Premiers tests catastrophiques pour le Galaxy Fold

Mickaël Bazoge |

La carrière du Galaxy Fold démarre d’un bien mauvais pied1. Les premiers tests provenant de deux publications américaines d’envergure pilonnent littéralement le premier appareil pliable de Samsung, qualifié de « rêve brisé » pour Dieter Bohn (The Verge) et de prototype pas prêt à être testé pour Joanna Stern (Wall Street Journal).

@WSJ

Autant dire que l’appareil est rhabillé pour l’hiver et que les communicants de Samsung vont devoir ramer pour justifier les 2 000 € demandés. C’est Joanna Stern qui a la dent la plus dure contre le Galaxy Fold : après l’apparition des premiers problèmes liés au retrait du film de protection du smartphone, il n’était plus question pour elle de produire un test d’un produit qui « clairement, n’était pas prêt ».

La journaliste du WSJ s’inquiète du lancement d’un tel appareil sur le marché. « À tout le moins, Samsung doit aux consommateurs davantage d’explications. Est-ce que nous sommes en train de bêta-tester un prototype ? ». Dieter Bohn est parti de l’idée que les problèmes évoqués cette semaine ont été réglés par Samsung (ce qui n’est pas le cas). Malgré ce parti-pris, le Galaxy Fold n’est pas un achat à considérer selon lui.

La fameuse pliure au milieu de l’écran intérieur parvient à se faire oublier, même si elle est bien là. D’après le testeur de The Verge, la pliure est un mal nécessaire, comme l’encoche peut l’être sur d’autres smartphones : au bout d’un moment, on s’y fait. Ce d’autant que l’écran Infinity Flex de 7,3 pouces se révèle bien adapté à la consultation de cartes, à la lecture vidéo, la lecture de livres numériques, et même à des tâches bureautiques.

@The Verge.

L’affichage de plusieurs applications est souple, peut-être même un peu trop puisqu’on peut positionner une app à gauche de l’écran, deux à droite, plus des fenêtres flottantes. Ouf ! Malgré tout, cet écran cumule plusieurs défauts — en dehors de sa grosse encoche. D’une part, le fameux film en polymère qu’il ne faut retirer sous aucun prétexte (il fait partie intégrante de la dalle) est susceptible d’amasser des petits "pocs" ou impacts avec le temps.

Dieter Bohn relève surtout que le scrolling est plus fluide et plus rapide en utilisant l’appareil dans un sens. Dans l’autre sens, l’engin donne l’impression de patiner dans la semoule ; la faute en revient aux contrôleurs de l’écran qui sont dans une position optimale lorsque le terminal est utilisé dans un sens, mais ils sont moins efficaces dans l’autre.

Le Galaxy Fold est une meilleure tablette pliante qu’un smartphone dépliant, note Dieter Bohn. En position fermée, le Galaxy Fold peut être utilisé comme un petit smartphone avec son écran externe de 4,6 pouces. Ce n’est pas spécialement grand au vu des standards actuels, et ça l’est encore moins avec les larges bordures tout autour.

Les deux testeurs relèvent qu’on ne peut pas faire grand-chose dans ce format, mais que cela reste efficace pour consulter rapidement une information. Pour le reste, après tout, il n’y a qu’à déplier l’appareil afin de profiter d’une grande surface d’affichage plus confortable.

Le Galaxy Fold est aussi un smartphone haut de gamme qui contient tout le nécessaire : une puce Snapdragon 855, 12 Go de RAM, 512 Go de stockage, six appareils photo (!) qui donnent des résultats très proches d’un Galaxy S10. L’autonomie est un autre point fort (l’engin embarque une batterie de 4 380 mAh), tout comme la recharge à induction inversée.

Dans un marché du smartphone qui stagne, il faut s’attendre à « de nouvelles et excitantes expérimentations comme [le Galaxy Fold] », explique Joanna Stern. Si certains voudront se lancer immédiatement dans ce nouveau monde (en y mettant le prix), les autres préfèreront sans doute attendre que les technologies soient au point. Elle martèle : « Nous ne sommes pas tous prêts à jouer les bêta-testeurs », en particulier quand les constructeurs commercialisent des produits qui ont des faiblesses connues.

Ces deux premiers tests seront peut-être contrebalancés par d’autres plus charitables. Après tout, on ne peut pas en vouloir à Samsung de tester un truc innovant. Huawei et son Mate X sont d’ailleurs attendus de pied ferme… Samsung s’en remettra comme le constructeur s’est remis de l’accident industriel du Galaxy Note7. En revanche, ce Galaxy Fold sorti trop tôt des labos est susceptible de plomber d’entrée de jeu le marché à peine naissant des appareils pliables.


  1. Après la réception de leurs unités de test, plusieurs testeurs ont fait part de sérieux problèmes. Mark Gurman (Bloomberg) et le youtubeur Marques Brownlee ont retiré ce qu’ils pensaient être un banal film de protection sur l’écran intérieur du Galaxy Fold… alors qu’il faisait partie intégrante de cet écran ! Dieter Bohn, de The Verge, s’est aperçu de la présence d’une bosse entre l’écran et la charnière. Enfin, et c’est le cas le plus inquiétant, l’appareil de Steve Kovach (CNBC) s’est mis à scintiller sans raison. Samsung enquête sur tous ces cas. ↩︎

avatar simnico971 | 

Mécanique = problèmes.

avatar frankm | 

@simnico971

C’est plié leur truc. Surtout quand on confond vitesse et précipitation

avatar Seize | 

@frankm

Un produit loin d’être accompli, rempli de défauts, pas assez appliqué. Compliqué à construire, certes, mais on les supplie de faire mieux.

avatar QNTN | 

@simnico971

Ça dépend.
Un bouton poussoir, comme sur les iPhone pour allumer/éteindre ou le son, c’est bien un bouton physique par exemple.

avatar simnico971 | 

@QNTN

Bouton physique qui a connu ses déboires sur iPhone 5...

avatar QNTN | 

@simnico971

Combien de boutons physiques il y a autour de toi dans ton quotidien... ?

avatar simnico971 | 

@QNTN

Je ne dis pas qu'il faut supprimer les boutons OMG, juste qu'un élément mécanique comme une charnière c'est un point faible qui est souvent le départ de problèmes, et qui limite la durée de vie et la solidité d'un produit. C'est pas pour rien que les Mac sont si solides depuis l'arrivée de l'unibody.

Et ça serait quand même assez cocasse d'appeler à la suppression des boutons quand mon bureau en est littéralement tapissé ?✈️

avatar QNTN | 

@simnico971

Le problème c’est surtout la miniaturisation. C’est elle qui rend les choses fragiles, car on sait très bien faire des charnières, ou n’importe quoi d’autres. C’est en mettre toujours plus dans toujours plus fin qui est difficile.

avatar SIMOMAX1512 | 

Il est assez évident que Samsung la sorti en catastrophe pour dire on est les premiers . Qui en doutent ? Huawei leur a mis la pression et ils ont craqués . Ça se trouve huawei va pas sortir son pliant avant 3-4 mois vu que maintenant ils sont pas les premiers .

avatar AppleFan29 | 

Apple va attendre sagement que Corning sorte son verre pliable avant de se jeter dans la bataille. C’est bien la technologie mais quand elle est mature. Les utilisateurs n’ont pas à servir de beta testeurs parce que des boites tech a cours d’idées niveau hardware ont décidé de sortir un produit qui en l’état n’aurait jamais dû quitter les bureaux de r&d

avatar lmouillart | 

Si l'on en croit l'information suivante : "Ce verre devra être plus fin qu’aujourd’hui — l’objectif de Corning est de descendre à 0,1 mm d’épaisseur — et il devra pouvoir se plier jusqu’à un rayon de 5 mm sans casser et tout en restant rigide pendant l’utilisation. Les échantillons actuels posent encore problème, soit parce qu’ils ne sont plus assez résistants, soit parce qu’ils ne plient pas assez pour être utiles. " cf : https://www.igen.fr/ailleurs/2019/03/corning-prepare-du-gorilla-glass-po... Ce n’est pas prêt d'apporter une solution rapide pour Samsung. De toute façon comme pour leur protection en polymère, il faudra bien la coller et qu'elle puisse être plus mobile que sur un écran fixe.

A voir avec les modèles suivant si ce formfactor était adapté, et si il ne fallait pas plutôt autre chose (un tube enroulable par exemple, ou je ne sais quoi - plier par l'exterieur comme Huaweii, ...).

avatar Vaouchy | 

Moi ça me fait doucement rigoler... comme quoi, ne pas co fondre vitesse et précipitation!

avatar simnico971 | 
avatar Vaouchy | 

@simnico971

Exactement!

avatar Seby59th | 

Le principal problème de l’affichage c’est que les deux parties de l’écran ne sont pas tout à fait synchronisées quand on scrolle rapidement.

avatar bonnepoire | 

Autant avoir deux dalles en verre alors...

avatar Nexon99 | 

Toutes la différence avec Apple, qui attend que son produit réponde à des exigences et normes de qualité.

avatar comboss | 

@Nexon99

Rien à voir avec Apple mais merci de la pertinence

avatar fte | 

@Nexon99

"Toutes la différence avec Apple, qui attend que son produit réponde à des exigences et normes de qualité."

Que les produits développés par d'autres répondent à ses exigences de marge et de bling.

avatar Depret Lucas | 

@fte

N’importe quoi, ils veulent sortir un produit fini c’est tout ;)

avatar coucou | 

Comme les claviers papillon ? :)

avatar toto_tutute | 

Votre article est honteux et mensonger. ?

Hormis les problèmes d'écran (qui sur une centaine d'appareils prêtés par Samsung ne concernent que 5 cas reconnus dont 3 où les utilisateurs sont responsables pour cause de manipulation déconseillée), les tests sont positifs pour ne pas dire enthousiastes. Même le testeur de The Verge, qui a attribué la note de 4 (en grande partie à cause du problème de l'écran sur l'appareil de test), reconnaît que c'est un bond dans le futur et qu'il a un plaisir fou à l'utiliser.

Lisez les prises en main FR (01Net, Le Monde, PP...), elles sont enthousiastes concernant cette nouvelle approche dans le monde ronflant du smartphone.

Je suis vraiment déçu que l'un de mes sites préférés se rabaisse à du titre putaclick et du trollage de caniveau. Poster le vendredi n'autorise pas tout.

avatar WingmanTed | 

@toto_tutute

Je pense que l’anglais n’est pas votre langue de prédilection : aucun de ces articles ne conseillent l’achat ou l’utilisation de ce « téléphone ».

avatar AppleFan29 | 

@toto_tutute

01net je n’ai jamais vu un seul bon test sortir de leur site c’est un panneau publicitaire pour les marques. Quand à PP il est sympathique mais il s’enflamme pour tout et n’importe quoi et n’a pas une bonne vision du marché de la tech il suffit de voir son obsession pour le son high rez, techno qui est un four et dont l’échec était prévisible dès le départ. Je n’ai jamais vu un seul test poussé de sa part et dans la vidéo du fold c’est encore le cas, on le sent même très mal à l’aise car il est avec les gens de Samsung pour le test et marche sur des œufs tout au long de la vidéo.

avatar vlsf1 | 

@AppleFan29

Dans 01 Live ils ont étonnement pris la défense du Fold en disant que tout le monde dit n’importe quoi et que le leur est merveilleux... pourtant les problèmes sont réels. Ils ont juste un chroniqueur qui a dit que les souci étaient sérieux, à la fin de l’émission.

avatar Mickaël Bazoge | 
Oula ho. Mais est-ce que j'ai dit personnellement moi-même que le Galaxy FOld était un mauvais produit ? Non, pour une bonne raison, je ne l'ai pas eu entre les mains. Et si tu avais pris le temps de lire jusqu'à la fin, tu aurais vu que j'ai essayé d'équilibrer un peu (parce que je trouve que c'est effectivement intéressant ce que font Samsung et Huawei dans le pliable). Je suis désolé, mais les deux premiers tests sont catastrophiques pour le Fold, je n'invente rien…
avatar toto_tutute | 

@ Mickaël Bazoge

Non, par exemple, si on met de côté la mauvaise note liée au problème d'écran, le test de The Verge est bien plus pondéré que l'écho que vous en faites.

L'auteur du test va même jusqu'à dire : «I have never used a device with this many problems that I have liked this much.»

=> «Je n'ai jamais utilisé un appareil avec autant de problèmes que j'ai tant aimé.» Vraiment catastrophique ? ?

Vous êtes un site high tech, vous devriez savoir qu'il peut exister des mauvaises séries comme des utilisations déconseillées. Le tout est de le mettre en perspective. Et si vous aviez élargi votre revue de presse aux retours français, vous verriez que c'est plutôt enthousiaste comme accueil.

avatar Mickaël Bazoge | 
Bien c'est ce que j'ai essayé de mettre en perspective justement… Après je me suis peut-être raté, mais je n'allais pas non plus traduire tout le test de Dieter. Quant au reste des revues françaises, je suis désolé mais c'est des prises en main. On s'est déjà fait l'écho de l'accueil disons bienveillant sur les prises en main. Sinon pour le « catastrophique » que tu me reproches, quand tu vois la note de The Verge et le test du WSJ… franchement je ne sais pas ce qu'il te faut… C'est très très mauvais pour Samsung, peu importe le bout de la lorgnette.
avatar toto_tutute | 

@ Mickaël Bazoge

Je maintiens que votre titre d'article est excessif et ne correspond ni à la teneur de son contenu, ni à ceux des tests évoqués.

Non, c'est pas mauvais pour Samsung. On parle de quelques tests seulement, quand bien même ils comptent dans l'univers high-tech US. Les retours FR sont enthousiastes. Et quid des retours en Asie ? Bref, c'est pas parce que quelques journalistes grande gueule ne savent pas utiliser l'appareil que tout est à jeté dans ce Galaxy Fold ou que Samsung est dans la panade. On parle d'un appareil produit à 1 millions d'exemplaires, la prise de risque est très limitée. D'ailleurs, tous les exemplaires en précommandes sont déjà vendus.

avatar AlexG | 

@toto_tutute

"c'est pas parce que quelques journalistes grande gueule ne savent pas utiliser l'appareil"

Parce que tu trouves normal qu'un consommateur puisse être capable de retirer un film qui n'en est pas un aussi facilement et rendre l'appareil inutilisable ? On dirait Steve Jobs qui affirmait que les gauchers ne savaient pas utiliser leur iPhone.

Si tu trouves que l'article est trop exagéré dans la critique, je trouve tes propos bien exagérés dans l'autre sens.

avatar iKalimero | 
avatar iKalimero | 
avatar bonnepoire | 

L’écran c’est l’argument principal et ça t’étonne que le focus soit dessus?

avatar toto_tutute | 

@ bonnepoire

Il est très bon justement de l'avis de tous (si on met de côté les 3 idiots qui ont retiré une couche de l'écran pensant qu'il s'agissait d'un film de protection ? ).

avatar jazz678 | 

@toto_tutute

« .. pensant qu'il s'agissait d'un film de protection »

Si ce n’est un film de protection, c’est bien un pansement.
Ça signifie juste que l’écran n’est pas au point et ne se suffit pas à lui même

Cqfd

avatar Bigdidou | 

@toto_tutute

« => «Je n'ai jamais utilisé un appareil avec autant de problèmes que j'ai tant aimé.» Vraiment catastrophique ? ? »

Ça serait quoi, « catastrophique » pour toi ?
Parce que «  un appareil avec autant de problèmes », on n’en est pas loin...
Le gars a aimé le concept, mais la réalisation est manifestement catastrophique.

avatar scanmb | 

@toto_tutute

J’ai acheté une voiture dont le volant et les sièges sont magnifiques et confortables
Mais dès qu’il pleut la carrosserie fond et dès qu’on roule les pneus se désagrègent
Sinon la voiture est très bonne

avatar scanmb | 

@scanmb

Ils auraient pu attendre avant de le sortir et verrouiller leur produit qui semble au demeurant prometteur

avatar Spinnozza | 

@toto_tutute

« si on met de côté la mauvaise note liée au problème d'écran »
C’est vrai que le rôle de l’écran est secondaire, surtout pour un téléphone come celui-ci...
Il faudrait essayé d’être réaliste un peu ! Tu as des actions chez Samsung ou bien ?

avatar vlsf1 | 

@toto_tutute

3% de produits défectueux, c’est un taux gigantesque. Et je pense que le ratio est supérieur parce que je pense qu’ils ne l’ont pas encore filé à 100 personnes.. je dirais plutôt 10%. Et rappel : bien moins de Note7 étaient défectueux que ça...

avatar stefhan | 

@toto_tutute

Dès que j’ai vu 01net (le site de référence ?), j’ai pas lu le reste ?

avatar bonnepoire | 

@stefhan
Pareil!

avatar Mourtou | 

@toto_tutute

D’abord quand j’ai lu les sites de références Fr... J’ai ris ?‍♂️☺️

Ça fait bien longtemps que je n’ai personnellement plus aucune estime pour ce genre de presse «high-tech Fr »...

Aucune vista, pas de discernement, absence de vision globale du marché...

MacG ici ne fait que relater de véritables essais (contrairement aux prises en mains rapides des français) et plutôt justement je trouve.

avatar lyonp69 | 

@toto_tutute

Achète toi des lunettes ! Ou alors tu as mangé trop de bisounours ! Ce téléphone est une catastrophe et sera un flop. Sans compter son design imbuvable.

avatar occam | 

Galaxy Fold. Once.

avatar gardiolan | 

@occam

?

avatar vlsf1 | 

Un produit clairement sorti trop tôt. Ils ont voulu griller Huawei à tout prix. Ce sera intéressant de voir si Huawei a un produit qui tient la route, ce qui serait une vraie catastrophe pour Samsung.

Je ne crois pas au concept du smartphone pliable. Deplier/plier c’est un geste en trop, ce sera obligatoirement éternellement épais une fois replié, le ratio assez carré n’a pas de sens pour moi (nul en vidéo, nul en photo, pas forcément utile en navigation web). Mais ça vaut probablement mieux que ça et à l’usage ceux qui l’ont testé sont satisfaits.

En sortant ce produit clairement pas prêt, Samsung risque de nuire à tout le marché naissant du smartphone pliable... sauf si Huawei fait un bon produit.

avatar IPICH | 

@vlsf1

Pourquoi nuire? Les autres marques sortiront quelque chose de meilleur c'est bon pour la concurrence.

avatar vlsf1 | 

@IPICH

Imaginons que le Huawei soit pas dingue. On aura une image de « le pliable c’est pas la joie », alors que ce sont peut etre des produits pas prêts.

Les Google Glass sont sorties trop tôt et on n’entend plus parler de lunettes 3D. Apres il y a aussi une question d’usage, qui est primordiale, mais on peut nuire à une techno en la sortant trop tôt.

avatar IceWizard | 

@vlsf1
"Les Google Glass sont sorties trop tôt et on n’entend plus parler de lunettes 3D. Apres il y a aussi une question d’usage, qui est primordiale, mais on peut nuire à une techno en la sortant trop tôt."

Il ne faut pas se leurrer. Les Googles Glass ont subis un rejet massif de la population, par peur du voyeurisme et de l'espionnage. De nombreux bars américains avaient des panneaux d'interdiction à l'entrée, pour rassurer la clientèle. Des types ont été tabassés dans la rue, juste avoir portés des lunettes électroniques. "Quoi, tu mattes ma meuf avec tes lunettes/caméra espion !! PIF PAF DANS TA GUEULE".

L'avenir des lunettes électroniques, du moins dans un futur proche, sera limité aux usages professionnels et en intérieur. A moins d'arriver à des modèles pouvant se faire passer pour des lunettes de vision ordinaire (c'est pas demain la veille !).

Ou plus bêtement des lunettes ne pouvant prendre de photos, ni de vidéo, pour éviter de déclencher la phobie voyeur/espion du public. Ce qui limite pas mal les usages.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR