Apple.

Après on est d’accord, il n’y a aucune raison d’encourager les pratiques anticoncurrentielles d’Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR