Android : Google veut mener Samsung à la baguette [MAJ]

Stéphane Moussie |

La nouvelle interface de Samsung qui devait être disponible sur les Galaxy NotePro et TabPro 12.2 ne verra peut-être pas le jour, ou en tout cas pas sans de grands changements. D'après Re/code, Google veut que Samsung rentre dans le rang et suive ses principes de design. Autant dire que Magazine UX, à mi-chemin entre Flipboard et Windows Phone, fait sacrément tache.

La Galaxy NotePRO 12.2 avec l'interface Magazine

Et ce n'est pas tout. Le média américain affirme que Google veut que son partenaire laisse tomber ses applications maison, notamment le Samsung Hub (un portail pour acheter des films, musiques...), au profit de celles de Google Play. De plus, la firme de Mountain View n'autoriserait les fabricants à préinstaller qu'une ou deux applications Google Play sur leurs smartphones. Ils devraient maintenant obligatoirement prendre l'ensemble de ces portes d'entrée vers les services de Google.

Quand le président de Samsung a exhorté ses employés à tout changer, il ne pensait certainement pas à cela. Que gagne l'entreprise sud-coréenne, acteur indispensable de l'écosystème Android avec plus de 60 % de parts de marché, en contrepartie ? Re/code a peu d'informations sur le sujet. Ce pourrait être une collaboration sur un appareil Nexus. Il y a aussi le récent accord croisé de licences qui peut être un soutien pour Samsung qui fait face à de nombreuses affaires judiciaires.

Samsung Hub, le concurrent des services Google Play qui dérange Mountain View

En somme, la firme de Mountain View sonne la fin de la récréation et reprend la main sur Android. « Google suit vraiment la stratégie d'Apple. Android est peut-être open source au fond, mais pas en surface », a commenté le dirigeant d'une application concurrente d'un service Google Play sous couvert d'anonymat.

L'enjeu est crucial pour Google. Un tiers des smartphones Android vendus au dernier trimestre 2013 n'embarquaient pas ses services, selon ABI Research. Autant de terminaux qui ne lui rapportent donc pas le moindre centime. Mountain View avait déjà fait pression sur Acer pour qu'il ne commercialise pas un smartphone équipé d'un fork d'Android dépourvu de ses applications. La dimension prend une tout autre ampleur maintenant avec Samsung, qui a contribué plus que n'importe qui au succès d'Android. Et Google espère bien que ça dure, mais sous (et dans) sa direction.

[MAJ 17h25] : Samsung a réagit auprès de The Verge. « Samsung continuera à identifier et fournir des services innovants et différenciés, ainsi que des offres de contenu sur nos appareils mobiles », indique le constructeur qui ne dément pas, ni ne confirme, que Google veut lui dicter la route à prendre.

Sur le même sujet :

avatar begs | 
@Lestat1886 Facile à comprendre. Quand Google (son CEO) voit ce que va être le iPhone, il fait tout modifier et pour que tout le monde adopte son imitation d'IOS au plus vite, il ouvre les vannes. IOS payant à travers le prix du matériel vs Android subventionné (jusqu'à 1,00€ !) grâce aux innombrables marques, dont Samsung, facile de voir qui gagnera, à court terme. Maintenant que "tout le monde" a adopté Android, il est temps de sonner la fin de la récré : fini la rigolade !... D'autant plus qu'il y a des petits malins (Samsung) qui font le mur un peu trop ostensiblement et donc, à plus long terme, ça fait tache : perte de cohérence, etc. Bref, Google joue les faux-culs de l'ouverture... Et ça on le sait tous.
avatar max68lola22 | 
Ça virera les doublons C'est donc très bien
avatar matsfr | 
Google va perdre le bras de fer, Samsung va lancer un GS5 sous son propre OS et l'affaire sera pliée. La bonne affaire pour Apple ;)
avatar Schlurf | 
La plupart des gens n'en a rien à faire du système installé sur le téléphone et à la limite ne sait même pas ce qu'est un OS. Samsung est suffisamment installé pour proposer SON téléphone avec toute la technologie qu'il est capable de fournir. C'est plutôt google qui a beaucoup à perdre...
avatar eipem | 
Bof. Je ne pense pas que ça changera quoi que ce soit. Les clients Apple ne sont pas les clients Samsung et vice versa. Sauf à ce que Samsung/Apple révolutionne vraiment la téléphonie mobile, il n'y aura pas de fuites d'un constructeur à l'autre. Au pire la part de marché d'Android baissera au profit de Tizen, mais les volumes de vente d'Apple ne devraient pas, du fait de sa position tarifaire. Donc ça ne changera pas grand chose à la situation actuelle. Pour en revenir à la news, il semble bien que la stratégie de Google commence à payer. D'abord on ouvre les vannes à bloc en proposant un OS "gratuit" qui se code en Java, on laisse tout faire, et tout doucement, subrepticement, on ressert les vis... Don't Be Evil.
avatar eipem | 
@Dimitri À partir des sources libres d'Android tu veux dire ? Sans doute parce qu'il n'y a pas assez de matière libre pour que ce soit faisable et rentable. En tout cas c'est une bonne question.
avatar Tibimac | 
@Dimitri64500 "Y'a un truc que je comprends pas, pourquoi au lieu de rajouter des couches qui prennent énormément de place, ils ne créent pas un système d'exploitation ?" Parce que derrière, il faut un écosystème qui apporte un plus (celui de Google sur Android, d'Apple sur iOS) et des applications.
avatar voodoo10 | 
En même temps, un des plus gros succès niveau tablette au USA, c'est celles d'Amazon ! Elles sont deuxièmes en terme de navigation sur le web pour la fin de l'année 2013, derrière Apple mais devant Samsung... Google commence à comprendre qu'ils n'ont pas eu la bonne stratégie. Et quand on "vole" le travail des autres en portant un bouclier "opensource" (axe de défense vu en procès contre Oracle, Microsoft, ...), il ne faut pas s'étonner que les autres en fasse de même, apparemment, Google si. XD Sans parler de l'exclusion de Google en Chine. Le marché où tout le monde veut être. La récente vente de Motorola, n'a d'ailleurs, qu'un seul but; essayer de concurrencer les forks d'Android chinois grâce à Lenovo...
avatar agerber | 
redchou "Google commence à comprendre qu'ils n'ont pas eu la bonne stratégie" hum je t'invite a lire cela Chiffres clés : le marché des tablettes http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-le-marche-des-tablettes-39789571.htm Apple est passé en moins de deux ans de 70 % a 25% Goog est passé a 60% et demain je crains que ce ne soit encore plus fort. Dire que goog s'est trompé.. Euh... C'est plutôt la direction commerciale élististe d'Apple sur les prix qu'il faut remettre en cause. Mais le sujet n'est pas là. Goog démocratise par une baisse des prix contrairement a Apple. Après on peut ne pas aimer Goog comme certains ici, mais c'est une autre affaire.
avatar agerber | 
perso si goog était passé de 75% a 25% , on pourrait dire qu'il s'était planté royalement. Perso je trouve la politique de prix d'apple stupide depuis quelques années, car c'est du beau gachis en regard de leur os et expérience utilisateur ou marjeting. Leur ingéniosité technique est superbe, leur politique de prix désastreuse (surtout sur l'iphone, l'ipad ca va encore) Mais bon c'est une autre affaire.
avatar voodoo10 | 
- Ce lien ne fait que confirmer mon point de vue. En effet, je ne vois nul part "Google" dans ce classement des constructeurs de tablettes? De quoi tu parles? - Tu parles de la part de marché d'Android, comme si tous les constructeurs proposait une version "pure" du système, les services de Google, etc... Mais ce n'est pas le cas ! L'article que l'on est en train de commenter, indique que Google essaye d'imposer ses services aux constructeurs. - Il montre que Google change de stratégie parce qu'il est de plus en plus exclus de son "propre" système, si l'on peut parler comme ça, puisqu'il n'appartient pas a Google mais à la pseudo "OHA". - Dans les 60%, dont tu parles, il y a tous les forks, et les version qui éclipse les services de Google, et qui donc ne lui rapporte rien... Et l'idiot du village Apple, avec ses misérables 25% de PDM se fait la majorité des bénéfices. Quel stratégie de merde pour une société commerciale... - Un petit graphique pour illustrer la situation de Google et de ses services sur tablettes: http://i1.wp.com/www.tablette-tactile.net/wp-content/uploads/2013/11/android-tablet-share.png Et la, tu vois que 4 modèles du top 10 sont déjà "Google-non-Friendly". Si Samsung supprime les services de Google, il reste plus qu'une tablette sur les 10 meilleures ventes Android à être équiper des services de Google... C'est vachement bien comme stratégie pour une boîte qui se fait du fric avec des services en lignes ! - Aimer ou pas n'est pas la question, Google change de stratégie pour le plaisir tu penses? Si tout allait bien, il ne changerait rien.
avatar voodoo10 | 
Et si on se rapporte au chiffre d'utilisation des appareils pour analyser le marché des service en ligne, c'est parce qu'un service en ligne ne rapporte de l'argent que si il est utilisé !
avatar ElGringo13 | 
ben un os libre dont on ne peut pas faire ce que l on veut genre mettre ces apps ou ses services ou le modifie n est pas un os libre. il est gratuit certes " en fin pas tant que ca" mais libre non. Google a fournis android aux constructeurs en leur disant c est ca ou dans 5 ans vous êtes mort on développent vous utiliser. maintenant qu il domine ca devient oui vous pouvez utiliser notre os mais ne pouvez en faire ce que vous voulez. ca a permis aux constructeur d accrocher au train smartphone a Google de ne pas rester un fournisseur seul de service tout en lui laissant le temps petit a petit de devenir " fabricant" sans laisser Apple devant. l avenir pour les samsung et autres est de devenir constructeurs pour Android et de surtout bien fermer sa gueule ou de disparaître.
avatar ElGringo13 | 
@phantoom : sauf qu il indique dans l article que Google souhaiterais que ceux utilisant android ne preinstal pas les propres apps ni leur services. oui amazon le fait mais Google laissera t il faire longtemps?
avatar YanDerS | 
albendazole c'est tout le problème central pour Google en ce moment. Ils se sont séparés de la division Mobile de Motorola parce que celle-ci leur était plus qu'un boulet qu'autre chose et notamment dans le fait qu'une fois ses brevets empochés, elle était maintenue en survie dans le seul but de préserver en dernier recours un Android pur. Mais cela en valait-il le coup? Car cela avait une conséquence, c'est celle de donner implicitement à tous les autres fabricants d'Androidophones un alibi à faire différent, et les inciter à produire des sur-couches qui permettent de les différencier sur un marché hyper-concurrentiel. Là, Mountainview vient de lâcher logiquement son département mobile Motorola (afin de regrouper/réorganiser ses services de recherches rachetés et ses projets d'avenir pour répandre ses OS et services connectés partout) et essaie maintenant, et en toute logique encore, de faire pression sur les fabricants partenaires pour qu'ils suivent ses principes de design. Ceci pour donner un minimum d'unité et de cohérence dans la perception du public Sauf que je suis sûr qu'ils n'y croient pas eux-même et que c'est pour l'instant une pression qui ne sera plus qu'une gesticulation dans le proche avenir. Parce qu'il y a une donnée incontournable: les sur-couches et les services sont le seul moyen donné aux fabricants d'androidophones pour que leurs produits puissent se démarquer les uns des autres. Sinon, c'est aller vers l'inflation matérielle de la centrale nucléaire dans la poche... avec l'inévitable butoir des limites physiques d'un moment. Et d'autre part, Google ne pourra qu'accepter pour ne pas inciter ses partenaires à s'orienter vers d'autres solutions plus souples. Je crois qu'ils s'en foutent au fond, même s'ils feront tout pour proposer des modèles pur android ici ou là, parce qu'ils savent qu'ils ont une avance suffisante maintenant sur WinPH, Tizen ou autre... pour pouvoir se permettre de futurs et progressifs laxismes. Bouuuuh
avatar YanDerS | 
"[MAJ 17h25] : Samsung a réagit auprès de The Verge. « Samsung continuera à identifier et fournir des services innovants et différenciés, ainsi que des offres de contenu sur nos appareils mobiles », indique le constructeur qui ne dément pas, ni ne confirme, que Google veut lui dicter la route à prendre." même pas peur
avatar voodoo10 | 
@phantoom : - Non, Google veut imposer une clause de non-concurrence sur les services en ligne. Samsung n'accepte/acceptera pas. - Il n'y a pas que Samsung, tous les constructeurs, obligé de rogner leur marge pour gagner des PDM, veulent gagner de l'argent sur l'utilisation des appareils. Comment ? En proposant leur propre service en ligne. - À terme, il serait complément logique que Samsung se passe de Google. Il n'en ont, d'après certain, pas les moyens, mais comment pourraient-ils ne pas les avoir, quand Amazon, et bien d'autre, les ont... - Le fait que les Apps de Google soit présente aujourd'hui, ne garantie pas leur présence demain... Vous pensez que Samsung et Google sont les meilleurs amis du monde? Vous vous trompez.
avatar tiptep | 
Bye bye Samsung le bateau va coulé

CONNEXION UTILISATEUR