iPhone 8, 8 Plus et X : le capteur de luminosité ne répond plus sur les écrans remplacés hors SAV

Mickaël Bazoge |

Apple voit d'un œil mauvais le circuit parallèle de la réparation de ses appareils. On en a eu la preuve une fois encore il y a quelques jours, quand on a appris qu'iOS 11.3 bloquait les écrans tactiles des iPhone 8 et 8 Plus installés par des réparateurs non agréés, avec des pièces ne provenant pas forcément des stocks d'Apple.

Image : SquareTrade.

Une nouvelle affaire émerge aujourd'hui par l'entremise d'Engadget, qui relate l'étrange comportement du capteur de luminosité des iPhone 8, 8 Plus et X. Le composant n'est plus en mesure d'ajuster la luminosité automatiquement, lorsque l'écran d'un de ces smartphones est remplacé par une autre dalle — y compris un écran de remplacement « authentique » — par un réparateur opérant en dehors du circuit officiel d'Apple.

Le « bug » est présent sur des modèles fonctionnant sous iOS 11.1, iOS 11.2 ou iOS 11.3 ; il est donc présent au moins depuis cet automne. Le capteur de luminosité est désactivé par le système au moment du redémarrage. On n'observe pas ce comportement avec un écran remplacé par Apple ou un réparateur agréé.

Le réseau officiel de réparateurs agréés utilise une petite machine baptisée Horizon, fournie par Apple. Cet équipement, qui était auparavant l'apanage des centres de maintenance et des Apple Store, permet de calibrer l'écran, vérifie le bon fonctionnement de la couche tactile, et fait en sorte que Touch ID soit opérationnel (lire : Les Apple Store n'auront plus l'exclusivité de la réparation des écrans d'iPhone).

De cette manière, Apple étend la possibilité de faire changer l'écran — un des composants les plus exposés aux chutes — de ses smartphones. Horizon accélère les procédures de réparation, mais en dehors des boutiques d'Apple et de ses centres de maintenance, cette machine n'est présente que chez 400 centres de service agréés, sur un total de 4 800.

La machine Horizon pour calibrer les écrans des iPhone. Image : Reuters.

En plus de l'attente, il faut aussi prendre en compte le coût du remplacement officiel. Hors garantie, l'opération est facturée de 181,10 € à 321,10 € selon le smartphone. On comprend que les utilisateurs dont l'écran de l'iPhone est brisé aient des envies d'aller voir ailleurs. À leurs risques et périls donc, puisque le remplacement est synonyme de fonctions castrées.

Engadget se fait l'écho de ces réparateurs tiers qui voient avec angoisse Apple assécher un peu plus toute une industrie. Il est compréhensible que, pour des raisons de sécurité, l'authentification via Touch ID ne soit plus disponible suite au remplacement d'un écran (le bouton d'accueil étant solidaire avec la dalle). Par contre, on cherche encore la justification de l'arrêt de fonctionnement du capteur de luminosité.

Cela intervient alors que la question du droit à la réparation bat son plein aux États-Unis. Début mars, l'État de Californie débattait justement de l'opportunité de mettre en place un tel droit, combattu résolument par Apple (lire : La Californie pourrait adopter un « droit à la réparation »).

avatar koko256 | 

En boutique, c'est un peu moins cher. 169€ au lieu de 181€ par exemple.

avatar byte_order | 

Les clients d'Apple ne sont pas a 12 euros près, voyons !
^_^

avatar didparis4 | 

J

avatar pagaupa | 

Et on récidive! Vivement que l'Europe s'occupe sérieusement d'Apple.

avatar jazz678 | 

@pagaupa

???
C’est à dire ?

avatar comboss | 

@pagaupa

Complètement d'accord !

avatar TomVar | 

@pagaupa

C’est normal. T’es con ou quoi?

avatar p@t72 | 

C'est normal!?
oook!
le con et trou du'c c'est toi apparemment !

avatar C1rc3@0rc | 

@pagaupa

«Et on récidive! Vivement que l'Europe s'occupe sérieusement d'Apple.»

Eh oui, Apple est comme un ado pre-delinquant, se fait prendre une fois, se prend une grosse claque, fait profil bas pendant quelques temps et fait une nouvelle tentative, exactement de la meme maniere.
On peut se demander si c'est du mepris pour l'utilisateur et le legislateur ou si c'est juste de la betise?

D'ailleurs si on voit ici une nouvelle remise du couvert concernant la neutralisation de pieces changées hors AppleStore, le batterygate est lui aussi une remise du couvert - Apple avait deja ete prise dans la meme pratique avec les iPod...

En tout cas cette reiteration de la meme pratique scelerate va etre évidemment utilisée dans la longue liste de proces liés au batterygate.

Vivement que la Californie decrete sa loi sur le droit de reparation et qu'Apple se fasse multi-condamner dans le batterygate.

avatar byte_order | 

> réparateurs tiers qui voient avec angoisse Apple assécher un peu plus toute une industrie.
> ...
> on cherche encore la justification de l'arrêt de fonctionnement du capteur de luminosité.

Bah non, on cherche pas hein, la justification est indiquée juste au dessus : assécher l'industrie des réparateurs tiers non pas pour des raisons de sécurité mais, tout simplement, financières.

Après, que cette justification soit légale ou pas, légitime ou pas, c'est un autre débat.
Qui va s'ouvrir également ici même assez rapidement je parie.

avatar cosmoboy34 | 

Apple a bien raison de réserver son circuit de réparation afin de s’assurer de la qualité de celui ci. Quand on vend des téléphones à ce prix si une réparation par un tiers se passe mal et qu’elle engendre des problèmes liés indirectement c’est contre Apple que les gens râlent et c’est leur marque qui est dévaluée pour des réparateurs souvent peu soucieux. Par contre Apple devrait, pour le bien de ses clients, assurer une certification à des réseaux plus larges de réparateurs. Nombre de petites échoppes se fournissent en matériaux très médiocres, et de surcroît abîment certains composants en faisant la réparation.

avatar r e m y | 

@cosmoboy34

Et puis l'absence totale de concurrence c'est bon pour fixer les prix de réparation au niveau de son choix.
Quand on vend des téléphones à ce prix, il faut que le prix des réparations soit du même niveau, question de standing!

avatar byte_order | 

Standing, standing...
Standing ovation des actionnaires, vous voulez dire ?

avatar byte_order | 

@cosmoboy34

1) la réparation hors réseau agréé invalide de facto la garantie. Le propriétaire de l'iPhone n'aura qu'à se retourner contre le réparateur tiers qui, assez probablement, lui aura prétendu être agréé et que la garantie restait donc valide. Apple n'est pas menacé ni juridiquement (rupture de garantie) ni en terme d'image (la qualité de ses réparations n'est nullement remise en cause, au contraire, cela éclaire même sous un angle plus flatteur son rapport qualité/prix qu'en focalisant uniquement sur le prix), ce sont au contraire l'image de ces réparateurs tiers qui est atteinte, et en plus à juste titre.

2) Si elle voulait *seulement* s'assurer de la qualité des réparations, alors que ses SAV sont surchargés, elle pousserait à élargir le circuit de réparation certifié. Hors elle fait tout le contraire.

3) De là, il n'y a qu'un pas pour penser que Apple ne veut pas *seulement* s'assurer de la qualité des réparations, mais *également* s'assurer d'en capter la quasi totalité, parce que c'est une source de revenus après vente loin d'être négligeable, en particulier quand les ventes stagnent par saturation du marché.

avatar jazz678 | 

@byte_order

« 3) De là, il n'y a qu'un pas pour penser que Apple ne veut pas seulement s'assurer de la qualité des réparations, mais également s'assurer d'en capter la quasi totalité, parce que c'est une source de revenus après vente loin d'être négligeable, en particulier quand les ventes stagnent par saturation du marché.

Je ne pense pas qu’Apple en soit au point de vouloir compenser un manque à gagner sur les iPhone.
Avec les réparateurs non agréés Apple n’est pas en mesure d’assurer que les pièces de rechange puissent garantir un fonctionnement conforme à ce qu’ils ont promis aux clients.
C’est aussi une question d’image de marque. Un fabricant qui propose des produits haut de gamme en maîtrise aussi le circuit de réparation.
Par ailleurs vu la sophistication des écrans ces réparateurs ne sont pas compétents et n’ont pas les moyens techniques de le recalibrer correctement, avec des conséquences potentiellement significatives sur les autres éléments de l’appareil interagissant avec l’écran.

En tant que client, je ne serai pas rassuré de confier mon iPhone 8 ou X a un bricolo hors circuit officiel
..surtout à ce niveau de prix du smartphone

avatar en ballade | 

@jazz678

"Par ailleurs vu la sophistication des écrans ces réparateurs ne sont pas compétents et n’ont pas les moyens techniques de le recalibrer "

De quoi parles? D’où sortent ces affirmations ?

avatar jazz678 | 

@en ballade

« De quoi parles? D’où sortent ces affirmations ? »

Le remplacement et la calibration Les dalles d’iPhone suivent une méthodologie très précise utilisant des appareils que Apple ne mets pas à disposition des réparateurs tiers hors circuits agréés.
Les techniciens sont formés de manière très stricte pour être en mesure d’utiliser ces appareils et faire les réparations. Ce que ne sont pas les réparateurs tiers non agréés.

https://www.google.fr/amp/s/www.macg.co/aapl/2018/03/coup-doeil-sur-les-...

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

Ce sont exactement les mêmes arguments que ceux employés par certains supporters d'Apple la dernière fois.

Apres s'etre fait prendre Apple avait du retirer la fonction invalidant le fonctionnement de l'iPhone réparé hors AppleStore et les iPhone se sont tous remis a fonctionner comme avant...
Remplacer un ecran sans le matériel spécifique demande de la patience et d’être soigneux et précis, mais c'est tout a fait faisable.

J'ai personnellement remplacé des écrans et bouton "home" (et évidemment de batteries): tous les appareils fonctionnent impeccablement, l’écran fonctionne parfaitement sans calibrage (calibrage de quoi d'ailleurs?)...

iFixIT demontre tout ce qui est reparable hors Apple Store: https://www.ifixit.com/Device/iPhone_7

avatar byte_order | 

> calibrage de quoi d'ailleurs ?

Du prix, probablement.

avatar C1rc3@0rc | 

@byte_order

«Du prix, probablement.»

?
Bien vu.

avatar Moumou92 | 

@C1rc3@0rc

"écran fonctionne parfaitement sans calibrage (calibrage de quoi d'ailleurs?)..."

De la colorimétrie notamment... un écran ça se calibre systématiquement... les différentes dalles ont des tolérances et donc des fonctions de transferts qui doivent être réalisés par mesure...

avatar C1rc3@0rc | 

@Moumou92

«De la colorimétrie notamment... un écran ça se calibre systématiquement... les différentes dalles ont des tolérances et donc des fonctions de transferts qui doivent être réalisés par mesure...»

Calibrage colorimetrique... c'est ce qui me semblait aussi.

Deja pourquoi Apple ne permet pas d'utiliser un profil colorimétrique comme sur MacOS? L’étalonnage colorimétrique n'est pas stable et doit être refait régulièrement, faut il passer en Apple Store pour le refaire régulièrement?

Certes, il existe des applications/sonde permettant de calibrer les ecrans d'iPad, mais cela ne vaut que dans l'application dediee et ne s'applique pas au niveau de l'appareil.

Ensuite, on est sur un ecran de moins de 6" sur lequel on va au mieux regarder des video ultra-compressées.

Combien d'utilisateur d'ecrans de PC et TV les calibrent au niveau colorimetrique?

Et pour finir, de tous les ecrans remplacés que j'ai pu voir, aucun n'avait d'aberration colorimetrique...

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Remplacer un ecran sans le matériel spécifique demande de la patience et d’être soigneux et précis, mais c'est tout a fait faisable. »

Je n’en doute pas un instant. Les réparateurs tiers n’étant pas moins intelligents qu’un autre, ils auraient besoin de moyens techniques et d’être formés. Ce que pour l’instant Apple n’est pas disposé à leur fournir sans agrément.

Mon second argument était de dire qu’en tant que marque premium, Apple souhaite maîtriser de bout en bout la chaîne de réparation et SAV.

avatar en ballade | 

@jazz678

On s en fout non? A moins que tu es désigner Photoshop sur ton iPhone?

avatar jazz678 | 

@en ballade

« On s en fout non? A moins que tu es désigner Photoshop sur ton iPhone? »

Non on ne « s’en f...pas ». L’idée est simplement que chaque client ait un téléphone conforme a la description.

...l’écran étant l’élément majeur d’un smartphone

avatar byte_order | 

@jazz678
> Non on ne « s’en f...pas ». L’idée est simplement que chaque client ait
> un téléphone conforme a la description.
>
> ...l’écran étant l’élément majeur d’un smartphone

Il semblerait que la non-conformité par rapport à la description des capacités nominales de la batterie durant toute la période de garantie montre que l'écran n'est pas l'élément le plus majeur d'un smartphone...

avatar jazz678 | 

@byte_order

« Il semblerait que la non-conformité par rapport à la description des capacités nominales de la batterie durant toute la période de garantie montre que l'écran n'est pas l'élément le plus majeur d'un smartphone... »

Ne mélangeons pas les sujets. Ça c’est du pur sarcasme à 2 sous.
La batterie un iPhone neuf est tout fait conforme à la description qui en est faite. La capacité décline pendant la période de garantie et ça aussi c’est décrit. Ce n’est pas propre à Apple mais lié aux propriétés physico-chimiques des batteries ion-Li. Je ne vois pas où se situe la non-conformité.

Je maintiens que l’écran reste l’élément majeur. Sans cet élément tu ne vas pas très loin avec ta batterie toute neuve.

avatar byte_order | 

@jazz678
> Ne mélangeons pas les sujets. Ça c’est du pur sarcasme à 2 sous.

Ben tiens, vous soutenez que Apple a raison d'agir ainsi car c'est pour garantir que le client aura un produit conforme à la description. Dans ce cas, pourquoi Apple n'applique pas cette même exigence à elle même dans le cas du "batterygate !?

Pourquoi au lieu de mettre en place un bridage caché pour pousser le problème d'extinction inopinée sous le tapis elle n'a pas mis un blocage de l'usage de l'iPhone quand la batterie n'est plus conforme au sens de la garantie légale de conformité !?

Bien sûr que c'est du sarcasme, précisément parce que c'est le *même* sujet : la conformité du produit à ce qui a été vendu (réparation d'écran, capacité de la batterie - qui n'est pas un consommable vu la colle et l'obligation d'en passer par Apple là aussi pour la changer - à tenir l'usage nominale durant les 2 ans de garantie de conformité).

Apple pratique l'hypocrisie du faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais sur ce sujet de la conformité.
Et vous cautionnez cette hypocrisie.

Et je maintiens que la batterie est l'élément majeur de tout appareil mobile.
A la première extinction inopinée pour cause de capacité insuffisante (non-conforme si l'iphone est encore sous garantie de conformité, soit 2 ans en UE), on observe très clairement que c'est bien plus important que la conformité, calibration incluse, d'un écran réparé par un tiers.

> Sans cet élément tu ne vas pas très loin avec ta batterie toute neuve.

Qui a parler de "sans l'élément" !?
Le blocage ne se fait pas en l'absence d'écran, mais sur la détection d'un écran n'ayant pas été installé par Apple. Il n'est pas absent, il ne plait pas à Apple, nuance.

avatar en ballade | 

@jazz678

Tu confonds Appl€ et Rolex.....ton iPhone est un produit de masse made in China

avatar jazz678 | 

@en ballade

« Tu confonds Appl€ et Rolex.....ton iPhone est un produit de masse made in China »

La vieille rengaine moisie...
Faiblard comme argument.

Les IPhone sont assemblés en Chine selon un cahier des charges exigeant imposé par Apple.
Tu sais les chinois ne sont pas moins minutieux que n’importe qui et peuvent faire de la qualité si on leur impose un standard de qualité.

avatar byte_order | 

Tandis que tous les autres smartphones assemblés également en Chine, eux, c'est d'après un cahier des charges rédigés sur un coin de nappe lors d'un repas d'affaire entre amis, sans exigence réelle ni chiffres ni engagement contractuel.
J'adore.

avatar en ballade | 

@jazz678

"Tu confonds Appl€ et Rolex"

Ne change pas de sujet. Tu parles de ton iPhone comme un produit de luxe comme pour son SAV....redescends sur terre

avatar jazz678 | 

@en ballade

« Ne change pas de sujet. Tu parles de ton iPhone comme un produit de luxe comme pour son SAV... »

C’est toi qui a parlé de Rolex, pas moi...
Je n’ai pas parlé de luxe mais de premium (prix élevé, entre le produit de masse et le luxe). Même si en réalité chacun place le curseur en fonction de sa propre perception et visiblement tu n’as pas la même que moi.

« .. .redescends sur terre »
Si je descend encore je m’enterre

avatar p@t72 | 

les chinois n'ont pas besoin de cahier des charges,imposé par des ricains où des Européens.
Pour rappel ils ont inventé la poudre à canon .
Et un jour, Ils risquent de la faire parler!

avatar jazz678 | 

@p@t72

« les chinois n'ont pas besoin de cahier des charges,imposé par des ricains où des Européens »

Je ne dis pas qu’il en ont besoin. C’est juste comme ça que ça fonctionne entre une société et son prestataire

avatar alan1bangkok | 
avatar p@t72 | 

j'me dis qu'avec des gens comme toi la pomme n'est pas près de faire faillite ?

avatar 0MiguelAnge0 | 

@cosmoboy34

Utilise ton seul neuronne non encore lobotomisé par Apple: si le cas de figure où un gars fait une réparation en dehors du SAV Apple et va ensuite au Genius, ils arriveront immediatement à identifier une réparation hors réseau. Fin de l’histoire.

avatar Garfield3 | 

Les actionnaires apple aiment ?

avatar Htag | 

Hey les gars on fait pas réparer sa Ferrari ou sa Porsche chez Renault !

avatar alan1bangkok | 

@Htag

Comparera un ibidule à une Ferrari .... vive la France

avatar IPICH | 

@alan1bangkok

Je ne vois pas où est le problème vu qu'il y a une différence d'échelle énorme entre les deux mais que sa comparaison fonctionne quand même

avatar Htag | 

@alan1bangkok

Je compare le savoir faire, la technique tu pourrais donner les pièces détaché à tous les réparateurs la qualité ne sera pas la même ! Je défend juste Apple pour qu’il laisse pas n’importe qui réparer nos produits pour que la qualité soit au rendez vous

avatar alan1bangkok | 

dans bien des cas ,  se contente carrément de changer l'appareil ...on peut appeler ça du savoir faire surtout en t'en refilant un d'occasion ...

avatar p@t72 | 

??

avatar macam | 

@Htag :
En plus dans le cas présent les pièces détachées sont des fausses (ou des "authentiques").

avatar byte_order | 

Quand je pense que Epson a du mal à convaincre que son racket des cartouches d'imprimante verrouillées et programmées pour sur-consommer (l'encre epson est le liquide par ml le plus cher au monde...) est légal.

Ils devraient sortir une imprimante qui ne marche qu'avec les produits Apple (genre uniquement AirPrint), avec un design tout en gris sidéral , et à prix sidéral parce que sinon cela fait pas sérieux.
Vu la docilité de certains fans d'Apple, leurs problèmes d'image serait résolu d'une pierre deux coups.

avatar lepoulpebaleine | 

@Htag

Pas faux !

avatar p@t72 | 

si!...faux...

avatar C1rc3@0rc | 

@Htag
«Hey les gars on fait pas réparer sa Ferrari ou sa Porsche chez Renault !»

Excellente analogie avec le secteur automobile.
Champion de l'obsolescence programmée, de la mise en captivité du client, des techniques anticoncurrentielles, des boulons a formes exotiques et modules irreparables, et beaucoup d'autres pratiques scélérates, l'industrie automobile est un modele pour Apple et l'industrie informatique en effet.

On ne fait pas réparer sa Dacia chez un concessionnaire Renault... ah si, mais bon.

N'importe quel mécanicien peut réparer et entretenir n'importe quelle bagnole... du moment qu'il a accès au manuel d'entretien et des pièces nécessaires... le problème c'est que les constructeurs s’ingénient a rendre l’accès a ces informations et matériels impossibles en dehors du réseau de concessionnaires...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR