Facebook prépare un nouvel appareil pour collecter toujours plus de données

Mickaël Bazoge |

Elle ne va pas être facile à vendre, la gamme Portal d’écrans connectés de Facebook. Déjà, à la base, l’épouvantable réputation du réseau social en matière de respect de la vie privée constituait un gros handicap pour ces appareils dévoilés tout récemment. Mais en plus, Facebook a fait une cachotterie qui donne encore moins confiance en ces produits.

Les Portal, dont l’utilisation principale est de passer des appels vidéo, n’affichent aucune publicité. Le constructeur avait promis qu’aucune donnée ne serait collectée de l’usage des appareils (ni le journal des appels, ni l’utilisation d’applications comme l’écoute de Spotify, par exemple) pour afficher des publicités ciblées sur d’autres services Facebook.

Patatras ! Ce soir, Facebook opère un remarquable rétro-pédalage auprès de Recode : les Portal ayant été développés à partir de l’infrastructure de Messenger, l’entreprise admet qu’elle récolte le même type de données que lorsqu’on utilise l’application de messagerie. À savoir la durée et la fréquence des appels, l’utilisation d’autres apps et d’autres informations qui peuvent aider au ciblage publicitaire des utilisateurs.

Ces derniers ne verront pas de réclames dans leur Portal, en revanche quand ils utiliseront Facebook, WhatsApp, Instagram ou un autre service du réseau social sur un smartphone ou un PC, ils pourront se faire servir des pubs en lien avec l’usage de leur écran connecté. Qui est donc considéré par Facebook comme un flux de données supplémentaire.

Le fameux cache de la caméra du Portal.

Ce n’est guère étonnant après tout, le modèle économique de l’entreprise reposant sur l’exploitation des données des utilisateurs. Il y a eu confusion au moment de la présentation des Portal, ce qui ajoute à la méfiance presque naturelle que beaucoup d’utilisateurs de Facebook nourrissent envers le réseau. Les Portal partent donc d’un bien mauvais pied, malgré les efforts de leur créateur qui a même imaginé un cache permettant de masquer la caméra en façade de ses appareils…

Malgré la controverse sur l’exploitation des données, Facebook n’en a pas terminé avec les produits matériels. Selon Cheddar, la société développe un boîtier TV équipé d’une caméra. « Ripley », le nom de code de cet appareil, s’appuie sur les mêmes technologies que les deux Portal, sauf que l’écran intégré est remplacé par le téléviseur.

Ce boîtier, qui pourrait être annoncé au printemps prochain, servirait de porte d’entrée aux services vidéo de Facebook, à commencer par Watch qui est une sorte de YouTube.

Tags
avatar roccoyop | 

Google avait fait la même chose avec Nest. « Mais nooooon voyons ! On a acheté Nest mais on ne se servira pas des données. 😇 »

Quelque mois plus tard : « Ah ben en fait si... »

Tous les mêmes !

avatar Kol | 

Mark Zuckerberg n'a jamais rien inventé. Il a copié l'idée de son réseau social sur le projet "Harvard Connection" des frères Winklevoss. Et pour "Portal" il a tout copié sur le "Télécran" du roman d’anticipation 1984 de George Orwell...

avatar Paquito06 | 

@Kol

Cette mauvaise foi 🤣

avatar YSO | 

@Kol

+1.

avatar Boboss29 | 

@Kol

Tu es du genre à dire que Apple n'a jamais innové, que la souris et l'interface graphique par exemple c'est pas eux qui l'ont inventé donc que le succès n'est pas mérité idem pour l'iphone ou l'ipad, que ces concepts existaient bien avant que Apple les commercialisent...

Je pense que le projet Hardward connect serait resté un projet interne justement, tout comme l'interface graphique à l'époque chez Xerox
Le génie de Zuckerberg, c'est qu'il en a fait un truc extrêmement populaire et très rentable, et il y a aussi un gros facteur coup de chance pour le succès (car des réseaux sociaux qui sont devenus hasbeen rapidement il y en a plein). Bref on va pas refaire l'histoire

avatar Seedlers | 

Tout le monde cherche à récolter les données de tout le monde. MacG inclu.
Facebook le fait à plus grande échelle.
Les utilisateurs le savent très bien en utilisant la plateforme.

avatar Seize | 

@Seedlers

Mais souvent il n'en réalisent ni la portée ni les conséquences

avatar akaaw | 

Exactement. Les gens ne peuvent même pas imaginer à quel point la violation de leur vie priver et grave. Pour eux ils ne peut y avoir aucun danger dans le fait d’utiliser des outils comme Facebook. Ce monde va mal

avatar j2c | 

@akaaw

Le modele gratuit de google et facebook nous a capté tous et rendu accroc...mais tout a un prix! Il faut bien qu’ils vivent...

avatar SyMich | 

On vit très bien sans Google ni FaceBook. Vous devriez essayer!

avatar Bigdidou | 

@Seedlers

« Tout le monde cherche à récolter les données de tout le monde. MacG inclu. »

Tout le monde n’en fait pas une industrie

avatar Boboss29 | 

En assistant à une conférence de Richard Stallman, il disait que la seule façon de ne pas être pisté et se faire collecter ses données c'était en gros ne pas aller sur internet et ne pas avoir de téléphone... Et c'est un des grands de l'informatique qui dit ça. Du coup soit tu vis au 18e siècle, soit faut accepter d'être potentiellement écouté...

avatar yurt | 

@Boboss29

Pour être moi même développeur, je peux confirmer que dès l’instant où tu accèdes à un site web, on peut déjà récupérer quelques infos intéressantes... les gens ne se rendent pas compte puisqu’ils ne voient pas les informations transiter, mais elles sont nombreuses et avec quelques efforts supplémentaires on peut en récupérer beaucoup plus. Quant à Facebook, Google et cie qui sont devenus quasi indispensables pour beaucoup, on n’en parle même pas puisque l’utilisateur donne explicitement une quantité faramineuse d’informations très précises. Bref en clair, à moins d’être très connaisseur et de sortir l’artillerie lourde, on sera pistés... À moins de se passer d’internet, de smartphone etc.

avatar clementgix | 

Quand le fabricant propose lui-même un cache pour sa caméra, faut-il en conclure qu’elle peut être utilisée à l’insu de l’utilisateur ?

avatar ckorber | 

Ne soyons pas naïf ; Ils ne peuvent gagner de l’argent que comme ça
D’où la maxime « quand c’est gratuit, c’est vous le produit »
Le nouveau monde quoi !

avatar pao2 | 

Dans le principe, tout ce qui tourne sur internet ou en dépend devrait être payé par le prix qu'on paye pour avoir sa connexion internet. Ca parait logique. On paye un abonnement pour internet. une partie devrait être pour la société qui gère la connexion, une partie pour l'infrastructure et une partie pour ce qu'on trouve ou utilise sur internet. Mais les prix sont tirés vers le bas et donc il faut trouver de l'argent. Donc on met de la pub et on tire le maximum d'info de l’utilisateur, pour mieux cibler et vendre de la pub. Ca marche au début, lorsqu'il n'y a pas trop de pub. Sauf qu'il y a de plus en plus d'info sur internet, donc le gâteau (recette de la pub) est a diviser en plus de part. Donc on ajoute de la pub, qui, comme il y en a de plus en plus, devient moins percutante et donc moins rentable donc on en rajoute. On vol aussi de plus en plus des info perso pour mieux cibler la pub. Les utilisateurs n'en veux plus, bloque les infos, bloque la pub. C'est sans solution. Ca va forcément finir pas se bloquer. La seule question à se poser, c'est quant?
Soit il faudra revenir sur un système payant par site qu'on veut consulter.
Soit payer un forfait d'utilisation globale qui sera réparti aux fournisseur de site ou de service.

La solution actuelle, va finir par s’effondrer. Lorsque Google et compagnie connaitra tout de nous, et qu'elle n’arrivera pas à le monétiser, ça ne lui servira plus à rien. Trop de pub .. tue la pub!

avatar IPICH | 

En même temps pourquoi pas si après tout les scandales les gens acceptent.

avatar donatello | 

Toujours pas bien compris en quoi "La société Machin-Truc étudie vos habitudes pour vous envoyer de la pub ciblée" était une menace pour l'humanité en général et la civilisation en particulier. Il me semble que si Lacoste fait de la pub dans Le Figaro Magazine et pas dans Tuning Hebdo c'est aussi qu'ils ont un peu une idée de la répartition sociale du lectorat. En quoi est-ce un danger majeur ?

D'autant que ça marche quand même moyen. Moi qui suis complaisamment sur tous les Gafa, j'ai droit à des pubs pour "Rencontrer des femmes qui aiment les cafés gratuits" (véridique), et ça fait quatre ans qu'Amazon veut me fourguer tous les jours des déboucheurs de chiottes parce que j'ai eu besoin une fois, il y a longtemps, de nettoyer une canalisation.

La gueule des algorithmes de ciblage...

Donc je ne suis pas plus inquiet que ça, même si je n’achèterai pas ce bidule, essentiellement pour la raison que ça sert à que dalle et qu'ils vont le retirer de la vente dans moins de deux ans.

avatar DG33 | 

@donatello

Ben maintenant Amazon n’a plus qu’à trouver et te présenter un site de femmes qui veulent que tu débouches leur canalisation gratuitement.
Et pour le café c’est en option.
🤣
PS : tu nous feras un rapport ? (jeu de mots)

avatar SyMich | 

Quand la "pub ciblée" se transforme en informations plus ou moins fausses qui te sont distillées en vue d'influer sur ton libre arbitre pour que tu glisses le "bon" bulletin dans l'urne... c'est la démocratie qui est en jeu.
Et ce n'est pas de la science fiction mais ce qui ressort notamment de l'affaire Cambridge analytica.

avatar donatello | 

Allons bon, revoilà le fantasme Cambridge Analytica. Apparemment ils n'ont rien influencé du tout, même s'ils auraient bien aimé le faire.

avatar Bigdidou | 

@donatello

« Apparemment ils n'ont rien influencé du tout, même s'ils auraient bien aimé le faire »

Ah bon, alors « apparemment » tout va bien.
Et puis c’est très facile d’affirmer ça : il suffit de demander aux gens s’ils auraient voté pareil sans Cambridge analytica. .

avatar donatello | 

C'est à peu près aussi facile que d'affirmer l'inverse en effet.

https://www.theverge.com/2018/3/20/17138854/cambridge-analytica-facebook...

avatar DG33 | 

À force Facebook et autres finiront par nous offrir le matériel, en contrepartie de la sonde rectale qui sera livrée avec...
Que cela nous plaise ou non.

avatar 33man | 

Mais c'est évident... Quand on se fait accoster par les acheteurs des données et qu'on voit les prix...

Ça fait vendre moins cher ses produit tout en augmentant ses profits...

Bref je trouve qu'ils devraient aussi fournir un prix sans collect de données, plus cher mais garantie.

Comme Macg avec l'abo... Pas d'abo, pub et données collectées, Abo = pas de pubs ect...

CONNEXION UTILISATEUR