Kobo Forma : le Kindle Oasis de Rakuten

Anthony Nelzin-Santos |

Rakuten présente une nouvelle liseuse haut de gamme conçue pour répondre « en tous points aux exigences des lecteurs voraces ». La Kobo Forma est la liseuse « la plus grande […] du marché » (écran 8 pouces à 300 ppp), « la plus fine du marché » (entre 4,2 et 8,5 mm d’épaisseur), « la plus résistante disponible sur le marché » (indice de protection IPX8)… mais pas la plus originale.

Kobo Forma. Image Rakuten.

Difficile de ne pas lui trouver une certaine ressemblance avec le Kindle Oasis. De l’écran trapu placé dans un châssis asymétrique au dos sculpté pour tomber dans le creux de la main, en passant par les boutons physiques oblongs, l’inspiration est indéniable. Tant mieux ! Le Kindle Oasis est confortable, la Kobo Forma devrait l’être tout autant, l’avantage de son grand écran étant annulé par l’inconvénient de son poids supérieur.

Kobo Forma. Image Rakuten.

Contrairement au Kindle Oasis, la Kobo Forma n’embarque pas de puce Bluetooth qui permettrait de connecter des écouteurs pour « lire » des livres audio. Mais elle prend nativement en charge le format ePub, possède un excellent moteur typographique TypeGenius, et surtout intègre la technologie ComfortLightPRO qui réchauffe la couleur de l’éclairage à mesure que la nuit tombe.

Kobo Forma. Image Rakuten.

La Forma vient chapeauter la gamme de Kobo : dotée de 8 Go de stockage, elle sera proposée à 279,99 € à partir du 16 octobre en précommande, et du 23 octobre en magasins. Les liseuses de Kobo sont distribuées par la Fnac en France, mais Kobo dispose de sa propre boutique en ligne (après tout, Rakuten a repris PriceMinister).


avatar Zeusaon | 

désolé mais l'oasis ne dispose pas de couverture gratuite. c'était valable pour la version 1 qui integrait un semblant de batterie supplémentaire. la version 2 fait l'impasse là dessus.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Zeusaon : oh bien vu, j'étais resté sur le premier.
avatar toto_tutute | 

À quand des liseuses à encore électronique couleurs ? Je me souviens qu'il y avait plein de technologies prometteuses au début de cette décennie (ça fait bizarre de dire ça, déjà 2019 bientôt) : Mirasol de Qualcomm, Et-Ink Color de E-Ink, Liquavista de Philips (racheté par Samsung puis Amazon, tiens, tiens...). Mais plus rien depuis. Pas d'actualités, pas de calendrier, rien. Ce marché n'intéresse plus personne ?!

avatar iBaby | 

@toto_tutute

Non. Ça vous intéresse une liseuse ? Même à encre couleurs c’est un marché de niche qui serait vite rattrapé par d’éventuels futurs iPad. Peu de gens veulent s’encombrer d’une liseuse qui n’est pas une tablette. Le livre a de beaux jours devant lui.

avatar alan1bangkok | 

@iBaby

impossible de lire en extérieur avec une tablette
la liseuse est pour moi un bon complément aux livres

avatar iBaby | 

@alan1bangkok

Un complément, pourquoi pas, mais les livres ne permettent-ils pas de lire en extérieur, ce qui va suffire à la plupart des lecteurs, un peu comme la plupart des utilisateurs de PC n’ont pas un écran secondaire.

avatar Nixam | 

Oh que oui !
Je travaille dans le print et peux gérer toute la chaine graphique, depuis 15 ans j'entends dire que le livre est mort et que demain tout le monde aura une liseuse et un iPad… J'attends encore

avatar Kounkountchek | 

@Nixam

Tu peux penser ce que tu veux oui le livre va mourir. Pour tout un tas de raison: c’est volumineux, lourd, pas interactif, limité au texte et image, pas adapté aux personnes qui ont un handicap etc...

Par contre non il n’est pas encore mort.

avatar iBaby | 

@Kounkountchek

Reste que pour lire, le codex est souvent le plus pratique. Volumineux et lourd, tout dépend, il peuvent aussi rester dans une bibliothèque, pour ma part j’en ai toujours un ou deux minimum dans mon sac à dos. Interactif, on a les tablettes, plus de media, idem, quant aux handicaps je ne comprends pas à quels handicaps tu fais allusion qu’une liseuse compenserait.

avatar Almamida | 

@iBaby

Personnes à mobilité très réduite, les personnes qui ont des problèmes de vision, les personnes dyslexiques...

avatar armandgz123 | 

@Kounkountchek

Personnellement, j’ai remplacé tout mes livres par une liseuse, et ça passe enfin dans mon sac à dos pour un poids plume !

avatar fte | 

@Kounkountchek

"Par contre non il n’est pas encore mort."

Il est en arbre mort, par contre.

avatar Florian Innocente | 

@fte

Alors que les liseuses sont faites avec des arbres en plastique qui repoussent tout seuls. ?

avatar fte | 

@innocente

Une liseuse qui remplace 300 livres, bilan positif ou négatif ?

Vous avez 4 heures.

avatar jojo5757 | 

@iBaby

Bien évidemment que cela m'intéresse la liseuse, j'en ai plusieurs dont Kobo, mais pas la Kindle car elle ne lit pas nativement le format ePub. Pour ceux qui lisent la liseuse n'a absolument rien à voir avec un iPad ou une quelconque tablette et il ya le confort de lecture d'un vrai livre papier. Et quand à la couleur c'est totalement inutile. Les livres sont imprimés en noir il me semble... (On ne parle pas ici des bd que l'on peut éventuellement lire sur un grand iPad mais c'est différent d'un livre avec 7 ou 800 pages)

avatar LaurentR | 

@iBaby : L'ipad mini, peut-être, mais j'ai un ipad 2017 et je le trouve trop lourd pour lire. Je préfère mon Kobo Arc même si il est ancien et que l'écran est donc moins bon.

avatar fte | 

@iBaby

"Ça vous intéresse une liseuse ?"

J’en ai plusieurs. Très bon outil de lecture.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@toto_tutute : pour répondre à la question d'origine en parlant seulement d'E-Ink, les écrans E-Ink couleur existent bien, mais sont peu employés dans les liseuses électroniques. Ils sont plus communément employés pour les étiquettes électroniques : https://www.eink.com/color-technology.html (Regardez notamment la technologie Spectra, avec une palette de couleurs limitée, mais parfaite pour ce genre d'utilisation).

Cela étant dit, E-Ink a récemment député la production d'une nouvelle technologie d'écrans 32 000 couleurs (ACeP). Le format 13,3 pouces se prêterait plutôt bien à des liseuses pour BD, mais E-Ink parle plutôt d'affichage commercial. Dans tous les cas, E-Ink n'envisage pas de disponibilité en masse de produits équipés de ces écrans avant 2019.

avatar fte | 

@toto_tutute

"Ce marché n'intéresse plus personne ?!"

Non. C’est mort à part des niches.

Bataille frontale avec phablets ou iPad ? Aucune chance. Il faut démarquer le produit dans une catégorie vraiment différente.

avatar Smartiiez | 

@toto_tutute
Sur le marché français ou européen, il n'y a pas de volonté. Par contre en Asie, le raisonemment est différent :
https://m.youtube.com/watch?v=fe3_B4k3jwk&feature=youtu.be

avatar powergeek | 

@Smartiiez

Moi je veux la plaque d’immatriculation e-ink qu’on voit dans cette vidéo ! Je vois très bien l’usage que je pourrai en faire...?

avatar EBLIS | 

Pourquoi certains comparent toujours la liseuse à une tablette en la dénigrant face à cette dernière et face au livre. C'est comme si vous disiez : franchement la voiture c'est de la m*** face aux rollers et aux bateaux.

avatar jmlelundi | 

Je suis constamment en déplacement et ma liseuse me permet d’avoir une bonne bibliothèque pour 200 grammes. Je gagne tellement en laissant les bouquins (physiques) à la maison.

Puis, augmenter la taille de la police d’écriture, ajuster la luminosité, franchement je vois beaucoup d’avantages.

Par contre pour rester dans le sujet, j’aime le côté open de Kobo mais j’ai eu trop de mésaventures avec leurs liseuses pour pouvoir les recommander à quiconque.

CONNEXION UTILISATEUR